Accueil | Identifiez vous pour acceder à nos services |  Connexion | M'inscrire | Aide
actualites
La France prête à passer à l'action au Mali
   Par Reuters | Reuters |  Vendredi 11 janvier, 2013 15:40  | Consulté 9087  fois  | 12 commentaires   Favoris
| -Imprimer| Envoyer
Afrique | Mots Clés: Intervention, France, Mali, Terrorisme, Nord Mali, Aqmi
source: Reuters

François Hollande a placé vendredi la France en première ligne dans le dossier malien, affirmant qu'elle était prête à répondre à l'offensive des "terroristes" dans ce pays d'Afrique de l'Ouest dont "l'existence même" est selon lui menacée. Lors de ses voeux au corps diplomatique, le président de la République a répondu favorablement à la demande visant à repousser les insurgés islamistes qui occupent le nord de son ancienne colonie et sont désormais en mesure d'atteindre la capitale, Bamako. "Des terroristes se sont regroupés ces derniers jours sur la ligne qui sépare artificiellement le nord et le sud du Mali. Ils ont même avancé et ils cherchent à porter un coup fatal à l'existence même du Mali", a déclaré François Hollande. "La France, comme ses partenaires africains, et l'ensemble de la communauté internationale, ne pourra pas l'accepter." Face à "une agression caractérisée", la France "répondra aux côtés de nos partenaires africains à la demande des autorités maliennes", a ajouté le président, sans faire référence aux huit otages français détenus par des activistes dans la région et qui risquent de pâtir d'une éventuelle intervention militaire. "Elle sera prête à arrêter l'avancée des terroristes si elle devait se poursuivre", a-t-il ajouté en précisant que cela se ferait dans le cadre des résolutions de l'Onu. Le Mali a demandé l'aide militaire de Paris pour repousser les insurgés qui ont mis en déroute jeudi les forces gouvernementales dans la ville stratégique de Konna. Cette ville représentait le dernier rempart entre les insurgés et Mopti, la principale ville de la région qui est située à une cinquantaine de kilomètres de là et qui constitue la porte du Nord désertique. "IL Y A URGENCE" En évoquant une intervention armée, en accord avec les Africains, la France se met en première ligne dans un conflit susceptible de déstabiliser tout le Sahel et peut compter sur ses milliers de soldats présents dans des bases de la région, notamment au Tchad ou en Côte d'Ivoire. Les résolutions existantes du Conseil de sécurité de l'Onu et la demande d'aide du Mali offrent un cadre légal suffisant pour intervenir, fait remarquer un diplomate français. "On suit la situation heure par heure. On va voir si cette progression se poursuit ou pas. L'aide de la France va s'ajuster à la situation sur le terrain", a-t-elle déclaré. Officiellement, 14 militaires français sont présents au Mali au titre de la coopération et l'Elysée a catégoriquement démenti les rumeurs faisant état de l'arrivée d'un détachement à Bamako. Sans dévoiler la stratégie en cours, un diplomate reconnaissait que les services français étaient à l'oeuvre pour "évaluer la situation sur le terrain". "La France ne communique pas sur les renseignements, mais bien sûr, ça se fait avec des avions", a-t-il souligné. Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a fait savoir qu'il multipliait les entretiens sur le dossier malien avec ses homologues européens et américain, Leon Panetta. UN "MESSAGE D'ESPOIR" POUR LE MALI Le président malien par intérim, Dioncounda Traoré, devait pour sa part s'adresser à la Nation vendredi soir à 20h00 GMT. Il devait rencontrer François Hollande mercredi prochain à Paris, un rendez-vous pris il y a plusieurs semaines, avant les derniers événements. Pour l'heure, le volontarisme du président français a été salué par les ambassadeurs africains présents à l'Elysée. "C'est un message d'espoir très important, très fort et je me réjouis de la déclaration de François Hollande. Cela donne de l'espoir", a dit l'ambassadeur du Mali, Boubacar Sidiki Touré. Pour son collègue de la République démocratique du Congo, Ileka Atoki, "il y a vraiment une urgence car les djihadistes ont la capacité d'aller sur Bamako en quelques heures, donc c'est plus qu'une urgence". "Au-delà du Mali, vous avez le Niger et les pays avoisinants, ça risque de se répandre comme une gangrène, il faut le stopper dès maintenant", a-t-il dit à Reuters. Le représentant du Niger, Abderahamane Assane Mayaki, a jugé que "toute analyse objective laisse penser qu'on peut penser dans des temps relativement courts à une action sur le terrain". Depuis son arrivée au pouvoir, en mai 2012, François Hollande a notamment annoncé un retrait anticipé des troupes françaises en Afghanistan et fait de la France le premier pays à reconnaître l'opposition syrienne comme interlocuteur légitime. Une intervention au Mali illustrerait sa volonté, réaffirmée vendredi, de faire de 2013 une année "d'initiatives de paix plus audacieuses" mais est lourde de risques pour la France. 

 Edité par Yves Clarisse
Nouveau!:   Retrouvez toutes les archives concernant Intervention de 2006 à ce jour.
Commentaires:   12   Total dont   0   En attente - ( Voir les commentaires sensibles) .
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
Trouilards on January 11, 2013 (17:24 PM) 0 FansN°:1
Bon! encore une fois l'armée française va faire le travail (3ème armée du monde). Ensuite elle sera taxée d'ingérence, de racisme, de profits d'intérêts, de néo colonialiste etc... Les dirigeants africains pourront continuer à se partager les richesses en accusant les européens de belligérance et d'intérêts privés. Il faut laisser les arabes régler ces problèmes, ils connaissent le sujet depuis 14 siècles d'esclavage envers les noirs, qui par définition sont esclaves en islam, ces arabes sont à peine racistes ! Pourquoi les africains très amis des chinois ne leurs demandent-ils pas leur soutient militaire, avant qu'ils (les chinois) ne les mangent, ce processus est en cours.
N'IMPORTE QUOI ! on January 11, 2013 (18:18 PM)0 FansN°: 2341457
@ trouillards

Allez je vais t'aider :

1 La France et les US utilisent le MNLA pour diviser le Mali et installer une base militaire afin de limiter la progression des chinois, Indiens et autres Russes en Afrique.

2 Al Qaïda vient perturber temporairement le plan mais donne un argument de poids pour forcer Bamako à accepter la vison des Français et des Américains.

3 Malgré le fait que le Mali soit un pays de la CEDEAO, la France et les US demandent à cette organisation de ne pas intervenir dans un pays sous sa juridiction et d'attendre le feu vert de l'onu. C'est à dire leur feu vert.

4 Maintenant que la France peut avoir le beau rôle en se positionnant comme le sauveur du Mali et des Africains, la CEDEAO et les autres pays francophones vont pouvoir participer sous la direction de la France à la guerre contre les islamistes.

5 Après la victoire contre les islamistes on aura un nouvel état l'AZAWAD, avec beaucoup de coopérants Français et une énorme base militaire en plein sahara pour les Avions US.

Ansar dine et Al Qaïda sont une véritable menace, cette menace est financée par le Qatar et d'autres pays Arabes. Pays qui sont eux-mêmes Alliés des Américain et des Français.
Ma ma dou on January 11, 2013 (20:12 PM)0 FansN°: 2341646
Arrête avec tes théorie des complots et retourne à la réalité. Nous avons été trop lents à réagir comme en Côte d'Ivoire. En Côte d'Ivoire des Sénégalais même se faisaient massacrés et Wade attendait encore... On attend des mois avant de bouger. Aujourd'hui l'intervention française est nécessaire, ça a trop durer, nos frères maliens souffrent et les terroristes progressent ver la capitale. Il faut savoir reconnaître notre echec et en tirer les leçons. Nous devons doter la Cédéao d'une force d'intervention rapide permanente et mobilisable rapidement en cas de crise grave. Nous pourrions décider par exemple que 10% des effectifs mititaires de chaque pays de la Cédéao serait mis en commun dans ce but. AUjourd'hui nous avons un mandat de l'ONU mais nous sommes ridicules. Au Mali comme en Côte d'Ivoire, on nous a laissé l'occasion et le temps d'agir. A chaque fois ça à tardé et nous sommes passés à côté. Il faut montrer au monde que nous arrivons à gérer ce genre de situation et que nous ne sommes pas dépendants de la France.
Maïmoune on January 11, 2013 (18:24 PM)0 FansN°: 2341471
Il faut ajouter cher trouillard que si après avoir dépensé autant de milliards en soixantes ans, les Africains noirs sont incapables d'écrabouiller moins de 1600 hommes qui se battent comme au 18 ème siècle, il faut faire venir les Français pour l'encadrement direct des Armée d'Afrique dite Occidentale" ! Je suis franco-Sénégalaise, j'ai été Soldate , je suis rentrées au Sénégal mais j'admets que nos militaire ne sont pas à niveau, et ce n'est pas une question d'armes car les islamistes n'ont aucune arme non conventionnelle et n'ont appris nulle part à se battre. Il faut souligner que plus de 30% des islamistes d'AQMI et ANSAR DINNE SONT DES GAMINS DE MOINS DE 18 ANS! DES LES PREMIERES SALVES ILS VONT SE REPLIER VERS LA FRONTIERE AVEC L'ALGERIE! Les Militaires du Sénégal, comme du Mali ou des autrees pays d'Afrique noire ne savent pas se battre comme des militaires européens et je suis sûre qu'un seul régiment de para
Ma ma dou on January 11, 2013 (20:17 PM)0 FansN°: 2341659
Nous sommes trop petits. Les frontières du Sénégla, du Mali, de la Guinée ont été tracées par les Européens. Le Nigéria est resté un état fédéral après sa décolonisation et les états fédérés n'ont pas été éclatés. Pareil pour les 13 colonie américaines d'origine (aujourd'hui 50 états), pour l'Inde qui est composée de 28 états ou encore le Brésil avec ses 26 états. Dans le cas de l'Afrique Francophone ça a été "divisér pour mieux règner". Il aura fallu transformer l'AOF en République Fédérale Ouest-Africaine et l'AEF en République Fédérale d'Afrique-Equatoriale. Chaque état aurait continué d'exister, le Sénégal aurait été comme le Texas et le Mali comme la Floride et nous aurions eu une armée qui tient la route et du poids sur la scène internationale tout en nous occupant chacun de ce qui nous concerne d'un point de vue culturel, social...
Fag25 on January 11, 2013 (22:23 PM)0 FansN°: 2341886
oui , mais nous avons nous mm africains de l 'ouest préféré la balkanisation avec plusieurs petits états pour des histoires d 'égos personnels . seul SENGHOR voulait la fédération , il aura essayé avec l 'ex soudan français aujourd’hui Mali avec le résultat que nous savons : éclatement de la fédération du Mali , idem pour le conseil de l 'entente crée par HOUPHOUET BOIGNY qui malgré l 'argent injecté pour les pays pauvres ( niger - haute volta de l 'époque ) n'y ait pas arrivé . ce que nous aurions du faire , il y a 50 ans , on veut le faire maintenant avec la CEDEAO & l'UEMOA .
Pauvre AFRIQUE ...
Caporal Chef Diedhiou on January 13, 2013 (07:17 AM)0 FansN°: 2344484
Le Mali n'a pas d'autorites,arretez de dire les autorites
Maliennes.Ce sont les putchistes maliens que la France
est entrain d'aider moyennant quelque chose.Appelez le
chat par son nom.Ce n'est pas cowboy contre bandits mais
bandits contre bandits.Les mauvais contre les pires.Ishhh.
Fag25 on January 11, 2013 (18:36 PM) 0 FansN°:2
le politique a toujours eu peur de développer les armées en Afrique à cause des coups d 'état : c 'est ce que nous payons aujourd’hui . nous avons les hommes , la formation mais pas les armes . toujours du vieux matériels récupérés ou offerts ( le Mali a du matériels russes dont même eux ne veulent plus ), peu d 'achat ( un peu le SÉNÉGAL ) .
il faut reconnaitre que la FRANCE prend des risques car c 'est eux qui auront les attentats & qui paieront les pots cassés . pour un fois reconnaissons qu 'elle le fait pour ses intérêts d'abord , certes , & pour nous aussi . SALAM .Yallah na nous ALLAH same . amine .
Fag25 on January 11, 2013 (18:52 PM) 0 FansN°:3
QUI VEUT LA PAIX PRÉPARE LA GUERRE...On ne va pas attendre que les islamistes soient à KIDIRA !!!
Senegalais on January 11, 2013 (20:17 PM) 0 FansN°:4
@Maimoune ,& n'importe quoi / Merci pour cette pertinance cet intelect puissance exp.

@trouillard

Qui ferra vraiment la querre ?

Je pense ceux qui ont voile la Face de la France quand son enemie le plus ancien lui boter le cul jusqu'au coeur de Versaille.
Ce sont ceux qui servaient de chaire a canon quand tes ayeux se cachaient derriere eux pour avancer.

Bien entendu je parle des africains fils et ptit fils de tirailleurs / tous les pays limitrophe s'engageront d'une maniere ou d'une autre .

Tu penses que ces ENCADREURS vont mourrire sur le terrain NON ils serront memeen nombre tres limite...derriere les Africains dont tu parles

Et POURQUOI PAS/ la France amenera une puissance aerienne et du materiel comme par force car il y va de son cul
Et mon pauvre on a aussi visite assez de fac chez vous et pour voire comment vous pensez aps trop avoire comme les choses bouge.

Installer un business coute cher une guerre aussi et pourquoi le Mali payerait en plus ?? / Les chinoies vous baisent jusque chez vos colonies /et bien pour atteindre ce business faut bouger le cul /

Capitain Songo tres bien conseiller en strategie politique et en negociation de guerre savait tres bien que la chere France bougera son cul et a ses frais et pour les les debiteur US et Qatar/

Le passe vous ratrappe mon cher et d'une autre maniere /
Les investisseurs de guerre veulent que vous fassiez le sale boulot et de par vos multiples erreurs de strategie un simple capitaine seme le desordre ds...
Bakayoko on February 4, 2013 (13:13 PM) 0 FansN°:5
 :love: 

  Réagissez à cet article (en respectant les règles ci-dessous)

  • Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
    Ne devoilez pas
    les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
    de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
  • Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
  • Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Nom:
  
Commentaire:
:)   :-D   :cool:   :hun:   :cry:   :love:   :khelou:   :?:   :jumpy: :sad:   :bravo:    :haha:   :dedet:   :sn:   :down:    :up:  :tala-sylla:
   
Pour faire apparaitre vos commentaires immediatement, creez un compte seneweb (c'est rapide).

Nouveau!:   Retrouver toutes les archives concernant Intervention de 2006 à ce jour.

 

 


Pub

 




HitParade




HitParade