Mardi 27 Octobre, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Sante

Immunité collective : l'OMS n'envisage pas de laisser le Covid-19 circuler librement

Single Post
Immunité collective : l'OMS n'envisage pas de laisser le Covid-19 circuler librement
L'OMS a jugé lundi inenvisageable de laisser le Covid-19, dont le taux de létalité est plus élevé que celui de la grippe, circuler librement pour que la population accède, comme certains l'ont suggéré, à l'immunité collective. 

Pour l'Organisation mondiale de la santé (OMS), la libre circulation du Covid-19 n'est pas une option envisageable dans le but d'atteindre l'immunité collective.

"Jamais, dans l'histoire de la santé publique, l'immunité collective n'a été utilisée comme stratégie pour répondre à une épidémie, et encore moins à une pandémie. C'est scientifiquement et éthiquement problématique", a ainsi déclaré lundi 13 octobre le directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, en conférence de presse. "Laisser libre cours à un virus dangereux, dont nous ne comprenons pas tout, est tout simplement contraire à l'éthique. Ce n'est pas une option", a-t-il insisté. La pandémie du nouveau coronavirus a fait plus d'un million de morts dans le monde depuis que le bureau de l'OMS en Chine a fait état de l'apparition de la maladie fin décembre 2019. Selon l'OMS, qui cite diverses études épidémiologiques, son taux de létalité s'élève à environ 0,6 %.

"Il y a une forte augmentation du taux de létalité avec l'âge, mais dans l'ensemble, il avoisine 0,6 %", a annoncé Maria Van Kerkhove, responsable de la gestion du Covid-19 à l'OMS, signalant : "Cela peut sembler peu mais c'est beaucoup plus élevé que pour la grippe". "La grande majorité des personnes dans la plupart des pays sont susceptibles de contracter ce virus. Les enquêtes de séroprévalence suggèrent que dans la plupart des pays, moins de 10 % de la population a été infectée", a détaillé pour sa part Tedros Adhanom Ghebreyesus.

Il a également expliqué que le monde n'en savait pas assez sur l'immunité dont jouissent les personnes ayant contracté le Covid-19, en soulignant que certains individus ont nouvellement été infectés. "La plupart des personnes infectées par le virus développent une réponse immunitaire au cours des premières semaines, mais nous ne savons pas si cette réponse est forte ou durable, ni si elle diffère d'une personne à l'autre", a-t-il expliqué.

Il a souligné que le concept d'immunité collective est utilisé dans les campagnes de vaccination et il a rappelé que pour la variole il faut que 95 % de la population soit vaccinée pour que les 5 % restant soient protégés. Pour la polio ce taux est de 80 %.

Tedros Adhanom Ghebreyesus a reconnu qu'"il y a eu des discussions sur le concept d'atteindre une soi-disant immunité collective en laissant le virus se propager". Ainsi, dans plusieurs pays, une certaine partie de la population, comme en Allemagne, lasse des mesures de contrôle de l'épidémie mises en place par les gouvernements telles que le port obligatoire du masque, réclame à grands cris leur abrogation. Mais "l'immunité collective est obtenue en protégeant les personnes contre un virus, et non en les exposant à celui-ci", a martelé le chef de l'agence onusienne. 

Une quarantaine de candidats vaccins

Aucun vaccin contre le Covid-19 n'a été approuvé dans le monde, mais plusieurs laboratoires pharmaceutiques ont lancé des essais cliniques.

"Il y a environ 40 candidats vaccins qui se trouvent actuellement au stade des essais cliniques, et 10 d'entre eux sont en phase III, c'est-à-dire en phase finale, ce qui nous permettra de connaître à la fois leur efficacité et sécurité", a expliqué aux journalistes la scientifique en chef de l'OMS, la Dr. Soumya Swaminathan.

Elle a estimé que certains groupes pharmaceutiques pourraient avoir "assez de données" à soumettre aux régulateurs "au plus tôt à partir de décembre". "Nous prévoyons qu'un certain nombre d'essais commenceront à fournir des données début 2021".

liiiiiiiaffaire_de_malade

14 Commentaires

  1. Auteur

    il y a 2 semaines (14:48 PM)
    Ici .on nous l'a proposé puis implicitement imposé par le terme " vivre avec le virus"!
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 2 semaines (15:36 PM)
      on nous a plutôt proposé de vivre en présence du virus et non « vivre avec le virus « .
      il y a une nuance entre ces 2 assertions. nga balma akh!
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 2 semaines (16:04 PM)
      c'est la privation des libertés humaines qui les intéressent, c'est à ça que sert le virus
  2. Auteur

    Diouf Gorgui

    il y a 2 semaines (15:06 PM)
    J'espère que mon confrère Dr Thior a lu cette mise en garde de l'OMS. Avant de proposer un concept, il faut d'abord le comprendre. C'est mieux que d'embarquer le pays dans l'aventure. Cordialement.

    Auteur

    il y a 2 semaines (15:19 PM)
    Ok, on prend note et on attend le changement de direction. C'est du tatonnage depuis belle lurette dans cette institution : ils ne peuvent pas stopper le virus et ils disent qu'ils ne vont pas le laisser circuler, on se demande comment vont il faire ? Le confinement ne sert a rien sauf ralentir la propagation du virus qui va finalement circuler. Par contre quand on parle de letalite, j'ai envie de me poser la question si cela ne concerne que les europeens car en Afrique on a beaucoup de choses qui tuent bien plus que le Corona. Les communiques de l'OMS n'engagent que celui qui les regarde.
    Auteur

    il y a 2 semaines (15:29 PM)
    Tout cela pour imposer un vaccin! On vous attend à pied ferme. Vous et vos vaccins diaboliques diaboliques nous allons vous.......
    Auteur

    Où Est Dr Thior ?..

    il y a 2 semaines (15:38 PM)
    Où est docteur Thior " je vous l'avais dit "?
    Auteur

    Maa

    il y a 2 semaines (16:24 PM)
    Il rase les murs
    Auteur

    Talibé

    il y a 2 semaines (16:31 PM)
    Dr THIOR : en médecine il faut être humble même si on est expert de l'OMS par accident!!!

    Pour connaitre la valeur de quelqu'un il faut scruter son parcours.

    Moralité : Méfiez vous des hommes de sciences qui plastronnent sur les plateaux de TV.
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 2 semaines (21:58 PM)
      comme des politiciens bavards et les personnes abonnées aux réseaux sociaux.
    Auteur

    Truthhurts

    il y a 2 semaines (18:07 PM)
    J’ai comme l’impression au Sénégal qu’ils ont laissé le virus circulé et maintenant il y’a presque une immunité un peu total.
    Auteur

    Lotus

    il y a 2 semaines (19:38 PM)
    Où est le fameux pic? j attend tjrs maintenant on parle de deuxième vague,quand? Arrêtons de songer les blancs
    Auteur

    Lestek

    il y a 2 semaines (00:36 AM)
    Que vous le vouliez ou non! Dr Thior a eu raison sur vous tous. Bande de nullards. On a laissé le virus circuler et l’immunité collective est bien la. OMS ne soutiendra jamais le principe de l’immunité collective. Il veulent nous vacciner et satisfaire leur ami Bill Gates qui a investi des milliards dans la recherche de vaccin... Sawi leen te teudi...
    Auteur

    Dr Horgui Diouf

    il y a 2 semaines (00:40 AM)
    Après réflexion Thior a raison. Bravo
    Auteur

    Vous Opportun De Continuer à R

    il y a 2 semaines (22:47 PM)
    Après l'assouplissement des mesures restrictives pensez vous opportun de continuer à communiquer des chiffres effarants et d'imposer des attitudes de veille permettant et de psychose ?
    Auteur

    Oms

    il y a 2 semaines (13:40 PM)
    La cupidité des gens aura raison sur le monde.
    Auteur

    Lol

    il y a 1 semaine (11:56 AM)
    Organisation Mondial des Salopards

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email