Mardi 25 Juin, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

CONFIDENCE - Serigne Modou Bousso Dieng sur son bref séjour carcéral à Rebeuss : « La chambre 36 est plus humaine »

Single Post
CONFIDENCE - Serigne Modou Bousso Dieng sur son bref séjour carcéral à Rebeuss : « La chambre 36 est plus humaine »

Après Idrissa Seck, Bara Tall et tant d’autres détenus célèbres de par leur statut, Serigne Modou Bousso Dieng a aussi fait l’expérience de la chambre 36 de la prison de Reubeus. Le président de l’Association nationale des jeunes marabouts du Sénégal n’y aura passé que quelques jours, mais s’est déjà fait sa religion à ce sujet. «Les conditions à la chambre 36 sont plus humaines», révèle-t-il avant d’ajouter que «loin de la promiscuité des autres chambres où l’on côtoie des prisonniers de toutes sortes, on y est tranquille et j’y ai dormi dès que je me suis couché.» Une façon pour le jeune marabout mouride de comparer ce qu’il a vécu à la chambre 36 avec ce qu’il a vu dans la première chambre qui l’avait d’abord accueilli.

Lorsqu’il est arrivé à Rebeuss, vendredi 28 mars dernier «vers 22 heures et quelques minutes», à la faveur d’un mandat de dépôt, suite à une affaire de trafic de passeports diplomatiques, Serigne Modou est d’abord passé à la chambre 2, «très peuplée où il y avait entre cent et cent cinquante personnes». La promiscuité y est telle que le jeune chef religieux compare les lieux à «du n’importe quoi». Pour lui, c’était «terrible» d’autant plus que «des gens sont là depuis onze ans sans jugement. On fait là des années sans même être entendus».

En tout et pour tout, le séjour à la chambre 2, de celui qui se considérait comme «otage de Wade et son fils», n’a duré que «trente, quarante-cinq minutes au maximum», mais il a eu le temps de se faire remarquer par ses voisins de cellule. «Ils connaissaient mon nom et c’est lorsqu’ils m’ont identifié que tout le monde s’est précipité sur moi pour me saluer», raconte-t-il. La communion sera vite interrompue. Serigne Modou va être transféré à la fameuse chambre 36, où il attendra tranquillement son jugement.

Interpellé dans une affaire de trafic de passeports diplomatiques, Serigne Modou Bousso Dieng a été déjà jugé par le Tribunal des flagrants délits de Dakar. Une peine de deux ans avec sursis lui avait été infligée ainsi qu’à sa complice. 



0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email