Samedi 23 Octobre, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Le Mouvement citoyen prône la sérénité

Single Post
Dr Penda Mbow, historienne

Le Mouvement citoyen a, à travers un atelier, invité la société, en particulier la jeunesse, a plus de sérénité pendant la Présidentielle. La sérénité de l’espace politique intéresse le Mouvement citoyen. C’est ce qui a poussé la structure dirigée par Penda Mbow, en collaboration avec le Centre de recherche sur l’Afrique de l’Ouest (Warc), à organiser, ce mercredi, un atelier dont le thème porte sur ’’Pour une élection présidentielle zéro violence au Sénégal’’.

Les organisateurs de la rencontre ont voulu sensibiliser les différentes couches de la société, particulièrement celle juvénile. Penda Mbow indexe, à cet effet, les formations politiques qui, dit-elle, n’encadrent pas les jeunes. ‘’On a tendance à instrumentaliser les citoyens y compris les jeunes, car tout le monde sait que les conditions de vie ne sont pas toujours faciles et c’est possible, pour un démagogue, de les exploiter’’, dénonce l’historienne.

A ses yeux, la ‘’re-politisation’’ de la jeunesse est fondamentale, pour une vision et des objectifs pour notre société. Pour ce faire, le membre du Mouvement citoyen pense que les politiques doivent bannir certains discours fondés sur les confréries ou les groupes. ‘’Cela ne va pas avec une consolidation de la nation’’, avertit Penda Mbow.

Dans le même sillage, le Dr Anta Sané fait savoir que les jeunes sont la proie facile des hommes politiques. A l’en croire, ces derniers les utilisent le temps de la campagne pour attaquer ou répondre à des adversaires. Dr Sané invite ainsi les jeunes à un changement de paradigme pour un discours beaucoup plus responsable, centré sur le programme des candidats et leur impact sur la jeunesse. L’historienne Penda Mbow estime également qu’il faut conquérir le pouvoir en respectant la stabilité du pays.

‘’L’homme politique pense toujours qu’il faut tout remettre en question et ne pas être d’accord. C’est cela le grand problème’’, souligne Mme Mbow. Elle les invite ainsi à être plus raisonnables car, dit-elle, on ne peut pas avoir des élections avec un leadership éclaté ou chacun veut jouer les premiers rôles. ‘’Tant que ces questions fondamentales ne sont pas réglées, on va toujours vers des discussions et des luttes, des querelles de clochers qui ne feront pas avancer la citoyenneté dans ce pays’’, prévient Penda Mbow.



0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email