Samedi 22 Juin, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Politique

[Le Récap] Crise politique: des centaines de manifestants des deux bords à Dakar

Single Post
[Le Récap] Crise politique: des centaines de manifestants des deux bords à Dakar
   
Plusieurs centaines de Sénégalais ont manifesté pacifiquement samedi à Dakar, les uns pour presser le chef de l'Etat d'organiser la présidentielle avant la fin de son mandat le 2 avril, les autres pour défendre son bilan et son image écornée par le report de l'élection.

Les Sénégalais étaient censés élire leur cinquième président dimanche 25 février. Le président Macky Sall a déclenché une onde de choc le 3 février en décrétant un report de dernière minute.



Le Conseil constitutionnel l'a déjugé depuis. Mais les Sénégalais ignorent toujours quand ils se rendront aux urnes. Un vaste mouvement politique et citoyen réclame la tenue du scrutin avant le 2 avril, date de l'expiration officielle du mandat du président Sall.



Des centaines de personnes se sont rassemblées à l'appel de la coalition d'opposition F24 sur un vaste terrain de sable dans un quartier populaire de Dakar. Dans le tumulte des sifflets et des cornes, arborant des drapeaux vert, jaune et rouge du Sénégal, elles ont exigé la tenue du scrutin.



Le collectif citoyen Aar Sunu Election ("Préservons notre élection") avait appelé à se joindre au mouvement, tout en cherchant à garder son indépendance.



Quelques heures après, une foule équivalente, elle aussi parée des couleurs nationales, a marché dans un tintamarre comparable dans un autre quartier plus résidentiel à l'initiative d'un collectif "Macky dans les coeurs", jusqu'alors inconnu.



Pour Mamadou Dia, 30 ans, étudiant en aménagement du territoire, la date du scrutin importe peu. Il est venu défendre l'action menée pendant 12 ans par le président Sall, soumis à des multiples pressions et critiques à quelques semaines de son départ.



"On est là pour montrer à l'opinion nationale et internationale que ce que les gens disent sur Macky Sall est archifaux. Macky Sall a fait tout ce qu'il devait faire pour le Sénégal", dit-il.



Le ton était radicalement différent à la manifestation du F24. L'exigence d'élection s'est élargie à la protestation contre le pouvoir et aux slogans pour la libération des opposants Ousmane Sonko et Bassirou Diomaye Faye, dont les supporteurs étaient les plus visibles et bruyants.



"Nous voulons des élections, Macky Sall dictateur, Diomaye mooy Sonko", ont scandé des manifestantes.



"Je manifeste pour une seule chose: que Sonko soit libéré. Que Macky Sall cesse d'utiliser la force contre les manifestants", a dit Ibrahima Niang, un éboueur de 34 ans, portant l'un des nombreux posters de M. Sonko exhibés samedi.

Front du refus

La préfecture a autorisé la manifestation alors que les autorités ont interdit de nombreux rassemblements d'opposition ces dernières années.



Les forces de sécurité, autrement promptes à disperser par la force les manifestations non autorisées, sont restées à l'écart. Les manifestants ont fait la police eux-mêmes en empêchant deux jeunes de brandir le drapeau de la Russie.



Le pouvoir a affirmé dernièrement sa volonté d'apaisement. Le rectorat a annoncé samedi la réouverture de l'université Cheikh Anta Diop de Dakar, un bastion historique de contestation fermé depuis juin 2023.



La décision du président Sall de reporter l'élection, dénoncée par l'opposition comme un "coup d'Etat constitutionnel", a provoqué des manifestations qui ont fait quatre morts et donné lieu à des dizaines d'interpellations.



En opposant leur veto au report, les "Sages" du Conseil constitutionnel ont reconnu l'impossibilité pratique de voter le 25 février et demandé aux autorités d'organiser le scrutin dans "les meilleurs délais". Le président s'est incliné. Mais il suspend la détermination d'une date à un dialogue prévu lundi et mardi avec les acteurs politiques et sociaux.



Nombre de ces acteurs refusent de répondre à l'invitation. Ils réclament la tenue du scrutin avant le 2 avril, alors que le président Sall a exprimé ses doutes sur la faisabilité d'un tel calendrier.



Seize des 19 candidats retenus en janvier par le Conseil constitutionnel ont réitéré samedi leur fin de non-recevoir quand le gouvernement a annoncé par communiqué que le chef de l'Etat les recevrait lundi à 11H00.



Le collectif Aar Sunu, revendiquant plus de cent organisations de la société civile, a annoncé saisir le Conseil constitutionnel pour qu'il se substitue au chef de l'Etat et fixe la date.





13 Commentaires

  1. Auteur

    En Février, 2024 (09:45 AM)
    Deux choses ont empêchés Macky Sall de quitter le palais

    1) lui et sa femme ne veulent pas les privilèges d'un couple présidentielle

    2) il a peur du devenir des gens de son entourage et du mals qui ont fait aux peuples sénégalais

     
    Top Banner
  2. Auteur

    En Février, 2024 (09:46 AM)
    Deux choses ont empêchés Macky Sall de quitter le palais1) lui et sa femme ne veulent pas quitter les privilèges d'un couple présidentielle2) il a peur du devenir des gens de son entourage et du mals qui ont fait aux peuples sénégalais
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (09:46 AM)
    Deux choses ont empêchés Macky Sall de quitter le palais1) lui et sa femme ne veulent pas quitter les privilèges d'un couple présidentielle2) il a peur du devenir des gens de son entourage et du mals qui ont fait aux peuples sénégalais
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (09:49 AM)
    C'est archi faux de dire une foule équivalente, arrêtez les parti pris ,la foule qui soutenait Macky était le quatrième de l'autre foule et beaucoup plus organisée .il faut transcrire la vérité.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2024 (10:15 AM)
      Encore plus faux. Il suffit de comparer les vidéos pour constater que les soutiens à Macky Sall étaient supérieurs en nombre.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2024 (10:17 AM)
      Effectivement le journaliste ment ou bien il n'était pas sur place. Les réseaux sociaux sont là pour témoigner qu’il y avait des milliers de personnes pour la marche de soutien au chef de l'état.  Ce journaliste est de très mauvaise fois
    {comment_ads}
    • Auteur

      Deugg

      En Février, 2024 (10:19 AM)
      Souffrez. Vous ne vous attendiez pas a voir autant de personnes soutenir son excellenece Macky Sall. Vous pensiez que tout le peuple lui a tourne le dos. Il vous battrait a plate couture s'il participait a ces élections.
    Top Banner
    Auteur

    En Février, 2024 (09:53 AM)
    Doul rek ce régime de complotiste et menteur et leurs vendues de presse.
    Top Banner
    Auteur

    Medzo

    En Février, 2024 (10:12 AM)
    Macky est un Sall histoire la majorité de la population a tourné la page ce qu'elle attend les élections et le nouveau président. Tout début a une fin ce que lui reste Ngor, Gorée Té Mougn.
    {comment_ads}
    Auteur

    Medzo

    En Février, 2024 (10:12 AM)
    Macky est un Sall histoire la majorité de la population a tourné la page ce qu'elle attend les élections et le nouveau président. Tout début a une fin ce que lui reste Ngor, Gorée Té Mougn.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (10:26 AM)
    Les souteneurs de Macky étaient quatre fois plus nombreux, y'a jamais eu d'équivalence ,faut transcrire la vérité Waye !

     
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (10:59 AM)
    d'un côté t'avais 16 candidats avec leurs soutiens sans compter la socièté civile, de l'autre tu avais  juste BBY qui était largement supérieur en nombre! En tout cas hier les réseaux sociaux se sont calmés car ils ont vu que la majorité silencieuse molene eupou dolé! Que les autres continuent  de faire du bruit sur les réseaux sociaux rek di insulter, ils seront surpris le jour des élections
    Top Banner
    Auteur

    Nianthio

    En Février, 2024 (11:20 AM)
    Toi qui insultes, si vraiment ta maman est une bonne femme, arrête d insulter,  car tout le monde sait insulter. A moins que ta maman soit le mortier du village,tout le monde l utilise.

    Vous êtes bêtes mais vous verrez. Les sénégalais intelligents avec de bons cœurs savent ce qu'ils feront . L indiscipline n'a jamais marché dans ce pays. Et ce qui a poussé votre gars en prison. Il chie en ce moment dans les toilettes de la prison.

    Vos prédicateurs 

    Vos chroniqueurs

    Vos marabouts

    Vos casseroles

    Vos sonkorisations

    Vos bois sacrés 

    Vos grèves 

    Vos menaces

    Vos mensonges 

    Vos manipulations 

    Vos menaces

     et...

    Ont tous échoué .

    L état restera fort
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (15:12 PM)
    Pour la première fois je serais d'accord pour un coup d'état salutaire pour le Sénégal. Que l'armée prenne le pouvoir si les partis politiques et la société civile refusent de dialoguer pour fixer une date. D'ailleurs ça sera l'occasion de profiter d'une transition de 3 ans pour dératiser le pays de tous ces ennemis intérieurs et extérieurs. Les fds sont très bien renseignés sur eux et si ce n'était les considérations démocratiques du pouvoir, ils auraient déjà réglé ce problème depuis longtemps. L'Égypte est un bon exemple. Si Al Sissi n'avait pas repris le pouvoir des mains des aventuriers, ce pays serait tombé dans un abîme profond..
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (15:33 PM)
    Mais marcher pour Macky est un non sens,il à fait 12 ans au pouvoir et finit le 02 avril loukofi diar. Wasalam
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (16:19 PM)
    Neexul ba neexul nak mais là quant même c'est claire et nette que la foule qui soutenait Macky était de loin plus importante que celle de l'opposition....Il ya de la malhonnêteté dans l'air pour le journaliste qui parle de l'équivalence de nombre entre les 2 foules ..non non,c'est faux! En tout cas, d'après ce qu'on a vu hier,je crois que l'opposition risque de l'ordre la poussière aux futures élections ...Wait & see rek!
    Top Banner

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email