Dimanche 14 Avril, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Politique

Invalidation du report de la présidentielle : Le Sénégal suspendu à la réaction de Macky Sall

Single Post
Invalidation du report de la présidentielle : Le Sénégal suspendu à la réaction de Macky Sall
Le Sénégal est suspendu vendredi à la réaction du chef de l'Etat, Macky Sall, au lendemain de l’invalidation par le Conseil constitutionnel du report de la présidentielle qui plonge le pays dans l'inconnu.

L'annulation surprise, annoncée par M. Sall, de l'élection du 25 février puis la décision du Parlement de l'ajourner au 15 décembre, a provoqué l'une des plus graves crises politiques depuis des décennies dans le pays.

L'invalidation de ce report jeudi soir par le Conseil constitutionnel ouvre une nouvelle période de grande incertitude alors que de nouveaux appels à manifester ont été lancés pour vendredi et samedi.

M. Sall avait indiqué la semaine passée qu'il aviserait sur les conséquences qu'il tirerait d'une éventuelle invalidation du report par la juridiction. “Il est trop tôt pour moi de considérer cette perspective... Quand la décision sera prise, je pourrai dire ce que je ferai”, avait-il affirmé lors d’un entretien avec le média américain AP.

Le Conseil a constaté "l'impossibilité d'organiser l'élection présidentielle à la date initialement prévue" du 25 février, compte tenu du retard pris par le processus, et "invite les autorités compétentes à la tenir dans les meilleurs délais".

Il a réaffirmé le principe d'"intangibilité" de la durée de cinq ans du mandat présidentiel.

Le mandat du président Macky Sall expire officiellement le 2 avril. Elu en 2012 et réélu en 2019, le chef de l'Etat a donné sa parole qu'il ne se représenterait pas pour un troisième mandat.

Pour justifier le report de l'élection, il avait invoqué le "différend entre l'Assemblée nationale et le Conseil constitutionnel, en conflit ouvert sur fond d'une supposée affaire de corruption de juges".

A la demande de Karim Wade, dont la candidature a été invalidée, et qui a remis en cause l'intégrité de deux juges constitutionnels, une commission d'enquête parlementaire soutenue par le camp présidentiel a été créée sur les conditions de validation des candidatures.

Macky Sall a dit vouloir une élection incontestable, s'inquiétant du risque de nouveaux accès de violence après ceux de 2021 et 2023.
Libération d'opposants

Les manifestations contre le report de la présidentielle, interdites par les autorités, ont été réprimées et tout rassemblement a été empêché par des forces de sécurité déployées massivement et tirant du gaz lacrymogène. Trois jeunes hommes ont été tués et des dizaines d'autres ont été arrêtés depuis le début de la mobilisation.

Depuis l'annonce du report, l'opposition a crié au "coup d'Etat constitutionnel" et les partenaires occidentaux du pays ont affiché leur préoccupation. Macky Sall a affirmé sa volonté "d'apaisement et de réconciliation" et a proposé un dialogue au reste de la classe politique.

Jeudi, plusieurs opposants ont été libérés de prison. "La plupart de mes clients dans les dossiers montés pour des considérations politiques sont libérés", a indiqué Me Cheikh Koureissy Bâ, assurant que cela concernait plusieurs dizaines de détenus.

Selon une liste diffusée par un collectif de familles de détenus et un autre avocat qui suit ces dossiers, plusieurs figures du mouvement de contestation contre Macky Sall, également soutiens de la figure de l'opposition Ousmane Sonko, ont été relachés.

Parmi eux, Aliou Sané, coordinateur du mouvement "Y'en a marre", Djamil Sané, maire des Parcelles et plusieurs membres du parti d'opposition dissous Pastef.

En revanche, ni Ousmane Sonko, ni son second à la tête du parti Pastef, Bassirou Diomaye Faye, l'un des favoris du scrutin présidentiel, n'ont été libérés.

Plusieurs centaines de membres de l'opposition, plus d'un millier selon certaines organisations de défense des droits humains, ont été arrêtés depuis 2021 et la lutte de pouvoir qui oppose M. Sonko, mis en cause dans plusieurs procédures judiciaires, au chef de l'Etat.


33 Commentaires

  1. Auteur

    En Février, 2024 (08:57 AM)
    le sengal restera debout quoi quil adviendra.
    Top Banner
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2024 (09:29 AM)
      Le Sénégal n'est pas suspendu à la réaction de Macky Sall. Arrêtez de lui prêter des pouvoirs qu'il n'a pas, c'est à cause de vous qu'il se croit être au dessus des lois et nage dans des bêtises.
      Nous sommes dans une république Macky Sall est soumis aux lois de ce pays, s'il ne le fait pas il sera tout simplement sanctionné.
    {comment_ads}
  2. Auteur

    Omg

    En Février, 2024 (09:00 AM)
    Il était une fois, un monarque senegalais que le pouvoir rendit fou... puis ce fut la disgrâce. Jamais un tel déshonneur ne pourra s'effacer dans la mémoire de Macky. Il est rentré dans l'histoire de la plus laide des manières. Il finira comme il a régné... en parfait c.o.n.n.a.r.d ! Que le vent l'emporte loin de notre cher pays. Le Sénégal est eternel ! 
    {comment_ads}
    Auteur

    Xorom-sukeur

    En Février, 2024 (09:01 AM)
    Billahi wallahi Sénégal rek ka nekh. En tout cas pour une élection présidentielle sans ce kathiapan  billahi je suis preneur. Ce sulfureux ibadou, billahi wallahi il me rappelle ce personnage de ma BD de mon enfance passée à la médina. Ce gros kathiapan, il va fricoter dans une fricoterie où tout le personnel est féminin, de la patronne aux travailleuses nocturnes  billahi wallahi tout est féminin, aucun homme, rien que des filles et c'est cet endroit que notre homme providentiel, l'homme à la solution à choisi de se faire défricoter les lombaires. Une fricoterie ouverte à une heure indue de la nuit et en plein covid, et cerise sur le gâteau, des jeunes filles à attendre de potentiels clients à cette heure indue de la nuit. Billahi wallahi Sénégal rek ka nekh 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2024 (10:15 AM)
      Ne perds pas ton temps avec Sonko, le candidat de l'ex pastef s'appelle désormais Bassirou Diomaye Faye.
    {comment_ads}
    Auteur

    Abdullah

    En Février, 2024 (09:08 AM)
    Degueur bop'p, wowlé, degueur ngamana, mélni diguitié, mounta yag'g

    M. le Président, vous vous êtes pris les pieds dans le tapis. faites en sorte d'être en conformité avec la constitution fusse au prix de la frustation des recalés et je ne sais qui d'autres. wa salam
    {comment_ads} {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (09:12 AM)
    Qu'il fasse vite parce qu'il doit partir le 02 avril après nous avoir mis dans la honte et être le 1er président à avoir tenté 1 coup d'état constitutionnel. Nous attendons aussi de revoir IMF son conseiller juridique pour qu'il vienne encore nous dire le contraire de ce qu'il avait affirmé.
    Top Banner
    Auteur

    Alfaty

    En Février, 2024 (09:12 AM)
    Moi,je ne comprends pas le vouloir demeurer au pouvoir des africains ? C'est tjrs difficile de faire quitter un président africain.Une assis sur la chaise,ils mettent du crazy glu et il faut suer pour les détacher de la chaise aux risques de vies humaines et de grosses perte économiques.Ha Afrique mon Afrique !!
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (09:14 AM)
    Je m'imagine Bassirou Diomaye Faye, président de la République, avec des oreilles toujours nettoyées pour mieux entendre les instructions de Sonko. Ce pays est en danger.
    {comment_ads} {comment_ads}
    Auteur

    Tagouly

    En Février, 2024 (09:17 AM)
    En tout cas Macky Sall a complètement raté sa sortie
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (09:22 AM)
    Ce petit persidan est une catastrophe 

    Maquis esr le problème du Sénégal 
    Top Banner
    Auteur

    Le Patriote

    En Février, 2024 (09:37 AM)
    la seule chose queu macky peut faire c'est de démissionner et se mettre à la disposition  de la justice, nul ne peut se battre contre son peuple. Hier j'ai mal dormi  car en écoutant les détenus libérés  ,j'avais les larmes aux yeux  de paisibles personnes qui ne savait méme pas le pourquoi ils étaient en prison.

    Nous devons sans complaisance faire une assise  de l'administration Sénégalaise.
    {comment_ads}
    Auteur

    Patiakh

    En Février, 2024 (09:37 AM)
    Je ne suis pas avec Macky et je n'ai jamais voté pour lui. Mais je sais qu'il veut éviter au Sénégal, cette bande de délinquants. Une bande d'amis, qui veut nous prendre en otage, lolou dé sou amé Sénégal Tass
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (09:41 AM)
    Rendre le pouvoir a l'armée pour tout remettre en ordre ,le C.C. semble être vent de bout contre le régime,dans ce cas pourra t'il arbitrer les élections a venir ?
    {comment_ads}
    Auteur

    Xadim

    En Février, 2024 (10:05 AM)
    Je pense sincerement qu'il n'y a pas de réaction à attendre du Pr. Il est appelé à organiser les elections et à partir dignement. c'est tout ce qu'on lui souhaite. les images d'Abdou Diouf disant au revoir au peuple sont encore fraiches dans nos têtes. C'est tout le mal qu'on lui souhaite. 
    Top Banner
    Auteur

    Gora

    En Février, 2024 (10:14 AM)
    Le président macky sall a toujours été la pour le Sénégal 
    {comment_ads}
    Auteur

    Juliette

    En Février, 2024 (10:19 AM)
    Le Sénégal a  besoin de ses genres de personne comme macky sall
    {comment_ads}
    Auteur

    Dada

    En Février, 2024 (10:33 AM)
    Macky sall lep loumou def khamnako président bou melni mome dougne ko amati 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (10:34 AM)
    Macky est une calamité il va finir dans les poubelles de l histoire 
    Top Banner
    Auteur

    Sora

    En Février, 2024 (10:38 AM)
    Mentalité sénégalais yi mo faible legui manipulénagne sen yi ba Khamatougnou dara
    {comment_ads}
    Auteur

    Saliou

    En Février, 2024 (10:40 AM)
    Le président macky est le meilleur président de sa génération il est incontournable 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (10:49 AM)
    Macky doit respecter les décisions et les recommandations du CC comme tout bon citoyens. C'est la seule attitude qui pourrait l'honorer définitivement et lui offrir une belle sortie, ce n'est pas trop tard. Reconnaître son erreur et corriger ne ferait que le glorifier davantage. Yallah rèk mo doul dioume. On ne peut pas satisfaire tous ses conseillers ni satisfaire tout monde. L'essentiel c'est de se conformer à nos lois et règlements.
    {comment_ads}
    Auteur

    Nafi

    En Février, 2024 (11:01 AM)
    Je suis une fervente partisant et supporter du President Macky Sall mais je suis tres contente de la decison du CONSEIL CONSTITUTIONEL.  On a embarque mon President des magouilles ou il avait tout a perdre, heureusement que le droit est venu retablir tout. Monsieur le President, organiser nous des elections transparente et faisont confiance au peuple senegalais pour choisir, meme si il se trompe de leader, il pourra rectifier dans 5 ans ou avant. Vouloir deduire ou augmenter le mandant que le  peuple  senegal a donne à un President est un precedent dangereux, heureusement que le CONSEIL nous a sauve. Vive la democratie senegalaise et  une lecon pour Pastef, tout ne resout pas dans la violence
    Top Banner
    Auteur

    En Février, 2024 (11:06 AM)
    Suspendu à quelle reaction? Il n'a qu'a essaye de s'y opposer il verra ce qui va lui arriver?😡
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (11:13 AM)
    Message à Macky !!!!

    Vous avez loupé la sorite par la grande porte comme par la petite porte, voila une occasion pour vous Macky, de sortir par la fenêtre; de part votre gestion clanique, gabégique et catastrophique. Sinon le peuple vous forcera à sortir par un trou de souris. Nous, sénégalais voulons des élections et un nouveau président avant le 2 avril 2024. La balle est dans votre camps!

    A bon entendeur salut!
    {comment_ads}
    Auteur

    Panafricain

    En Février, 2024 (11:20 AM)
    Il faut vérifier dans les régions les régions si les détenus politiques sont libérés.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (11:23 AM)
    Une sortie honorable est encore possible pour lui demander pardon aux sénégalais et aux familles des victimes en premier et prendre une date immédiate pour fixer la date des élections transparentes c'est tout ce que demande les sénégalais.
    Top Banner
    Auteur

    En Février, 2024 (11:39 AM)
    Cette opposition a fait pleurer combien de familles sénégalaises par ses méthodes de lutte politique brutales ?

    Pensez-vous qu'elle pourra  faire mieux que tous ces candidats qui ont l'expérience des affaires de l'état et qui sont  issus de partis ayant déjà exercé le pouvoir ? 

    J'en doute !

    En fait , malgré la non- candidature du président sortant , les Sénégalais semblent être habités par le même état d'esprit que lors des  précédentes élections présidentielles : le FOLLI plutôt que le FAL sans se soucier des enjeux économiques et politiques du moment.

    Tout bêtement !

    Ils font mine d'oublier que nous entrerons bientôt dans l'ère du pétrole et du gaz 

    Eh oui, la  PASSION A PRIS LE DESSUS SUR LA RAISON  après les dernières péripéties du report de la la Présidentielle et la décision finale du Conseil Constitutionnel .

    Finis d'ailleurs  les débats d'idées depuis belle  lurette dans  ce pays.

    Désormais, la lutte  politique façon opposition radicale se résume  à l'insulte ,  à la menace et à la violence gratuite.

    Personne n'ose émettre la moindre critique à l'endroit de l'un quelconque de leurs leaders sans recevoir sur la figure toutes sortes d'insanités.

    Cela doit faire peur à tout électeur soucieux de l'avenir du Sénégal car d'ordinaire,dans notre pays, les tenants du pouvoir gouvernent exactement comme ils se comportaient dans l'opposition.

    On se souvient tous de l'ouvrage de Latif Coulibaly : Wade ,un opposant au pouvoir 

    Et pourtant ,tout le monde sait  que Wade  opposant avait son caractère  mais il était beaucoup plus doux et expérimenté  comparé à ceux que nous voyons évoluer aujourd'hui dans l'opposition sur la scène  politique.

    A la lecture de certains posts ci- dessus ,on a de la peine pour ce pays.

    N'a- t- on pas introduit dans le combat politique un virus qui risquent de se propager dans les années à venir et d'emporter les prochains régimes après seulement cinq ans de pouvoir ?

    Bientôt ,si la démocratie persiste encore dans notre pays , on vivra l'ère des présidents à mandat unique de cinq ans .

    Car chauffer  à blanc une jeunesse exigeante et pressée , leur promettre monts et merveilles, c'est courir le risque d'en faire plus tard des ennemis irréductibles tant il est vrai que nos gouvernants n'ont aucune prise sur les les effets exogènes sur nos économies.

    Personne ne pouvait prévoir l'arrivée du COVID ni la  GUERRE EN UKRAINE et personne ne sait de quoi demain sera fait.

    Ceci dit ,on assiste à la libération de  détenus politiques.

    Tant mieux si ça peut décrisper l'atmosphère politique dans le pays et ramener la paix dans les cœurs mais j'espère seulement que l'on ne passera pas par perte et profits le cas de ces fillettes brûlées vivantes dans un véhicule de transport public.

    Elles ne faisaient pas de la politique,elles.

    Wa salam.

    PS: 

    J'entends déjà de ma maison,menaces et insultes, mon téléphone étant piraté par ces démocrates d'un genre nouveau qui n'acceptent aucune contradiction.

     

     

     
    {comment_ads}
    • Auteur

      Ferme La

      En Février, 2024 (12:18 PM)
      Mon frère ou soeur tu parles trop mais la vraie question est la suivante : qui a tuer nos 60 frères et sœurs par Ball au vue et sue de tous?? La France  subi des  manifestations plus violette que celles du Sénégal et il ya eu décès et plusieurs relaxe
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (11:44 AM)
    Ndeyessane le pouvoir rend fou je fais partie des gens qui se sont battus pour Macky Sall quand Wade avait confisqué son passeport nous avons manifesté devant l'ambassade du Sénégal à paris à plusieurs reprises avec Sourang Ndour nous avons voté pour lui mais il est devenu méconnaissable par la suite et tout ça pour un entourage toxique.Quand on est président on peut pas s'entourer de gens comme Farba NGOM,Mame Mbaye Niang ,AKN ect .

    Il faut demander pardon au peuple  sénégalais l'orgueil ne résout rien et essayez de partir dans la dignité !
    {comment_ads}
    Auteur

    Amad

    En Février, 2024 (12:15 PM)
    A la place de Macky Sall, je défendrai l'image du Sénégal en usant de l'article 52 et supprimer ce CC qui n'est plus crédible au regard des nombreux dysfonctionnements dans le processus électoral  et remettre le pouvoir à l'armée et démissionner. Les Sénégal ne mérite pas un président qui s'appelle DIOMAYE FAYE. S'il le fait pas que l'armée prenne ses responsabilités nous n'allons pas reculer ce pays d'une décennie quand même  soyons sérieux  
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (12:20 PM)
    On attend aussi la declaration de patrimoine du president M. Sall et de tous les ministres de son gouvernement! En 2012 il avait declare 8 milliards de FCFA! La loi les y oblige
    Top Banner
    Auteur

    Moom

    En Février, 2024 (12:23 PM)
    Ce n'est pas en libérant des gens à qui la justice reproche beaucoup qu'on va apaiser le pays. Le président doit être ferme jusqu'au bout. Tous ceux qui s'agitent ont soif du pouvoir et le peuple sera déçu si jamais ils arrivent au pouvoir. . On croit à un messie qui viendra rendre la vie belle où les denrées de première nécessité ne coûteront pas chers accessibles à tous, un messie qui donnera du travail à tous. Réveillons ces politiciens veulent simplement nous sucer davantage.
    {comment_ads}
    Auteur

    Sagesse

    En Février, 2024 (12:35 PM)
    Force restera au conseil constitutionel  !!!!!  wa salam et sans rancune , on fait une autrte partie d echec 

     
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (12:59 PM)
    Alerte, Alerte, Alerte 

    Tout sauf laisser l'organisation des élections présidentielles au président de l'assemblée nationale Amadou Mame Diop qui est un corrompu et double boutons capable de replonger le Sénégal dans une impasse infinie avec l'influence de Farba Ngom.

    Un homme avertit en vaut 2

     

    🔥🇸🇳🦾
    {comment_ads}
    Auteur

    Malaw

    En Février, 2024 (13:08 PM)
    La dignité et la grandeur qui s'attachent à la fonction présidentielle font qu'un farfelu sorti de nulle part et des pseudo candidats qui ont menti pour, pensait il, se sortir d'une mauvaise passe ne peuvent compétir au Sénégal . Seuls ce qui ont des référents dans ce pays doivent être retenus. Il faut faire en sorte que la liste des candidats soiit revue 
    Top Banner

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email