Mardi 23 Juillet, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Projet pétrolier Sangomar : comment les revenus seront répartis

Single Post
Projet pétrolier Sangomar : comment les revenus seront répartis
Le Sénégal entame la phase de production de pétrole. En attendant «la tenue prochaine d'une session du Comité d'orientation stratégique du pétrole et du gaz (Cos-Petrogaz)- dont la composition sera révisée»-, avec pour objectif, notamment, de déterminer où iront les recettes, L’Observateur a livré dans son édition de ce jeudi, la clé de répartition des revenus de la première phase d’exploitation déjà retenue.

75% pour le Cost Oil (coûts pétroliers) et 25% pour le Profil Oil (profit pétrolier)

«Avec l'opérateur du champ pétrolier de Sangomar, Woodside Energy, le Sénégal a signé un Contrat de recherche et de partage de production (Crpp). Dans la joint-venture de Sangomar, le Sénégal est représenté par la Société des pétroles du Sénégal (Petrosen) qui est le bras technique de l’État avec 18% des parts et 82% pour Woodside. Dans ce type de contrat. La production est divisée en deux parties. Une part pour les coûts pétroliers (Cost Oil) et une autre pour le profit pétrolier (Profil Oil). Dans la copropriété de Sangomar, la clé de répartition est de 75% pour les coûts pétroliers et 85% pour le profit pétrolier. Au niveau le plus élevé, les 75% des recettes peuvent être utilisées pour recouvrer les coûts, y compris les dépenses de fonctionnement, les dépenses en capital de la phase d'exécution, les dépenses en capital antérieures à la décision finale d'investissement (Fid) et les rodvances payées au Gouvernement du Sé-négal. Les 25% des revenus restants sont partagés entre le contractant- Woodside (82%) et Petrosen (18%)- et la part de l’État du Sénégal (la parafiscalité, la fiscalité des sous-traitants, etc.). La fiscalité est constituée de l'Impôt sur le revenu des entreprises (Woodside et Petrosen) qui est de 33% et un impôt sur le revenu de succursale de 10% est applique au revenu après impôt sur le revena. De plus, il existe des prélèvements et des paiements mineurs.»

«La part de l'Etat du Sénégal dans le profit pétrolier peut aller de 15 à 40%, selon la capacité de production»

«Cependant, le Sénégal peut avoir mieux en fonction de la capacité de production de champ sur les 29% du profit pétrolier (Profil Oil). Pour une capacité de production de o à 50 000 barils, la part du contractant (Woodside et Petrosen) est de 88% et 15% pour l’État du Sénégal. Pour une production le 50 000 à 100 000 barils, la part du contractant est de 80% et 20% pour l’État. Pour une capacité de production de 100 000 à 150 000 barils, la part du contractant est de 75% et 25% pour l’État du Sénégal. Si la capacité de production est de 180 000 à 200 000 barils, la part du contractant est de 70% et 30% pour l’État. Et si la production dépasse 200 000 barils par jour, la part du contractant est de 60% et 40% pour l’État du Sénégal. Donc, la part de l’État du Sénégal dans le profit pétrolier peut aller de 15 à 40%, selon la capacité de production du champ.»


34 Commentaires

  1. Auteur

    En Juin, 2024 (07:39 AM)
    Les nouveaux riches
    Top Banner {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2024 (13:37 PM)
      Le Sénégal. Voilà un peuple adepte de l'enrichissement à moindre coût. Ici tout le monde se sent peinard avec l'exploitation du pétrole et en ligne de mire l'espoir d'une amélioration substantielle des conditions de vie. On se met même à discuter de la cupidité des grands majors du secteur qui nous prennent la majorité des revenus potentiels sans penser au long terme. C'est le moment de former les jeunes aux métiers du pétrole pour la maîtrise de la technologie d'extraction de cette ressource et sur les différentes étapes avant d'arriver à sa mise sur le marché. A mon avis ceci est le prix à payer pour avoir l'indépendance à la fois sur la production et sur l'exploitation. Pensons à former notre jeunesse en les encourageant à embrasser les séries scientifiques pour que le Sénégal puisse profiter durablement de cette manne.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2024 (14:07 PM)
      Au lieu d'éclairer vous-même êtes dans le flou vos explications laisse à désirer pour les profanes
    Top Banner
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2024 (14:20 PM)
      Abdoulaye Wade avait demandé de le laisser négocier mais les gens ont amené macky le voleur
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reeducation Citoyenne Pastef

      En Juin, 2024 (15:41 PM)
      3000 dollars for a single ship - this is the madness in the Senegalese society - a situation the new authorities seem to be accommodating easily . Generational poverty phenomenon is happening in Senegal:

      " The poor make big noises ( big ladoum 3 thousands dollars US the head, big TV, Big golden plated watch, noisy cars ect...) with little bit of money - wheras the rich keep discret and invest his excess of money for additional revenu or for books, knowledge and various forms of savings gearing up for unexpected bad situations.
      Ce qui etait arrive a Macky sall qui voulait avoir un protocole plus luxueux et couteux qu'un president d'un pays developpe , de ses, montres,costumes, vehicule escorte avion presidentiel - jusqu'aux nombres de conseillers et de voyages a l'etranger - se moquant eperdument de la pauvrete des 17 millions de Senegalais - qui ne cessaient de repeter - la loi lui permet tout : il ceci il est cela ect...hors chez les francais nos references et maitres un president fait pareil avec l'argent du contribuable - il est mis aux arrets pour abus de pouvoir: Sarkosie, Jean Francois Cope, et tant d'autre grands hommes politiques Francais ont connus des deboires judiciares avec ces semblant d'element d'abus de pouvoir - tres petits compares aux engagement de Macky en la matiere.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2024 (16:28 PM)
      Il faut renégocier tous les contrats pétroliers, gaziers et miniers.
      D'abord un audit juridique de tous ces contrats ensuite la renegociation.
      Cette répartition n'est pas équitable du tout.
    {comment_ads} {comment_ads}
  2. Auteur

    En Juin, 2024 (07:52 AM)
    Trop technique pour nous profanes
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2024 (12:52 PM)
      1-Sur chaque 100 milliards L'Investisseur prend 75 milliards pour rembourser investissements

      2-Sur les 25 milliards restants Sénégal a 18% soient 4,5 milliards et woodside 19,5 milliards

      3-Lolou la Woloff di wakh seddo Bouki : Bi bouki, bi Ndour, Bi Samba.

      Il faut absolument renégocier cette saloperie de contrat.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2024 (13:00 PM)
      Le Pétrole se trouve au Sénégal mais il appartient aux australiens. Ils ont 94,5% des revenus. Et il y a des gens qui nous expliquent que c'est normal parce qu'il ont investi. Comme si ce pays, le Sénégal, ne regorgeait pas d'experts dans tous les domaines nécessaires pour ficeler de bons contrats. Tristes tropiques!
    {comment_ads} {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2024 (07:59 AM)
    du vent, ecris avec les pieds................

    o à 50 000 barils

    un "O" et un zéro !!

    aucune concentration alors que c'est un truc vital pour le zoo, grawoul
    {comment_ads}
    Auteur

    Nianthio

    En Juin, 2024 (08:21 AM)
    Le dossier de répartition du pétrole est bouclé depuis plus de 3 ans derrière. Je l'ai dans mon laptop. Tout ce que font ces gens était deja sur la table,ils sont en stage.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2024 (08:36 AM)
      Vous pensez cela va profiter au sénégalais on peut atteindre pour le moment les 500mille barils pour 40% qu'il arrête de leurré le peuple on est un pays top producteur de pétrole les contrats sont mals nogocier en plus on contracte 400milliards a Woodeside par petrosen qui savait cela non Sénégal dou dém
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2024 (10:20 AM)
      Macky a bien sécurisé notre pétrole et gaz ? koramakh et ngoudnou font que du show. le sénégal est l'un des pays les plus notés sur ITIE
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2024 (08:22 AM)
    Qui a compris ?
    Top Banner {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2024 (08:42 AM)
    Beaucoup d’erreurs et d’imperfections dans cet article. 88% et 15% ou 75 et 29 % ???? Faut se relire un peu comment peut on se partager 103 ou 104% ??
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2024 (08:45 AM)
    Wa yan domeram nioo signé bi contrat . Naka ngay momé sa alal nioulay ced melné koulay sarakh .

    On nous dit 75% pour le cost oil pour couvrir les couts de recherche etc... Alors que toute entreprise est censée supporter des investissements por esperer en tirer des benefices . Si un des associé se fait rembourser apport normalement il ne devrait plus faire partie du projet . Mais avec ces géants de l energie c est le contraire qui se passe . Ils recuperent leurs investissements avec le cost oil et continuent à plus profiter du projet. C est completement aberrant
    {comment_ads}
    Auteur

    Ndeyssane

    En Juin, 2024 (09:13 AM)
    Les corbeaux vont entrer en action bientôt vous verrez les sénégalais roulés en 12/12 nouvelle génération. Attention au retour de bâton
    {comment_ads}
    Auteur

    Senegal Mo Nekh

    En Juin, 2024 (10:25 AM)
    Vous etiez ou quand Sonko mentait en disant qu'on a que 10% sur notre petrole?
    Top Banner
    • Auteur

      Reply_author Laye

      En Juin, 2024 (13:03 PM)
      En effet, l'état ne gagne que 4,5% finalement. Autrement dit sur 100 milliards, l'état n'a que 4,5 milliards. ! Terrible
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2024 (13:20 PM)
      on aura moins de 10% sawaye !!! ilya a Cost Oil (75% del a production et Profit Oil 25% de la production)
    {comment_ads}
    Auteur

    Senegal Mo Nekh

    En Juin, 2024 (10:39 AM)
    Vous etiez ou quand Sonko mentait en disant qu'on a que 10% sur notre petrole?
    {comment_ads}
    Auteur

    Diakhlé

    En Juin, 2024 (10:59 AM)
    Moi mon problème dans tout ça, c'est que je n'ai rien compris du texte.

    Soyez simple au moins dans l'explication pour les intellectuels de niveau intermédiaire que nous sommes.
    {comment_ads}
    Auteur

    Senegalensis

    En Juin, 2024 (11:20 AM)
    75% Exclusivement pour l'operateur parés mou nieuw seddo ak nioun 25% yi putain!!!!

    {comment_ads} {comment_ads}
    • Auteur

      Routine

      En Juin, 2024 (16:02 PM)
      Macky n'est pas idiot - il a pris des pots de vins - cela s'appelle corruption - les Australiens sont fort en cela avec les dirigeants africains - woodside avait deja eu des proces avec les Mauritaniens il ya des annes de cela

      Ensuite un documentaire de la chaine australienne ABC a ete consacre aux corruption que les operateurs miniers Australiens engageaient avec les dirigeants africains via des intermediaires souvents lies d'amitie a un membre de la famille elargie du president africain: On y montrait un exemple ou Sassou ngesso signait des contracts en faveur d'un group qui etait en partenariat avec un de ses neveux a lui Sasou - la scene etait filmee en camera cache. - a peu pre ce meme Frank Timis amis des proches de familles presidentielles africaines pour des contracts contre deals corruption ( argent place a l'etranger pour le corrompu ou des actions du groupe offertes au corrompu africain qui du coup protege mieux la compagnie car etant associe prive. Quelques Senegalais des gouvernements precedants tapis dans l'ombre beneficient deja de ses genres de part d'actions ( les Madike Niang et Ousamne ngom - ils le savent bien a moins qu'il n'aient deja vendu leurs parts d'action dans les zirkon, Or et autre petrole)
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2024 (12:17 PM)
    Les nouvelles autorités devront prendre l'initiative de renégocier ces contrats. Tout Sénégalais aimant son pays doit abonder dans ce sens au lieu de creede faux débats. J'ai l'impression qu'il y a des compatriotes qui souhaitent le naufrage du Sénégal pour pouvoir dire en jubilation que QmSonko et Diomaye sont nuls. Cette tendance est regrettable. Nous devons mettre en commun nos forces et nos idées pour aider notre pays, quelles que soient nos positions politiques.
    Top Banner
    Auteur

    En Juin, 2024 (12:19 PM)
    Journaliste nullard

    G riiiieeeeennn compris

    Tantôt c 85% tantôt 75% ........

    Retourne dans les bancs
    {comment_ads}
    Auteur

    Pour Les Nuls (sans Méchanceté

    En Juin, 2024 (12:35 PM)
    Woodside a investi, il est normal qu'il récupère sa mise, si les gens croient qu'ils ont affaire à des philantropes, ils se trompent lourdement. on est dans le monde du business.

    Explication pour les débutants, une entreprise réfléchit en termes de retour sur investissement (RSI en français ou ROI en anglais). L'investisseur calcule son RSI en faisant: gains-investissements/ investissements.

    En matière de production pétrolière les investissements sont lourds ce n'est pas une entreprise de services ou une petite mise de départ (un local et un petit matériel de bureau) peut permettre de gagner gros. Dans la production pétrolière, on gagne gros mais l'investissement de départ est tellementt lourd qu'il faut étaler sa récupération sur plusieurs années, à travers le cash généré par la vente du pétrole. Quand Woodside aura récupérer le coût de ses investissements, la part du Sénégal augmentera. Là où les sociétés pétrolières étrangères dribblent les états c'est sur le coût des investissements initiaux, elles ont tendance à les gonfler pour augmenter le cost oil. Est-ce que Petrosen a l'expertise nécessaire pour l'évaluation correcte des coûts d'investissement. on a eu le même problème avec BP pour le gaz.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Evariste

      En Juin, 2024 (13:48 PM)
      Les occidentaux ont crée un modèle appauvrissant pour l'Afrique, il faut qu'on s'en débarasser. Le Sénégal a t-il eu la possibilité d'auditer le Cost Oil pour finalement les évaluer à 75%? Pourquoi continuer sur ces hypothèses économiques? Les économistes africains devraient réflechir sur un nouveau modèle, par exemple en considérant que:
      - Les occidentaux ont le financement, considérons que ce sont leur apport en numéraire dans le Capital
      - Nous les africains, avons les ressources, considérons que ce sont notre apport en nature dans le Capital
      Ce schéma est plus équitable
    {comment_ads} {comment_ads}
    • Auteur

      Hé!

      En Juin, 2024 (17:25 PM)
      Il ne suffit pas d'avoir une richesse dans son sous-sol marin ou continental, il faut aussi être au courant.


      Toutes ces mines en Afrique ont été découvertes, sondées, étudiées, évaluées et extraites par des Occidentaux. Ce sont eux aussi qui font les investissements. Jamais nous. Parce que nous n'en avons ni la connaissance, ni les outils, ni les équipements, ni le savoir-faire, ni la capacité financière.


      Ensuite, il ne suffit pas d'extraire ces richesses du sous-sol et de les ramener à la surface. Il faut aussi savoir les transformer pour en faire des produits semi-finis ou finis avant de pouvoir les mettre sur le marché. C'est le même "ni ni ni ni" que dans le paragraphe précédent, et ça ne vaut pas la peine de le réécrire.

      Tout ceci a un coût. C'est ce qui explique cette répartition.
    Top Banner
    Auteur

    En Juin, 2024 (12:35 PM)
    Macky doit être condamné pour très haute trahison avec ces contrats pétroliers. Je ne peux comprendre qu'il soit aussi petit pour signer ces acres dans un domaine pour lequel notre pays à énormément investi dans sa formation.

    Ou alors il est incompréhensiblement vorace de ne pas pas avoir associe les nombreux experts Senegalais a travers le monde'prets à soutenir leur pays.

    Il a préféré négocié en compagnie de son frère.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2024 (12:35 PM)
    Macky doit être condamné pour très haute trahison avec ces contrats pétroliers. Je ne peux comprendre qu'il soit aussi petit pour signer ces acres dans un domaine pour lequel notre pays à énormément investi dans sa formation.

    Ou alors il est incompréhensiblement vorace de ne pas pas avoir associe les nombreux experts Senegalais a travers le monde'prets à soutenir leur pays.

    Il a préféré négocié en compagnie de son frère.
    Top Banner
    Auteur

    [email protected]

    En Juin, 2024 (12:40 PM)


    This article is good but poverty rate is increasing now a days and we want to meet to gather and make the planning on end of poverty and get the more detail about this……..____--https://getdollar03.blogspot.com/

    {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2024 (13:06 PM)
    🇸🇳 Le ministre du commerce doit travailler pour faire revenir la SONADIS. Et donner une opportunité à l'état une meilleure contrôle sur les prix des denrées de première nécessité. Osez innover on vous a élu pour voir des faits réelles et non se terrer dans son coin et collecter les salaires.

    Le Président ainsi que son premier ministre ont confiance en vous. Aloŕs prouvez aux gens que vous méritez cette confiance
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2024 (13:33 PM)
      Oui, la Sonadis, une excellente idée, pour regulier les prix, il y a pas mieux.....
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2024 (13:55 PM)
    Certe article est écrit pour semer encore la confusion au sein des simples d'esprit , trop nombreux au Sénégal y compris parmi les intellectuels à grande majorité littéraires.

    Le journaliste qui a rédigé cet article est simplement un ignorant . En effet, il suffisait de mettre un tableau fixant le niveau de taxation en fonction de la quantité de production.
    {comment_ads}
    Auteur

    Bibs

    En Juin, 2024 (14:45 PM)
    Je crois que vouloir exploiter l'or ou le pétrole pour continuer à vivre dans la même merde. Mieux les laisser dans le sous sol pour nos arrières petits fils. J'espère qu'ils sauront en profiter pleinement
    Top Banner
    Auteur

    En Juin, 2024 (15:51 PM)
    Cledor l'explique bcp mieux. La quantity en ce moment est 100000 barils dont ca va revenir environ a 22% pour l'etat du Senegal. Les 18% sont a la hauteur de 750000 barils. L'etat gagne 4% de plus sur les 25000 barils qui restent. Si on augmente la production de 1 baril, ca fera 100001 par jour et on va de 18-20 a 25%. La question est pourquoi Macky Sall a accepte 100000 barils par jour si ajouter 1 seul nous apporte 5%. On doit voi ou sont passe ces 5%.

    Dans tous les cas, on pourra FACILEMT reprendre ces 5%. On a aussi d'autre puits de Petrole donc Woodside va negocier et a la fin, ca sera du 50-50 au moins jusqu'au paiement total de leur investments... Apres ca le Senegal prend tout.
    {comment_ads}
    Auteur

    Sow

    En Juin, 2024 (17:53 PM)
    Sénégalais parle trop
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2024 (18:04 PM)
    tout ca est tres nebuleux… si vous avez compris expliquez clairement dans un language et ne vous contentez pas de citer ce qu‘il ya dans les contrats uniquement
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2024 (18:05 PM)
    on parlait de revoir les contrats si je ne me trompe?
    Top Banner
    Auteur

    Cheikh Malick

    En Juin, 2024 (18:47 PM)
    Reveillons nous chers freres et soeurs le petrole est un os a ronger les mines rapportent 20 fois plus barrick gold fait l objet d un redressement de 120 milliards sabodola 150 milliads endeavor a a partage 300milliards de dividendes et les heureux elus ne savent pas ou se trouve le senegal les impots peuvent vous faire une remise d impot un arbitrage fiscal ou une renonciation il y a du diament du fer et du marbre a kedougou nous sommes des esclaves chez nous
    {comment_ads}
    Auteur

    Wax

    En Juin, 2024 (18:48 PM)
    Rien compris.

    Un vrai charabia !!!

    Je suis sûr que le journaliste aussi n a rien compris...
    {comment_ads}
    Auteur

    Re-investir La Part De L'etat

    En Juin, 2024 (18:51 PM)
    RE-INVESTIR LA PART ACTUEL DE L'ETAT POUR AVOIR 40% ET PRES DE 80 MILES BARILS JOURS LE PLUS RAPIDEMENT POSSIBLE

    POUR UNE APPROPRIARISATION DE LA TECHNOLOGIE LE PLUS RAPIDEMENT POSSIBLE
    {comment_ads}
    Auteur

    Re-investir La Part De L'etat

    En Juin, 2024 (18:51 PM)
    RE-INVESTIR LA PART ACTUEL DE L'ETAT POUR AVOIR 40% ET PRES DE 80 MILES BARILS JOURS LE PLUS RAPIDEMENT POSSIBLE

    POUR UNE APPROPRIARISATION DE LA TECHNOLOGIE LE PLUS RAPIDEMENT POSSIBLE
    Top Banner
    Auteur

    En Juin, 2024 (20:29 PM)
    rêve les boche ouverte et continue de baver......tu crois que les big compagnies de ce business font dans l humanitaire !!
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2024 (20:37 PM)
    Hommage à la parole de Georges Freche: je fais campagne pour les cons, ils sont plus nombreux.
    {comment_ads}
    Auteur

    Tamsir

    En Juin, 2024 (20:41 PM)
    Machallahhhh nagnou khol boubax fou mbir yi di dougou rek etat bi mom wolouna lene thi
    {comment_ads}
    Auteur

    Hammet

    En Juin, 2024 (00:09 AM)
    C est sur on a du pétrole

    Mais nous ne sommes pas capable de l extraire comme beaucoup de pays c’est comme les autoroute faites par les chinois ou français

    Même ça on n’y arrive pas

    ils ont investi nous on en récupère une petite partie

    . On veut QUOI que l argent tombe du ciel on n’y arrivera jamais

    réveillons nous au travail tout simplement …….,.



    Top Banner
    Auteur

    Aaa

    En Juin, 2024 (14:45 PM)
    Le Sénégal a bien négocie. Les bénéfices sont entre 15 % et 50% , en tenant compte les impôts associés à l'activité. Le développement de nouvelles activités économiques et l'acquisition de connaissances techniques constituent des atouts considérables. À mon avis, le Sénégal a très bien géré cette négociation. Il reste maintenant à être patient avant de signer d'autres contrats, en prenant le temps de capitaliser entre autre ces acquis, tout en assurant un meilleur encadrement.



    ---



    Le Sénégal a réussi à négocier un accord très avantageux, avec plus de 15 % des revenus, tenant compte des impôts associés à Woodside, atteignant 50 % des bénéfices. En outre, le développement de nouvelles activités économiques et l'acquisition de connaissances techniques constituent des atouts considérables. À mon avis, le Sénégal a très bien géré cette négociation. Il reste maintenant à être patient avant de signer d'autres contrats, en prenant le temps de capitaliser sur ces acquis, tout en assurant un meilleur encadrement."
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email