Dimanche 14 Avril, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Afrique

Total assigné en justice par six ONG en France pour un projet en Ouganda

Single Post
Total assigné en justice par six ONG en France pour un projet en Ouganda
Six ONG ont assigné en justice ce mercredi 23 octobre le groupe Total à propos d’un important projet pétrolier en Ouganda. Les organisations plaignantes affirment que c’est la première plainte en France basée sur la loi relative au « devoir de vigilance » des multinationales.


Il s’agit de deux ONG françaises et quatre ougandaises. En juin dernier, elles ont demandé à Total de respecter la loi dite « Rana Plaza », du nom de l'immeuble qui s'est effondré en 2013 au Bangladesh, provoquant la mort de plus de 1 000 personnes.

Cette loi de 2017 impose donc aux multinationales françaises d'établir un plan de vigilance, pour « prévenir les atteintes graves envers les droits de l’homme et les libertés fondamentales, la santé et la sécurité des personnes ainsi que l'environnement ».

Les multinationales doivent aussi s’assurer que leurs sous-traitants ou fournisseurs à l'étranger respectent ce cahier des charges. Visiblement, même si le groupe s'en défend, Total n’aurait pas été vigilant en Ouganda.

Le groupe opère le projet « Tilenga », aux côtés d’une compagnie chinoise et d’une compagnie britannique, qui prévoit de forer plus de 400 puits de pétrole, la plupart situés dans un parc naturel. Les ONG dénoncent l’accaparement de terres et de maisons appartenant aux particuliers. L’exploitation du site, situé près du lac Albert, menacerait également une faune abondante et diversifiée.

Les six ONG ont donc assigné le groupe Total en référé, c’est-à-dire en urgence. Le tribunal de Nanterre a fixé une audience au 8 janvier prochain. Les plaignants s'attendent à une longue bataille judiciaire.  


1 Commentaires

  1. Auteur

    En Octobre, 2019 (11:00 AM)
    je constate que les majors petroliers ont une police apppartenant à leur pays d'origine qui les surveillent et les denoncent quand ils se comportent mal dans dans les pays sous developpés,et je remarque que ceux qui exploitent les gisements au Senegal n'ont fait l'objet d'aucune invective d'Ongs etrangers, ou de lanceurs d'alerte ,cela doit faire reflechir politiciens nationaux qui s'egosilllent sur le cas Petro Tim
    Top Banner

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email