Samedi 22 Février, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Babacar Diop : "De l’entrée à la sortie de Rebeuss, il n’y a que la violence"

Single Post
Babacar Diop revient sur son séjour carcéral à la prison de Rebeuss où il était détenu pendant deux semaines. «De l’entrée à la sortie de Rebeuss, il n’y a que la violence», a-t-il révélé, précisant qu’il a été victime de deux agressions par les gardes pénitentiaires. «La dignité humaine est bafouée, les geôliers piétinent les prisonniers tous les jours», a-t-il souligné, non sans dénoncer le surpeuplement à la prison de Rebeuss. «200 détenus se partagent une seule toilette, notamment à la chambre 1 où j’ai été emprisonné. À la chambre 10, les gens restent debout toute la nuit, parfois des jours sans se laver. Les conditions de détention sont inhumaines», s’offusque-t-il. Et d'ajouter : «Pire, il y a l’exploitation de l’homme par l’homme. On fait travailler des prisonniers sans rémunération. Ils ont achevé le bâtiment de la Fondation pour être rémunérés seulement à 30 000 Fcfa.» Pour l'invite de ce dimanche de l'émission Grand Jury de la Rfm, «la société donne en offrande ses propres fils, utilisés comme des victimes expiatoires à Rebeuss où on entre en bonne santé pour en sortir sur un fauteuil roulant». Babacar Diop est aussi revenu sur son agression : «J’ai été vicitme de deux agressions. Les gardes pénitentiaires m’ont insulté de mère, je leur ai dit de ne plus répéter ça. Ils ont insisté et j’ai répliqué. Les insultes à Rebeuss sont devenues une banalité». Il rembobine : «Quand j’ai été agressé, ils ont voulu acheter mon silence. Ils m’ont demandé de ne pas impliquer l’université. Ils ont fait emmener leurs journalistes pour que je dise je me porte bien. Ce que j’ai refusé».

Babacar Diop revient sur son  séjour carcéral à la prison de Rebeuss où il était détenu pendant deux semaines. «De l’entrée à la sortie de Rebeuss, il n’y a que la violence», a-t-il révélé, précisant qu’il a été victime de deux agressions par les gardes pénitentiaires. 

«La dignité humaine est bafouée, les geôliers piétinent les prisonniers tous les jours», a-t-il souligné, non sans dénoncer le surpeuplement à la prison de Rebeuss.

«200 détenus se partagent une seule toilette, notamment à la chambre 1 où j’ai été emprisonné. À la chambre 10, les gens restent debout toute la nuit, parfois des jours sans se laver. Les conditions de détention sont inhumaines», s’offusque-t-il.

Et d'ajouter : «Pire, il y a l’exploitation de l’homme par l’homme. On fait travailler des prisonniers sans rémunération. Ils ont achevé le bâtiment de la Fondation pour être rémunérés seulement à  30 000 Fcfa.»

Pour l'invite de ce dimanche de l'émission Grand Jury de la Rfm, «la société donne en offrande ses propres fils, utilisés comme des victimes expiatoires à Rebeuss où on entre en bonne santé pour en sortir sur un fauteuil roulant».

Babacar Diop est aussi revenu sur son agression : «J’ai été vicitme de deux agressions. Les gardes pénitentiaires m’ont insulté de mère, je leur ai dit de ne plus répéter ça.  Ils ont insisté et j’ai répliqué. Les insultes à Rebeuss sont devenues une banalité».

Il rembobine : «Quand j’ai été agressé, ils ont voulu acheter mon silence. Ils m’ont demandé de ne pas impliquer l’université. Ils ont fait emmener leurs journalistes pour que je dise je me porte bien. Ce que j’ai refusé».

liiiiiiiaffaire_de_malade

12 Commentaires

  1. Auteur

    Buju Bamton

    En Janvier, 2020 (13:43 PM)
    Le problème c’est que vous n’avez pas d’Etat.

    Vous avez un jungle à ciel ouvert où la mafia règne.

    Tout est Mafia dans ce patelin.

    Il faut faire une table rase de ce dortoir à ciel ouvert et créer de nouvelles personnes.
  2. Auteur

    En Janvier, 2020 (14:14 PM)
    Alors vous aviez vue et a eu une experience alors evite la prison et comporte toi comme humain.
    • Auteur

      Reply_author

      En Janvier, 2020 (19:04 PM)
      les mecs non seulement ils cherchent à aller en prison en martyr mais ils veulent tenir.tete aux gardiens au lieu de se faire tout petit
    Auteur

    En Janvier, 2020 (14:16 PM)
    Arrete de pleurnicher mr le philosophe doktor machin non-sens Tu mens comme tu respires
    Auteur

    En Janvier, 2020 (14:52 PM)
    Arrêtez monsieur. T pas un roi. Choisi les amphi ou rêveurs. Tu parles trop et inutile. Si tu veux faire la politique crée ton parti.
    Auteur

    En Janvier, 2020 (15:01 PM)
    Depuis Sonko en passant par le juge Déme, cette méthode semble devenir une forme d'entrée en politique.

    M. Diop ce qui vous est arrivé en prison n'est rien comparé ce que d'autres ont subi. Ce n'est pas normal, c'est certain, mais arrêtez d'en faire un fonds de commerce.

    Comme quelqu'un l'a déjà si vous souhaitez vous lancer en politique, faites le proprement et cessez votre brouhaha. Parce que là, vous êtes juste redondant et lourd.
    Auteur

    Punisher

    En Janvier, 2020 (16:05 PM)
    La prison n,' est pas un hotel 3 etoiles. Arretez in peu. Faites normal et rien ne vous arrives

    Auteur

    En Janvier, 2020 (16:23 PM)
    Il fallait pas libérer ce délinquant si vite
    Auteur

    En Janvier, 2020 (16:30 PM)
    Ce gars,avec sa tête là,comme un défenseur de Navetane.Physiquement,il n'a rien de prof d'université et moins encore celui de philo.Trop d'incompatibilités dans le gêne du sénégalais.Il aurait même pu être un vendeur de paille ou de keuriñ....jahahahahaha!!!!
    Auteur

    Tiabi

    En Janvier, 2020 (18:22 PM)
    Belle réponse de l'UMS (union des magistrats) au Chef de l'État après la rentrée des Cours et tribunaux 2020 : "nous préférons la construction d'une nouvelle prison à celle d'un nouveau tribunal".

    Bravo.

    La prison est un lieu d'éducation et de réhabilitation comme l'école. Ceux qui en sortent ne sont pas meilleurs. Ils sombrent encore plus dans la délinquance et le grand banditisme. La plupart récidivent.

    ...nous attendons la nouvelle prison de Sébikhotane et les bracelets. Cela va décongestionner les prisons.
    Auteur

    Letoutrépressif=0

    En Janvier, 2020 (20:06 PM)
    a quand les juges de liberté dans ce pays? comparé à certains pays africains sur la voie de l'émergence notamment anglophones, le Sénégal vit encore l'ancien monde, pour tout et n'importe quoi on envoie les sénégalais en prison.
    Auteur

    En Janvier, 2020 (22:03 PM)
    Ce type deshonore parfois l'université. Il a des manières d'un homme de la rue
    Auteur

    En Janvier, 2020 (23:19 PM)
    Ah mon pays!

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email