Mardi 25 Juin, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

EN VISITE POLITIQUE A TOUBA Landing Savané aurait-il transgressé l'interdit de Serigne Saliou Mbacké?

Single Post
EN VISITE POLITIQUE A TOUBA Landing Savané aurait-il transgressé l'interdit de Serigne Saliou Mbacké?

Landing Savané a-t-il transgressé l’interdit du khalife de Touba ? Hier lundi, au quartier « Xayra » de Touba, le leader de Aj/Pads s’est permis de tenir une manifestation politique. La première du genre depuis l’interdiction, sinon la fatwa du saint homme. La manifestation avait pour cadre le domicile de Serigne Modou Bousso Dieng. Cette rencontre qui se tenait incognito a été malheureusement repérée par les autorités de Touba qui sont allées se plaindre auprès du khalife. Le marabout Serigne Modou Bousso Dieng qui se dit souteneur de Idy voulait organiser cette rencontre à l’insu des responsables du Msis à Touba.

Touba

C’est mal connaître Serigne Saliou Mbacké (yyw), le khalife général des mourides, que de dire qu’il est revenu sur sa décision, suite à une visite de responsables libéraux. La visite de Serigne Bara Doly Mbacké, en compagnie de Serigne Fallou Mbacké, fils de Serigne Mbacké Sokhna Lô, et de Moustapha Cissé Lô, tous responsables libéraux dans la ville sainte de Touba, n’a rien influé dans la décision du marabout. Contrairement a ce qui a été relayé précipitamment sur les ondes , «Serigne Saliou ne veut plus de manifestations folkloriques et politiques dans la ville sainte de Touba». Et rien, ni personne ne peut lui faire changer d’avis sur cette affaire.

Madické

On avait fini par croire que le bouquin-réponse de l’avocat Madické par ailleurs ministre de l’énergie aux accusations de Abdoulatif Coulibaly contre le président Wade pour l’assassinat de Me. Babacar Seye ne sortirait plus en librairie. Depuis des mois que cette parution a été annoncée avant d’être reportée sans plus de détails. Mais l’avocat de l’opposant Abdoulaye Wade devenu Président est bien décidé à croiser le verbe avec le journaliste écrivain pour son ouvrage « Le président et les assassins » publié en France il y’a quelques mois. Me. Madické Niang a aussi choisi Paris, comme Abdoulatif Coulibaly pour présenter son ouvrage intitulé « Sénégal affaire Me. Seye : Le piège de l’acharnement ».

Madické (bis)

L’éditeur de l’avocat écrivain « les éditions du cherche midi » met d’ailleurs les petits plats dans les grands pour la présentation de l’ouvrage en organisant une conférence de lancement du bouquin le 31 juillet prochain à Paris dans les salons de l’hôtel Lutétia à 11H précises. Cet ouvrage de Madické Niang qui comporte 224 pages a pour objectif, selon l’éditeur, «de rétablir la vérité sur une affaire qui, depuis dix ans, empoisonne la vie politique sénégalaise ». Toujours selon l’éditeur, l’ouvrage de Me. Madické Niang est « une réponse concrète et argumentée aux accusations de Latif Coulibaly, fondée sur les démentis écrits des témoins cités par le journaliste, mais surtout sur la mise à jour de tous les rouages de cette affaire, conçue comme une redoutable machinerie politique visant à abattre un Président et son parti ». « Ndaat saay », voilà qui promet !

Fidels

Nos caméras cachées dans le bureau du patron des Fidel nous signalent que l’heure est au « niangal » (grise mine) dans ce parti. La raison est bien simple. Depuis bientôt près de deux semaines Yankhoba Diattara a adressé une correspondance au premier flic du pays, Me Ousmane Ngom pour réclamer son récépissé, mais jusqu’à présent aucune réaction de la part du ministre. C’est pourquoi, nos antennes nous signalent que Yankhoba Diattara veut engager la bataille à un niveau supérieur. Il compte saisir le chef de l’Etat Me Abdoulaye Wade. Et Diattara n’a pas exclu de saisir le parlement de la Cedeao, l’Union africaine (Ue) et l’Unesco pour réclamer son récépissé.

Corruption

Depuis sa création, la Commission nationale de lutte contre la non transparence, la concussion et la corruption (Cnlcc) n’a jamais eu, de manière successive, autant de dossiers. Même si c’est encore peu. Après l’affaire des pots-de-vin des chantiers de la corniche Ouest, la Cnlcc vient d’être saisie pour un autre dossier. C’est vendredi dernier que la Cnlcc a été saisie officiellement par Mayoro Mbaye. Elle s’est penchée sur le dossier hier, et va commencer à agir sous peu.

Corruption (Bis)

Pour ceux qui ne le savent pas, Mayoro Mbaye, ex-administrateur de Maritalia poursuivi pour abus de confiance faux et usage de faux et dénonciations calomnieuses a été condamné à deux ans ferme de prison avec mandat d’arrêt. Il doit également verser à titre de dommages et intérêts plus de 500 millions de francs Cfa. L’homme qui est devenu introuvable depuis l’annonce du verdict a saisi la CNLC, depuis vendredi dernier, comme nous l’avions annoncée dans notre édition du samedi et dimanche passée. Mayoro Mbaye pense qu’on cherche à tout prix son emprisonnement afin de le réduire au silence. Et qu’il a été victime d’une injustice. Il a écrit à la Cnlcc pour leur dire qu’il est disposé à les rencontrer pour la manifestation de la vérité. Ceux qui l’ont connu affirment qu’il est l’un des bâtisseurs du groupe Maritalia.

Corruption (Ter)

Ne quittons pas les «amis» d’Abdoulaye Baldé et de Pape Malick Ndiaye alias le corbeau. Jusqu’à présent, ils attendent des éléments de la Centif. Ils ne veulent pas déposer un rapport incomplet sur le bureau de Me Wade. Ils ont même décidé qu’après une certaine date, ils vont saisir eux-mêmes les banques citées dans ce dossier. Et sur la dernière affaire de la magistrature là où ils passent on leur demande où en est ce dossier, même au fin fond du Sénégal.

Déballage

Ça risque de chauffer à Saint-Louis dans les prochains jours avec l’affaire de Baye Seck (le plus grand passeur) arrêté le week-end, alors qu’il s’apprêtait à lancer sur les flots une pirogue pour son neuvième voyage vers l’Espagne. Notre bonhomme qui est en garde-à-vue au commissariat de Sor demeure pourtant très serein. La mine joviale Baye Seck selon des sources proches du dossier aurait promis de faire un grand déballage si jamais il devait croupir en taule. Une situation qu’il n’envisage pas car nak, l’homme se considère comme intouchable. Il paraît que chaque fois qu’il organisait un voyage vers l’Espagne, il « graissait » des flics et des gendarmes. Des gens qui ont aujourd’hui la peur au ventre car Baye n’hésitera pas à citer leurs noms devant le tribunal.

Déballage (bis)

Restons avec ce dossier de Baye Seck (qui ne participera pas au baptême de son fils aujourd’hui puisque sa garde-à-vue est prolongée jusqu’à mercredi) et son acolyte Massène qui pour votre info est le neveu d’un ancien coach des Lions adjoint de Guy le chauve. Des sources nous signalent qu’au niveau de la plus haute hiérarchie de la justice, on suit à la loupe les tenants et les aboutissants de l’affaire. Eupeuteuleuw, il n’y aura pas d’arrangement et pour sûr, il y aura des gros bonnets qui tremblent comme des feuilles en ce moment à Ndar. Si Baye crache tout ce qu’il garde dans son ventre, ils sont foutus. Mais nous ne sommes pas encore là. Nous y reviendrons très prochainement.

Jubilé

S’il y a des personnes qui jubilent depuis que Baye Fall est arrêté c’est bien les populations de guet-ndar. Elles sont contentes car elles savent qu’elles peuvent compter sur la justice. Visez. D’après nos sources, Baye dénonçait tous ceux qui s’adonnaient aux trafics d’émigrants alors que lui, il opérait. Mais chaque fois que des gens le balançaient, il arrivait à se tirer d’affaire alors que lui quand il vendait la mèche, les gens indexés mordaient la poussière. D’ailleurs, précise notre source, c’est la raison pour laquelle les guet-ndariens ont choisi de prendre langue avec le Commissaire Camara de la police de Sor pour sceller le sort de Baye qui se prenait pour un intouchable.

Jupiter

Le chroniqueur du mensuel Nouvel Horizon, Tamsir Ndiaye Jupiter, a eu hier une grosse surprise . L’homme pensait que parce qu’il n’a jamais été interpellé par les autorités sur ses commentaires, qu’il est inconnu au palais. Ndékétéyoo le premier des Sénégalais le lit régulièrement. Lors de la rencontre entre Me Wade et le comité de suivi du pacte Républicain, il a pris la parole pour expliquer au Président ce qu’ils font, mais le Président l’a interrompu pour lui demander s’il va mettre ce qui s’est passé au palais dans son commentaire. Des propos qui ont fait marrer toute la salle.

Découverte

Un jeune de 35 ans, Mame Mor Guèye, a été retrouvé mort dans sa chambre depuis 72 heures à Khayra. Son corps était en état de putréfaction avancée. La police et les sapeurs pompiers ont été alertés par une dame qui balayait la cour de la maison et qui a été assailli par une odeur nauséabonde. Il a même fallu l’intervention du service d’hygiène pour désinfecter les lieux et permettre son enlèvement. Le médecin de Touba n’a pas pu faire l’autopsie et il a été inhumé hier à Touba.

Accident

Restons avec les accidents pour signaler celui de la circulation, survenu lundi matin, entre le croisement 50 et Sébikotane (40 km de Dakar), a fait 35 blessés, dont 9 dans un état grave. Selon l’Aps, c’est à la suite d'une manœuvre de dépassement que le chauffeur du car en provenance de Thiès et qui se rendait à Dakar aurait perdu le contrôle. Le véhicule se renverse et finit sa course dans le ravin bordant la chaussée. Selon le capitaine Canar Diop, des sapeurs pompiers, ‘'35 blessés, dont 9 dans un état très graves'' ont été secourus et acheminés vers le centre hospitalier Amadou Sakhir Ndiégueune de Thiès. Le général de brigade Alioune Samba, commandant du groupement national des sapeurs pompiers, en visite à Thiès, au même moment a salué la rapidité et l'efficacité des secours qui ont permis d'assister et d'acheminer rapidement les victimes vers les centres sanitaires.

Cesti

Le centre d’études des sciences et techniques de l’information continue à dispenser des cours de 3e cycle. Pilotés par le Professeur Oumar Diagne (et non Ousmane Diagne comme nous l’avons écrit hier par erreur), ces enseignements permettent aux « cestiens » de poursuivre des études doctorales à Dakar ou à Lyon. Le troisième cycle comprend un diplôme d’études supérieures spécialisées (Dess) et une thèse de doctorat en sciences de l’information et de la communication

SAR

La société africaine de raffinage tient aujourd’hui la réunion de son conseil d’administration. Hier, Madické Niang a reçu le directeur général et le Pca de la société. Histoire d’arrondir les angles et d’apaiser les esprits quelque peu surchauffés. D’autant plus que les travailleurs de la Sar ont promis de rendre publique la lettre ouverte qu’ils ont écrite aux autorités.

Thiès

Les hommes de Nafi Ngom Keita sont toujours à la mairie de Thiès. On dirait même qu'ils ont déménagé à Thiès. En tout cas, pour les besoins de l'enquête sur la gestion globale de l'institution municipale, ils ont même "réquisitionné" un bureau qui leur sert de salle d'audition. C'est que les éléments de l'inspection générale le d'état se concentrent bien sur leur sujet. "Creuser, fouiller, bêcher, ne laisser nulle place où la main ne passe et repasse", semble être la consigne donnée par la patronne. Quoi qu'il en soit la fouille, ou du moins le travail de routine, demeure toujours intense, au moment où la sérénité reste toujours de mise au sein de l'institution. Peut-être que l'Ige veut coûte que coûte boucler l'enquête avant le retour de Idy, maître des céans.Une manière de faire du "gatandou" (accueil).

Yatma Diop

Toutes nos excuses à Yatma Diop et aux lecteurs pour avoir dit hier dans un index que l’initiateur de l’académie Mawade Wade est un ancien international des années 80. Vous devinez aisément que « Grand Yat’ » n’est pas de cette génération là, plutôt jeune. Son époque date des années 60 pendant que le sport ne nourrissait pas son homme, seule la passion était de rigueur. « Makhalla », les gars du desk sports de l’Obs, ils sont trop jeunes, « ndeyssane, féké wu gnou demb » (ils ne sont pas témoins du passé glorieux du foot sénégalais)

Braquage

Deux redoutables braqueurs viennent de tomber à Kaolack, rapporte un communiqué du Bureau des relations publiques de la police (Brp). Il s’agit de Seydou Keïta, âgé de 22 ans, habitant le quartier de Sara à Kaolack et Modou Fall, âgé de 28 ans, demeurant au quartier Sahm de Kaolack. Dans la nuit du vendredi à Samedi, vers 4 heures du matin, ils ont attaqué la boulangerie du centre en pleine ville. Armés de pistolet à barillet de 6 mm, ils se sont présentés devant les employés de ladite structure pour les tenir en respect et exiger d’eux qu’ils leur montrent la position du coffre-fort. Un employé du nom de Mbaye Gadiaga qui était un peu à l’écart et qui a vu toute la scène a alors le réflexe d’alerter la police à l’aide de son téléphone portable.

Braquage (bis)

Immédiatement les éléments de la brigade de recherches du commissariat central de Kaolack épaules par ceux du poste de police se sont rendus sur les lieux du braquage. Pris au dépourvu, les malfaiteurs qui cherchaient une brèche pour s’enfuir ont commencé à tirer à balle réelle en direction des limiers. Les policiers ont répondu par des tirs nourris. Il s’en est suivi une course-poursuite à travers les artères. Finalement, les policiers sont parvenus à avoir le dessus sur les malfaiteurs. Après les avoirs maîtrisés, ils les ont désarmés et conduits au commissariat central de Kaolack où ils sont en garde-à-vue. Ils seront déférés au parquet incessamment.



1 Commentaires

  1. Auteur

    Allons Y Molo

    En Octobre, 2010 (18:37 PM)
    --
    Top Banner

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email