Mame Less Camara, analyste politique, au sujet des alliances : « c'est un jeu de dupes »

  • Par : Seneweb News | Le 12 avril, 2013 à 17:04:18 | Lu 5088 fois | 2 Commentaires
content_image

Mame Less Camara, analyste politique, au sujet des alliances : « c'est un jeu de dupes »

L'analyste politique Mame Less Camara, dans un entretien accordé à l'Observateur, explique la motivation des structures se réclamant du pouvoir. 

« C'est une technique de négociation partagée avec la formation politique censée détenir le pouvoir et même l’espace politique. (...) Une identité partagée qui fait que ces démembrements ou ces associations sont perçues comme des organisations bienveillantes avec lesquelles on peut négocier et faire des concessions. Il s'agit moins de convictions politiques des initiateurs de ces organisations pour pouvoir faire avancer les tumeurs causent. Et c’est dans toute l’histoire politique du Sénégal. 

Les partis au pouvoir sont des vases communicants par rapport au pouvoir. Ce sont très souvent des adhésions très faibles. La logique c’est non pas de partager une idéologie, une vision du monde avec un parti, mais de donner des gages de bienveillance.» 

A la question de savoir s'il s'agit plutôt d'une logique de win-win (donnant-donnant), l'expert explique que c'est surtout «un jeu de dupes», parce que, poursuit-il, «chacun sait que l'autre n'est pas sincère. 

Chacun est là pour ses intérêts. Le parti (ndlr: Apr, Alliance pour la république, parti présidentiel) continue sa croissance et les "entrepreneurs politiques" gagnent quelque chose en retour de leur adhésion.»

Seneweb News

Articles similaires

Commentaire (2)


Pagaye En Avril, 2013 (21:29 PM) 0 FansN°: 1
Il fallait refuser de suivre un homme kidnappé et instrumentalisé par des socialistes et de vieux communistes au point d’oser regarder tout un peuple dans le blanc des yeux et lui promettre de diminuer le prix des denrées de 1ere nécessité, en faisant fi des coûts de production qu’il ne maitrise pas ; et qui aujourd’hui, fait face en toute impuissance, à la flambée de l’ensemble des prix, plongeant notre pays dans une crise économique et financière sans précèdent.

Fallait pas suivre un homme qui crie, urbi et orbi, probité et sobriété à tous les carrefours du pays, alors qu’on informe peu après, qu’il disposerait d’un patrimoine symbolisé par un iceberg dont la seule partie visible dépasse dit on, les 8 milliards.

Oui ils avaient toutes les raisons de refuser il y a un an de soutenir des hommes dont le profil éthique pour gouverner est douteux, de suivre un candidat président sans vision, et conviction claires, qui une fois élu passerait tout son temps à tâtonner, tergiverser et imiter au lieu d' initier.

Ces politiciens ont tous presque accepter de participer au remplacement de notre aristocratie par une «artistocratie» appuyée par une prétendue presse libre, mettant en avant un libertinage et une «théâtralisation» de la vie politique

Non, ils devaient refuser de tromper les sénégalais en reclamant un audit global et non sélectif de tous ceux qui ont géré les deniers publics de 2000 à 2012. Que tous ceux qui ne disposaient pas de titres fonciers, de permis d’occuper ou d’une moindre carte grise en 2000 et qui aujourd’hui possèderaient plusieurs dizaines d’hectares du domaine national, des appartements à l’extérieur et un parc de plusieurs grosses cylindrées, disent comment ils les ont obtenus : ce serait cela la rupture

Pourquoi ont ils accepte de cautionner un régime qui réduit notre patronat en «poltronat» dont les capitaines courbent l’échine devant les décideurs politiciens aux fins de décrocher des avantages ou des marches publics. Notre pays avait il pas besoin d’un régime nouveau qui comme l’ancien, promeut la transhumance pour asseoir sa base en réduisant une certaine classe ou caste politique en un troupeau affamé errant de prairie en prairie.

Pourquoi laccepter l’hypocrisie la vaste entreprise de liquidation de notre âme nationale et se résoudre à suivre ceux-là que l’on suspecte d’ambitionner de livrer notre pays à des lobbies étrangers obscurs.

Beye En Avril, 2013 (07:43 AM) 0 FansN°: 2
avec macky sall les senegalais vont vivre lenfer

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Services

NECROLOGIE

Awa Diallo Mboup

30 Septembre 2006 - 30
Septembre 2012

QUE LE BON DIEU L'ACCEUILLE DANS SON PARADIS

ANNONCES AUTOMOBILES

Nissan - NS

19 000 000 FCFA

Mercedes-Benz S Class

1 500 000 FCFA

Mercedes-Benz S Class

3 000 000 FCFA