Accueil | Identifiez vous pour acceder à nos services |  Connexion | M'inscrire | Aide
actualites
L'Arche de Zoé jugée à partir de lundi en France
   Par Reuters | Reuters |  Lundi 03 décembre, 2012 11:55  | Consulté 5735  fois  | 7 commentaires   Favoris
| -Imprimer| Envoyer
International | Mots Clés: Procés, Arche de Zoé, Paris, Tentative, Enlevement, Tchad
source: Reuters

L'organisation caritative Arche de Zoé, son président Eric Breteau et cinq de ses membres sont jugés à partir de lundi en correctionnelle pour une affaire liée à un dossier de tentatives d'enlèvement d'enfants au Tchad en octobre 2007. Ils encourent jusqu'à dix ans de prison et 750.000 euros d'amende pour "escroquerie, exercice illégal de la profession d'intermédiaire en vue de l'adoption et aide au séjour irrégulier de mineurs étrangers". Six audiences sont prévues jusqu'à la mi-décembre, après quoi le jugement sera mis en délibéré. Arrêtés le 27 octobre 2007 dans l'est du Tchad alors qu'ils s'apprêtaient à emmener en France 103 enfants, six membres de l'Arche de Zoé avaient déjà été condamnés deux mois plus tard à huit ans de travaux forcés par la cour criminelle de N'Djamena pour tentative d'enlèvements. Ils ont été dans la foulée transférés en France, où leur peine a été convertie en janvier 2008 en huit ans de prison. Ils ont ensuite été libérés en avril 2008 à la suite d'une grâce du président tchadien. La procédure française vise les démarches engagées par l'ONG française avant le départ au Tchad. L'association a obtenu des sommes de plusieurs milliers d'euros auprès de dizaines de personnes auxquelles étaient promises l'arrivée, sinon l'adoption, d'un orphelin originaire de la province soudanaise du Darfour, limitrophe du Tchad. Les enfants finalement pris en charge étaient en fait parfois des enfants tchadiens, non orphelins et recueillis sur place au motif de leur prodiguer soins et éducation dans un orphelinat supposé être construit. Les chefs de village apportant les enfants dans les centres installés localement étaient rémunérés par l'Arche de Zoé, a établi l'enquête de police. Le jour de l'opération d'évacuation, les enfants avaient été maquillés et pourvus de faux bandages

PROJET DISSIMULÉ

Le projet avait été dissimulé autant aux autres ONG présentes au Tchad qu'aux autorités des deux pays, notamment celle de la région de la Marne où devait atterrir (Vatry-NDLR) l'avion transportant les enfants. Au total, 358 familles françaises avaient été impliquées en vue d'adoptions et avaient versé des sommes parfois importantes. Une trentaine sont parties civiles au procès. L'origine de la procédure menée à Paris remonte à juillet 2007 et à une dénonciation du ministère des Affaires étrangères qui avait repéré sur internet les démarches lancées par l'association en vue d'une adoption de Soudanais, ce qui était déjà illégal en soi car le droit de ce pays ne permettait pas ces procédures. Les membres de l'Arche de Zoé, auditionnés dès août 2007 par la police avant le lancement de leur opération, avaient évoqué un projet "d'évacuation humanitaire". Le dossier judiciaire n'avait ensuite pas prospéré jusqu'aux arrestations au Tchad. Sont finalement poursuivis en France quatre des six protagonistes du premier procès tchadien : Eric Breteau, sa compagne Emilie Lelouch, le médecin Philippe van Winkelberg, le logisticien Alain Péligat, ainsi que deux autres personnes, la journaliste Agnès Pelleran et un membre de l'association qui était resté en France, Christophe Letien. En revanche, deux autres prévenus du premier procès tchadien, l'infirmière Nadia Merimi et le pompier Dominique Aubry, ont été blanchis par l'instruction française et ne seront pas rejugés. Dominique Aubry pourrait être partie civile contre ses anciens camarades. L'association a toujours argué de sa bonne foi et de sa volonté d'aider les enfants d'Afrique pour justifier les méthodes et les démarches incriminées.

Edité par Yann Le Guernigou

Nouveau!:   Retrouvez toutes les archives concernant Procés de 2006 à ce jour.
Commentaires:   7   Total dont   0   En attente - ( Voir les commentaires sensibles) .
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
Xeme on December 3, 2012 (16:57 PM) 0 FansN°:1
Voilà le dossier qui s'il était dit tel qu'il est, beaucoup de gens, qui ont encore des doutes, auraient fini par comprendre notre monde. Les employés de ce funeste arche étaient venus voler des enfants qui allaient servir de cobayes, sacrifices et la satisfaction des détraqués pédophiles. Mais ça, vous ne l'entendrez jamais dans le tribunal. Depuis le retour de ces gens en France, c'est maintenant qu'ils seront jugés ? C'était le temps nécessaire pour la répétition du procès. Maintenant tous savent ce qu'il faut dire et ne pas dire. La date du théâtre peut être fixée.
Messenger on December 3, 2012 (18:30 PM) 0 FansN°:2
xeme là vous éte d un ridicule incroyable !! :haha:  :haha:  :haha:  :haha:  brave arch de zoé qui aura toujours mon soutien ! pendant que certains se moque du sort des enfants ,des talibé exploité honteusement par des lucifériens ,,,, :haha:  :haha:  :haha:  arch de zoé trop bon coeur se trouve piégé par leur bon coeur !! procéd ridicule ! ces gens mérite respect ,libération et réparation ! pendant ce temps ,,,, :haha:  :haha:  :haha:  les miséreux pauvres enfants k arch de zoé voulait sauvé sont devenu koi ?? esclave corvéables ou toujours encadré ,,,mais par qui ?? tout le monde se fiche du sort de ces enfants au tchade ! ils ont du maudire le démon sarkozy ,,,ki a fait capoté cette noble cause ,sortir de l enfer ces pauvres enfant dont xeme se fout royallement ! vous ferez mieux de dénoncer les marabous pédophiles violeur tantot rufisque ou ailleurs ,au lieu de pondre des inepties xénophobes et débilissime  :haha:  :haha:  :haha:  :haha: 
White Powder on December 3, 2012 (23:38 PM)0 FansN°: 2266953
@ Messenger...

tout simplement Merci de ta contribution....pour une fois que quelqu'un dis des choses intelligentes sur seneweb
Xeme on December 4, 2012 (09:49 AM)0 FansN°: 2267574
Messenger, je ne crois même pas que tu sois africain.
Les faits de l'Arche de Zoe coté africain:
- Ils viennent officiellement pour recueillir des enfants soudanais blessés et orphelins de guerre en passant par le Tchad sans en informer les autorités tchadiennes. Ils sont arrêtés au Tchad avec ces dits enfants. Mais en fait d'orphelins et blessés soudanais, il est apparu que tous les enfants qu'ils avaient avec eux étaient tchadiens et en bonne santé et aucun orphelin parmi eux. Ce qui était considéré comme blessure n'était en fait que des bandages sur des parties de corps intactes et humectés de mercurochrome. Les membres de l'Arche sont donc arrêtés au Tchad et doivent être jugés. Sarkozy annonce publiquement qu'il fait de leur libération son affaire personnel et promet de se déplacer au Tchad pour cela. La justice tchadienne qui devait les juger comprend l'enjeu. Le juge chargé du dossier, très futé, comprend qu'une demande de libération venue de la présidence tchadienne est en préparation, il prend ses congés, fait assurer l'intérim par un tout nouveau juge fraîchement sorti d'école et part pour le village. Le nouveau juge reçoit la demande de libération et comprend tout. Surtout que Sarkozy est déjà dans les mûrs tchadiens. Et la décision attendue du jeune juge doit être rapide. Il jauge son âme, mesure les enjeu et décide. C'est une démission qu'il remet au ministre de la justice. Une nouvelle juge (une dame) est nommée au pied levé, son premier acte a été la signature de la décision de libération sous forme d'un accord qui fera juger les membres de l'Arche en France et non plus au Tchad. Entre temps, la France de Sarkozy avait réveillé ses partenaires rebelles touaregs qui avaient repris les armes et leur avancée vers Ndiaména, jusqu'à ce que leurs tirs de roquettes touchent la ville faisant quelques morts. Lorsque la juge a signé la décision de libération, les rebelles ont rangé leurs armes.

Les faits de l'Arche du côté de la France.
- Dés qu'ils ont été rapatriés en France, la première décision des juges a été de les libérer en attendant le procès au lieu de les maintenir dans les liens de la détention; Ce qui a permis au président de l'Arche de Zoé (Eric Breteau) de bénéficier du soutien médiatique du lobby pour lequel il travaillé. Il a obtenu pas moins de 20 invitations dans les grandes chaînes de télévision, à des heures de grande audience pour répéter le scénario qu'ils ont concocté. Un travail pour effacer des cerveaux la vrai histoire de cette aventure de l'Arche. Mais pour qui travaillait l'Arche? Pour comprendre, il faut savoir que Sarkozy a un frère du nom de François Sarkozy, ce frère a un cabinet chimiste qui est en contrat avec Paris Biotech Santé. Quel genre de contrat ? Les laboratoires tel que Paris Biotech ont un problème. La production de médicaments est devenu un business très rentable, mais plombé par la concurrence et donc demande la rapidité pour mettre sur le marché de nouveaux produits avant les autres. Or cette rapidité ne peut sauter l'étape de l'expérimentation des produits avant vente. C'est dans ce créneau que s'engouffrent les cabinets du genre de celui de François Sarkozy. Ils se chargent pour le compte des laboratoires de faire l'expérimentation sur des humains des nouveaux produits et délivrent aux laboratoires des attestations "Bon pour la vente". Vous comprenez le schéma ? Pauvre écervelés de Messenger d'Afrique ? Les cabinets utilisent les ONG qui vont chercher en Afrique la matière première pour les expériences nécessaires.
Vous connaissiez ce pan de votre monde ? Allez pauvres moutons, nous ne comptons pas sur vous pour notre combat.

  Réagissez à cet article (en respectant les règles ci-dessous)

  • Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
    Ne devoilez pas
    les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
    de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
  • Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
  • Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Nom:
  
Commentaire:
:)   :-D   :cool:   :hun:   :cry:   :love:   :khelou:   :?:   :jumpy: :sad:   :bravo:    :haha:   :dedet:   :sn:   :down:    :up:  :tala-sylla:
   
Pour faire apparaitre vos commentaires immediatement, creez un compte seneweb (c'est rapide).

Nouveau!:   Retrouver toutes les archives concernant Procés de 2006 à ce jour.

 

 


Pub


 




HitParade




HitParade