Mercredi 21 Février, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Audience à la Cour Suprême : Juan Branco à Dakar, ce vendredi

Single Post
Audience à la Cour Suprême : Juan Branco à Dakar, ce vendredi
Sera-t-il éligible ou ne le sera-t-il pas ? Le dernier épisode de la saga politico-judiciaire qui oppose Ousmane Sonko à l’État du Sénégal se joue ce vendredi 17 novembre devant la Cour Suprême. Pour cet ultime round ultra déterminant, l’opposant pourra compter sur la présence de son avocat franco-espagnol, Me Juan Branco. Ce dernier, qui a récemment eu des déboires avec les autorités sénégalaises, a annoncé, dans une publication sur les réseaux sociaux, qu’il sera à Dakar ce vendredi pour défendre son client. Ceci, sur convocation du Président de la Cour Suprême.

 « J’irai, pour défendre ceux qui se battent pour leur liberté, leur dignité, et leur souveraineté », informe-t-il. Annonçant ainsi sa ferme volonté de déférer à cette convocation, Me Branco a tenu à prévenir le gouvernement français : « il sera tenu responsable de tout incident qui pourrait m’y arriver ». Voici l’intégralité de son message.

 
J’ai été convoqué par le Président de la Cour suprême du Sénégal à une audience, ce vendredi 17 novembre 2023, qui déterminera la possibilité pour M. Ousmane SONKO de se présenter à l’élection présidentielle de février 2024. M. SONKO est le principal opposant du pouvoir en place et de la Françafrique. Un homme qui veut libérer son peuple de ses chaines : Fin du Franc CFA, des bases militaires et des accords de coopération, resouverainisation des ressources halieutiques et hydrocarbures, fin de l’immigration massive...

 
Il est l’homme politique le plus populaire et espéré du Sénégal.

Il vient d’être transféré en prison. Il m’a demandé de l’assister et de me rendre à ses côtés. Cette audience, à trois mois des élections, devant la plus haute juridiction du pays, lie un destin à celui d’un peuple entier. Les autorités françaises, qui vient de sceller un pacte avec le Président sortant en lui offrant l’immunité, suite aux poursuites que nous avions entamées à son encontre pour crimes contre l’humanité, renvoie sans s’engager vers les autorités locales, tout en autorisant mon déplacement.

Ces mêmes autorités m’ont fait arrêter et emprisonner il y a trois mois dans d’anciennes écuries où 3000 prisonniers sont entassés. Le Président de la plus puissante Cour de ce pays m’invite désormais à venir plaider.

A travers cette convocation, la capacité pour le Président de la Cour suprême de s’assurer du respect de son autorité. Sa légitimité. Cette audience vient après massacres, meurtres, tortures et privations arbitraires de liberté qui ont frappé des milliers de sénégalais. Elle vient en un pays plongé dans la mort, où les universités demeurent encore aujourd’hui fermées, six mois après les faits, par peur d’une jeunesse qui menace à tout instant de se réveiller.

Jour après jour, des centaines de sénégalais prennent mer et pirogues pour nos terres, désespérés, faute de devenir et d’alternatives à construire, lassés par la violence que ce pouvoir ne cesse d’enfanter. M. SONKO a été comme moi enlevé, arrêté et placé en détention, pour s’y être opposé.

A Dakar et ailleurs, des mobilisations massives se préparent pour l’assurer du soutien du peuple, exiger que justice soit dite, que la souveraineté du peuple sénégalais soit respectée

Des mobilisations massives pour dire : nous sommes, avons été, et demeurerons à vos côtés. Que peut le droit dans tout ça ? Tout. Ou rien. Notre gouvernement voit avec anxiété la situation se développer. Il voit s’effilocher le dernier lien avarié qui, sur le continent, lui aura permis, des siècles durant, de piller, esclavagiser, exproprier.Violer.

Il voit avec anxiété s’allier deux de ses plus féroces opposants qu’il pensait éliminés, en tremblant au point de chercher à m’interdire de sortie du territoire en un premier temps, avant de reculer. Enfermer en ses terres l’un de ses ressortissants. Plutôt que de le laisser aller à la vie, plaider contre la mort qu’il a semée.

 Ce gouvernement, notre gouvernement, qui accompagne d’une main la répression politique au Sénégal, félicitant et promouvant ses dirigeants, multiplie d’une autre les mesures visant à entraver ses oppositions et ceux qui sont chargés de les représenter. Certains de ses membres nourrissent une haine et une fixation obsessionnelle, compréhensible, à mon égard, qui les ait exposés, multipliant entraves, calomnies, vexations et humiliations pour isoler et réduire, masquant mal les difficultés qu’il éprouve, au point où, encore récemment, l’un de ses plus puissants impétrants, ministre de son Etat, devait être dépêché sur la plus puissante chaine de télévision du pays pour tenter de m’ériger, dix longues minutes durant, en premier harceleur de la nation, instrumentalisant des épisodes adolescents pour se victimiser pitoyablement.

 Les porteurs de fange tentent irrémédiablement de souiller quiconque a le malheur de les exposer dans leur crue nudité.

Nous sommes pris en une lutte pour la vie. Nos États de droit se sont effondrés consorts, ici et là-bas, de sorte que le piège se trouve tant ici que là-bas. De sorte que des avocats ont à risquer vie et liberté pour exercer leur métier.

 
Là-bas, au Sénégal, des corps tiennent droit, et s’apprêtent une nouvelle fois, une dernière fois, à rugir et se lever pour réclamer liberté et souveraineté. Ces êtres me réclament à leurs côtés, pour porter leur voix dans cette enceinte dont ils seront tenus écartés. Je tiens à prévenir le gouvernement français qu’il sera tenu responsable de tout incident qui pourrait m’y arriver.

Derrière moi se trouvent bien des êtres prêts à poursuivre le chemin que nous avons entamé, et qui demanderont compte. Et qui s’assureront qu’il n’y ait aucune impunité. Au Sénégal, on me réclame pour exercer mon métier. J’irai, pour défendre ceux qui se battent pour leur liberté, leur dignité, et leur souveraineté.

 

 




14 Commentaires

  1. Auteur

    Vive Notre Branco

    En Novembre, 2023 (17:43 PM)
    Après tout desespoir, voici que renait le flambeau de la liberté ! Merci BRANCO ! 
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2023 (18:07 PM)
      Du populisme et une quête perpétuelle du buzz. Il ne sera pas à Dakar ce vendredi croyez moi. Je rigole toujours quand je vois les têtes vides de pastef sous ses tweets. 
    {comment_ads} {comment_ads}
    • Auteur

      Avis

      En Novembre, 2023 (18:48 PM)
      J'espere juste qu'il a fait une demande de visa. Aux connaisseurs qui vont me bombarder de reponse. Je leur repond non non et non l'entree sans visa des ressortissants francais ne tient plus pour un delinquant qui a nargue nos institution et qui a fait l'objet d'une mesure d'expulsion du territoire. A defaut il sera remis automatiquement dans l'avion de retour et la compagnie aerienne qui l'a embarque, sanctioned.
    • Auteur

      Démocratie

      En Novembre, 2023 (18:57 PM)
      Toute la coalition Gueum Sa Bopp derrière le leader Bougane . Plaident pour la restitution du parti Pastef . Et la libération sans conditions du leader Ousmane Sonko . Ainsi que de tous ces autres détenus politiques dans tous le Pays . Seule issue pour ramener la stabilité , l'unité et la paix dans tous notre cher Sénégal .
    {comment_ads}
    • Auteur

      Gassama

      En Novembre, 2023 (19:07 PM)
      Branco et tous ceux qui le remercient pour ces conneries sont des bâtards de toutes générations
    {comment_ads}
  2. Auteur

    En Novembre, 2023 (17:51 PM)
    Ce type est un hrand malade qui doit se faire soigner. 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Novembre, 2023 (17:56 PM)
    Il a le droit de défendre mais pas de prendre une position politique!!respect au peuple sénégalais qui élu démocratiquement le président actuel. Ce toubib se croit tout permis!  Après l'audience il faut lui casser la gueule !
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2023 (18:12 PM)
      Lui cassez la gueule parcequ'il est sous controle judiciaire, et l'Etat du Sénégal a fini par céder juste parceque le Prpcureur général en France a juger recevable la plainte de que Branco a déposé contre Macky Sall et ses complices?
      Lui cassez la gueule parcequ'il doit venir défendre son client comme Maitre ElHadj Diouf le fait partout au monde?
      Soit démoncrate mon frére 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2023 (19:16 PM)
      @18:12 PM quelle plainte de Branco a jamais été jugée recevable ? C'est quoi cette bêtise qu'on vous a fait encore croire ? Branco n'a plus de crédibilité nulle part. Il n'y a que chez les conspirationnistes et les sonkolais qu'on le prend au sérieux. Il n'y a qu'à le lire attentivement pour comprendre que ce gars brasse le vent.
    {comment_ads}
    Auteur

    Xeme

    En Novembre, 2023 (17:58 PM)
    Beaucoup de travaux de la triste presse de peinture des tyrans qui nous gouvernent en perspective.

    Eh bien, c'est parce que le trop gros mensonge du mandat d'arrêt international de Juan Branco va s'écrouler en public.

    C'est aussi parce que tous les pauvres fanatisés qui avaient consolé leurs cœurs devenus jouets par un "ñaw, il a été arrêté en Mauritanie et ramené jusque aux pieds de Macky Sall", un "ñaw, il a été expulsé"(il fallait le laisser partir et économiser Le billet qu'on dépense pour lui), tous ces.fanatisés donc vont revoir leurs cœurs s'emballer. Le petit torero emmerdeur Branco se retrouve encore face au gros taureau. 

    Il faut don que la presse de mensonges du Macky trouve des combinaisons de mots pour consoler tous ces fanatisés. Qu'est ce.qu'on va titrer pour ces pauvres fanatisés ? Que le gentil Macky au grand cœur à demandé qu'on suspende le mandat d'arrêt contre Branco ? 

    Dure de vie que celle oû l'on devient un drogué du mensonge, un accro qui a toujours d'un mensonge de.presse de Macky pour passer une bonne journée. 
    {comment_ads}
    Auteur

    Samory

    En Novembre, 2023 (17:59 PM)
    Branco Ngaary Njarr meew tumble galace ak sucre vanillé.

     
    Auteur

    En Novembre, 2023 (18:00 PM)
    Merci Monsieur Maître BRANCO
    {comment_ads}
    Auteur

    Frh

    En Novembre, 2023 (18:03 PM)
    Plus patriotes que beaucoup de sénégalais 
    {comment_ads}
    Auteur

    Demain Dès L'aube à L'heure Où

    En Novembre, 2023 (18:05 PM)
    Li dissertation la wala poème bane genre dramatique la?

    Question au lycéen
    {comment_ads}
    Auteur

    En Novembre, 2023 (18:11 PM)
    Franchement, avec tout ce qu'on entend et tout ce qu'on peut lire tous les jours, il faut saluer le gouvernement qui assure sereinement la continuité de l'action gouvernementale. Et ils osent encore dire que Macky Sall est un dictateur.

    En réalité les sénégalais en ont fini avec les sonkolais et leurs bêtises. L'opposant le plus sérieux au régime actuel, c'est Idrissa Seck. On ne l'entend pas beaucoup mais il agit.
    Auteur

    En Novembre, 2023 (18:23 PM)
    Tu peux venir faire ton travail dans les règles de l'art et respecter le pouvoir,il t'arrivera rien les sénégalais sont des gens respectueux et civilisés mais ton client là il est hors jeux on peut pas être en prison pour deux ans ferme et forcer la justice qu'il n'a pas respecté jusque là à le libéré il n'est pas au dessus des lois il n'a qu'à payer sa dette et revenir dans 5 ans .Depuis qu'il est en prison les sénégalais sont en paix !
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2023 (18:57 PM)
      moi je me demande vous etes ou avec le mandat d'arret internatiol contre Branco? Le traitement qu'il avait reçu lors de son dernier visite au Sénégal walleu lolou yeup c'est pas grave?
    {comment_ads}
    Auteur

    En Novembre, 2023 (18:47 PM)
    OH tous les français ne sont pas comme Zemmour...quelle surprise !!

    @albert.metsu.sahélien
    {comment_ads}
    Auteur

    En Novembre, 2023 (20:36 PM)
    Je ne pense pas que les juges appliqueront le droit. Je suis de plus en plus pessimiste sur le sort de Sonko. Mais ce dont je suis sûr est que le Sénégal restera éternellement sous développé. Les prochaines années seront pires économiquement et socialement. J'ai perdu tout espoir pour ce pays. 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Novembre, 2023 (20:39 PM)
    Je ne sais pas quelle personne a conseiller sonko de recruter m branko comment avocat.mais cette personne a très bien fait.branko défend sont client comme personne ne la fait au Sénégal.avec son aurra international celà a beaucoup servi a sont client.bravo a Branko.
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2023 (20:51 PM)
      "Aura" internationale" ? "Aura" de la presse conspirationniste plutôt ! Avez-vous constaté un seul effet de l'action de Branco sur la communauté internationale en faveur de Sonko ? Branco est aussi mal perçu que Sonko sur la scène internationale.
    {comment_ads}
    Auteur

    H B

    En Novembre, 2023 (21:27 PM)
    Quelle impolitesse...Traiter une prison d'écurie où sont entamés 3000 prisonniers (chevaux qu'il faut dire) ! Il méprise à ce point nos frères incarcérés .
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email