Lundi 19 Août, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Vers davantage de compétences transférées aux collectivités locales ( Macky Sall )

Single Post
Vers davantage de compétences transférées aux collectivités locales ( Macky Sall )

L'Etat du Sénégal va transférer davantage de compétences vers les élus locaux sans renoncer à ses prérogatives, a indiqué, lundi à Dakar, le président de la République, Macky Sall.

"L'Etat ne peut pas se dessaisir, cela n'a pas de sens", a-t-il déclaré à l'ouverture d'une concertation nationale avec les exécutifs locaux du Sénégal, dans le cadre de la mise en œuvre de l'Acte 3 de la décentralisation.

Macky Sall réagissait à certaines préoccupations soulevées par le président de l'Association des maires du Sénégal (AMS), Abdoulaye Baldé, et celui de l'Association nationale des élus locaux du Sénégal (AEL), Alé Lô. 

MM. Baldé et Lô ont fait part des inquiétudes des deux élus locaux concernant la part de recettes devant leur revenir pour le compte de la Taxe sur la valeur ajoutée (TVA).

Selon le chef de l'Etat, le tout est de "définir et d'élargir le périmètre des dépenses, de renforcer la part d'investissements publics du niveau central vers le niveau décentralisé".

"Quand vous dites qu'il n'y a que 5,5 % de TVA qui sont alloués aux collectivités locales, il faut que l'on revoit les bases du calcul", a-t-il ajouté à l'endroit de M. Baldé.

"Je suis d'accord avec vous pour transférer davantage de compétences et de moyens, renforcer les moyens pour le fonctionnement'' sous certaines conditions, a réagi le président de la République.

"M. le maire, a-t-il relevé à l'adresse de l'édile de Ziguinchor Abdoulaye Baldé, vous noterez qu'il ne saurait être question d'un dessaisissement, mais bien d'un transfert de compétences dans la plénitude de l'autonomie des collectivités locales".

"Je suis avec vous sur plus de transferts vers les collectivités, mais plus d'exigence (aussi) vis-à-vis" des exigences locales, a souligné le président de la République, selon qui la dernière préoccupation qui sera tenue en compte concerne "le ratio qu'il faut fixer sur le recrutement du personnel local''.

Aussi a-t-il a invité les exécutifs locaux à maintenir l'Association nationale des secrétaires communautaires du Sénégal (ASCOM) dans les nouvelles communes issues des communautés rurales.

"C'étaient les agents communautaires, ils devront être les premiers personnels de la commune et s'ils ont les compétences pour rester des secrétaires municipaux, il faudrait les privilégier", a-t-il dit.

SK/ASG/BK


Article_similaires

5 Commentaires

  1. Auteur

    Boy Diola

    En Septembre, 2014 (18:48 PM)
    il faut respecter les elus locaux

    • Auteur

      Une Salete Politque Pr

      En Septembre, 2014 (12:21 PM)
      plus tu poses des contraintes au travai. de khalifa sall

      plus les senegalais te rejette t

      plus les senegalais confirme ton sens eggocentrique ton individualiste ton anti patriotisme et ta gourmandise du pouvoir defaut herite de wade


      macky deal lool sa kneel reviews a tes esprits.

      arretes d'ecouter ceux quit 'entoure seulement mis par leur pain et privileges faciles ( juste soutenir macky )

      macky soutiens toi que t'a ete elu par defaut. etant membre de l'ex alternoce tu ne pouvais etre un choix favorites des senegalais. tu es plutot une roue de secours


      alors macky garde profile bas. arrete d'abus et de ton pouvoir

      meme tes ige l'ont mentionne dans leur derniers rapport annuel


      jeune tu es entrain de perdre la tete. tu es entrain de prendre de l'addiction a la politque et au pouvoir.

      macky fait attention. les senegalais ne sont pas dupe. meme si tu recupereres les oeuvres de la mairie de dakar c'est toujours le nom de khalifa l'initiateur de l'action concrete jusqu'a ce que le president jaloux lui ait retire ces actions ces resultats

      macky tu es vraiment idiot. est - ce que tu reflechis arretes tes actions vendictivess deguisees


      t'es mechant macky sale. t'es une salete politique pire que wade
  2. Auteur

    Xelcom7

    En Septembre, 2014 (19:14 PM)
    Toutes ces concertations et palabres montrent bien qu'on a mis la charrue avant les bœufs et le plus inquiétant c'est que si les Collectivités locales ne fonctionnent pas, c'est l'Etat central qui va avoir milles problèmes à gérer chaque jour. En outre, le Président n'a pas dit un mot sur la fonction publique locale qui est l'ossature de toute réforme de la gestion de proximité. Attention!
    Auteur

    Fataly

    En Septembre, 2014 (07:07 AM)
    L'état ne doit pas obliger les communes à intégrer les ascom .C'est l'état même qui les avait recrutés il n'a qu'a chercher ou les caser. Il ne faut pas qu'il crée d'avantage de problèmes aux nouvelles communes .Ils en ont déjà assez alors qu'ils n'ont même pas encore commencé .
    Auteur

    Balla Sall

    En Septembre, 2014 (11:28 AM)
    Si nous ne maintenons pas les ASCOM, certains secrétaires municipaux et surtout les ex SG de regions, nous travaillerons 2 ans sans rien faire de grand. Nous seront des CL de bureaucratie, pas plus. Ces gens c'est des sebegalais avec une grande expérience. Nous sommes les ordonnateurs . De quoi avons nous peur? La patrie avant le parti c'est déjà ça.
    Auteur

    Le Peuple

    En Septembre, 2014 (12:25 PM)
    cette décision du Président est à saluer ,le renforcement des acquis de développement passe impérativement par un dialogue pérmenant entre collectivités locales et le gouvernement

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01
Banner 01
Top Banner
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR