Vendredi 06 Décembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Médias

PRESSE-REVUE: Béthio Thioune et Luc Nicolaï font la Une des quotidiens

Single Post
PRESSE-REVUE: Béthio Thioune et Luc Nicolaï font la Une des quotidiens

Les comptes rendus de l'audition de Cheikh Béthio Thioune et du procès visant le promoteur Luc Nicolaï et ses co-accusés font la Une des quotidiens parvenus mardi à l’APS, reléguant au second plan les autres sujets d’actualité. ‘’Cheikh Béthio Thioune a fait face au juge’’ au tribunal de Thiès où il a été conduit et entendu par un magistrat, informe Direct Info, évoquant l’actualité de cette affaire de meurtre qui a valu une inculpation au guide des thiantacounes. Cheikh Béthio Thioune a été arrêté le 23 avril dernier, après la découverte des cadavres de deux de ses talibés, Bara Sow (37 ans) et Ababacar Diagne (40 ans). Il est poursuivi pour complicité de meurtre, inhumation de cadavres sans autorisation, détention d’armes et association de malfaiteurs. ‘’Cheikh Béthio alimente le rapport du juge’’, titre Le Populaire selon qui le guide de s thiantacounes a été notamment entendu sur les conditions de son transfèrement de la prison de Thiès à la Maison d’arrêt et de correction de Reubeuss, près du centre-ville dakarois. Selon ce journal, l’audition de Béthio Thioune ‘’n’a pas porté sur le fond du dossier (mais s’est) plutôt portée globalement sur les conditions du transfèrement du guide des thiantacounes de Thiès vers Dakar, le 19 octobre dernier’’. Le magistrat instructeur doit ensuite ‘’préparer un rapport pour rendre compte à son supérieur hiérarchique (la chambre d’accusation), précise le Populaire. Béthio Thioune a été transféré de la capitale du Rail à la MAC de Rebeuss, située aux environs du centre-ville dakarois, pour raisons de sécurité, selon la chancellerie. Cet argument n’a pas empêché les disciples de Béthio Thioune de manifester, le 22 octobre dernier, dans certaines artères de la capitale, saccageant des biens publics et privés, pour protester contre ce transfèrement. ‘’Le guide des thiantacounes Cheikh Béthio Thioune est sorti de son face-à-face avec le doyen des juges, Abdoulaye Hassane Thioune, très mal en point. Il a été évacué d’urgence à bord d’un hélicoptère de l’Armée sénégalaise’’, rapporte pour sa part L’Observateur. A la une de La Tribune, une plainte de Cheikh Béthio Thioune. ‘’Je ne vois plus mes proches et mes disciples’’, a dit le guide des thiantacounes cité par ce journal. Selon la Tribune, le prévenu a profité de son face-à-face avec le juge d’instruction ‘’pour faire des dénonciations’’. ‘’Cheikh Béthio Thioune proteste avec vigueur’’, renchérit Le Pays au quotidien. Le journal ne se fait pas prier pour rapporter à son tour quelques unes des plaintes du guide des thiantacounes. ‘’Mes conditions de détention se sont détériorées’’, selon lui. ‘’Je m’insurge d’avoir été isolé de ma famille’’, proteste-t-il par ailleurs. Un procès peut en cacher un autre. Si Béthio Thioune et l’affaire de meurtre l’impliquant semble se tailler la part du lion de la livraison du jour des quotidiens, le procès de Luc Nicolaï également n’est pas totalement en reste, d’autant qu’il a été le même jour que l’audition de Béthio et dans les mêmes locaux du tribunal de Thiès. Mais des quotidiens que ce premier jour de procès a été marqué par les exceptions soulignés par les avocats du promoteur, qui ont fait remporter au 12 novembre prochain la prochaine audience. D’où ce titre inspiré de L’Observateur. ‘’Luc Nicolaï, un procès d’exceptions’’. ‘’Enveloppé d’un vent frais et douillet, Thiès la rebelle s’est réveillée, hier lundi, sous haute tension. Annoncé comme le jour de tous les dangers pour le promoteur de lutte Luc Nicolaï. Poursuivi pour association de malfaiteurs, détention de cocaïne, tentative de corruption d’agents de l’Etat dans l’exercice de leur fonction et entrave à l’action de la justice. Le promoteur mbourois et ses co-prévenus retournent en prison jusqu’à lundi prochain’’, relate L’Observateur. ‘’Luc devra encore patienter’’, résume Sunu Lamb, quotidien spécialisé dans l’actualité de la lutte. ‘’Le combat du nul’’, affiche Le Quotidien. Il ajoute cependant que Nicolaï et ses co-accusés (Abdou Khadre Kébé, pape Massiré Guèye THiam, Djibril Diop et Mamadou Lamine Mbaye ‘’ne sont pas, encore au bout du tunnel’’. ‘’Ils vont repasser, lundi prochain, devant le juge des flagrants délits à cause des exceptions de nullités soulevées par els deux parties. Chacune des parties a jugé nulle la procédure, par endroits, les plongeant dans des argumentaires contradictoires qui ont duré plus de huit tours d’horloge’’, écrit Le Quotidien. Le Soleil se fait l’écho d’une préoccupation exprimée par le chef de l’Etat, Macky Sall, à l’occasion du symposium organisé pour les 50 ans de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO). ‘’Les taux d’intérêt sont anormalement élevés en Afrique’’, selon le président sénégalais. ‘’De véritables banques de développement. C’est ce que veut le président sénégalais, qui espère que les recommandations du symposium marquant le cinquantenaire de la BCEAO, dont il a ouvert les travaux, hier (lundi), aideront à baisser les taux d’intérêt +anormalement élevés+ en Afrique’’, écrit Le Soleil. ‘’Macky charge les banques privées’’, juge Walfadjri quotidien. ‘’L’application usurière de taux d’intérêt prohibitifs par les banques privées pousse le président de la République à interpeller le gouverneur de la BCEAO sur ces taux d’intérêt qui sont +anormalement élevés+, et appliqués par les institutions de financement’’, écrit-il. Le président sénégalais qui présidait l’ouverture du symposium marquant le cinquantième anniversaire de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) ‘’a plaidé en faveur de leur baisse pour un financement correct des économies de l’Union’’, ajoute ce journal. Sud quotidien s’intéresse à l’audiovisuel et à la transition de l’analogique vers le numérique, fixée au 17 juin 2015. ‘‘Les ménages perdent l’image’’, affiche le journal sous la forme d’un constat sans appel, pour ensuite expliquer dans ses pages intérieures que le Sénégal ‘’est en retard dans le passage de la technologie analogique au numérique (…)’’. ‘’C’est déjà demain et le réveil risque d’être brutal pour la plupart des ménages car l’essentiel des +petits récepteurs+ ou postes téléviseurs et radios installés au salon, ne seront bientôt plus d’usage. D’où la nécessité d’une campagne de sensibilisation pour informer sur la nécessité d’une réadaptation ou d’un changement de leurs équipements’’, rapporte Sud Quotidien. Le quotidien l’As annonce pour sa part qu’une nouvelle cour est en gestation pour remplacer la cour de répression de l’enrichissement illicite, imaginée par le pouvoir de Macky Sall pour notamment traquer les biens mal acquis sous l’ancien régime de Me Wade. BK

Article_similaires

0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email