Vendredi 12 Juillet, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

BGFIBank RDC se rêve chef de file de l’inclusion économique des femmes en RDC

Single Post
BGFIBank RDC se rêve chef de file de l’inclusion économique des femmes en RDC
Sur le marché du travail comme dans la société congolaise, les écarts entre les sexes sont encore saillants, obérant le développement économique de l'ensemble du pays. Au Congo, BGFIBank RDC, principale institution bancaire du pays, se veut la cheffe de file d’une transition générale. 

Survivantes – de violences domestiques, pour 52% d'entre elles, selon l'ONU –, résilientes, combattantes : être une femme en République démocratique du Congo (RDC), pays d'Afrique centrale qui pointe à la 186e place sur 187 dans l'Indice de développement humain (IDH), relève du défi quotidien. Un quotidien qui, pour beaucoup d'entre elles, articule difficilement responsabilités familiales et recherche de moyens de subsistance : en RDC en effet, « seules 62% des femmes font partie de la population active et à peine 6,4% d'entre elles ont un emploi salarié, contre 23,9% des hommes », selon un rapport de la Banque mondiale. Par ailleurs, les femmes congolaises sont 8,2% moins susceptibles de travailler que les hommes et leurs salaires sont, selon la même étude, inférieurs de plus de 77% à ceux de leurs homologues masculins. En bref, les inégalités femmes – hommes, déjà systémiques au niveau international, sont encore plus prégnantes au Congo. 

Promouvoir l'entrepreneuriat féminin pour développer le pays

Moins éduquées que les hommes et moins alphabétisées, les femmes de RDC ont donc, fort logiquement, moins accès à des emplois décents ; elles se tournent donc majoritairement vers le secteur informel. Au-delà d'une plus grande indépendance financière et d'une réduction, mécanique, du risque de violences à leur encontre, favoriser l'accès des Congolaises à l'entrepreneuriat aurait donc un impact direct sur le développement économique du pays tout entier. Mais les femmes de RDC font face à une série d'obstacles entravant leur marche vers l'autonomisation : faible accès aux financements, services d'accompagnement lacunaires et préjugés sociaux s'ajoutent au poids de responsabilités familiales qui complexifient le parcours entrepreneurial des femmes.

Pourtant, « dans un pays où le taux de chômage est très élevé, la plupart des femmes n'ont d'autre choix que de créer une microentreprise pour subvenir aux besoins de leur famille », rappelle Milaine Rossanaly, de la Banque Mondiale. Dans un paysage économique où moins de 4% des entreprises dirigées par une femme contractent un prêt bancaire, « les inégalités entre les sexes ont des répercussions économiques importantes », relève Klaus Tilmes, lui aussi de la Banque mondiale. Le directeur des opérations de l'institution pour la RDC, Moustapha Ndiaye, estime quant à lui que « l'entrepreneuriat féminin joue un rôle fondamental dans l'économie de la RDC » : une récente étude de la Banque mondiale prévoit, en effet, que le PIB par habitant pourrait croître de 20% si étaient comblés les écarts entre les sexes sur le marché de l'emploi congolais.

BGFIBank RDC : quand féminisation rime avec performance

« Plus il y aura de femmes à l'école, dans les activités professionnelles, plus la productivité augmentera et permettra d'assurer une croissance économique plus inclusive et contribuera au bien-être », analyse l'économiste Bonyi Mukadi Mukandila. Un message qui fait doucement son chemin dans les mentalités congolaises – et dans les entreprises. À l'image de BGFI Bank RDC, l'un des principaux établissements bancaires du pays, qui a fait depuis plusieurs années de la cause des femmes l'une de ses politiques prioritaires. Mais si la banque, qui compte 51% de femmes parmi ses 2 000 collaborateurs (sur les douze pays où elle est implantée), veut démontrer que féminisation de ses équipes rime avec performance, elle n'oublie pas que la place des femmes dans le monde du travail est aussi affaire de perception, d'image.

BGFIBank était ainsi représentée lors du « Village de la femme 2023 », un événement mettant en valeur les entrepreneuses congolaises. Et plus récemment, pour célébrer l'entrepreneuriat féminin, BGFIBANK, représentée par son Administrateur-Directeur Général Francesco De Musso, a remis des prix aux différentes gagnantes du défilé de l’élégance organisé à la première Édition de la foire du pagne en RDC. BGFIBank n'a pas à rougir de sa propre politique interne en la matière, elle dont plusieurs des plus hauts postes sont occupés (ou l’ont été) par des femmes : Marlène Ngoyi à la direction générale RDC de 2018 à 2022, Huguette Oyini à la Direction Générale Adjointe du groupe, ou encore Myriam Adotevi, à la tête de la filiale béninoise de la banque de 2013 à 2018.

« Nous avons la chance, il faut le reconnaître, de travailler pour un groupe qui fait confiance aux femmes », sourit Huguette Oyini. « Au sein de BGFIBank, (…) les femmes sont non seulement à des postes à responsabilité, mais en outre à des fonctions régaliennes », se félicitait quant à elle Marlène Ngoyi, replaçant la politique de la banque dans un cadre plus vaste : « il ne s'agit pas de faire de la parité pour faire de la parité », pointe l’ancienne dirigeante, mais « il faut qu'il y ait de la compétence. (…) Une gouvernance diversifiée est un atout pour atteindre une clientèle à (notre) image ». La démonstration par la preuve que promouvoir la place des femmes en RDC est, au moins, autant un choix économique qu'un positionnement moral et éthique.


1 Commentaires

  1. Auteur

    En Septembre, 2023 (18:53 PM)
    Excisées ou pas ? C'est pour un cousin.

    #oustaz.jacuzzi 

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email