Dimanche 14 Avril, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE PRIS ENTRE MILLE FEUX - Wade va-t-il démissionner ?

Single Post
LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE PRIS ENTRE MILLE FEUX - Wade va-t-il démissionner ?

Dialogue politique enrhumé, querelles intestines au sein de son parti, controverses soulevées par le «Monument de la Renaissance Africaine», difficultés des Sénégalais, colère de l’Eglise, radicalisation des Imams et autres religieux, front social enfiévré, rapports tendus avec la presse etc. Voilà tant d’ingrédients qui semblent pousser le président de la République, Maître Abdoulaye Wade à vouloir «abdiquer», jeter le harnais. Le cheval Sénégal ahane. Il le constate lui-même car, après son traditionnel discours à la nation du 31 décembre dernier, le Pape du Sopi aurait lancé à certains de ses proches venus le féliciter : «Je suis las de tout !». Une question nous surnage alors à l’esprit : WADE va-t-il démissionner ?

Si les informations glanées çà et là se confirment, Maître Abdoulaye Wade pourrait se décharger de ses fonctions de président de la République du Sénégal. Et ce, d’ici à la fin de cette année en cours (2010). Nos sources révèlent que quelques heures après son adresse à la nation du 31 décembre, le président de la République, très en colère, aurait confessé : «Je suis las de tout !». Est-il dépassé par la tournure actuelle des événements qui l’accablent ? Tout porte à le croire puisque le premier magistrat du pays se montre si irascible par les temps qui courent. L’autre raison évoquée toujours par nos sources, c’est le départ du Pr Moustapha Sourang du Gouvernement de Jules «Gasperini» Ndiaye. A ce propos, Me Wade se dit abusé par ses proches qu’il finit de taxer d’opportunistes. Veut-il stopper le vent de l’emportement qui souffle sur «Darou Khoudoss», un quartier très influent dans l’échiquier mouride suite au «remerciement» d’un des leurs ? Une question à mille balles. En sus, les propos blasphématoires tenus à l’endroit de l’Eglise sénégalaise lui reste toujours en travers de la gorge. Mais, ce qui empêche le Président Wade à diligenter cette reddition de tablier, c’est l’inauguration de son très controversé «Monument de la Renaissance Africaine» et l’Organisation de son FESMAN III. Très friand d’éloges aux yeux de la postérité, WAade veut, coûte que coûte, se mesurer à SENGHOR.     

Article Paru dans La Voix Plus 



0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email