Mardi 25 Juin, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

[Reportage] Présidentielle reportée: Khalifa Sall bat campagne malgré tout

Single Post
[Reportage] Présidentielle reportée: Khalifa Sall bat campagne malgré tout

Casquette noire sur la tête, il serre les mains de ses partisans: Khalifa Sall, l'un des principaux candidats à la présidentielle reportée au Sénégal et ancien maire de la ville, mène campagne malgré le flou sur la date du scrutin.

"Nous voulons Khalifa" comme président, scande la foule de centaines de personnes dans une ruelle pavée du quartier de Hann-Bel Air, un fief de Khalifa Sall.

"Depuis le 4 février, nous sommes en campagne, le processus électoral continue", déclare t-il vêtu d'un ensemble en jean noir, au milieu des T-shirts et ballons à son effigie.

"Politiquement et légalement, nous sommes en droit d'être en campagne", dit-il, souriant, suivant les chants et slogans à sa gloire, au rythme des tams-tams et des vuvuzelas.

Les Sénégalais qui devaient voter dimanche prochain ignorent quand ils se rendront aux urnes à la suite d'une décision, inédite depuis l'indépendance en 1960, du président Macky Sall qui, le 3 février, a décrété le report de l'élection juste avant l'ouverture officielle de la campagne.

S'en est suivi une crise marquée par des manifestations réprimées par les forces de l'ordre. Trois personnes ont été tuées.

Le Conseil constitutionnel a ensuite invalidé le report et a demandé au président Sall, qui n'est pas candidat à sa succession après deux mandats consécutifs depuis 2012, d'organiser le scrutin "dans les meilleurs délais".

Un vif débat s'est ouvert sur la tenue de la présidentielle avant ou après le 2 avril, expiration officielle du mandat de cinq ans de Macky Sall, ainsi que sur une reprise à zéro ou non du processus électoral et du maintien des mêmes 20 candidats désignés en janvier par le Conseil constitutionnel. Il n'en reste plus que 19 après le retrait de Rose Wardini.

A 68 ans, Khalifa Sall se présente pour la première fois à une présidentielle après en avoir été empêché en 2019 à cause d'une condamnation.

Cet ancien député, enseignant de formation élu maire de Dakar en 2009 et réélu en 2014, avait été reconnu coupable du détournement, et condamné en 2018 à cinq ans de prison.

"Il a bien travaillé" à Dakar 

Khalifa Sall a toujours protesté de son innocence et crié au coup monté. Emprisonné en 2017, il a recouvré la liberté en 2019, à la faveur d'une grâce présidentielle.

Un dialogue politique à l'initiative du président Sall a permis la participation à la présidentielle de 2024 de cet ancien ministre du président socialiste Abdou Diouf (1981-2000).

Dans son programme, il promet "un Sénégal inclusif et prospère dans une dynamique de développement durable".

Il entend promouvoir un développement dont "le socle" repose sur "l'investissement prioritaire" dans l'homme, "la gestion responsable de l'eau et la distribution équitable de la terre".

"L'espoir des paysans, des pêcheurs et des pasteurs", lance un orateur en parlant de Khalifa Sall dans la foule massée dans un centre socio-culturel de Hann-Bel Air, point de départ d'une marche à travers les ruelles du quartier pour des "visites de proximité" et "du porte-à-porte".

Khalifa Sall fait le tour des échoppes, ateliers et maisons, discute avec riverains et militants.

"C'est l'homme qu'il faut pour construire le Sénégal. Il a bien travaillé quand il était maire de Dakar et a de l'expérience", affirme une femme de 40 ans qui se présente comme ménagère. "Il donnait du lait et des uniformes aux écoliers. Tout ça a disparu quand il a quitté la mairie", dit-elle.

Il a aussi ses opposants à Hann-Bel Air: marchand ambulant, Papis Seck, 22 ans, affirme lui préférer l'opposant emprisonné Ousmane Sonko, "notre seul espoir". Il votera pour Bassirou Diomaye Faye, proche de Sonko et candidat de substitution, également incarcéré.

Quant à Niakhana Ndao, restauratrice de 50 ans, elle loue "les nombreuses réalisations" du président Sall et votera pour le candidat qu'il a désigné, le Premier ministre Amadou Bâ.

La gendarmerie, à la présence discrète, n'est pas intervenue lundi à Hann-Bel Air, contrairement à Yoff, autre commune près de Dakar, où le cortège de Khalifa Sall a été dispersé mardi par des gendarmes à coup de grenades lacrymogènes, selon des images sur les réseaux sociaux.


12 Commentaires

  1. Auteur

    Diouldé

    En Février, 2024 (11:08 AM)
    Le dialogueur qui voulait participer à tout prix !!!!
    Top Banner
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2024 (11:30 AM)
       
      Un homme comme khalifa sall amatoul si guéwou politique bi légui, mom au moins homme d’Etat leu té wonéna ay preuvam si ville de Dakar
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2024 (11:32 AM)
      Ça y est, maintenant on fait le bon choix et pour moi c’est khalifa sall, lui au moins il connaît comment instaurer la paix et l’espérance dans le cœur des sénégalais.
    {comment_ads} Top Banner
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2024 (11:52 AM)
      Khalifa Sall nitt kou bax am diné am yeug-yeug si domou adama. Bari soutoura ak yeurmandé moko yobbou kasso té nitt la kou beug sénégal leu.
    {comment_ads}
  2. Auteur

    Lol

    En Février, 2024 (11:14 AM)
    Le traître qui a poussé l'indécence jusqu'à s'attaquer aux innocents libérés. Traître un jour traître pour toujours.

    Il veut gérer les caisses de l'Etat. Mais qui a oublié ses détournements à la Mairie de Dakar. Homme du système, il disparaîtra avec.

     
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (11:22 AM)
    Le grand perdant dans tout ca. Barth va bientot recuperer Taxxawu.
    {comment_ads}
    Auteur

    Mohamed Lo

    En Février, 2024 (11:28 AM)
    Lui KHAF, c'est le plus gros imbécile traitre hypocrite poltron paresseux de la république. Il n'a qu'à marcher jusqu'en Papouasie-nouvelle-guinée mais, plus personne ne le voit plus. Il n'a qu'à parler jusque dans les médias afghans, plus personne n'entend ses sordides paroles. Il est sûrement entrain de faire ses adieux-fa-yallahou car, très bientot, dans 2 mois inchallah, chacun saura qui est qui au Sénégal! Les vieux poltrons comme khaf et le petits porcs imbéciles heureux comme Barth iront alors s'enterrer tous seuls à Mbeubeuss, vivants.....
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (11:28 AM)
    Khalifa Sall a raison l'élection se fera avant le 2 Avril comme l'a confirmé le conseil constitutionnel donc il faut continuer à faire campagne !
    Top Banner
    Auteur

    Arame

    En Février, 2024 (11:45 AM)


    Khaf va vous vous surprendre, son programme est de loin le meilleur.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (11:51 AM)


    A travers Khalifa, les sénégalais commencent à comprendre que la politique avant tout c'est la politesse et la courtoisie, le gars est en train de grignoter des points au calme. Wa APR et Pastef, continuez de parler rek.
    {comment_ads}
    Auteur

    Mimi

    En Février, 2024 (12:23 PM)
    Il a parfaitement raison, de commencer, à battre, campagne ! pourquoi attendre, et indisposer les gens ! le temps passe, donc, on ne perd pas du temps, donc, khalifa a bien fait et raison, de débuter, les préludes de la campagne, une façon, de faire, savoir, à son excellence Macky "on n'a pas de temps, à perdre ! "
    {comment_ads}
    Auteur

    Sooff

    En Février, 2024 (12:24 PM)
    Khalifa Sall Soofff. Insipide. Sans ambitions politiques 
    Top Banner
    Auteur

    Bakhoum

    En Février, 2024 (12:27 PM)
    VOTONS LE PRÉSIDENT DÉTHIÉ FALL🇸🇳

    POUR UN SÉNÉGAL BON À VIVRE ET BEAU À VOIR 

    DÉTHIÉ FALL 2024 est a lui inshalaa 
    {comment_ads}
    Auteur

    Amadou Kl

    En Février, 2024 (12:36 PM)
    La juste perception a sa démarche manifestait ces derniers moments par des milliers de sénégalais donne de plus en plus confiance vers sa victoire a l'élection présidentielle,ce qui ne doit pas pourtant être une surprise vu l'état d'esprit très réaliste pour la majeure partie des populations, donc porter le choix sur ce grand homme politique comme futur président serait la plus grande chance que le Sénégal n'a jamais eu,il a donc tout le mérite d'être accompagné en ce sens 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (14:33 PM)
    Déthié Fall késsé 
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email