Samedi 13 Juillet, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Economie

Offre Publique de Vente de Suneor, les derniers rebondissements

Single Post
Offre Publique de Vente de Suneor, les derniers rebondissements
Suneor, ce monstre en métastase, est une véritable épine sous les pieds du président Macky Sall. Après s'être séparé à l'amiable la semaine dernière avec le président de la holding Advens, Abbas Jaber, même si ce dernier reste sur sa faim sur les scenarii de sortie de crise, l'Etat tourne à plein turbo le compteur des repreneurs annoncés. Les dessous d'un rétropédalage au forceps drivé désormais par le tandem Mahammed Dionne et Amadou Ba.

Cargill en embuscade, Cevitall hors course et Olam abat ses cartes. Dans notre livraison en exclusivité, il a été fait état des intentions sérieuses de rachat de Suneor par le groupe singapourien Olam, le géant asiatique de négoce. Nos investigations recoupées auprès des milieux avisés, notamment à Abidjan où opère la plateforme sous-régionale, confirment les multiples tentatives des dirigeants de la holding Olam à mettre la main sur l'entreprise Suneor. Selon des informations confidentielles en notre possession, le groupe Olam avait dépêché dans la capitale sénégalaise un influent homme d'affaires ivoirien, qui a préféré garder l’anonymat pour l'instant, représentant les intérêts de la holding pour rencontrer le ministre des Finances du Sénégal, Amadou Ba. 


L'entrevue avait été avortée en raison de l'agenda chargé du ministre sénégalais. L'émissaire ivoirien d’Olam est retourné bredouille à la Lagune d'Ebrié. Selon une source autorisée, l'offre de rachat de l'entreprise Suneor est déjà finalisée. En vérité, cette affaire convoitée par plusieurs firmes internationales en coulisses, que nous avons ébruitée, a poussé l'Etat à reconsidérer sa position en optant pour le one-man-show. La récente sortie du gouvernement annonçant sa séparation à l'amiable avec l'actionnaire de référence Abbas Jaber en dit long. Ce dernier a été mis devant le fait accompli par le tandem Mahammed Dionne et Amadou Ba, sans aucune correspondance officielle adressée au président du groupe Advens, informe une source au parfum du dossier. L'entrepreneur libano- sénégalais, Abbas Jaber, est resté sur sa faim, puisque n'ayant pas tiré grand-chose de cette entrevue. Comme si l'affaire est loin d'être pliée avec des points en suspens. Hormis le singapourien Olam en pole position qui continue à abattre ses cartes, nos sources évoquent le nom de l'américain Cargill, intéressé pour racheter Suneor. 


Contrairement aux informations distillées, l'algérien Cevital n'a jamais été intéressé par une quelconque opération d'acquisition de Suneor. Un dirigeant de Cevital nous a confié que le groupe agroalimentaire, propriété du magnat Issad Rebrab, est hors course. Ce dernier, en ces temps qui courent, est très endetté suite aux opérations de rachats de plusieurs entreprises européennes. Cevital traverse une zone de turbulence du fait de la complexité du guichet de la Banque centrale d'Algérie pour des investissements hors zone. 


Le ministre sénégalais des Finances, Amadou Ba, que nous avons interrogé à Bruxelles en marge du Rebranding Forum Africa a confirmé que l'Etat va bientôt lancer un appel d'offres international pour examiner le dossier des potentiels repreneurs de l'entreprise. « Nous serons intransigeants dans la sélection et tout sera transparent sur la base de l'équité et de l'expertise », a rassuré l'argentier du gouvernement de Mahammed Dionne. L'entreprise Suneor croule sous le poids de ses pertes cumulées ces deux dernières années s'élevant à plus de 42 millions d'euros. 


5 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2015 (08:30 AM)
    Les. Narres ont paye combien pour commanditer des articles , allez ailleurs .
  2. Auteur

    Blabla

    En Novembre, 2015 (10:21 AM)
    « Nous serons intransigeants dans la sélection et tout sera transparent sur la base de l'équité et de l'expertise »

    AH BON pourquoi ce qui devrait être une obligation et une évidence doit il être souligné !!

    Ce n'est donc pas toujours le cas ?
    {comment_ads}
    Auteur

    Diame

    En Novembre, 2015 (16:00 PM)
    Mais qui informé Les Afriques. Ils sont bons et percutants. C'est le Médiapart de notre continent. Du courage, c'est vraiment différent avec nos pisse copie.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme Baliste

    En Novembre, 2015 (18:37 PM)
    Les organisations paysannes avaient raison. En 2003 elles ont manifestées contre la privation et surtout contre Jabber. Les usines de SUNEOR (dakar, diourbel, Kolack et ingninchor ont etaient bradées à un vil prix. Voici le resultat Jabber n'a investit aucun franc pour la relnce de la filiere. La filiere de l'arachide qui projetait chaque année plus de 200 milliards en milieu rural est mis à genou par Jabber.

    {comment_ads}
    Auteur

    Niinal

    En Novembre, 2015 (20:32 PM)
    les sindycalistes de la suneor amlene diome te khekhe ngir am repreneur bou bakh . bande de corompu  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang: 

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email