Lundi 25 Mai, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Sante

Coronavirus : les visières de protection sont-elles aussi efficaces que les masques ?

Single Post
Coronavirus : les visières de protection sont-elles aussi efficaces que les masques ?
Ces équipements, parfois plus confortables à porter que les masques, ne feraient pas autant barrière aux particules restant en suspension dans l’air.

Avec le masque, il est l’un des objets les plus emblématiques de la pandémie de coronavirus. Vendues dans les magasins de bricolage ou confectionnées grâce à l’impression 3D, les visières de protection sont le plus souvent utilisées dans un contexte professionnel, par exemple par des personnes employées aux caisses des magasins.

Ces visières, qui consistent en un serre-tête et un écran, protègent les yeux, la bouche et le nez, potentielles portes d’entrées pour le virus. Sont-ils pour autant aussi efficaces que les masques pour empêcher d’être infecté par le SARS-CoV-2 ? Pour l’Institut national de recherche et de sécurité, la réponse est claire. « Les visières ou écrans faciaux ne sont pas des équipements de protection respiratoire, mais des équipements de protection des yeux et du visage. […] Ils n’ont pas l’efficacité des masques de protection respiratoire », écrit l’INRS sur son site.

L’une des différences majeures entre le masque et la visière concerne les particules en suspension. Le premier permet de s’en protéger tandis que la seconde se révélerait inefficace en la matière. Selon une expérience dont les résultats ont été publiés le mois dernier par le New England Journal of Medicine, une simple parole génère des gouttelettes dans l’air pouvant rester en suspension pendant plusieurs minutes. Elles sont « éminemment capables de transmettre une maladie dans un espace confiné », concluent les chercheurs.

Un emploi « seulement en complément du masque »

En revanche, les visières sont tout à fait à même d’éviter à son porteur d’être contaminé par « des grosses gouttelettes émises immédiatement après une toux par une personne à proximité et face à l’écran », ajoute l’INRS. Dans un avis rendu le 13 mai, le Haut Conseil de la santé publique recommande ainsi « de ne pas utiliser les visières en remplacement des masques grand public » et de « considérer leur emploi seulement en complément du port d’un masque grand public ».

Contactée à ce sujet par le Parisien il y a quelques semaines, la Direction générale de la Santé (DGS), voit également dans les visières « un moyen supplémentaire de protection face aux virus transmis par les gouttelettes », mais n’ayant « pas pour vocation de remplacer les masques pour le grand public ».

Une idée que le Pr Anne Goffard entend nuancer. Pour cette virologue au CHU de Lille et à la faculté de pharmacie de la préfecture du Nord, doubler le port du masque par celui d’une visière n’est pas d’une grande utilité pour le grand public. « Evidemment, pour ceux qui exercent dans le milieu des soins, c’est complètement différent », précise-t-elle.


À ses yeux, le choix entre le port d’un masque et celui d’une visière doit aussi être guidé par la nature de l’activité professionnelle. « Pour certains métiers, il peut être plus confortable de porter une visière. Il faut aussi que la personne soit à l’aise, surtout s’il s’agit d’effectuer des mouvements pouvant être dangereux, par exemple de la découpe. »

Un nettoyage régulier est nécessaire

Plus imposante avec son écran devant les yeux, la visière a cependant pour avantage de ne pas donner l’impression d’avoir chaud et du mal à respirer, autant de petits désagréments alors que les températures grimpent en ce week-end de l’Ascension. Autre inconvénient en moins par rapport au masque, comme en convient l’INRS, ils peuvent « être retirés en minimisant le risque de toucher le visage ». Sans oublier qu’elle permet de communiquer plus facilement avec des personnes sourdes et malentendantes.

Visière ou masque, aucune des deux solutions n’est suffisante pour enrayer complètement la propagation de la maladie. La DGS rappelle que cela « ne dispense pas d’une application rigoureuse des gestes barrières, de l’hygiène des mains et du respect de la distanciation sociale ».

Pour être efficace sur la durée, une visière doit, tout comme un masque en tissu, être nettoyée régulièrement - au moins quotidiennement - des deux côtés de l’écran. « De l’eau et du savon ou un produit ménager classique conviennent très bien pour cela, conseille Anne Goffard. On n’est surtout pas obligé d’utiliser de l’eau de javel qui, en plus des émanations, peut abîmer certains supports en plastique. »

liiiiiiiaffaire_de_malade

1 Commentaires

  1. Auteur

    Karim$

    il y a 2 jours (01:22 AM)
    Aujourd'hui j'ai été à la pharmacie j'ai failli acheter une visière mais je me suis désisté au dernier moment.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email