Mardi 14 Juillet, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Societe

Naufrage de Bettenty : Les rescapées racontent l'horreur !

Single Post
Naufrage de Bettenty : Les rescapées racontent l'horreur !

Elles sont vingt et une femmes, dont deux fillettes de 12 et 13 ans, à avoir péri dans l'embouchure du fleuve Saloum, mortes noyées après le chavirement de leur pirogue aux larges des îles du Saloum. Une pirogue surchargée, en proie à des vents violents qui ont causé l'irréparable. Quarante-huit heures après les faits qui se sont passés ce lundi 24 avril 2017 vers 17 h 30, les rescapées de Bettenty et leurs proches racontent l'horreur. Ils livrent leurs impressions après que leur localité a enregistré une vingtaine de pertes en vies humaines.

Fatou Sarr, "une femme soumise qui savait s'occuper de son homme"

"On m'a appelé pour dire que ma femme, Fatou Sarr, faisait partie des victimes du naufrage, qu'elle était décédée. Malheureusement, il n'y avait plus de pirogue disponible. Donc on était obligé d'en louer une. Nous sommes arrivés à Bettenty vers 23 heures. C'est dur mais on s'en remet au bon Dieu. J'ai perdu une épouse, une amie, une confidente, une femme soumise qui savait s'occuper de son homme", confie dans le quotidien L'Observateur, Lamine Sarr, enseignant, qui se trouvait à Marsasoum au moment des faits. 

Il est le mari de Fatou Sarr depuis 1998. Le couple a eu quatre enfants : deux filles et deux garçons. Des enfants qui pleurent la mort atroce de leur mère.

"J'ai toujours déconseillé à ma fille d'aller en mer"

Awa, mère d'une victime, est habitée par la même peine que le mari de Fatou Sarr. "J'ai perdu ma fille unique. Elle était mariée et mère de deux garçons et d'une fille de deux ans. Son mari est en Italie. Le jour du drame, elle est venue me voir, nous étions ensemble. Elle m'a laissée ici pour partir chercher des huîtres. Je lui ai toujours déconseillé d'aller en mer parce qu'elle était fragile (…)", relate la mère dans les colonnes du journal.

Fatou Bodian, rescapée du drame, pense devoir son salut à une planche flottant dans l'eau. "Personne ne pensait qu'il y aurait des survivants. On pensait qu'on allait tous mourir. J'étais debout à l'intérieur de la pirogue, quand elle a commencé à chavirer. Mais, certes, mes collègues m'ont tirée et je suis tombée. A trois reprises, je suis tombée dans l'eau et me suis relevée. Heureusement, en me relevant pour la troisième fois, j'ai vu une planche flotter dans l'eau et je me suis couchée dessus. J'y ai passé plus de deux heures flottant dans l'eau. Parce que c'est là-bas que les secours m'ont trouvée", se rappelle la miraculée.

"Je ne pourrai jamais oublier cette tragédie"

Mariée et mère de famille, Awa Bodian, 20 ans, pense avoir survécu par miracle. "Je ne peux même pas expliquer ce qui s'est passé. Les choses sont allées très vite. Pour moi, j'ai survécu par miracle. Quand la pirogue a commencé à chavirer, je ne savais pas quoi faire. Je ne voyais que la mort. Pour moi, c'était déjà fini. Et alors, toutes mes pensées étaient tournées vers mon petit garçon. Heureusement, en me retournant, ma main a saisi une planche de la pirogue, à laquelle je me suis accrochée de toutes mes forces. Et là, je voyais les femmes que je connaissais très bien, mourir. Certaines criaient, demandant de l'aide. Je revois encore ces femmes qui ont toutes rué vers le piroguier qui s'activait pour sauver tout ce beau monde. Ce qui était quasi-impossible. Cette image n'arrête pas de tourner dans ma tête. Toute la nuit, j'ai pensé à ça. C'était difficile. Les cris et les pleurs de ces braves femmes résonnent encore dans mes oreilles. Je ne pourrai jamais oublier cette tragédie", pleure Awa Bodian.

L'État du Sénégal, pour porter assistance aux victimes et à leurs familles, a offert 10 millions de FCfa et 10 tonnes de riz. Après la visite du ministre de la Pêche, le président Macky Sall est attendu à Bettenty, vendredi.


liiiiiiiaffaire_de_malade

24 Commentaires

  1. Auteur

    Front National Sénégal Sunugal

    En Avril, 2017 (12:23 PM)
     :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy: 





    APRÈS LES PRIÈRES DE LA NATION NOUS DEVRONS

    PARLER DE NOTRE VIGILANCE NATIONALE EN MER !





     :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy: 
    • Auteur

      Sénégal Ndiaye Sunugal Diop

      En Avril, 2017 (12:27 PM)
      regardons-nous tous devant le miroir de notre société !
      regardons-nous tous devant le miroir de notre société !
      regardons-nous tous devant le miroir de notre société !
      regardons-nous tous devant le miroir de notre société !
      regardons-nous tous devant le miroir de notre société !
      regardons-nous tous devant le miroir de notre société !
      regardons-nous tous devant le miroir de notre société !
      regardons-nous tous devant le miroir de notre société !
      regardons-nous tous devant le miroir de notre société !
      regardons-nous tous devant le miroir de notre société !
      regardons-nous tous devant le miroir de notre société !
      regardons-nous tous devant le miroir de notre société !
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2017 (14:16 PM)
      on en a parlé après les 1863 morts du joola, ça n' a servi à rien. avec 21 morts de quoi va t on parler
  2. Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2017 (12:36 PM)
    triste tres triste mais elles sont certes au paradis.de grace revoiyons nos comportements.
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2017 (12:42 PM)
      ici il ne s'agit pas de comportement, car elles menaient une aactivité économiques comme du reste toutes les femmes des îles. ce qu'il faut décrier c'est l'absence d'informations météo capables de ne pas les faire partir en mer quand elle est agitée, le manque de dispositif d'alerte et de surveillance, etc. c'est l'etat qui a failli et qui n'encadre pas ses vaillantes femmes. l'agent de pêche le plus proche se trouve à niodior à 2 heures maximum de diamdor (le nom véritable de bétenty)
    • Auteur

      Rakhou

      En Avril, 2017 (12:52 PM)
      nous prions pour que leurs ames reposent en paix
      la grnde question est la suivante: comment la population d un pays a decide de faire du maa taye partout et rechigne a rÉcolter les fruits? et tout le monde sait que la série noire va se poursuivre car rien ne peut faire revenir les sénégalais en arrière ils n'ont plus peur de rien et de personne mème le semblant respect qu'ils ont pour les marabouts est faux dommage pour mon pays et ses hommes
      chez qui la prochaine catastrophe?
    • Auteur

      Rakhou

      En Avril, 2017 (12:52 PM)
      nous prions pour que leurs ames reposent en paix
      la grnde question est la suivante: comment la population d un pays a decide de faire du maa taye partout et rechigne a rÉcolter les fruits? et tout le monde sait que la série noire va se poursuivre car rien ne peut faire revenir les sénégalais en arrière ils n'ont plus peur de rien et de personne mème le semblant respect qu'ils ont pour les marabouts est faux dommage pour mon pays et ses hommes
      chez qui la prochaine catastrophe?
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2017 (12:48 PM)
    METI NA BILAY NOS SINCERES CONDOLEANCES :angle: 
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2017 (12:52 PM)
    Vous n'êtes pas de simples dames parties pour chercher des huîtres mais des martyrs tombées les armes à la main couteaux et bassines.

    Je sais qu'en tant que pere vous êtes des appuis incontournables pour

    La nourriture et la scolarité de nos enfants. Reposez en paix car la destination des martyrs c'est le Paradis.

    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2017 (13:10 PM)
      le piroguier qui a laisser la pirogue etre en surcharge et le principal responssable.yalna lene yalla yeureum.
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2017 (13:10 PM)
    Arrêtez de prendre les sarakhe distribué par la famille de macky sall. Pour un deuxième mandat îls sont prêts à faire n importe quel sacrifice.
    • Auteur

      Toquard

      En Avril, 2017 (13:49 PM)
      je crois que tu es barjot sur les bords. les galopins de l'opposition profitent de tout sujet pour s'attaquer au president macky sall. respectes au moins la douleur des autre!!!. idiot va!!!!
    Auteur

    Africando

    En Avril, 2017 (13:11 PM)
    Paix à leurs ames Allah les acceuille dans le Paradis. Les amis chers compatriotes parlons peu prions beaucoup pour qu'Allah fasse stopper les catastrophes,
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2017 (13:23 PM)
    Tchim! Apres 60 d'independance on est meme pas capables davoir des pirogues de ce nom! Chque annee on meurt de la meme facon...mais ca ne Change rien...RIP
    Auteur

    Modou

    En Avril, 2017 (14:05 PM)
    Les pirogues ne sont ni inspectees ni homologuees. N importe qui peut fabriquer n'importe quelle pirogue, n'importe comment pour transporter n'importe quoi n' importe ou et n'importe quand . Dans la vie d'une nation qui veut emerger, tous les aspects de la vie des citoyens doivent etre reglementes. Au Senegal n'importe qui se dit menuisier, tailleur, mecanicien, plombier, pecheur, transporteur, commercant, danseur, macon, etc.....



    L'etat peut decentraliser et donner aux autorites locales le pouvoir de delivrer une autorisation prealable a exercer chaque metier dans leur localite.En certificat d'aptitude a exercer pour chaque metier. Et pour chaque metier des conditions strictes d'obtention de ce document seront definies. Ainsi dans chaque commune on peut trouver la liste des personnes physiques ou morales legalement autorisees a faire tel ou ou tel autre metier. C'est aussi un moyen de sortir de l'informel , d'assurer la securite civile de la population mais aussi des recettes fiscales pour les mairies.



    Un pays s'organie et une bonne organisation est celle qui va de la base au sommet. malheureusement chez nous le sommet est bien organise mais la base sociale est encore a l'etat de jungle.
    Auteur

    Bi

    En Avril, 2017 (14:23 PM)
    Quand je les entends dire qu'ils s'accrochent sur des planches alors que le gilet est offert gratuitement, je me dit que c'est aussi du à leur négligence. Celà n'enlève en rien ma compassion (RIP) mais je pense que celà aurait pu être évité.
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2017 (14:29 PM)
    c est l incurie des petrotimbo faye gaz sall
    Auteur

    Anonymejazzman

    En Avril, 2017 (14:42 PM)
    le responsable du pirogue doit être emprisonné a vie  :thumbsup:  :thumbsup: Il n''est pas normal dans certains accidents tragique que les responsables soient en vie et en liberté  :nono:  :nono: 

    1°) Défaut de gilet de sauvetage  :thumbsdown:  :thumbsdown: 

    2°) surcharge du pirogue, plus du double de ce qui est prévu  :thumbsdown:  :thumbsdown: 

    3°) Les mêmes cas se produisent sur les routes avec des sanctions complaisantes  :thumbsdown: 

    4°) des trafiquants de drogue dur qui prennent que 3 ans  :thumbsdown:  :thumbsdown: 

    5°) une justice a double vitesse coumba amm ndeye ak coumba amoul ndeye :thumbsdown: 

    6°) des dirigeants politique qui ne sont pas patriotique ,tous a la recherche du pouvoir pour le pouvoir  :thumbsdown: 

    7°) Les ressources naturels du pays cédés avec compensation de 10% des revenus qu'on ne contrôle pas (si c'était l'héritage de leur père a exploiter il n'accepteront pas 10% ) :thumbsdown: 

    8°) Le Franc cfa qui nous tuent a petit feu et acceptés par nos dirigeants ,ce qui fait que nous soyons parmi les pays les plus pauvres de la planète et la France parmi les plus riches  :thumbsdown: 

    9°) Les khalifes respectés qui intercède toujours en faveur des bandits épinglés pour faute de gestion ou détournement de denier public (sous prétexte diamm si rewmi) :thumbsdown: 

    NB: Sénégal dou Déém mouk si adouna  :nono:  :nono:  :nono: 
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2017 (14:43 PM)
    ya meneu doulll
    Auteur

    Ndene Ndiaye

    En Avril, 2017 (14:59 PM)
    L'État du Sénégal, pour porter assistance aux victimes et à leurs familles, a offert 10 millions de FCfa et 10 tonnes de riz. .....



    Vendez des voitures de notre ex premier Ndéné Ndiaye,amateur de charrettes gagnées à la sueur de son front comme tous nos politiciens qui se tuent à la tache pour le bonheur de leurs concitoyens..



    Ptin de bledou...
    Auteur

    Al Amine

    En Avril, 2017 (14:59 PM)
    Yalla nalène YALLA yereum, xarélène ALDIANA. Aamine.
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2017 (15:01 PM)
    Je souhaite qu'on apporte une assistance psychologique aux rescapées. Ensuite, exigeons le port du gilet. Le gilet n'empêche pas la mort, c'est certain mais il réduit le nombre. Enfin, cessons de faire des accusations gratuites sur tel ou tel car au jugement dernier, seule la vérité triomphera.
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2017 (15:21 PM)
    Qu'Allah leur fasse miséricorde!

    Au lieu de gaspiller des ressources en faisant des routes empruntées à gros trafic 1 fois par an (Ila Touba à 400 milliards F CFA) et autres projets faramineux et/ou de prestige (TER à 590 milliards); le gouvernement doit investir pour améliorer le quotidien des sénégalais partout au SENEGAL.
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2017 (15:44 PM)
    Ou sont les salapards ''saltigué'' qui prévoient que politique alors qu'ils ne parvenaient pas à voir et empêcher ce drame dans la région.
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2017 (15:54 PM)
    pirogue apparemment surchargé et pas de gilet de sauvetage .... le jour ou les gens seront un peu plus civilisé et respecteront les régles de sécurité ce genre d ' accident n' arrivera plus ....
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2017 (15:56 PM)
    Une question : est-ce le PR a décrété une journée, une demi-journée ou une heure de deuil national ? Quelques heures après l'incendie de Medina Gounass, un deuil national a été décrété. Qu'en est-il pour ces braves femmes parties faire leur travail. 21 morts hier, 22 morts il y a 15 jours. De paisibles citoyens que la faucheuse a arraché a leurs familles.

    Qu'elle est la difference entre ces deux groupes de populations ?

    Une question lourde et peut-être sans réponse, parce que...

    Auteur

    Watt

    En Avril, 2017 (16:00 PM)
    Pourquoi autant de femmes ?
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2017 (17:27 PM)
    Hommage à ces dames parties tragiquement en voulant juste gagner leur pain à la sueur de leur front....qu'elles reposent en paix dans les jardins du paradis

    Ceci dit ca urge pour l'état de prendre des dispositions en ce qui concerne le transport ...maritime ,routier,aerien...il est inconcevable pour un pays qui se veut développer qu' on assiste encore à de telles tragédies dues à la négligences de la population mais de l'état en premier. La population doit prendre conscience aux risques accourues en traversant les fleuves sans gilets et au chauffeurs de bien faire le check up de leurs voitures et de suivre les normes du transport en commun avant de les mettre en circulation... mais surtout à l 'état de normaliser le transport et surtout éviter de nous rabibocher leur discours de tous les jours à chaque fois qu'un drame se produit.... soit disant qu'il prendrait les dispositions nécessaires pour que pareille chose ne se reproduise, alors que ca va de mal en pie.... le peuple a besoin d'actions et non de promesses ....dix million de francs, des sacs de riz , vous pensez que c'est ce qui ramèneraient les disparues ou consoleraient les familles éplorées...l'argent et la nourriture finiront ...mais la douleur de la perte d 'un être cher reste gravé à jamais...alors plus d 'actions et moins de blablas

    Wa Salam
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2017 (18:02 PM)
    CES BRAVES FEMMES SE BATTAIENT POUR GAGNER HONNETEMENT LEUR VIE,ENTRETENIR LEUR FAMILLE ET ASSURER LA SCOLARITE DE LEURS ENFANTS.ELLES SONT MORTES LES ARMES A LA MAIN DANS UN COMBAT DIGNE AUQUEL SE LIVRENT CHAQUE JOUR DES MILLIONS DE SENEGALAIS.PENDANT CE TEMPS L ETAT N A RIEN TROUVE DE MIEUX A FAIRE QU A OFFIR CHAQUE MOIS 500000 FCFA AUX EPOUSES D AMBASSADEURS DONT CERTAINES N ONT JAMAIS TRAVAILLE PARCE QUE N AYANT NI DIPLOME ,NI METIER.JE SUGGERE AUX AMBASSADEURS DU SENEGAL DE RENONCER POUR LE MOIS A VENIR A CETTE INDEMNITE AFIN DE LES REVERSER INTEGRALEMENT AUX FAMILLES DE CES BRAVES DAMES.ILS AURONT FAIT QUELQUECHOSE D UTILE AVEC CET ARGENT QUI APPARTIENT AU PEUPLE SENEGALAIS
    Auteur

    Momo

    En Avril, 2017 (23:32 PM)
    En 2017 on parle de femme soumise lol

    Seneweb traduit bien les dires comme il se doit au pire gah rafetal
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2017 (00:07 AM)
      c'est juste une traduction mot a mot de l'expression wollof " kou degal djiekereum"
    Auteur

    Paixsurvous!

    En Avril, 2017 (09:48 AM)
    Simple reflexion, en supposant que les noyades massives apres accident seraient dues a 2 choses parmi d'autres: la non maitrise de la natation et le retard (ou inexistence) des secours.Je ne comprends pas pourquoi les populations des zones cotieres et insulaires ne maitrisent pas toutes la natation quel que soit leur age ou sexe. C'est soit un complexe ou une negligence des autorites locales ou des aines et parents. Mais savoir nager a des limites : la distance par rapport a une bouee de sauvetage proche (la rive ou la planche la plus a portee de bras). Donc les autorites locales devraient avoir a l'esprit de prevoir un dispositif d'alerte et de secours permanent

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email