Samedi 03 Décembre, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Politique

Vote affectif, religieux, confrérique, ethnique : «L’ethnicité n’est pas mauvaise…» (Pr Mamadou Diouf)

Single Post
PR Mamadou Diouf,Université Colombia
La question régionaliste et ethnique pollue le champ politique et alimente les débats les plus passionnés. Si certains craignent un délitement dangereux de la société sénégalaise, le professeur d’histoire, Mamadou Diouf, n’y voit aucun facteur alarmiste. 

Selon lui, «ce qu’on ne prend pas en considération, c’est que toutes les variables listées ici (vote affectif, religieux, confrérique, ethnique) sont des variables qui participent de la composition d’un positionnement politique. Cela peut être affectif, moral, politique, régional, religieux, ethnique».

«C’est l’ensemble de ces éléments qui participent d’une prise de décision qui vous amène à voter pour un candidat ou un autre. Ce ne sont ni des réactions mauvaises ni des motivations négatives», souligne-t-il dans l’émission "Objection" de ce dimanche sur Sud Fm. 

D'après le professeur d’histoire à l’université de Columbia, «ces motivations peuvent participer d’une culture politique générale qui crée une dynamique. Et cette dynamique est la marque d’une société».  

Par exemple, poursuit-il dans son argumentaire, «une question qui semble jouer un rôle important aujourd’hui dans les discussions au Sénégal : la question ethnique. Que cela soit lié à ce que les gens ont prétendu à la démarche du président de la République ou que cela soit le maître de l’opposition Sonko qu’on renvoie à la Casamance. La question ethnique, on ne peut pas la poser de manière générale. Quand on parle de l’ethnicité comme un élément d’opposition et de conflit, on doit faire une distinction. Cette distinction, c’est entre le tribalisme politique et l’ethnicité». 

Il s’explique : «C’est-à-dire, quand l’ethnie est utilisée dans le champ politique pour des gains de pouvoir, on parle de tribalisme. Mais l’ethnicité est effectivement un élément caractéristique de nos sociétés qui sont restées des sociétés traditionnelles.»

Cela, selon le Pr. Diouf,  est appelé «l’ethnicité morale», c’est-à-dire «comment des ressources de votre communauté participent à votre vision du monde et vous permettent de comprendre le monde et de vous comprendre en retour». «Ce qui veut dire que l’ethnicité est un : dynamique ; deux :  toute l’histoire précoloniale des sociétés africaines repose sur des communautés qui sont ensemble pour des raisons politiques, mais tout en reconnaissant leurs différences. C’est-à-dire qu’il n’y a pas le type de citoyen à l’Européenne au XIXe siècle qui est incolore, inodore et sans saveur. Ce qui importe dans la reconnaissance de la différence, c’est d’établir la délibération comme règle de gouvernance», renseigne-t-il.

En définitive, fait constater le Pr. Diouf, «l’ethnicité n’est pas mauvaise. Le tribalisme politique est mauvais».           


21 Commentaires

  1. Auteur

    En Juillet, 2022 (14:21 PM)
    Moi je n'y comprends que dalle dans votre discours, cher professeur.

    Où se situe la frontière entre ethnicité et tribalisme.

    A la connaissance, c'est juste un problème d'échelle.

    L'ethnie étant, par définition, plus étendue que la tribu.

    N'est ce pas ?
    Top Banner
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2022 (14:38 PM)
      Pourtant c'est clair ce qu'il dit et il a écrit au moins un essai je crois que c'est le Sénégal sous abdou Diouf, ou il parle clairement de l'équilibre des ethnies au Sénégal. Il est légitime qu'il en parle. Après il faut lire quoi. 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2022 (14:44 PM)
      Un seul peuple ( le Sénégal n'appartient à aucune ethnie, ni famille)
      un seul but ( non au troisième mandat)
      une seul foi (que le dictateur dégage)
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2022 (14:54 PM)
      Le niveau intellectuel et scientifique est très élevé. C'est la raison pur laquelle tu n'y comprends rien  .. 
    Top Banner
    • Auteur

      Sen Texan

      En Juillet, 2022 (17:54 PM)
      Monsieur l'Américain, tu n'es pas à Dallas de cowboy Texan. Là-bas c'est le bonheur de vivre sur cette terre avec cows, chevaux et .... pétrole qu'on aime en  " " ethnicisme ". Ici c'est mille collines Rwanda maintenant. Du jamais vu à ce niveau , Senghor nous avait laissé une Nation : un  Peuple- Un but - une Foi. Aujourd'hui, une communauté entière se lève parce quon a touché un nom à consonnance préétabli. Heureusement que le formidable peuple sénégalais presque en entier, a montré son indignation et profonde tristesse devant la mort de François, notre François..
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2022 (19:40 PM)
      Le tribalisme c'est quand la vie politique est exclusivement articulée autour de l'ethnicité. Chaque parti politique par exemple n'est qu'un regroupement de membres d'une même ethnie. Par exemple si on aplique ça au Sénégal ça donnerait APR : que des peuls, pastef que des diolas, PDS que des wolofs, et chaque partie n'exercant ou ne cherchant à exercer le pouvoir que pour son groupe ethnique. Les autres ethnies, étant ignorées ou méprisées...
      Professeur Diouf, votre discours sonne comme un cours de mathématique niveau Master dispensé à des étudiants de première année. Faites gaffe à ce que vous dites, vous pourrez être mal compris et declenché malgré vous des conflits identitaires. Comme on dit, quand on raison trop tôt, on a quand même tort. D'ici 200 ans peut-être, ce discours serait sans danger pour le Sénégal. 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2022 (23:30 PM)
      Et pourtant, pour moi le cancre, il veut tout simplement expliquer que : ethnicité politique = tribalisme... Ou bien ???
    {comment_ads}
  2. Auteur

    En Juillet, 2022 (14:48 PM)
    Vas dire cela aux ivoiriens, aux Rwandais ou aux soudanais tu sauras que les arguments du professeur ne tiennent pas!
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juillet, 2022 (14:50 PM)
    Débat d'intellectuels  qui risque d'alimenter davantage une polémique sémantique tellement la frontière semble ténue entre les deux concepts. Mais quel que soit celui qu'on préfère, il est nocif si, sa mise en œuvre, fait apparaître, dans un même Etat, la coexistence de citoyens à part entière d'un côté et d'autres entièrement à part de l'autre. 
    {comment_ads}
    Auteur

    Nuance

    En Juillet, 2022 (14:57 PM)
    Mamadou doit nuancer ses propos ! Le tribalisme n'émerge pas du vide, c'est l'exacerbation des rapports ethniques qui mènent au tribalisme. Donc nul ne doit jouer avec l'ethnie, à commencer par ceux qui prennent les décisions qui s'appliquent à toutes less ethnies, et ceux qui incarnent l'Etat et qui représentent la nation! C'est comme du feu entre les mains, comme un briquet qu'on a entre les mains mais qui peut.....
    {comment_ads}
    • Auteur

      @nuance

      En Juillet, 2022 (15:01 PM)
      Précision: Nul ne doit jouer avec aucune communauté ou priveligier une communauté sur les autres. Que ce soit confrerique, ethnique , religieux. C'est un rappel qu'il fallait faire au temps de Wade......là on se demande si c'est pas trop tard.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juillet, 2022 (15:26 PM)
    Bientôt on verra un nouveau vocable sur toutes les bouches: TEL est un TRIBALISTE. Bientôt la meute va suivre. TRIBALISTE, TRIBALISME, TRIBALITÉ, TRIBALISATION, TRIBALISOÏSME. Dans la semaine qui commence demain, le Larousse ainsi que le Robert vont s'enrichir de nouveaux mots venus directement du Sénégal mon beau pays. 
    Top Banner
    Auteur

    En Juillet, 2022 (16:37 PM)
    Bravo professeur 
    {comment_ads}
    Auteur

    Diop Boubacar

    En Juillet, 2022 (16:42 PM)
    L'ethnicisme n'est rien d'autre que de la ségrégation, donc, très négatif. 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2022 (03:24 AM)
      C'est vraiment quoi son charabia là? Ce type devient de plus en impertinent au fil de ses interventions. Quelle histoire enseigne-t-il à Columbia University?
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juillet, 2022 (16:48 PM)
    Le Liban est exemple même du tribalisme.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juillet, 2022 (17:00 PM)
    En tout cas tout au Sénégal chacun vote pour son fils mais peuls yi laniou yaab.

    Sonko avait dit dernièrement le nedo ko bandoum n'a pas profité au fouta. 
    Top Banner
    Auteur

    Benewye5

    En Juillet, 2022 (17:05 PM)
    Quel historien, tres mediocre, .... ce que l'on attend d'un historien c de reveler, devoiler les veritables accords secrets des colons disimules au publique qui plombent le developement du pays......incapable alors on essaie de justifier l'injustifiable ....toute forme de sectarisme, importe sur les decision d'un pays, ou appliquee a la politique est trop mauvais et tres grave.....la politique d'un pays vise a relever le bien etre de l'ensemble de toutes les individus, composents d'un pays quelqu'un soient ses croyances, ethnicites,  sources d'origine, etc.....
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juillet, 2022 (17:40 PM)
    ce type est u  ethniciste dangereux, il n aime pas les wolofs 

    il fut mon prof à l UCAD en 1988 , il enseignait l histoire des USA
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2022 (20:56 PM)
      Il a été mon Prof de 1985 à 1989 à l'UCAD et ensuite mon coach au CODESRIA. Diouf ne déteste personne, il est originaire de Rufisque, il a fait sa thèse sur le royaume du Cayor et il n'a jamais revendiqué etre Wolof ou Sereer. Seulement un "intellectuel qui s'assume". Kou weddi ladjal Présidenr Abdou Diouf. ou wa RTS
    {comment_ads}
    Auteur

    Cayorman

    En Juillet, 2022 (18:23 PM)
    Attention aux jeux des mots qui ne sont pas les notres pour expliquer intellectuellement tribalisme et ethnicite.

    Le tribalisme est defini comme un type d'organisation sociale qui est fondee sur la tribu. Il est relativement souvent employe de maniere pejorative( wikepedia). 

    Alors que l' ethnicite  est liee a un patrimoine commun de personnes  partageant notamment la meme culture, race, l'acendance, le meme patrimoine... Le professeur est dans une logique intellectuelle qui echappe a cette masse d'africains qui ne qui ont du mal a voir une difference entre les deux cas. Quant on parle de cas aussi sensible, il faut eviter la philosophie et expliquer la chose de la plus simple des manieres.

    Cette langue francaise( imposee) est tres nuancee et je suis sur que traduire vos paroles dans nos langues africaines ne sera pas chose aisee. Keep It Simple.
    {comment_ads}
    Auteur

    Magnum

    En Juillet, 2022 (18:51 PM)
    Nn vous faite erreur li sonko di def ni meuna fi indi guerre civile bougnou xamoul fougnou koy wakhé 
    Top Banner
    Auteur

    Aka47

    En Juillet, 2022 (18:53 PM)
    Nn fi président Sénégal mofi am pas président ethnies té lolou nak sonko moko fi begua indi soy gouverner daguay yemalé gneupe 
    {comment_ads}
    Auteur

    Kolitenguela

    En Juillet, 2022 (18:58 PM)
    Avec tous le respect k je vous dois vous faites erreur la façon dont sonko utilise les relations ethniques peuvent conduire à un désastre sens précédent dans le pays les questions relatives au ethnies sont très sensible 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juillet, 2022 (20:05 PM)
    Professeur Diouf montre toute son hypocrisie en essayant de mystifier les sénégalais sur etnicisme et tribalisme. La question toute simple à laquelle il devrait répondre concerne les propos de Sonko qui a dit que le président de la république n'aime pas une région du pays et particulièrement une ethnie de cette région. Ceux qui s'attendaient à ce que ce professeur exilé aux USA condamne ces propos ne suivent pas sa trajectoire. Au fait on a l'impression qu'il ne parle qu'à Sud FM.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juillet, 2022 (20:14 PM)
    Ethnicisme emergent avec maky

    Ce petit professeur voué une haine viscérale aux wolofs
    Top Banner
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2022 (20:42 PM)
    oui il m'a enseigné en 1988. constat: je ne l'ai jamais entendu parler wolof. aujourdhui je comprend avec cette émission et son contenu
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juillet, 2022 (22:09 PM)
    ici il nexiste ni tribalisme encore moins dethnocite mais plutot dethnocentrisme compulsif derangeant
    {comment_ads}
    Auteur

    Sarr Cheikh Yankhoba

    En Juillet, 2022 (23:27 PM)
    Je suis walo walo, seerere, soce, peul  en définitif je suis de quelle ethnie?un choix s impose donc à travers quel critère ?
    {comment_ads}
    Auteur

    Sénégalais

    En Juillet, 2022 (02:08 AM)
    Ce débat ne concerne que les policiers du pouvoir et de l'opposition; chaque camp, suivant ses intérêts, magnifie son appartenance à une ethnie, une région, une confrérie et essaie de discréditer l'autre camp d'exprimer son identité.

    C'est purement et simplement un jeu de dupes. Mais tout compte fait, notre socle social, nos liens par le mariage, nos relations du point de vue religieux sont largement au-dessus de ces manœuvres politiciennes./
    Top Banner

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email