Mardi 26 Janvier, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Sante

Coronavirus : Les médecins dénoncent "l’amateurisme dans la gestion de cette crise"

Single Post
Coronavirus : Les médecins dénoncent "l’amateurisme dans la gestion de cette crise"
Le Syndicat Autonome des Médecins Pharmaciens et Chirurgiens-dentistes du Sénégal (SAMES) fustige la démarche du ministère de la Santé et de l'Action sociale dans la gestion de l'épidémie du coronavirus.

"Le Sénégal est confronté à un défi majeur face au Covid 19, cela remet sur la table la nécessité d’avoir un système de santé performant avec des agents de santé motivés. Au moment où nos revendications sont traitées avec beaucoup de légèreté voire du mépris et nos primes de risque ridicules, nous sommes aux avant-postes de la lutte contre cette épidémie comme nous l’avons été avec la maladie à virus Ebola. Et malgré les directives du Chef de l’Etat les engagements de ses services ne sont pas respectés, ont déclaré le Secrétaire général Amadou Yéry Camara et ses camarades.

"Le Ministère de la Santé continue sa gestion solitaire..."

Ils soutiennent que "le Ministère de la Santé continue sa gestion solitaire des ressources humaines par des recrutements et des nominations clientélistes par des agents à la retraite et bénéficiant de contrats spéciaux plus préoccupés à faire de la politique que de s’occuper du système de santé au moment où tous les médecins sont occupés à combattre le virus".

"La création de districts sanitaires politiques comme celui de Sangalkam et celui Diakhao à la demande de responsables politiques en sont les parfaites illustrations, indiquent les syndicalistes dans un communiqué.

"C’est pourquoi, pour la protection des populations, le SAMES dénonce l’amateurisme dans la gestion de cette crise et l’insuffisance des moyens de protection du personnel dans les structures de santé y compris l’hôpital Roi Baudoin où le médecin qui a reçu le deuxième cas de Covid19 n’a bénéficié d’aucun suivi lui-même, ont-ils fait savoir.

Le report à une période plus propice de tous les rassemblements religieux, récréatifs et politiques réclamé

Tout en affirmant: "Nous demandons ainsi à tous les médecins pharmaciens et chirurgiens-dentistes de rester vigilants et très rigoureux dans le suivi des sujets contacts pour bouter cette maladie hors du Sénégal. La santé des Sénégalais vaut tous les sacrifices, la valeur de l’homme ne se mesure qu’au moment où on lui demande de mettre en jeu ce qu’il a de plus cher ! "

Le Syndicat Autonome des Médecins Pharmaciens et Chirurgiens-dentistes du Sénégal (SAMES) "demande la gestion rigoureuse des ressources et la mise à disposition immédiate des moyens de protection efficaces pour la sécurité des praticiens et celle de la population".

" Le SAMES demande au Président de la République avec l’aide de nos guides religieux de reporter à une période plus propice tous les rassemblements religieux, récréatifs et politiques pour ne pas risquer la dissémination du Covid 19 comme ce fut le cas avec le Choléra en 2005 dans l’intérêt supérieur de la nation", ont fait remarquer Amadou Yéry Camara et Cie .


9 Commentaires

  1. Auteur

    En Mars, 2020 (23:27 PM)
    Ils veulent encore de l'argent hana?
    • Auteur

      Senenmouth

      En Mars, 2020 (23:52 PM)
      aidez le gouvernement à ne pas céder devant ces médiévaux avides d'argent ne se souciant pas de la santé de milliers de sénégalais mais uniquement de leurs poches. les histoires de tels lieux sont saints qu'un tel a béni ou protégé n'ont pas tenus lors du choléra de 2005 où il y a eu des morts dans un lieu que tout le monde connait.
  2. Auteur

    Tchiprii

    En Mars, 2020 (23:36 PM)
    Certes que nos gouvernants ne sont de vrais responsables vous aussi vous êtes que des moins que rien car vous ne pensez qu'à vous remplir les poches et la pense.

    Vous ne pensez jamais aux malades qui souffrent. Pourquoi vous ne luttez pas pour les souffrances des malades tout cher consultations radio analyses... plus le temps que les patients pertent avant que l'on prend d'eux. Des rendez vous si lointains pour une personne qui souffre.

    Kéne meunoul wathie léne soff nguéne tropp

    Tchiprii
    Auteur

    Le Diola

    En Mars, 2020 (23:54 PM)
    Regardez-moi ces imbéciles, au lieu d'aider à faire face aux menaces qui concerne le monde entier, vous sortez ce torchon, bande de crétins!Combien vous détournez dans les hoptaux, certains pharmaciens sont de connivence avec les vendeurs de faux médicaments..
    Auteur

    Me

    En Mars, 2020 (01:05 AM)
    C juste affalant ces syndicats. Ils retardent ce pays. Le bloquent.
    Auteur

    Fautes Et Fautes

    En Mars, 2020 (01:24 AM)
    Ce texte est honteux avec les fautes
    Auteur

    En Mars, 2020 (01:43 AM)
    Quelle honte ses syndicats
    Auteur

    Salif

    En Mars, 2020 (05:47 AM)
    Le Maquis a lui même dit que doit sarr ne répondait pas à ses attentes. Au lieu de le dégager il le reste à son poste. Sarr est un incompétent
    Auteur

    En Mars, 2020 (08:30 AM)
    La qualité du texte est accessoire.

    Ce qui est important de souligner ce sont les contrats spéciaux ou les amis politiciens qui ont atteint l'âge de la retraite occupent des positions que de jeunes bien formés pourraient occuper. On parle de résorber le chômage alors qu'on le renforce avec le maintien ou le recrutement de retraités (clientèle politique) Combien de retraités sont encore en fonction au ministère de la santé?

    Le second aspect est le protocole de quarantaine qui n'est pas valable compte tenu de nos faibles moyens. La quarantaine doit se faire hors des infrastructures hospitalières.

    Les ressources débloquées vont à des futilités au lieu d'équiper les services de première ligne,

    fournir aux régions, postes frontières les régions des équipements de protection , de réactifs; non on va solliciter les prières de Mame NDIARE.

    On refuse d'interdire les manifestation religieuses pour ne pas énerver les confréries religieuses.

    Fixer le prix des masques et solutions pour le nettoyage des mains pour éviter la spéculation sur le prix dans les pharmacies.

    La question qu'on est en droit de se poser :y'a t'il un pilote à bord
    Auteur

    En Mars, 2020 (09:03 AM)
    il y a un temps pour faire du syndicalisme et un temps pour se serrer les coudes et travailler

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email