Dimanche 13 Juin, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Sécurité

Kaolack : l' AASP va recruter 500 assistants de sécurité (directeur)

Single Post
Kaolack : l' AASP va recruter 500 assistants de sécurité (directeur)

Le Directeur général de l’Agence d’assistance à la sécurité de proximité (AASP), Me Pape Khaly Niang, a indiqué, vendredi à Kaolack (centre), que l'AASP recrutera pas moins de 500 personnes dans les départements de Guinguinéo, Kaolack et Nioro.

 

Les 500 jeunes Kaolackois qui pourraient prétendre à ces postes, devront être âgés entre 24 et 40 ans, a-t-il précisé, à l’occasion d’une réunion du Comité régional de développement (CRD) de partage des missions, orientations et objectifs de l’institution.

 

Ils feront partie de l’effectif global de 10.000 agents que prévoit d’enrôler l’AASP qui devrait être opérationnelle avant la fin du mois de décembre prochain.

 

L’Agence, qui est complémentaire aux services d’ordre, Police et Gendarmerie, est appelée à développer une nouvelle stratégie de gouvernance sécuritaire de proximité pour juguler l’insécurité qui sévit dans tous les coins et recoins du territoire national, a expliqué Me Niang.

 

L’AASP est le bras opérationnel qui mettra en œuvre les volets établissement de contrats locaux de sécurité, outils de diagnostic pour une bonne cartographie de la délinquance et organisation de comités départementaux de prévention et de lutte contre la délinquance, a annoncé son directeur général.

 

Il a écarté tout favoritisme dans le recrutement et toute confusion avec le début ‘’difficile’’ du Projet des volontaires de l’éducation.

 

Les futurs assistants de sécurité (ADS) auront un pécule mensuel de plus de 50.000 frs et seront enrôlés à partir d’un engagement individuel pour une durée de deux ans renouvelables.

 

L’existence de ces futurs ADS, qui bénéficieront d’une formation de base de 30 jours, est commandée par les réalités sociales, a dit Me Niang, ajoutant que la nouvelle stratégie de gouvernance sécuritaire est notamment axée sur la prévention et la proximité.

 

L’AASP privilégie la proximité du recrutement, de la formation et de l’utilisation et gagnerait à intégrer le renseignement dans les modules de formation des ADS, a estimé de son côté le préfet de Kaolack, Baye Oumy Guèye.

 

Pour sa part, le coordonnateur des volontaires de la police municipale de Kaolack, Antoine Bachir Mendy, a souhaité que les futurs assistants de sécurité soient dotés d’armes de 5-e catégorie (matraque) et reprennent les missions anciennement dévolues à l’ex-police municipale.

 

Le président du conseil de surveillance de l’AASP, Amadou Mbow a, quant à lui, salué l’érection de l’Agence et invité les populations à se l’approprier pour faciliter la mission de réduction de la délinquance par les 10.000 ADS qui seront visibles sur tout le territoire national.

 

Le gouverneur Amadou Sy a, lui aussi, relevé l’engagement et l’enthousiasme des responsables de l’AASP, créée pour essayer de juguler la petite délinquance, la grande étant l’affaire des forces régaliennes de l’ordre et de diminuer le chômage des jeunes. 



0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email