Dimanche 17 Février, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Mamadou Oumar Ndiaye : ‘‘ Wade a un contentieux à solder avec Macky Sall’’

Single Post
Mamadou Oumar Ndiaye : ‘‘ Wade a un contentieux à solder avec Macky Sall’’

La Présidentielle 2019 pourrait se gagner ou se perdre par les ressentiments. Le directeur de publication du journal ‘‘Le Témoin’’ essaie de démêler l’écheveau du triangle à lourds contentieux Wade-Macky-Idy en vue de ces joutes.

Les plus de 500 000 voix de la coalition dirigée par le  Pds lors des Législatives pourraient faire pencher la balance à la Présidentielle de 2019 entre un duel Macky Sall et Idrissa Seck qui se dessine. Que choisirait de faire Abdoulaye Wade dans ce cas ?

S’il venait à être confirmé que Karim Wade ne pourrait pas prendre part à la Présidentielle du fait de son exil, de l’incertitude liée à son retour, il y a quand même une contrainte par corps qui pèse sur lui, et si finalement Abdoulaye Wade n’avait le choix qu’entre Macky Sall et Idrissa Seck, il choisirait incontestablement Idrissa Seck. Il a un contentieux à solder avec Macky Sall que tout le monde connaît : l’emprisonnement de son fils Karim Wade. Le président Wade ne pardonnera jamais cela à Macky et tant qu’il lui restera un souffle de vie, il se battra pour lui faire payer cet outrage, cette humiliation qu’il lui a fait subir. Pour Wade, Karim est ce qui compte le plus au monde. S’il n’arrive pas à prendre sa retraite politique jusque-là, c’est parce qu’il y a cette affaire de son fils. Même s’il venait à mourir, il ne reposerait pas en paix tant que Macky Sall n’aurait pas payé pour cet acte, cette déclaration de guerre qu’il lui a faite en embastillant ce qu’il a de plus cher au monde.

Cette haine surclasserait le ressentiment qu’il pourrait avoir pour Idy ?

Absolument ! L’adversaire principal pour Wade, c’est bien Macky Sall. Quel que ce soit ce que Wade peut lui reprocher, Idrissa Seck n’a pas mis Karim en prison.

Entre le père Wade et ses deux fils (Idy et Macky), où s’arrêtent les rancunes et où commence la politique, ou plutôt la realpolitik ?

Tout est entremêlé en réalité. Entre les trois, il n’y a plus que la politique pure, qui est devenue une variable au même niveau que les passions. Il y a des haines recuites entre eux, l’animosité personnelle, les rancunes. Le fait pour le pape du Sopi d’avoir jeté en prison Idy pour faire la place à son fils a fait naître une rancune du président du parti Rewmi vis-à-vis de Wade, ainsi qu’une envie de revanche sur le fils car Idy a toujours considéré que c’est parce que Karim était en situation de succéder à son père qu’il a été éliminé. Entre Abdoulaye Wade et Macky Sall, il y a eu le limogeage du dernier de son poste de l’Assemblée nationale doublé de son exclusion du comité directeur du Pds. Lui aussi a eu cette haine qui lui a donné la force de sillonner plusieurs fois le Sénégal et de se préparer à prendre le pouvoir. Dieu l’a porté à la tête du pays et une fois acquis, Macky Sall a lancé la traque des biens mal acquis.  Elle devait concerner 25 personnes mais à l’arrivée, il n’y en a qu’une seule qui a été vraiment inquiétée, Karim Wade, même si Tahibou Ndiaye a fait quelques mois en prison. Mais la traque n’a concerné que Karim Wade en réalité, qui a payé de sa personne par un emprisonnement de plus de trois ans et un exil. Donc c’est un ‘‘Mortal Kombat’’ entre l’actuel président et son prédécesseur.

Il ne faut pas oublier non plus qu’Idrissa Seck considère que sa disgrâce a commencé avec Macky Sall qui a lu son acte d’accusation devant tout le corps diplomatique au Méridien Président. Un réquisitoire que l’actuel président du Conseil départemental de Thiès ne pardonnera pas non plus à Macky Sall. Tout comme il lui en voudra le fait d’avoir ravi la présidence de la République, dont il pensait qu’elle lui était destinée. Idrissa Seck s’est toujours vu en quatrième président du Sénégal. Le fait d’avoir été coiffé au poteau et d’avoir également perdu l’héritage de Wade lui est lourd puisqu’à l’arrivée, Macky Sall l’a dribblé. Ensuite, ce dernier a passé tout son temps à débaucher les collaborateurs d’Idrissa Seck, ce qui est un motif de grief personnel. Il lui a rogné les ailes. A part Déthié Fall et Abdourahmane Diouf, tout le monde est parti. On va vers une lutte finale, une mère des batailles entre Idrissa Seck et Macky Sall qui va être arbitrée par le président Wade. Mais arbitrer n’est pas le mot juste, puisqu’il suppose être neutre. Je le dis encore, s’il ne restait que cette éventualité, Abdoulaye Wade soutiendrait Idy.

Et les militants du Pds dans tout ça, accepteront-ils de suivre le ‘‘Vieux’’ de manière inconditionnelle ?

Je pense qu’à ce moment, le Parti démocratique sénégalais va éclater en deux pôles. L’un va soutenir Macky Sall et l’autre Idrissa Seck. Il ne faut pas oublier qu’Idy a toujours clamé être l’actionnaire majoritaire du Pds. Il y a, de fait, une frange de ce parti qui nourrit une sympathie pour lui et qui serait prête à le rallier, tandis qu’il y a, ce n’est un mystère pour personne, une bonne partie du Pds qui est entretenue par Macky Sall. Au moment de faire les choix, ils vont rejoindre à leur tour le chef de l’Etat. La formation politique de Me Wade va se scinder en deux parties d’importances inégales. Je ne peux toutefois pas dire quelle est la partie majoritaire.

OUSMANE LAYE DIOP


22 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (02:15 AM)
    Pape Diop soutiendra Idy c’est sur à 100% le reste je ne sais pad
    • Auteur

      Bouki Sine

      En Mars, 2018 (11:48 AM)
      attention, wade a un contentieux "politique" à solder avec macky sall... c'est vrai ! mais aussi un contentieux "morale" beaucoup plus grave avec idrissa seck... avec macky le dialogue est encore possible, sinon un espoir politique qui existe toujours. par contre, la famille wade n'a plus aucune confiance en idrissa seck, qu'elle considère comme un traitre qui peut à tout moment vous poignarder dans le dos...
  2. Auteur

    Anonymecaba

    En Mars, 2018 (02:21 AM)
    www.calebasses.com un site à ne pas manquer
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (03:00 AM)
    Bien vu M.omar Ndiaye. Mais à mon avis Macky à une bonne longueur d'avance sur tous les autres candidats. C'est lui le plus doué des fils de Wade. Incontestablement.
    Auteur

    Moor

    En Mars, 2018 (04:11 AM)
    wade n'a de fils que karime. tout bon politicien voudrait s'entourer d'universitaires.ce qui explique le soit-disant estime qui ie liait avec ces derniers.quand on considere quelqu'un comme etant son fils,on ne lui tend pas de pieges.le systeme ''ma famille d'abord et le reste apres'' n'a pas passe inapercu. DIRE WADE BAAYU MAKY LA est insence !!!!!!
    Auteur

    Ex Goor

    En Mars, 2018 (05:56 AM)
    Ah bon¡¡¡¡ Et moi qui pensais que Karim a été mis en prison par les articles du code pénal qui exixtait depuis longtemps. Des journalistes qui disent au monde entier que ceux qui sont en prison le sont parce que Macky a dicté leur sentence. Que ces gens-là n'ont rien à se reprocher? On exgère quand même. Tout est " fabriqué", Karim est blanc comme neige, pas de malversation ni rien du tout. Même la logique veut qu'avec tous ses pouvoirs et ceux de son père, Karim soit tenté de " prendre" un peu dans la caisse. Un Ministre senegalais qui voyageait seul en JET PRIVÉ , le seul. Ça dit quelquechose. Pour ou contre Karim, ce fait est effrayant quand même. Ça nous oblige à nous poser des questions. Pourquoi lui seul?
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (08:22 AM)
    Analyse vraiment pauvre. Que fait-on du peuple sénégalais en effet? Des spectateurs inactifs de cette bataille ?
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2018 (09:01 AM)
      en tout le peuple sénégalais a un lourd solde contentieux a solder avec laye sopi. si vous pensez que les senegalais sont amnesiques pour reconduir ces fossoyeurs du pds au pouvoir, vous vous trompez lourdement mr le journaliste partisan. continuez a prendre les senegalais comme des moins que rien.
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (08:22 AM)
    Analyse vraiment pauvre. Que fait-on du peuple sénégalais en effet? Des spectateurs inactifs de cette bataille ?
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (08:40 AM)
    wade reste tranquille le monde la c pour dieu le tout puissant

    macky president

    macky sall président

    macky sall président de la repiblique du Sénégal en 2019 isalahou rabbi amine
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (08:41 AM)
    Wade ne représente plus rien au Sénégal . Il a été lamine par le premier ministre au dernière élection legislative. Ne vous faites pas d'illusion , le president Maky Sall va passer au premier tour., Le jour ou la machine des républicains et Benno Yakar se mettra en marche vous allez être surpris. Eux ils se préparent en douce et vous, vous passer votre temps à bavarder. : :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (08:51 AM)
    Un contentieux ? De combien de dizaines de milliards ?
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (09:06 AM)
    Générosité contre ingratitude !

    Wade a donné à Maky son premier salaire en le nommant Directeur général de Petrosen.

    Wade a nommé Maky Ministre, Premier ministre et Président de l’Assemblée nationale.

    Wade accorde le privilège historique au seul Ministre Maky de participer à la confection de la liste des membres du Gouvernement par le Premier Ministre Idrissa Seck.

    La seule fois où Wade a passé la nuit dans la demeure d’un politicien, c’est chez Maky à Fatick.

    Wade rend visite à la vieille maman de Diouf à Louga pour lui dire ceci : sa doom moo dém sa doom moo nieuw, votre fils Diouf est parti mais c’est votre fils Wade qui est là, n’ayez rien à craindre.

    En battant Diouf en 2000, Wade a envoyé Diouf en mission à l’étranger avec avion présidentiel.

    En quittant le Sénégal Wade met l’avion de commandement à la disposition de Diouf.

    Wade n’a jamais inquiété la famille de Diouf qui l’a pourtant jeté mille fois en prison avec ses lieutenants et partisans, sans compter les procès en sorcellerie. Summum de la générosité, Wade mobilise le Sénégal et l’Afrique diplomatiques pour que Diouf soit élu triomphalement Secrétaire général de la Francophonie.

    Regardez comment Macron a honoré son prédécesseur Hollande à l’Elysée!

    Admirez Macron rendant une visite de courtoisie le jour de la passation de pouvoir au Maire de Paris Anne Hidalgo qui lui est farouchement opposé pendant la présidentielle.

    Découvrez Emmerson Mnangagwa destituer le Président Mugabe et lui rendre dans la foulée un vibrant hommage devant la nation pour services rendus.

    Louez le triomphe modeste de Justin Gatlin le vainqueur de la finale du 100 mètres à Londres 2017 qui vient se prosterner devant le maître vaincu Usain Bolt pour lui rendre les honneurs !

    Déplorez, ici au Sénégal, comment Maky le locataire de Dieuppeul en 2000, a tenté en vain de tuer Wade en larguant au Palais, lors de la passation de pouvoirs, des siffleurs professionnels pour humilier Gorgui, sa famille politique, biologique et ethnique. Manipulations tous azimuts de la justice et des medias pour anéantir Wade qui lui a tout donné. Gestion sombre et vicieuse des appareils idéologiques, juridiques, répressifs et financiers de l’Etat aux trousses du premier Président issu de l’alternance et de ses proches. Embastillement pour des raisons politiques de Karim, unique fils ainé de Wade qui vient de perdre sa femme qui lui laisse deux petites filles orphelines. Réformes constitutionnelles déconsolidantes en instituant un âge plafond pour les élections présidentielles afin d’empêcher Wade de se représenter.

    Indignez-vous avec Maky qui embastille les maires opposants et leur empêche d’administrer correctement leurs localités.

    C’est maky qui a poussé Wade le promoteur de la démocratie et des infrastructures modernes, à revenir en politique à coups de vexations, humiliations, haine, méchanceté gratuite, manipulations de la justice, prisons, spoliations, débauchages. Maky pousse le cynisme émergent jusqu’à arracher à Wade dans le cadre d’une prétendue traque des biens mal acquis, sa maison du point E. Tous les sénégalais devaient se lever pour réclamer la restitution de ses biens à Wade qui loge comme un sans domicile fixe chez Me Madiké Niang.

    Imaginez Wade un ancien Président de la république squatteur de maison, sans foyer au Sénégal qu’il a dirigé pendant 12 ans. Voilà la prouesse de Maky. Wade est une personnalité qui ne mérite pas un traitement aussi dégradant ! Honteux pour l’image, l’histoire et demain il fera jour!

    Sûr que Maky se prépare, si notre Gorgui national devait mourir, à lui refuser un tombeau au Sénégal comme Paul Biya du Cameroun l’a refusé à Ahmadou Ahidjo enterré à Dakar ; mais cela, le peuple sénégalais imbu des valeurs ancestrales et religieuses, s’y opposera.

    Au bal des hypocrites, un jour, une, une première et dernière fois devant le cercueil de Gorgui enveloppé du drapeau vert or rouge ou bleu banc rouge du colon gaulois et pourquoi pas bleu jaune du PDS, point de baiser de Judas, de simagrée, de compassion feinte, de larmes de crocodiles, d’oraison funèbre du bout des lèvres, de silence de mort qui bruit le mensonge, de drapeaux mis en berne, de musique militaire, de deuil national, de livre des condoléances à ouvrir, de délégations officielles, de cortège funèbre pour Touba la sainte, de musique religieuse dans les medias, de groupes de presse qui rendent des témoignages de circonstance, de monuments et lieux à son nom !

    Non, Abdoulaye WADE ne mérite pas le traitement que lui inflige haineusement Maky !

    Djoloff fign

    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2018 (09:13 AM)
      ce posting est rassurant , le même disque à la veille des échéances électorales et les résultats sont toujours les mêmes
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (09:08 AM)
    Sabotage organisé des élections

    Posez la grille ethnique et vous lirez Maky facilement.

    60 milliards à Maky pour une carte par personne qui ne viendra jamais alors que wade , avec 15 milliards, a produit 2 cartes par personnes dans le temps et dans l’espace. Maaky qui avait promis 3191 milliards de FCFA avec les conseils décentralisés et 500 mille emplois aux jeunes , est incapable de nous livrer des cartes d’identité.

    Maky choisit les candidats à toutes les élections en manipulant la justice qui les élimine, demandez à Karim et Khalifa.

    Maky choisit les électeurs en sabotant l’inscription, la fabrication des cartes, leur distribution, la fabrication des bulletins, leur acheminement, l’organisation du vote et la proclamation des résultats. Maky a délibérément saboté les élections à Dakar, Touba, en milieu wolof, mouride et dans les zones non favorables. Aucun problème dans les régions toucouleur ou de sa belle-famille du Sine. Les 90.000 électeurs de 200 bureaux de vote à Touba n’ont pas voté parce que Maky n’en voulait pas. 1 million 500 sénégalais, des sans-papiers, n’ont pas voté par sabotage organisé. 60 milliards investis sur des cartes pour voler les élections. Maky avait 5 ans pour préparer les élections. Il organise la fraude industrielle en confisquant la voix du peuple comme avec son wakh wakhééte sur un mandat de 5 ans Relisez Althusser, Maky a confié l’appareil répressif de l’Etat à abdoulaye daouda diallo, l’appareil idélogique confié à yaya abdoul kane ministre des télécoms, Racine talla à la RTS, ARTP avec le DG Abdou karim sall et le PCA Abou Abel Thiam, l’opérateur de téléphone Hayo couvrant le Fouta,Tigo à Yérim sow qui avait mis l’hotel Radisson à la disposition de Maky pendant la présidentielle de 2012 comme Alassane Ouattara avec l’hôtel Ivoire d’Abidjan pour lui servir d’Etat-major de guerre au cas où wade refuserait de céder le pouvoir. Maky manipule la Constitution pour empêcher à Wade de se présenter à une élection présidentielle.

    Il n’ y a que les wolofs qui sont emprisonnés dont les candidats sérieux que sont Karim Wade et Khalifa. Cissé Lo avait déjà théorisé la coalition toucouleur et sérére. Senghor couplé à Mamadou Dia et Diouf avec son dauphin Tanor ont initié cette coalition ethnique depuis 1960 . Maky la perpétue avec Dione depuis 2012.. En plus de la toucoulorisation de la republique par des nominations, des bourses ethniques et recrutements ethniques d’ASP, Maky veut bruler ce pays où la coexistence des peuples et religions était incontestable. La justice récite une dictée sous contrôle de Maky. Attention Maky est dangereux !

    Chers compatriotes, réveillez-vous !



    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (09:27 AM)
    Saawaaay, dans une démocratie moderne et juste, wade devrait dormir à Rebeuss
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (09:40 AM)
    Deux terrains jumelés situés à Kounoune prés base armée française et cité kalya

    *7*7*5*5*6* 2*6 *5*4





    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (10:02 AM)
    Un ami m'a dit que wade pourrait jouer la carte macky en 2019 pour que karim soit président en 2014 car jouer la carte Idy, c'est retardé les chances de Karim des deux mandats que ferait le nouveau président idy (2019-2024-2029)
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (10:04 AM)
    Un ami m'a dit que wade pourrait jouer la carte macky en 2019 pour que karim soit président en 2024 car jouer la carte Idy, c'est retardé les chances de Karim des deux mandats que ferait le nouveau président idy (2019-2024-2029)
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (10:17 AM)
    Ni Idy,ni Macky pour Wade,ce sera Aïssata Tall Sall pour casser l'électorat ethnocentriste, récupérer l'électorat de Khaf, diviser le PS etc.
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (10:41 AM)
    les inscriptions ont redemarre

    BINDOU DJILENE LOLO AM SOLO

    ne ratez jamais la bataille de 2019 lhistoire le retiendra.

    president bo khamne NJAK ELECTION YI MOOK Njack bakanam la yamalee.

    le peuple doit etre debout

    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (11:43 AM)
    ce oumar ndiaye n'a jamais été sérieux, il roule pour son propre intéret. Et aprés l'élection de WADE en 2000, j'ai trainé aux alentours du ''TEMOIN'' qui était en ce temps là à GIBRALTAR (aprés avoir quitté la rue RAFFENEL) et ces messieurs n'étaient pas du tout contents et parlaient meme de coup d'état, tellement ils ne voulaient pas de WADE; Si presque 20 ans aprés ce gars a toujours peur de wade (un vieux), et peut aller jusqu'à l'insulter (dire de quelqu'un qui est en vie qu'il se retournerait dans sa tombe, c'est la plus grande insulte et la plus grande haine envers wade), cela pose problème et que cette analyse est trop partiale. Et puis je pense que c'est le peuple qui décidera.
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (15:38 PM)
    Les journalistes senégalais sont des pitres.Ils dorment ..Les journalistes senégalais sont des pitres.Ils dorment ...
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (17:46 PM)
    SEUL OUSMANE SONKO PEUT RELEVER CE PAYS QUE CES ULTRA CORROMPUS ET COMPLEXES FRANÇAIS ONT COMPLETEMENT RUINE.NOUS RENDRE NOTRE DIGNITE DES FRANÇAIS. NOS CARTES D'ELECTEURS C'EST LE VRAI COMBAT QUI VAILLE . ALY NGOUILLE NDIAYE DEGAGE
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (11:03 AM)
    avec

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Kiss FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Radio record
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR