Mercredi 17 Avril, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Politique

Présidentielle 2024 : ce qui va compliquer la réintégration de Karim Wade

Single Post
Présidentielle 2024 : ce qui va compliquer la réintégration de Karim Wade
Trois suggestions sont sorties du dialogue national bouclé hier. En effet, au-delà de la date du 2 juin retenue pour la Présidentielle, les travaux en commission notamment celle en charge des questions politiques et dirigée par le ministre de l’Intérieur, Me Sidiki Kaba, ont coupé la poire en deux concernant le processus électoral. En ce sens, il a été proposé de garder la liste des 19 candidats retenus par le Conseil constitutionnel. Mais, le sort des candidats dits spoliés va être réétudié avec la possibilité de les réintégrer.

Parmi eux, le cas de Karim Wade a fait l’objet d’une concertation.

Pour rappel, la candidature de Karim Wade, validée dans un premier temps, a été finalement rejetée à cause de sa double nationalité par le Conseil constitutionnel.

Avis d’expert

Sur ce point précis, Pr Amath Ndiaye, maître de conférences titulaire en droit public à l’UCAD, prédit un embroglio. « Je vois mal, par rapport à quelle démarche et par rapport à quelle procédure ils vont pouvoir retenir des critères pour décider parmi les spoliés qui va rejoindre le groupe des partants», justifie le spécialiste.

Interrogé par L’Observateur, il poursuit : « Finalement, on va créer une quatrième catégorie c’est à dire des recalés doublement spoliés. Cela va encore nous installer dans une situation inexplicable. »

D’ailleurs, avertit-il, « si on n’y prend garde, même le 2 juin, on ne pourra pas aller à l’élection. »

Dans son argumentaire, Pr Ndiaye invoque l’article 34 de la Constitution pour indiquer que « seuls les cas de décès, d’empêchement définitif, ou de retrait d’un candidat entre l’arrêt de la publication de la liste des candidats et le premier tour » peuvent justifier une telle procédure.

Mais, tranche-t-il, « nous ne sommes pas dans ces cas de figure. Juridiquement, il n’y a aucune possibilité… Il n’y a aucune chance que le Conseil reprenne ces dossiers. »


31 Commentaires

  1. Auteur

    En Février, 2024 (10:15 AM)
    Pays de nafékhs! A quoi sert de faire des lois qu'on ne respecte pas. 
    Top Banner
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2024 (10:21 AM)
      Karim a été éliminé illégalement, c'est cela que vous n'avez pas compris les journalistes du dimanche à moins que vous ne vouliez pas le comprendre 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2024 (10:29 AM)
      Je comprends pas. Est ce que effectivement l'un des candidats ne s'est pas retiré entre la publication de la liste et le premier tour? En l'occurence Rose Wardini.
      Est ce que quelqu'un peut m'expliquer?
    {comment_ads} Top Banner
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2024 (11:01 AM)
      Y a rien qui và compliquer la réintégration de Karim Wade, il a donné les preuves qu'il fallait donner et c'est tout.
      Il y a des gens dans ce peleton d'opposants qui cachent leurs double nationalité sans vergogne alors foutez la paix a Karim Wade.
      Et puis on vient de libérer des centaines de criminels du Pastef, alors réintégrer Karim est un jeu d'enfant.
       
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2024 (11:33 AM)
      Je comprends pas. Est ce que effectivement l'un des candidats ne s'est pas retiré entre la publication de la liste et le premier tour? En l'occurence Rose Wardini.Est ce que quelqu'un peut m'expliquer?
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2024 (15:10 PM)
      Mais vous qui avez les preuves de candidats qui ont la double nationalité, sortez les preuves et arrêtez de nous casser les couilles avec vos accusations. Le virus CYS s'est bien propagé au sénégal. 
    {comment_ads}
  2. Auteur

    Nafi

    En Février, 2024 (10:16 AM)
    Pour  l interet superieur de la nation, on peux demander  parmi les 19 un qui se retire pour permettre de rebattre les cartes. Par Exemple si Diomaye se retire, Sonko peut bien etre retenu comme on est entrain de vouloir le faire avec Karim Wade 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Sassoum

      En Février, 2024 (10:20 AM)
      Quelle faculté de droit t´a enseigné cela ou alors c´est dans quel code électoral ?
    {comment_ads} {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2024 (10:40 AM)
      Ah oui?
      Si Amadou Ba se retire Farba Ngom, Macky ou quelqu'un d'autre peut le remplacer. C'est comme une équipe de football.
      Aliou Cissé même peut remplacer le président du conseil constitutionnel 
    Top Banner
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2024 (11:34 AM)
      Je comprends pas. Est ce que effectivement l'un des candidats ne s'est pas retiré entre la publication de la liste et le premier tour? En l'occurence Rose Wardini.Est ce que quelqu'un peut m'expliquer?
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (10:22 AM)
    Kouma né wone sénégal dina tole fii nonnn.

    Je retiens ce qu'a dit Thierno Alassane Sall, Karim nous a menti à deux reprises et sur notre constitution, il mérite le sort de Mme Rose, au gnouffe direct 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2024 (10:37 AM)
      Karim Wade et ses partisans ainsi que Macky et l'apr n'ont aucun respect pour les sénégalais.
       
      Les membres du pds sont même idiots de penser que Karim peut gagner une quelconque élection au Sénégal.
    {comment_ads}
    Auteur

    Ibrahima

    En Février, 2024 (10:22 AM)
    En tout etat de cause Karim ne sera jamais dans cette liste....mais si l 'arrière grand mère de Macky revenait de son sommeil
    {comment_ads} {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (10:30 AM)
    Rien de compliqué Karim ne sera pas réintégré. Karim et Macky ne sont pas au dessus de nos lois. On aura nos élections avant le 2 avril et Macky libérera le plancher à cette date. Ce tour de famille appelle Dialogue national   Macky l'a déjà dit ne decide de rien. Kne certaine presse veut nous faire croire que les conclusions de ça tour de famille s'impose à nous, il n'en est rien. Le conseil constitutionnel ne se dedira  pas. Respectez les sénégalais .
    Top Banner
    Auteur

    En Février, 2024 (10:31 AM)
    Ohooo Rimka dou bok waay, thiakhane bakhoul! D'ailleurs dés qu'il posera les pieds au Sénégal on devra lui faire la même procédure que l'autre qui avait la nationalité française (déferré au Parquet)
    {comment_ads}
    Auteur

    Suivi

    En Février, 2024 (10:31 AM)
    Moi ce qui m'étonne c'est ce Karim ne respire meme pas l'air du Sénégal et vouloir nous diriger.

    il manipule le pays tranquille depuis Quatar et que les gens le suivent.

    ah j'ai pitié de mon pays
    {comment_ads}
    Auteur

    Ass

    En Février, 2024 (10:32 AM)
    ce n'est meme pas imaginable , comment peut on pietiner de cette manière notre constitution ? pourquoi plonger notre pays dans ce gouffre avec tous les risques que cela comporte ?

    nous avons tous le devoir d'aller aux élections avec la liste des 19candidats valid, un point un trait!és par le CC et avant le 02Avril
    {comment_ads}
    Auteur

    Karim Fait Peut

    En Février, 2024 (10:34 AM)
    Les candidats au pied d'argile n'ont peur que d'une chose la participation de Karim Wade qui va tous les enterrer pour l'éternité. 
    Top Banner
    Auteur

    Moom

    En Février, 2024 (10:34 AM)
    Si un membre de lex-pastef est candidat, qui peut ne pas être candidat. Donc , professeur, si le CC a validé la candidature de gars emprisonné et dans l'attente d'un jugement, un gars dont son parti est accusé de vouloir déstabiliser le pays(preuves à l'appui), pourquoi ce même CC ne validerait-il pas la candidature d'un autre qu'on accuse (sans de véritables)d'avoir détourné de l'argent public? Donc laissons le CC décider car en réalité c'est le peuple qui décidera pour qui il va voter. Chacun veut être expert, mais impartial dans son analyse. Tu ne vois ne veut pas dire que les autres aussi sont aveugles
    {comment_ads}
    Auteur

    Quelqu’un

    En Février, 2024 (10:39 AM)
    Vu comment les gens sont pressés que les élections se tiennent avec la liste actuelle, cela prouve bien que les sénégalais en ont que faire de Karim Wade. Je ne comprends pas son entêtement même à vouloir y participer sachant qu'il ne passera pas le premier tour vu l'engouement des sénégalais pour sa candidature. Soyons sérieux 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Mor

      En Février, 2024 (11:15 AM)
      Karim s'en fout de participer ou pas, quoi que ça puisse être, il mène une belle vie au Qatar, ce sont les membres du PDS qui veulent revenir au pouvoir et continuer à avoir une main mise sur leviers de l'état.
    {comment_ads}
    Auteur

    Mohamed Lo

    En Février, 2024 (10:46 AM)
    Que ceux qui plaident pour la réintégration de l'autre imbécile poltron traitre hypocrite doooomérame de Doha se taisent, il a été radié légalement et à juste raison car il a osé mentor sans vergogne ni scrupule au CC et, au dela, à tout le peuple sénégalais qui s'est pourtant beaucoup battu pour sa cause. Ce fils de pute ne mérite pas une petite défense car il s'en fout royalement des sénégalais qu'il a fini d'installer dans cet imbroglio de merde, avec bien sûr la complicité toute aussi imbécile et hypocrite de Macky et ses charognards et vautours qui lui rodent autour pour des avantages et privilèges indûs, avec des gueules puant l'argent sale et facile, le caca avarié. POURITURES! 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2024 (17:03 PM)
      Sale fils de pute quel juste raison ? dans ce cas comment tu expliques que wardini ou encore khalifa sall passe avec une double nationalité c'est la preuve que tout le processus est biaisé ! ça fait 2018 que Karim n'est plus français retourne te cultiver domeram
    {comment_ads}
    Auteur

    Lu

    En Février, 2024 (10:53 AM)
      Recours à l’article 36 de la constitution, non tenue de la présidentielle avant le 2 avril, dissolution du conseil constitutionnel : Pr Kader Boye précise et alerte      Le Sénégal  risque de faire un saut vers l’inconnu si l’élection présidentielle n’est pas tenue avant l’expiration du mandat du président de la République, ce 2 avril 2024. C’est la conviction du Professeur agrégé en droit, Kader Boye. Ancien Recteur de l’Université Cheikh Anta Diop (UCAD), Président de la plateforme «Le Sursaut citoyen», Groupe de réflexion et d’action, Professeur Boye s’est entretenu avec Sud Quotidien en revenant sur l’intangibilité du mandat du président de la République qui a été rappelé par le Conseil Constitutionnel non sans recadrer ceux qui évoquent l’article 36 de la constitution pour maintenir le président Sall au pouvoir.   Professeur Kader Boye sort à nouveau du bois. Connu pour son franc parler et surtout sa maitrise des textes de lois qui régissent la République du Sénégal, l’ancien Recteur de l’UCAD, Président de la plateforme «Le Sursaut citoyen», Groupe de réflexion et d’action a décortiqué l’arrêt du conseil constitutionnel et alerté sur le risque du chaos qui guette le Sénégal si l’élection présidentielle n’est pas tenue avant l’expiration du mandat du président de la République, ce 2 avril 2024. «Le conseil constitutionnel dit deux choses au Président de la République : Vous ne pouvez pas proroger votre mandat au-delà de sa date d’expiration. Vous ne pouvez pas ni l’écourter, ni le prolonger. Par conséquent, j’annule la loi qui a été votée par l’Assemblée nationale. Vous ne pouvez pas non plus par décret annuler le décret convoquant le collège électoral», analyse Professeur Kader Boye.Et d’ajouter, «Ensuite, il demande aux autorités compétentes pas seulement au Président de la République, de prendre des mesures pour organiser l’élection dans les meilleurs délais. C’est-à-dire qu’en plus du président de la République, il y a le ministère de l’Intérieur, la Cena etc. Ce sont eux qui organisent les élections de manière pratique. Il demande à ces autorités, chacune en ce qui la concerne par la loi, d’organiser l’élection présidentielle dans les meilleurs délais. C’est-à-dire avant que le mandat du président expire».Alors que certains brandissent l’article 36 de la constitution pour défendre le maintien du président de la République, jusqu’à l’installation de son successeur même au delà du 2 avril prochain, Professeur Kader Boye prend leur contre-pied et précise.Pour rappel, cet article dit ceci : «Le Président de la République élu entre en fonction après la proclamation définitive de son élection et l’expiration du mandat de son prédécesseur. Le Président de la République en exercice reste en fonction jusqu’à l’installation de son successeur. Au cas où le Président de la République élu décède, se trouve définitivement empêché ou renonce au bénéfice de son élection avant son entrée en fonction, il est procédé à de nouvelles élections dans les conditions prévues à l’article 31».La «normalité» de l’article 36Selon lui, «l’article 36 vise un cas très simple qui est la normalité. C’est au cas où il y a eu élection présidentielle et qu’il y a eu un candidat qui a été élu. C’est dans le cas où un élu prête serment. Après avoir pris le serment, il y a un jour de plus et puis le président sortant lui transmet les pouvoirs et s’en va. Mais quand il n’y pas élection, qu’est-ce qu’il va faire au pouvoir ? On ne peut plus invoquer cet article».A la question de savoir si l’élection présidentielle se tient après le 2 avril ? Kader Boye annonce qu’il y aura un risque de chaos dans le pays, le cas échéant.«C’est ça le chaos qu’il veut faire», tranche-t-il. Et d’ajouter, «ou il (le président de la République, Ndlr) démissionne, ou bien il va dire, on reste là et on va dissoudre le Conseil constitutionnel».Or, s’empresse-t-il de préciser, «le conseil va lui rétorquer que vous n’êtes plus président ! Le cas échéant, il y aura un conflit ouvert. S’il ne tient pas l’élection présidentielle avant le 2 avril, il va installer le chaos».Avant de revenir à nouveau sur l’article 36 qui martèle-t-il, ne concerne pas du tout cette hypothèse-là. «L’article 36 a toujours existé. Parce que jamais dans cette République, une élection ne s’est déroulée au-delà de la date d’expiration du mandat du président de la République. Donc, si on élit et que l’élu prête le serment, il est président de la République. Avant qu’il ne prête serment le président sortant reste en fonction avant de lui donner les pouvoirs. C’est tout ! Mais quand il n’y a pas d’élection, cet article ne peut pas être invoqué», tranche-t-il.
    Top Banner
    Auteur

    En Février, 2024 (10:55 AM)
    L'article 92 de la constitution rend impossible l'intégration de karim dans la listes des candidats déjà revenus 
    {comment_ads}
    Auteur

    Mbaye

    En Février, 2024 (10:57 AM)
    Là moom, on a ouvert la boite de pandore, il faut que le Sénégal coupe le lien avec cette politique ancienne, on est plus dans un état de droit si on fait des manigances se réfugiant sous le nom"de pays de dialogue" pour faire n'importe quoi. Il n'y avait pas crise et là on  a une crise créée de toute pièce. Le  Sénégal est un pays à 75% de jeunes, pensez à l'avenir des ces pauvres au lieu de vouloir vous  le partager. Chaque politique est dérrière son égo, si on veut réintégrer Karim, vous pensez que les autres dits "spoliès" vont regarder sans rien dire. Le problème est que ceux qui devaient être au devant de la scène pour dire non "assez" , on ne les entend même pas ou bien leurs voix ne comptent plus.
    {comment_ads}
    Auteur

    Elephantdembissel

    En Février, 2024 (11:06 AM)
    Macky c´est comme " FEBAR BOU DIELSI BAKANE" aucun médecin ne peut la traiter.

    Il ne faut donc pas essayer de commenter le droit sous son règne. 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (11:14 AM)
    Réintégrer Karim !!! Comment ??? Ceux qui ont pris cette décision devraient nous dire comment ils vont s'y prendre . Même pour la date du 2 juin c'est tout aussi impossible . Maky sall et son clan de comportent comme si la loi c'est eux . Pas de cc, pas de justice . Notre président est devenu complètement maboul . 
    Top Banner
    Auteur

    Mohamed Lo

    En Février, 2024 (11:17 AM)
    Effectivement, élection ou pas, Le gros gras Macky va dégager le 02 Avril et rien ne peut changer cela sinon, le prochain président pourra aussi manigancer pour rester au pouvoir 50 ans. MAcky dégage le 02 avril! 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (11:19 AM)
    Je suppose qu'ils vont faire une loi pour permettre aux candidats recalés de redéposer leur dossier compte tenu des problèmes manifestes lors des contrôles de parrainages. Les dossiers doivent être examiné séance tenante et ne pas passer la nuit et le fichier électoral présent pour confirmer les personnes inconnue

    Il reste de savoir qui présidera la transition. S'il y a un vide, il faut légiférer aussi.

    Il reste un mois pour résoudre ces problèmes

     
    {comment_ads}
    Auteur

    Ayato

    En Février, 2024 (11:34 AM)
    Le CC ne peut pas se faire manipuler .Pas de recours possible .Que Macky arrete sa cuisine électorale ,inadmissible.Une image souillée du Sénégal .
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (11:34 AM)
    pauvre senegal , un connard , voleur de surcroit depuis qatar fait la loi 
    Top Banner
    Auteur

    En Février, 2024 (11:34 AM)
    Monsieur va relire bien l'article 34!

     

    l'article n'a jamais dit ça par rapport au retrait d'un candidat entre la publication des candidats et le 1er tour! Khana Rose Wardini ne s'est pas retirrée en la publication des résultats et le 1er tour?
    {comment_ads}
    Auteur

    Nianthio

    En Février, 2024 (11:35 AM)
    Il faut avoir la grandeur au moins de lire le CV de Amadou Ba,celui là même qui fut le Boss du client Vip de sweet beauty.

    Et dites à M. Boy, que les mots de la constitution ne sont guère ceux du Saint Coran. Les Ngouda commencent à sortir de terre. 

    Quand on appelle au dialogue vous étalez votre indispline et vous perdrez 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (11:37 AM)
    Chaque difficulté cache une facilité. 

    "Un bon geste n'est jamais perdu"
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (12:10 PM)
    Est ce qu'après un match de football si on regarde le VAR on va revenir sur le match . Comme le penalty contre l'Égypte ou l'on a utilisé des torches pour gêner le regard du gardien de buts égyptien ? 
    Top Banner
    Auteur

    Khoural

    En Février, 2024 (12:13 PM)
    Juridiquement, est-ce que le Président Macky Sall peut signer le décret convoquant le corps électoral à la date du 02 juin 2024 alors que son mandat prend fin le 02 avril 2024 ? L'article 36 ne saurait régler cette proposition étant donné que les alinéas 1 et 2 dudit article 36 sont des JUMEAUX donc indissociables . Ismaila Madior Fall le sait très bien mais il agit en tant qu'expert en politique politicienne ! Au-delà du 02 avril il n’a plus qualité à signer en tant que Président de la République, la Constitution ayant prévu des mécanismes pour poursuivre ou conduire un processus électoral. Macky Sall ne sera plus qu’un simple citoyen habitant au quartier Mermoz à Dakar. Les Constitutionnalistes et les universitaires spécialisés en la matière doivent SAUVER LE SENEGAL des tripatouilleurs de notre Constitution !
    {comment_ads}
    Auteur

    Hypocrisie

    En Février, 2024 (12:23 PM)
    Quelle bizarrerie et surtout bcp d'hypocrisie que de voir Macky remuer ciel et terre pour réintégrer Karim Wade qu'il avait foutu en prison, qu'il avait éliminé de l'élection présidentielle de 2019 et qu'il a toujours exilé au Qatar pour l'anéantir. Voir aujourd'hui le PDS et Macky unis pour magouiller jusqu'à saboter notre élection présidentielle me fait gerber. Les sénégalais voient tout sur vos magouilles. Ils ne vous pardonneront jamais et vous sanctionneront sévèrement. Vos comportements honteux sont une insulte que vous paierez très cher. Même si vous magouillez pour faire réintégrer Karim dans la course à la présidentielle, jamais Macky et Karim qui ont détruit le Sénégal ne gagneront une élection au Sénégal. 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (12:26 PM)
    ya aucun schema possible pour reintegre karim wade... arrêtez de vous moquer des senegalais...tout le monde a pige maintenant
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (12:38 PM)
    C'est dommage, Karim éternel victime de Macky, de la prison à l'exile et enfin à la chute. Il va t'embarquer dans sa chute libre. Ce n'est pas de notre faute si tu n'as fait tes démarches à temps. Je suis désolé pour toi mais les règles sont les règles et ça s'appliquent à tout le monde. Un dialogue n'a pas de cadre juridique et ne se substitue pas en loi constitutionnelle. D'autant plus que les acteurs de ce dialogue sont tous du même bord. Désolé pour toi Karim 
    Top Banner
    Auteur

    En Février, 2024 (13:08 PM)
    Dialogue c bien mais macky n est pas le CC

    c une mascarade ça et du grand n importe quoi 😶 

    eux même refuser de donner les fiches de parrainages à Sonko gniaaaaw yallah fayoul nako legui. Le dialogue c est fait entre eux BBY seulement 17 autres candidats ont boycotté 
    {comment_ads}
    Auteur

    Kakatar

    En Mars, 2024 (13:49 PM)
    Ce Monsieur a preté le flanc pour accepter d' etre exilé durant tout le régne de Ndaffa, et enfin il ne resigne pas à compter sur la clémence de ce meme ndaffa pour esperer etre réintégrer dans un processus electoral dont il n'a aucune chance. na nopalou, il ne sera plus jamais president dans ce pays. en politique il faut avoir le courage de quelqu'un comme Sonko pour affornter l'adversité dans ses faces les plus hideuses. 
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email