Mardi 25 Juin, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

‘’ Bant Ya’’ haut lieu de la grillade de la viande : A la découverte d’un monde à part au cœur du marché Sandaga

Single Post
‘’ Bant Ya’’ haut lieu de la grillade de la viande : A la découverte d’un monde à part au cœur du marché Sandaga
L’été change les habitudes. La forte canicule qui sévit aiguise toutes les envies. Alors, l’adaptation devient un impératif durant cette saison. Tous les artifices sont bons pour atténuer la chaleur. Si d’autres préfèrent passer une partie de la journée à la plage où les Beach party font fureur, d’autres font des brunchs, d’autres s’adonnent à la recherche de nouvelles saveurs titillant ainsi les papilles. 

Mais pour se soustraire de l’étuve d’autres empruntent les voies menant aux bons coins, comme celui niché au cœur du marché Sandaga.

Dans cet endroit noir de monde où la viande est grillée au feu, la qualité de la cuisson passe devant le cadre. On raffole de la viande grillée par les Haoussa. La graisse collée aux murs ne semble pas préoccuper les acheteurs. 

‘’Bant ya’’ attire plus de monde que n’importe quelle autre gargote du coin. 
 
Un commerce à la chaîne non-stop 
 

Situé en face de l'immeuble El Malick, le bon coin est bondé de monde durant les heures des trois repas, petit-déjeuner, déjeuner et dîner. Et du 1er Janvier au 31 décembre. 

La truie et la graisse ont noircit les murs. Malgré tout, les bureaucrates, les fonctionnaires, les artistes et les commerçants et les ouvriers et les étudiants y passent pour déguster les brochettes. 

De la viande, du poulet, du foie, en passant par la boisson gazeuse au jus de fruit, tout y est à petit prix.  Amara, vendeur depuis plus de 10 ans chante la diversité de "Bant Ya" qui fait sa singularité. « Tout le monde se rencontre ici pour déguster de la bonne viande à bas prix et on discute de tout et de rien sans jugement. "déclare-t-il.

Moussou Bodian, une guinéenne attend à l’entrée. Contrairement à beaucoup d’autres clients, elle ne supporte pas la fumée. « Je ne supporte pas la chaleur, ni la fumée alors, j’ai passé une commande puis je suis remontée dans ma voiture en attendant la cuisson. Je quitte souvent le Plateau quelle que soit l’heure pour venir jusqu’à ici pour faire plaisir à mon père. Ce qui me plaît, le plus dans cet endroit, c’est qu’il est ouvert tous les jours et fonctionne également 24 h/24h. Pour nous qui se réveillent tôt pour rentrer tard la nuit, c’est le lieu idéal ", rapporte-t-elle. 

Aux abords, elle n’est pas la seule. On peut voir d’autres attendre leur commande dans leur voiture ou encore entre les étals des marchands d’œuvre d’art. Çà et là, on voit, les clients patienter. 


A deux pas de cette jeune femme venue faire plaisir à son père, se trouve un petit groupe de jeunes. Ils mâchent des sandwiches. Ces derniers préfèrent manger à l’air libre pour éviter la fumée et la saleté. « J’ai des pompes (chaussures) blanches neuves et je ne veux pas qu'elles deviennent grises à cause des tas de saletés sur le sol. C’est vrai que la cuisine est bonne mais s’asseoir sur ces tables crasses me donne envie de vomir », rejette la franco-sénégalaise Fama Lyn.  

Ici, le dégoût se nomme insalubrité. Seule la qualité de la cuisson fidélise les clients au fil des années. À notre passage, plus d’une vingtaine de clients étaient à table dévorant la viande au milieu d’un amas de déchets. 

 
Un « restaurant » de toutes les bourses 
 
A « Bant Ya », on peut dépenser le 1/4 de son salaire sans s'en rendre compte. De 100f à 100.000FCFA, chacun mange à sa guise. 
 

Assise dans un coin de la dibiterie, Mame Diagne, une lycéenne s'en donne à cœur joie. Elle mord sans retenue un sandwich. Habituée des lieux, la fumée ne semble pas la déranger car elle discute aisément avec d'autres clients autour de la table. « J’adore la viande grillée, les prix varient. Il y a de la viande pour toutes les bourses. Je viens ici à chaque fois que j'en ai l'occasion", narre la collégienne. Elle déplore tout de même, l’insalubrité qui contraste avec la fréquentation de ce haut lieu de vente des brochettes. 

 

Si Mame Diagne ne se gêne pas, Demba s’empresse de partir. Pour ce dernier, les conditions ne sont pas réunies pour manger.  Dans la bouche de Arame, Dieynaba et Bella, sort la maîtrise de l’art culinaire de « Bant ya ». Ces femmes comme d’autres personnes font l’éloges des artistes cuisiniers. 

      Lieu de retrouvailles entre les amis et collègues 

D’origine sénégalaise, elles y viennent pour la première fois. « Nous organisons des rencontres mensuelles, histoire de se retrouver et se raconter des potins. Alors nous avons décidé de venir ici pour découvrir. On apprécie bien la cuisine, c'est vraiment agréable en bouche et nous n'avons pas dépensé plus de 10.000f pour », se réjouit Bella. « Malgré le manque d’hygiène, la viande est vraiment bonne. Et cela change nos menus habituels dans nos familles », atteste Dieynaba. Arame, la plus gourmande des trois a tellement aimé la dibiterie "Bant ya "qu'elle a emporté des brochettes.
 

Non loin de la table des trois dames, se trouve M Lamine Tambédou, bureaucrate et connaisseur des lieux.  Il se rend régulièrement dans ce coin soit avec ses parents, soit avec amis ou encore avec ses collègues. 

« On a l'impression de s'éloigner des préoccupations quotidiennes grâce à ces morceaux de viande enrobée au "Kanka », affirme le monsieur qui croque dans un sandwich.

« Kankan », un ingrédient qui aiguise l’appétit


Les secrets, ce n’est pas seulement l’art de la grillade. Une épice magique appelée « Kankan » importée du Niger donne une saveur singulière à la viande grillée.  A "Bant Ya", les tenanciers ont la grillade dans le sang. De la découpe de viande à la parfaite cuisson pour chuter par le service tout est bien maîtrisé. Cependant, si la dibiterie « Haoussa » est connue par le monde c’est grâce à cette épice spéciale. 
 
Cet ingrédient dont la composition est encore méconnue du grand public titille les papilles et réveille les sens.  Est-ce que c’est un fruit, des légumes ou des graines séchées puis moulu? On l’ignore. Chez les « Haoussas » comme chez tous les chefs, le secret est bien gardé. Cette poudre jaunâtre mélangée avec du gingembre, piment, poivre donne du croquant aux brochettes faites avec de la brindille de balai.


Muni d’un pilon et d’un mortier, les Haoussas pillent le « Kankan » avant de le saupoudrer à l’aide des doigts sur les brochettes préalablement badigeonnées avec de l’huile ou de la graisse. 

Une astuce qu’eux seuls savent faire… 
 
 



9 Commentaires

  1. Auteur

    Bachibouzouk

    En Août, 2023 (09:27 AM)
    Truie qui couvre les murs !!!! La truie est la femelle du porc, je suppose que tu veux parler de suie.... Quand on veut étaler une culture inexistante......
    Top Banner {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2023 (13:40 PM)
      Diminuez la viande le soir ! feebar rek ! On doit fermer cet endroit en ruine et le rebâtir vite, remettre le restau et éviter de vendre très tard. La viande à certaines heures, c'est du poison.
    {comment_ads}
  2. Auteur

    Étonné

    En Août, 2023 (11:12 AM)
    Les expatriés viennent occuper les places , pandent que les jeunes Sénégalais écoutent le populisme de Guy mari Sagna , pandent que les occident occupent des industries manufacturée , les jeunes Sénégalais empreintent des pirogues avec des iilusions en Europe , pandent que les savants chinoises , turcs , occidentaux inventent encouragent la recherche , nos intelectuels font les débats politiques inutiles , adhèrent même aux partis politique extrémistes 
    {comment_ads} {comment_ads}
    Auteur

    Vendeur De Kepas

    En Août, 2023 (11:16 AM)
    D ou provient cette viande? Est ce que c est la viande de mouton, de chevre, d ane, de chien?  merci de nous renseigner.
    {comment_ads} {comment_ads}
    Auteur

    Lebaolbaol Tigui

    En Août, 2023 (11:39 AM)
    Dejà ètè n'existe pas aux tropiques , au sènègal , ce n'est pas une saison africaine...on n'a que deux saisons seche et pluvieuse qui correspond avec les vacances avec la chaleur....oublier ete , hiver , automne et printemps.
    {comment_ads} {comment_ads}
    Auteur

    En Août, 2023 (12:20 PM)
    Tous les artifices sont bons pour atténuer la chaleur.bante y'a cest plus chaud 
    Top Banner
    Auteur

    Laye

    En Août, 2023 (12:33 PM)
    Les bants sont excellents, mais attention au ventres fragiles. J'y ai attrapé une intoxication alimentaire ! 4 jours à coté des chiottes. Cependant j'etais le seul à etre malade ( 1 sur 12).

     
    {comment_ads} {comment_ads}
    Auteur

    En Août, 2023 (13:01 PM)
    Dans un pays normal où l'Etat veille sur l'hygiène et la sécurité alimentaire, cet endroit serait rasé depuis. Ne me parlez surtout pas du Service nationald 'hygiène qui n'existe que de nom. A ce qu'il semble, à travers l'article, il n'ya jamais eu de visite ou controle de ce service dans ce lieu. Non loin de là, à côté de l'ancien batiment du service d'hygiène, un vendeur qui tient table, fait courrir les noctambules. Pourtant, il fait ses besoins, tels que les urines, à coté. Des vendeurs tabliers ont même dit qu'il leur arrivent de trouver sur les lieux, le matin, des sachets de plastiques contenant des ca... , malgré tou il attire des clients. 

     
    {comment_ads} {comment_ads}
    Auteur

    Abdoulaye

    En Août, 2023 (13:48 PM)
    Le service d'hygiène est à quelques mètres , je ne sais pas pour l'levage et productions animales.Savoir les origines de la viande est capitale.Les habitudes alimentaires du continent sont différentes par pays.Attention.
    {comment_ads}
    Auteur

    Sale

    En Août, 2023 (16:02 PM)
    A la sortie de boite  j allais laba vers 5h du mat.mais y avait des kagnas qui se baladait sous les tables ct degoutant!!
    Top Banner

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email