Mardi 16 Juillet, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Societe

Me WADE AU 18ème CONGRÈS DES NOTAIRES D’AFRIQUE : « La concurrence déloyale doit cesser »

Single Post
Me WADE AU 18ème CONGRÈS DES NOTAIRES D’AFRIQUE : « La concurrence déloyale doit cesser »

Le chef de l’État a présidé, hier, le 18ème Congrès des Notaires d’Afrique. Il a déclaré que la concurrence déloyale doit cesser avant d’annoncer qu’un décret a été pris pour améliorer les tarifs qui n’avaient pas changé depuis la dévaluation du Cfa.

Du haut de cette tribune, le président de la République a rappelé qu’en tant que professeur d’université, il a contribué à la formation des premiers notaires africains.

Ce 18ème congrès dont le thème central est « l’acte notarié comme instrument de développement de la société » se tient à Dakar et regroupe près de 200 participants venus d’Afrique, d’Europe, voire du monde.

Pendant trois jours, ces auxiliaires de Justice vont se pencher sur différents sous-thèmes liés au fonctionnement de la profession. « Le Sénégal, a rappelé le président de la République, a une vieille tradition du notariat, en accueillant le plus ancien cabinet en Afrique noire d’expression française, plus précisément à l’Ile de Gorée où existent les traces des premiers actes dressés ». « Notre pays s’apprête à fêter le bicentenaire de cette profession », a dit Me Abdoulaye Wade. « Le système juridique sénégalais, a-t-il expliqué, réserve la place à l’authenticité ». Il s’est dit ne pas être d’accord sur la mauvaise appréciation faite de la profession en confirmant qu’il croit bien au notariat.

Rappelant que l’Égypte avait instauré le notariat, Me Wade a cité une sourate qui demande qu’il faut toujours chercher un témoin sur un acte, ajoutant que « l’acte notarial trouve ses origines dans le Coran ».

« Cet acte, poursuit-il, est conforme à la tradition africaine ». « Nous devons protéger la fonction en réservant certains actes au notaire », note Me Wade. S’agissant de la concurrence déloyale, le président de la République a dit « qu’elle doit cesser avec les cabinets qui établissent les contrats et qui sont appelés à disparaître, contrairement aux charges de notaires ». « Il faut que chacun sache ce qu’il doit faire, comme disait La Fontaine, « les vaches seront bien gardées », a souligné avec force le président de la République.

Sur les tarifs appliqués et qui n’ont pas changé depuis la dévaluation du franc Cfa, le président de la République a dit qu’il a signé un nouveau décret et que les instructions données seront appliquées. Il a demandé que les actes soient sécurisés avant de poursuivre « que l’État du Sénégal est prêt à aider les notaires ». En conclusion, il a promis d’examiner les propositions et conclusions avant d’assurer que le gouvernement examinera les propositions de ces juristes de proximité. Auparavant, le président de la Chambre des notaires du Sénégal, Me Amadou Moustapha Ndiaye, a dit tout l’intérêt que le président de la République porte à l’institution judiciaire en général et à l’institution notariale en particulier à travers plusieurs décisions et actions. Il a cité la nomination d’un notaire comme vice-président de la Cena, la modification de certaines dispositions du statut, la modification du tarif, l’instruction donnée pour qu’un notaire soit membre de la commission de réforme du droit de la terre, etc. Les autres intervenants, Mes Ganiou Adéchi de la commission des affaires africaines et Giancarlo Laurini de l’Union internationale du notariat ont remercié les autorités sénégalaises pour l’accueil reçu. Les travaux se poursuivent jusqu’à samedi.



0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email