Dimanche 14 Avril, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Politique

Date de la présidentielle : ce que Madiambal Diagne propose à Macky Sall

Single Post
Date de la présidentielle : ce que Madiambal Diagne propose à Macky Sall
Le Conseil constitutionnel a annulé le décret reportant la présidentielle et le loi, adoptée par l’Assemblée nationale, fixant le scrutin au 15 décembre. Les Sages ont ensuite demandé «aux autorités compétentes» d’organiser celui-ci «dans les meilleurs délais», soulignant que le mandat du chef de l’État en cours ne doit pas en tout cas dépasser le 2 avril.  

Dès lors, signale Madiambal Diagne dans sa chronique parue ce lundi dans Le Quotidien, «Macky Sall n’a pas une grande marge de manœuvre». «Il ne lui reste alors qu’à engager l’organisation de l’élection présidentielle au pas de charge», martèle le journaliste.

Dans cette perspective, l’auteur des «Lundis de Madiambal» invite le chef de l’État à «faire du Conseil constitutionnel son interlocuteur privilégié et travailler avec cette institution, en toute confiance, sur toutes les questions liées à la conduite du processus électoral». Et «pour satisfaire cette exigence dirimante, suggère le patron du groupe Avenir communication, le président de la République [n’a d’autre choix que] de l’inscrire dans un cadre légal».

Madiambal Diagne développe : «Les délais légaux fixés pour les opérations électorales auront besoin d’être fatalement touchés. Pour autant, il faudra circonscrire le nouveau processus électoral dans un cadre légal, alors qu’il [Macky Sall, note de Seneweb] ne peut plus matériellement recourir à une procédure législative pour changer par exemple la durée de la campagne électorale ou les délais d’examen des contentieux électoraux. Il ne lui restera que de recourir à l’article 52 de la Constitution qui lui donne des ‘pouvoirs exceptionnels’, comme à caractère législatif, à l’exception d’une révision de la Constitution.»

L’article 52 stipule : «Lorsque les institutions de la République, l’indépendance de la Nation, l’intégrité du territoire national ou l’exécution des engagements internationaux sont menacées d’une manière grave et immédiate, et que le fonctionnement régulier des pouvoirs publics ou des institutions est interrompu, le président de la République (…) peut, après en avoir informé la Nation par un message, prendre toutes mesures tendant à rétablir le fonctionnement régulier des pouvoirs publics et des institutions, et à assurer la sauvegarde de la Nation (…).»

Madiambal Diagne croit savoir que «ce nouveau procédé permettrait sans doute après en avoir discuté les candidats en lice, de réduire par exemple la durée de la campagne électorale du premier tour comme celle d’un éventuel second tour de scrutin». Le chroniqueur ajoute que «l’élection pourrait ainsi être organisée même un jour ouvrable que le chef de l’État pourrait déclarer chômé et payé».

«Autrement, des lois votées en procédure d’urgence auront toujours besoin de satisfaire la procédure et aux délais de promulgation, sans compter d’éventuelles obstructions parlementaires ou certaines autres manœuvres dilatoires», prévient le journaliste. Qui souligne que «certes le mécanisme peut sembler cavalier, pas trop démocratique, mais il reste légal et légitime».


29 Commentaires

  1. Auteur

    En Février, 2024 (12:19 PM)
    Perdez pas votre temps à lire ce monsieur.

    Allez prendre un café, ça sera plus utile.
    Top Banner
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2024 (12:26 PM)
      Bala ma der niou nane Pastef meunoul yor rewmi alors que macky aye Madiambal diagne aki Farba Gnom Abdou Mbow la djiter senegal pdt 12 ans 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2024 (12:30 PM)
      @12:27, ca ne marche pas comme ca! Si la peine de mort est réinstaurée, elle ne sera applicable qu'aux meurtriers post-réinstauration
    {comment_ads}
    • Auteur

      Karim$

      En Février, 2024 (13:01 PM)
      Vocal lène ma limou Wakh ! Moi, ce type ça fait vraiment plusieurs année, peut-être 6 ans que je n’ai plus lu aucun de ses textes ni suivi aucune de ses émissions ! Moi, même dans la vraie vie, personne n’ose me mentir ou me trahir ! Je ne pardonne jamais ces genres d’horreurs ! Sénégalais nak, souvent la même personne peut les mentir, les manipuler, manquer de respect au peuple, le trahir plusieurs fois et pourtant dès qu’il parle ou écrit un torchon, les certains s’empressent d’aller lire ou écouter !  Notre Sous-développement s’explique ! Soyez intelligents ! Am lène foula ak fayda !
    Top Banner
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2024 (13:21 PM)
      Macky doit signer un decret modifiant le jour du scrutin et fixant la date du début et de fin de la campagne électoral ( tout avant le 2 avril),  s'il y a des mécontents, ils n'ont qu'à saisir le CC. point final 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2024 (14:36 PM)
      Impossible de le faire un jour ouvrable  même chômé et payé et la diaspora ils vont pas voter, madiambal sait bien que la diaspora n'est pas favorable pour eux 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Le Corbeau Noir En Haut Du Pal

      En Février, 2024 (14:50 PM)
      Mr Diagne taisez vous maintenant svp, à genoux. Vous faites parti des monstres de la cour qui ont failli entraîner le Président Macky Sall vers le précipice. Le conseil l'a retenu en justesse. Après avoir ruiné son image et celui de notre Pays à travers le monde, en premier chez nos voisins Putchistes qu'il tancait en tant que grand démocrate, il lui reste une petite lucarne de sortie. Dieu est Patient mais faut pas le Mettre en colère.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2024 (14:59 PM)
             Désormais ce monsieur  très bavard qui comme à ses habitudes avait son mot à dire sur tous les évènements comme ici encore après que son mentor soit débouté par le Conseil Constitutionnel, se résout à suivre et s'adapter au vent de la tournure des évènements qui l'ont contredit comme dans un passé récent tout juste hie lui qui trouvait normal et salutaire le report des élections présidentielles par le président de la république. Il doit savoir que son interlocuteur a été démasqué maintenant:
           ET  IL EST PERMIS DE QUESTIONNER ses qualités intellectuelles Il n'a jamais lu un livre DE PHILOSOPHIE pour ignorer et oser calquer loin dans l'histoire l'unique et le fameux sentence de SOCRATE faite par ses bourreaux
            ET   IL EST TOUT AUSSI PERMIS DE REMETTRE EN QUESTION ses qualités de démocrate, par ce qu'osant écarter et condamner un opposant pour dénonciation et diffamation d'un ministre en fonction alors que le rôle principal d'un opposant dans une démocratie est dans l'espace public le contrôle des tenants du pouvoir par la dénonciation de rumeurs de supposées malversations qui reste à être prouvées à l'opposé de ce qui se passe dans l'espace privé entre citoyens.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Serignetoubab

      En Février, 2024 (15:13 PM)
      eh bien voila madambal comme on le connait, toujours egal a lui-meme: des ruses et rien que des ruses et des tricheries.
      le pds et l'apr continuent de donner de mauvais conseil au porc qui dort au palais en invoquant l'article 52 qui ne peut etre utilise dans ce cas de figure: il n'y a ni menace, ni aucune autre force majeure. Le processus electoral se deroulait normalement et c'est ce pyromane de president qui a tout arrete par sa surnoiserie, donc a lui de fixer une date qui respecte la constitution et il n'y en a pas beacoup: soit le 3 mars soit le 10 mars.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2024 (15:14 PM)
      Je vous l'ai dit depuis le début, le Sénégal est mené tout droit vers l'article 52... Il y a de très forte chances que l'élection soit repoussée à 2025 avec un processus qui repartira de zéro. 
      Qui vivra verra
      Banton
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2024 (15:14 PM)
      Je vous l'ai dit depuis le début, le Sénégal est mené tout droit vers l'article 52... Il y a de très forte chances que l'élection soit repoussée à 2025 avec un processus qui repartira de zéro. 
      Qui vivra verra
      Banton
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2024 (15:27 PM)
      On ne peut pas être plus royaliste que le roi. Le conseil constitutionnel a demandé de continuer le processus éléctoral. Il n'a qu'à faire demarrer la campagne  le 25 Février. Cela permettrait de profiter de la belle coincidence.
      Il a construit le Sénégal, il faut qu'il parte la tête haute. Il n'est pas encore tard.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2024 (16:25 PM)
      En journée ouvrable le  vote sera étalé sur deux jours sans journée fériée avec possibilité de permission 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Démocratie

      En Février, 2024 (16:49 PM)
      Toute la coalition Gueum Sa Bopp derrière la leader Bougane . Plaident pour des Élections libres , transparentes et inclusives . Cependant le mot d'ordre reste le même battre campagne avec une opposition unie , solide et stratège . Pour éradiquer ce Système politique pourri et ce régime marionnette déloyale qui le prône .
    {comment_ads} {comment_ads}
    • Auteur

      Madiambal Diambakatou-fènn

      En Février, 2024 (21:44 PM)
      Madiambal c'est quand il va aller faire sa peine de prison ferme ??? Il a été condamné pour ses affabulations contre le magistrat Téliko !
      Donc Madiambal, les élections ce n'est pas ton problème, fais ton baluchon pour aller en prison, tu as été condamné ! 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2024 (02:57 AM)
      Il n'a pas besoin de l'article 52. Ce serait une violation de la constitution car aucune des conditions citées dans l'article ne se présente. 
       
      Il peut simplement s'accorder avec les candidats pour qu'ils renoncent à un certain nombre de jour de campagne.
       
      L'article 52 est une ruse qui va permettre à MackySall d'outrepasser les injonctions du conseil constitutionnel et d'annuler le processus électoral. 
    {comment_ads}
  2. Auteur

    En Février, 2024 (12:20 PM)
    Lol ''proposer a Macky Sall'' comme si c'etait lui qui decide de nos elections! Madiambal vraiment momine ngua, khamoulo dara en fin de compte. Vas t'acheter un linceul et prepare ta mort mediatique ainsi que Cheikh Yerim et consorts.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (12:21 PM)
    Un ancien ministre, très instruit et très cultivé, ma dit que Macky a peur de Diomay
    {comment_ads} {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2024 (12:29 PM)
      On le sait tous, c'est pas Macky mais tout BBY. 
      Ce qui ont tardivement compris, c'est que Djomal est plus radical que Sonko, au moins Sonko il peut négocier et mettre de l'eau dans son bissap...mais Djomay lui, c'est le PASTEF pur, le strict, sans langue de bois !
      Donc en voulant ecarter le maitre et sage Sonko, ils sont tombé sur le dur de PASTEF, et ça ne rigole pas !
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (12:25 PM)
    Madiambal boul niou fonto!!!
    {comment_ads}
    Auteur

    Alfa

    En Février, 2024 (12:30 PM)
    je suis d'accord, il faut qu'il laisse Sonko le violeur en prison. On verra ce qu'il deviendra aprés.
    Top Banner
    Auteur

    En Février, 2024 (12:32 PM)
    J'ai pas lu.

    Qui peut resumer en 1 phrase
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2024 (12:42 PM)
      Il fait le clown pour nous distraire comme d'habitude. Tu as eu raison de ne pas avoir lu.
    {comment_ads} {comment_ads}
    Auteur

    Observateur

    En Février, 2024 (12:37 PM)
    Pour quelqu'un qu'on aime et que l'on souhaite du bien ,...il faut toujours lui prodiguer   de bons conseils , mais pas des subterfuges, ou autres  mecanismes et  méthodes cavalières ou peu démocratique   !!!

    S'il n' organise pas les élections transparentes et sincères  avant l'heure. ..il sortira pas "en Grand homme " comme ses prédécesseurs (  ou ,non pas par la porte ou fenêtre, mais par les égouts  ....)

    Il faut lui montrer la bonne voie  Loolou Mooye Deug 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (12:40 PM)
    A suivre votre conseil au caractère impopulaire vous risquez de plonger le président dans un gouffre irréversible ce d'autant que si votre apport dans sa gouvernance était porteur il ne serait pas dans cette impasse synonyme d'humiliation pour lui.par ailleurs le recours à l'article 52 est antinomique au dialogue que suggère le chef de l'etat
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (12:41 PM)
    De toute façon y'a pas besoin de campagne,elle s'est faite toute seule il fixe un jour et gens vont voter c'est tout !
    Top Banner
    Auteur

    Amsa

    En Février, 2024 (12:43 PM)
    Ce sont ces types de personnes qui se disent conseiller et ami du president, il n'aide guere ce Monsieur en difficulte, mais essaye de l'enfoncer dans des couloirs de la bassesse.

    Seul le pouvoir de Dieu est eternel, pour l'humain son honneur est dans le pur sang.

    Macky n'a aucun marge de manoeuvre, notre pays est plus stable que jamais, ce peuple est tres mur.

    Faites vos valises et laissez notre pays dans son harmonie.
    {comment_ads}
    Auteur

    Kouma Bana

    En Février, 2024 (12:48 PM)
    Dire que c'est ce monsieur Madiambal Diagne qui se dit conseiller de Macky Sall , Président du Sénégal , il y a vraiment de quoi s'inquiter pour le Sénégal. Car la manipulation,l'hypocrisie , le mensonge et surtout l'ignorance de Madiamba  Diagne sont mis à nu à travers ses popositions.Autrement dit, le masque vient de tombé grâce à cet article contradictoire de ce monsieur Madiambal Diagne.

    kouma bana
    {comment_ads}
    Auteur

    C'est Qui???

    En Février, 2024 (12:54 PM)
    Mais on s'en fiche de l'opinion de tartampion. Il peut penser ce qu'il veut. 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (12:59 PM)
    Madiambal yabouniou, c'est Macky Sall qui nous a manqué de respect pour avoir permis à ce repris de justice de nous narguer tous les jours avec des analyses bidon et des interventions intempestives dans la presse dans le seul but de manipuler l'opinion. Il est même qui pour oser écrire et publier ces bêtises prodiguer des 'conseils' au président de la république? Dans un pays état qui fonctionne normalement le chef de l'Etat n'accepterait jamais qu'un énergumène pareil puisse revendiquer une poximité avec lui ou son entourage alors qu'il fait tout pour se soustraire à la justice et éviter de purger une peine ferme pour avoir diffamé un magistrat
    Top Banner
    Auteur

    Dinguene Ko Degg Deh

    En Février, 2024 (13:00 PM)
    La vérité est qu'il n'y aura pas d'élections présidentielles avant 2025. Bind leine ngene denthie. Tant que vous n'aurez pas les conclusions de l'enquête parlementaire, vous n'aurez pas de nouvelle date. Et toute nouvelle date entrainera de nouvelles révélations: - Amadou Bâ, Khalifa Abacar Sall, Daouda Nidaye, Abdourahmane Diouf, Rose Wardini, Cheikh Tidiane Dièye, Daouda Ndiaye ont tous la double nationalité (France, Suisse, USA
    {comment_ads}
    Auteur

    Lui Et Moi

    En Février, 2024 (13:06 PM)
    Les institutions de la République fonctionnent, l’indépendance de la Nation et l’intégrité du territoire national ou l’exécution des engagements internationaux ne sont pas menacées , et que le fonctionnement régulier des pouvoirs publics ou des institutions n'est pas interrompu. Donc l'usage de l'article 52 ne se justifie pas.

    Intellectuel tamite dafa wara honnête.
    {comment_ads}
    Auteur

    Maux

    En Février, 2024 (13:20 PM)
    groc porc black

     
    {comment_ads}
    Auteur

    Rethiou Fal Macky

    En Février, 2024 (13:23 PM)
    À partir du 2 avril il n'est plus mon président 
    Top Banner
    Auteur

    En Février, 2024 (13:26 PM)
    Wallaye Madiambal sonal ngagnou. Tes conseils, vas directement au palaiset en tête à tête donne les à Macky. Pour le Senegal tu as été négatif depuis longtemps. Toi, C. Yerim, Pa Diakhaté, Youssou Ndour, Brima Ndiaye et Ahmed Khalifa Niasse, vous êtes les pires conseillers de Macky, qui l ont mis dans cette situation catastrophique, pour lui même et pour le pays.
    {comment_ads}
    Auteur

    Y'en A Marre

    En Février, 2024 (13:29 PM)
    Voilà pourquoi Macky a dérivé jusqu'à la cruauté avec ce qu'il a infligé à la Jeunesse.

    C'est ce genre d'ergumènes comme Madiambal DIAGNE qui ont conduit Macky SALL dans les abîmes où il se trouve. Et malheureusement ce sont pleins de Madiambal (âme damnée) qui murmurent à l'oreille du Président.

    Résultats des courses nous connaissons tout ce qui s'est passé. Il est temps que Macky se débarrasse définitivement de tel personnages. 

    Ce Madiambal est une abomination pour le pays. Donc président attention n'écoute pas ces mercenaires du pouvoir.

    Aujourd'hui, Macky est tenu de définir une nouvelle date et rapidement car TIC TAC le temps ne joue plus en sa faveur.

    Le conseil constitutionnel instruit le choix d'une rapide date et l'organisation des élections dans les.plus brefs délais et c'est ce que veut le peuple. Toutes manoeuvres sournoises mettra le pays à feu et à sang. 

    C'est le peuple qui décide. Même le conseil constitutionnel se plie à la volonté du peuple. Organisez en toute transparence ces élections et qu'on passe à autre chose 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (13:36 PM)
    il n y a pas pire souffrance que de naviguer et tomber sur la tronche de ce monsieur une veritable calamité nationale et rien que pour ça je considère que le president a raté son magistère car des types de son espèces il y en a beaucoup qui entourent le prési et c est comprehensible qu ils nous aient menés au chaos et detruits le senegal par leurs cupidités et arrogances
    {comment_ads}
    Auteur

    Toto

    En Février, 2024 (14:29 PM)
    Madiambal on se rappelle de tout ce as dit et tous tes actes .... a bon entendeur 
    Top Banner
    Auteur

    En Février, 2024 (14:35 PM)
    Si Macky continue d'ecouter ce corrompu, il risquera de bruler le pays, ce qui serait un desastre pour le pays, y compris Macky et sa famille.
    {comment_ads}
    Auteur

    Ppg

    En Février, 2024 (14:48 PM)
    Madiambal n'est pas fou et il sait ce qui se passe. Macky a intérêt à ne pas tergiverser et fixer la date des élections vite fait! Ce n'est que son intérêt.  Là il perd du temps inutilement et se fait brûler la mèche par les candidats validés qui en ont profité pour lui faire un courrier public
    {comment_ads}
    Auteur

    Thieuy

    En Février, 2024 (15:06 PM)
    Laissons-le profiter de ces dernières opportinutés pour parler. Lii ci dess beuri woul. Bientôt ce sera l'heure de faire pipi et dodo
    {comment_ads}
    Auteur

    Bkk

    En Février, 2024 (16:05 PM)
    Voilà un autre fils de pute menteur 
    Top Banner
    Auteur

    Hj

    En Février, 2024 (16:08 PM)
    {comment_ads}
    Auteur

    Zeund

    En Février, 2024 (08:23 AM)
    Macky Sall n'ayant pas une grande marge de manoeuvre, il lui faudrait donc organizer des débats publiques télévisés et retransmis par les réseaux sociaux. En plus d'une campagne électorale retrécie, cela serait un avénement majeur pour les futures élections au Senegal. Il est temps que les candidats font du face-à- face afin de nous convaincre de voter pour leurs programmes. 
    {comment_ads}
    Auteur

    M

    En Février, 2024 (08:36 AM)
    Madiambal demande au Président de faire la même erreur qui a été rejetée par le CC? En réalité, il chie dans son froc comme beaucoup. Maintenant qu'ils savent qu'il y aura élection. C'est fini Madiembal, le Doulnalisme finira au Sénégal avec l'avènement d'un nouveau cycle qui va promouvoir le vrai journalisme et effacer les journaliers du circuit. Je te conseille de commencer à te reconvertir en vendeur de journal pour leumeuss guerte thiaff, c'est tout ce à quoi peut servir ton torchon appelé journal. 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (19:51 PM)
    DÉTHIÉ FALL 2024🇸🇳🇸🇳🇸🇳🇸🇳

    La constance en personne
    Top Banner

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email