Le comportement no gentleman de l’APR sur Monsieur Idrissa Seck

International
  • Article ajouté il y a 17 octobre 2012
  • Author: Just ndiaye

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

Depuis quelques temps le peuple sénégalais constate avec désolation le comportement discourtois, no gentleman des militants de l’APR sur Monsieur Idrissa Seck et particulièrement des ténors de l’PAR à l’occurrence des ministres et députés. Il est vrai que le peuple sénégalais était plutôt habitué par le sens contraire, c’est-à-dire une opposition agressive envers le parti au pouvoir, mais pour la première fois c’est le parti au pouvoir qui est discourtois, agressif envers l’opposition. Il appartenait à l’opposition de publier des chèques et comptes bancaire des ministres, et hommes du pouvoir, de les traiter de voleurs, de les insulter etc…. ( Nous nous souvenons le PS & Opposition, PDS & Opposition ) Mais avec le régime de Macky c’est le parti au pouvoir qui fait cette sale besogne, comme si IDY était au pouvoir et eux dans l’opposition. On dirait qu’il y a un mélange de rôle sur les comportements, ou IDY est trop fort jusqu’à se positionner en véritable chalenger devant le parti au pouvoir. C’est un échec de la part de l’APR, une faiblesse manifeste devant Idrissa Seck. La seule réponse que l’APR apporte aux directives de Monsieur Seck, ce sont des insultes, c’est inadmissible. Rien qu’en attendre la sortie de Diène Farba Sarr, le citoyen sénégalais est dégouté et celles de Mame Mbaye Niang, Cissé Lô n’a parlons pas. Mais c’est le droit le plus absolu pour Idrissa Seck d’avoir des aspirations pour diriger le Sénégal, quant à Mbaye Niang il ferait mieux de remettre les preuves de l’enrichissement illicite de Monsieur Seck au procureur et à la CREI car franchement Aïssatou Diop Fall ou la TFM n’est pas habilitée à  recouvrer les fonds du peuple sénégalais. DU SERIEUX. Laisser un voleur vaquer librement à ces occupations, alors que vous avez la police, la gendarmerie, la justice, le citoyen sénégalais ne comprend plus. 

\r\n
Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :