Wird, Wazifa, Salatul fatihi, Jahwaratul Kamal : Les incontournables de la Tijania

  • Source: : Seneweb.com | Le 30 novembre, 2017 à 11:11:40 | Lu 11821 fois | 33 Commentaires
content_image

Wird, Wazifa, Salatul fatihi, Jahwaratul Kamal : Les incontournables de la Tijania

Après la prière de l'aube ce jeudi 30 novembre 2017, jour du Maouloud, célébrant la naissance de Seydina Mouhamed, Tivaouane a tonné au son des "wazifa". Le "wird" tidiane était à l'honneur. "Salatul Fatihi" et "Jahwaratul Kamal" ont fusé de partout, de toutes les mosquées de la cité religieuse. Seneweb vous familiarise avec "le lexique" Tidiane.

Mawlid (ou Maouloud) : La commémoration de la naissance du prophète

Mawlid (ou Maouloud) est la fête commémorant la naissance du Sceau des Prophètes, Mouhammad (Salalahou Aleyhi Wasalam). En quelque sorte, c'est l'anniversaire du Prophète (Psl). Au Sénégal, Gamou est le terme le plus utilisé pour remplacer la Mawlid. Elle est célébrée, selon le calendrier musulman, à la date du 12 de Rabia al Awal, qui correspond au troisième mois de l'année musulmane. Tout comme Noël, célébrant l'anniversaire de la naissance de Jésus, l'anniversaire de Mouhammad (Psl) n'a jamais été célébré de son époque. C'est donc une innovation, mais de l'avis de plusieurs soufis, c'est une innovation qui n'a d'autres buts que de célébrer le Sceau des Prophètes (Psl) et de ramener les fidèles vers ses enseignements, ce qui en fait une innovation acceptée et louable.

Le Wird : La première incantation transmise par le Prophète

Appelé aussi "lazim", le "wird" est la première des incant ations que le Prophète Mouhamad (PSL) a transmises à Sidi Ahmad Tijaan. Il était composé du "Iztihfaar" (demander pardon à Dieu) et de la prière sur le Prophète (Psl) avant d'être complété par la formule de l'unicité de Dieu (La ilaha illalah). Une fois que le talibé embrasse la Tariqa Tijaan, il est dans l'obligation de réciter les différentes invocations qui constituent l'acte d'engagement qui lie le talibé. Le Wird est fait deux fois par jour (matin et soir).

Le wird de la Tariqa Tijania comporte d'abord la formule de refuge contre Satan ("A-ûzu billâhi minach chaytânir rajîm", "Je me réfugie auprès de Dieu contre Satan le maudit"), la Fatiha (pas obligatoire, mais fortement recommandée), première sourate du Coran où la Basmala (Bismilahi-Rahmani-Rahimi), puis l'Istighfar (astahfouroulah, demander pardon à Dieu), et la Salatoul hala nabi (prière en l'honneur du prophète). Pour effectuer le wird, le talibé devra être en position assise, s'orienter vers la Qibla (la direction de La Mecque) comme pour la prière (sauf s'il est en voyage) et réciter les invocations à voix basse.

La Wazifa : Une obligation pour tout talibé tidiane

Elle est obligatoire pour tout talibé ayant reçu l'autorisation, comme le wird, à la différence qu'elle se fait une fois par jour. La wazifa peut être accordée à tout musulman, féminin ou masculin, fille ou garçon pubère. Mais, avec l'autorisation d'un muqqadam. Pratiquée dans la pénombre (matin ou soir), autour d'un tissu blanc (un linceul), la wazifa est l'un des rites les plus importants de la Tijaniya. Concernant l'utilisation de ce linceul, le Professeur Ben Abdelaziz Ben Abdallah nous apprend que sa pratique remonte du temps de Sidi Ahmad Tijaan : "Cela a été motivé par le fait que le promoteur de la tarîqa récitait la wazifa, avec ses talibés, dans le long couloir de sa demeure, la zaouïa n'ayant pas encore été construite. Il n'était, alors, destiné qu'à couvrir le sol, tel un tapis pour la prière. Il n'est donc pas obligatoire dans ces zikr." Selon l'islamologue, le Professeur Abdoul Aziz Kéké, "la composition de la Wazifa ne s'est pas révélée sur Cheikh Ahmet Tidiane d'un seul trait. Au début de son institution, la wazifa était composée de deux séquences que sont l'Istikhfar ou invocation de pardon et de retour à Dieu ("Astaghfiroullah el ‘Adhim alladhi lê ilêha ila Houwa el Hayyou-l-Qayyoum") et la prière sur le Prophète (salatu alaa Nabi). Ce n'est que 4 ans après qu'elle est complétée, car le Prophète Mouhamed (Psl) ordonne au fondateur de la Tidjanyya d'adjoindre à cette liturgie la formule attestant de l'unicité de Dieu et la Jahwaratoul Kamal."

Salatul fatihi : La meilleure des prières sur le Prophète

La salatul fatihi est une prière sur le Prophète (Psl). Selon des savants, c'est la meilleure des prières sur le Prophète (Psl). Pr Kébé : "C'est la prière sur le Prophète par excellence. Car aucune autre n'atteint, dans sa valeur ésotérique, la hauteur de la salatul fatihi. Elle a été prescrite à Cheikh Ahmad Tijaan du fait de son caractère sublime." Cette prière a été découverte par Mouhammad al Bakri Essadiki, mais ce dernier aurait reçu l'ordre de ne pas l'inclure dans ses rites, dans la mesure où elle était réservée à un des descendants du Prophète (Psl). Lequel descendant est donc Sidi Ahmad Tijaan.

Dans la "salatoul Fatihi", le Prophète, qui est l'objet de la salutation, est qualifié de promoteur d'ouverture de tout ce qui est obstrué et caché de tous les messagers antérieurs. IL est également qualifié de Réalisateur de droit par le Droit, c'est à dire par le pouvoir du droit, attribut de Dieu et Guide du croyant vers le chemin de Dieu. Salutations aussi aux descendants du Prophète, salutations à la hauteur de leur ancêtre, le Messager d'Allah."

Jahwaratul Kamal : "La Perle de la Perfection"

C'est une des composantes de la wazifa au cours de laquelle, juste après la formule de l'unicité de Dieu, elle est récitée 12 fois (qui peuvent être remplacées par 20 salatul fatihi lorsqu'on est dans un moyen de locomotion). C'est une invocation des plus mystiques. A tel point que le Jahwaratul kamal ne doit pas être récité sans purification absolue du corps et du lieu et il n'est pas non plus recommandé de l'effectuer sur une monture. Cette invocation a été révélée à Sidi Ahmad Tijaan à travers une dictée divine. "La Perle de la Perfection" est aussi un code d'accès au Prophète (Psl) réservé aux initiés. Le Pr Kébé nous apprend que "le texte du Jahwaratoul kamal renvoie à des sphères célestes, à la dimension de Dieu et à la personnalité de son Envoyé… Mohamed (Psl), accompagné de ses fidèles dont Cheikh Ahmet Tidjane, s'invite à la ronde de la wazifa à la septième récitation de cette invocation."

Hadra Juma'a : Le rendez-vous hebdomadaire des disciples

C'est un zikr collectif qui commence avant le coucher du soleil, le vendredi soir, et dure jusqu'à l'heure de la prière de Maghrib (entre les prières de takusaan et de timis). La Hadra se fait autour du pilier de la proclamation de l'unicité de Dieu (La illaha ilallah), que les fidèles peuvent réciter entre la prière de takusan jusqu'à celle de timis, sans contrainte d'atteindre un nombre précis, mais en arrivant au moins à 1000.

La Hadra est effectuée ainsi qu'il suit : Prononcer la formule de refuge contre Satan, réciter trois fois la formule de pardon comme dans la wazifa ( "Astaghfiroullah azim alazi la ila ila Houwa al Hayyoul-khayyoum"), trois fois la salatul fatihi, réciter la formule de clôture et enchaîner par la récitation continue du pilier qu'est la proclamation de l'unicité de Dieu (La illaha ilallah) avant de finir par la formule "Mouhamadou rassoulou llah ‘alaîhi sallamoullah", la formule de refuge contre Satan, la salatul fatihi, suivie du verset "Inna Allaha wa malaïkatabou […]" et des derniers versets de la Sourate Saffat ( "Soubhana rabbika rabbil ‘izzati […]"

Muqqadam / Wasila : Le guide spirituel

Le Muqqadam ou le Wasila est celui par lequel on accède à la tariqa tidiane. Au Sénégal, le mot Serigne est plus souvent usité pour désigner un wassila. C'est lui qui a l'autorisation de transmettre le wird, les enseignements, les obligations et les invocations (zikr) à réciter aux initiés de la Tariqa, les talibés. C'est un ambassadeur, un délégué agréé du Cheikh. Le Muqqadam désigne aussi un savant de la Tariqa qui fait office de représentant légitime de Cheikh Sidi Ahmed Tijaan dans une localité. Par la même occasion, il est donc un Wasila pour les talibés de cette même localité et peut donner une autorisation de pratiquer le wird à un talibé.

Zawiya : Le lieu de rencontre des fidèles

Ce terme désigne, de façon globale, un édifice religieux musulman. A l'origine, il exprimait un recoin, un angle, de l'édifice où les soufis se retiraient pour effectuer leurs invocations. Aujourd'hui, la zawiya désigne généralement un complexe religieux où l'on peut trouver une mosquée, une bibliothèque, des espaces de repos pour les voyageurs et autres pèlerins ou encore, pour certains cas, des mausolées. Au Sénégal, on trouve plusieurs zawiya comme sur l'avenue Lamine Guèye, en centre-ville à Dakar, ou encore sur l'avenue Malick Sy à la Médina, ou dans les cités religieuses comme Médina Baye (Kaolack), Tivaouane, Louga, etc.


Auteur: Seneweb News - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (7)


Anonyme En Novembre, 2017 (12:04 PM) 0 FansN°: 1
C'est de l'innovation pure et dure(bidaa). Aucun fondement religieux.

Sénégalaise et sénégalais apprenez votre religion ainsi vous saurez discerner le vrai du faux,

l'Islam de l'innovation.
Reply_author En Novembre, 2017 (13:44 PM) 0 FansN°: 1
de qui des salafistes? des gens dont les savants n'ont aucune chaine de transmission en hadith les reliant au prophète. cherche un savant salfiste qui a une chaine de transmission en hadith en commençant par albani, tu n'en trouveras pas. pas plus innovatuers et imposteurs qu'eux
Reply_author En Novembre, 2017 (14:01 PM) 0 FansN°: 2
lol sénégal daal mo nekh rek. innovation louable loool

bokkaalé aak bidaa rek!!!
Reply_author En Novembre, 2017 (14:43 PM) 0 FansN°: 3
slt pourrez vous me donnedr la signification de bidaa
Reply_author En Novembre, 2017 (14:43 PM) 0 FansN°: 4
slt pourrez vous me donnedr la signification de bidaa
Matamore En Novembre, 2017 (15:31 PM) 0 FansN°: 5
d’abord, concernant l’innovation (biddah) dans un hadith, le prophète (psl) a clairement dit que les bonnes innovations seront rétribuées.cet hadith se trouve dans le recueil de muslim sous le numéro 1017.
or, dans le wird tidiane on y invoque allah (swt) et on prie sur le prophète (psl) ! comment pouvez vous considérer comme du bokaalé une pratique dans laquelle on invoque l’être suprême qu’est allah ??? savez vous ce que signifie lah ilah ha ilala ? ça signifie : « il n’y a de dieu que allah » ! comment donc osez vous traiter en associateur des gens qui passent le plus clair de leur temps à réciter cette formule ? dans la sourate 29 verset 45 (al ankabut), allah dit : « la prière éloigne du vice mais l’invocation de dieu est ce qu’il y’a de plus grand »/ donc pris littéralement, ce verset signifie même que l’invocation d’allah (laa ilaha ilala) est supérieur à la prière (c’est d’ailleurs pourquoi je fais preuve de maanou face à l’attitude des baay faal qui ne prient pas mais qui invoquent beaucoup allah en faisant du zikr).
la vérité c’est que la wahabisme est une doctrine sataniste qui tend à réduire au strict minimum les actes d’adoration d’allah et les manifestations d’amour au prophète. le wahabite préfère couper des pieds et des mains plutôt que de célébrer la naissance du prophète (alors même que allah nous demande d’aimer le prophète). j’ai une fois suivi une fatawa de ahmad lo (le cheikh wahabite sénégalais). quelqu’un lui demande si se réunir et réciter le coran en faveur d’un musulman disparu est licite il répond que non car le prophète ne l’a jamais fait. mais quand on lui demande si servir de la viande de porc comme profession est licite même si on n’en mange pas, ahmad lo répond que oui puisque aucun verset ne l’interdit ! vous vous rendez compte ! ahmad lo trouve qu’il vaut mieux servir de la viande de porc plutôt que de réciter le coran en faveur d’un mort (et certainement de célébrer la naissance du prophète) ! voilà où mène l’égarement du wahabisme ! pourtant de la même manière qu’ahmad lo a trouvé licite le fait de servir de la viande de porc au pretexte qu’aucun verset ne l’interdit, de la même manière, il devait trouver licite le gamou ou le récital du coran pour un mort puisque là aussi aucun verset ne l’interdit ! mais que nenni ! par idéologie, il faut coûte que coûte contredire le soufisme.
le wahabisme est une doctrine purement politique qui ne s’intéresse qu’au temporel (exercer le pouvoir, amputer des mains, égorger, violer des esclaves sexuelles etc.). seul l’exercice du pouvoir, l’aspect juridique intéresse le wahabite.
heureusement qu’une telle doctrine est entrain de mourir en arabie saoudite où le prince héritier entreprend de l’éradiquer.
Reply_author En Novembre, 2017 (15:57 PM) 0 FansN°: 6
la parole du prophète n'est pas faite pour des attardés mentaux. rien n'est plus aberrant que de rejeter toute forme d'innovation. c'est même honteux pour le musulman.
si vous contestez l'innovation pourquoi utiliser internet pour communiquer ?
Bof En Novembre, 2017 (17:17 PM) 0 FansN°: 7
il y a une semaine de cela dans une mosquee en egypte, des gens qui jugent qui est muslim, qui ne l'est pas, qui fait du bidaa qui ne le fait pas sont allé dans une mosquee pendant la priere de al jumah pour tuer le maximum de musulman sufi. 300 morts.
cet evenement devrait faire réfléchir les musulmans pro salafisme du senegal! dans l islam il y'a un seul groupe d'individu qui veut imposer á tout prix sa vision étriquée de l'islam. ce meme groupe d'individu dans sa version extreme a fait le plus grand mal possible á l'islam et continue de le faire au nigéria, au pakistan, au mali, en egypte...
moi j'ai vu des vieux tidianes dans mon quartier qui je n'ai jamais vu manqué la priere á la mosquée et qui matin et soir sont entrain de glorifier allah (swt) et prier sur le prophete. ne pas croire en ce qu'ils croient est un droit absolu. mais penser qu'on est meilleur qu'eux et que tous ces saints hommes qu on tous vu ici ( mame abdou et d'autres) ne sont que de vulgaires égarés est presomptueux de la part d'un musulman.
cultivez la haine et arrétez de vous prendre pour les gardiens de l'islam. vous n'en avez ni la légimité ni la connaissance.
Anonyme En Novembre, 2017 (12:22 PM) 0 FansN°: 2
Cheikh Ahmed Tidjani est ne en 1737 soit plus de 1100 annees apres la mort du prophete psl, Je vous laisse faire les deductions necessaires.
Reply_author En Novembre, 2017 (12:57 PM) 0 FansN°: 1
qu'est ce que vous voulez qu'on en deduit. on sait tous que c.a.t est le khoutb de son epoque. cela est incontestable. pas la peine de se compliquer la vie avec des devinettes.
Juste 1 Question En Novembre, 2017 (14:10 PM) 0 FansN°: 3
La meilleure prière sur le Prophète (ass), n' est-elle donc pas celle dite dans la Salat juste après le Tayyamoune avant le Salut final... celle dite "Ibrahimiya" qu' il a Lui-même (ass) pratiquée et enseignée à ses "Sahaba" et à la postérité???  :jaaxle: 
Reply_author En Novembre, 2017 (14:20 PM) 0 FansN°: 1
pas forcément, la ibrahimiya c'est juste celle qu'on doit utiliser pour la prière, le prophète n'a jamais dit que c'était celle avec la plus grande rétribution.
Reply_author En Novembre, 2017 (15:36 PM) 0 FansN°: 2
le fait de considérer "ibrahimya" comme la meilleure prière sur le prophète est en soi une bidaa car le prophète n'a jamais dit que salatoul ibrahimya était la meilleure prière. le prophète n'allait d'ailleurs même pas indiquer la manière de prier sur lui si quelqu'un ne lui avait pas demandé. le wahabite doit faire l'effort de comprendre les hadiths et les versets. il n'a qu'une lecture erronée de supercielle de ces textes
Anonyme En Novembre, 2017 (14:38 PM) 0 FansN°: 4
la religion musulmane ou trojan horse (cheval de troie ) envoye aux africains comme un virus qui ne fait que consommer l'energie d'un individu . au lieu de travailler ou de revendiquer son droit l'individu deviens un mort vivant qui va passer toute sa vie a esperer d'un "allah" imaginaire et de son mohamed qui n'a jamais existe. la preuve est que le senegal est parmi les pays les plus pauvres du monde. preuve par 9 :fbhang: 
Anonyme En Novembre, 2017 (15:34 PM) 0 FansN°: 5
Ndeyesann, y'a k les mécontents qui sont là...  :contaan: 

Gars yi, gnoune demnagnou Tivaouane ou Kaolack ou ailleurs pour Tantal Rassoulilah.. :contaan: 

Nekléne fii rek di dieuw ak di foule rek... :thumbs_up: 

Ak séné you thieukk... Kou meunoul sole toubey bou diott, noumouy amer khél bou séleu..?

 :xaxataay: 
Molly En Novembre, 2017 (15:52 PM) 0 FansN°: 1
avant de l'ouvrir il faut réfléchir 7 fois. comme en témoignent les rares photos des illustres hommes de dieu que sont cheikh ahmadou bamba et el hadj malick, nous voyons bien que leurs boubous ne traînaient pas donc ils portaient des habits "tchieuk" et ils ils avaient la barbe bien en vue et ils ne donnaient pas la main aux femmes qui ne soient pas leurs épouses ou leurs filles.
sénégalais réfléchissons et que cesse le "nakhatè" et le "thiakhaane"
Reply_author En Novembre, 2017 (15:58 PM) 0 FansN°: 2
pitié aux innovateurs que d’être mécontents. source de toute faiblesse de la oummah.
@molly En Novembre, 2017 (17:00 PM) 0 FansN°: 3
l’islam wahabite est un islam ostentatoire, du voyez-moi quoi ! il faut avoir une longue barbe, es habits courts jusqu’au ridicule, et refuser de serrer la main aux femmes ! pourtant, il n’existe aucun verset du coran qui interdit à un homme de serrer la main d’une femme ou qui oblige un homme à porter la barbe ! aucun verset dans ce sens ! vous pensez que dieu a dû oublier cela dans son coran ? il y’a en islam le faratah (l’obligatoire) et la sunnah (la tradition du prophète qui n’est pas obligatoire même si elle est recommandée). le wahabite tant cependant à considérer la sunnah comme obligatoire au même titre que la faratah.
si on prend l’exemple de la barbe, on voit que c’est une recommandation du prophète dans le seul but de distinguer les musulmans des juifs. le prophète a dit en effet : « distinguez vous des juifs ! laissez vous pousser la barbe et rasez-vous la moustache ». cette recommandation était donc liée à l’époque où la nouvelle communauté musulmane avait besoin de se distinguer de la communauté juive avec laquelle elle cohabitait notamment à médine ! à notre époque, cette recommandation purement politique n’a plus sa raison d’être.
d’ailleurs, le prophète a aussi dit : « distinguez vous des juifs ! gardez vos chaussures en priant » ! de nos jours est ce que les wahabites prient avec leurs chaussures ? non ! tous enlèvent leurs chaussures en priant ! donc on voit bien que le wahabite ne suit que les recommandations du prophètes qui l’arrangent !
pour ce qui est de serrer la main aux femmes, le prophète n’a jamais dit que c’était un péché. il a simplement recommandé de l’éviter pour inciter les gens à s’éloigner des tentations. mais celui qui serre la main d’une femme sans aucun plaisir, ne commet aucun péché.
les wahabites, encore une fois, doivent aller réapprendre leur religion ! leur degré d’ignorance est ahurissant
Anonyme En Novembre, 2017 (17:24 PM) 0 FansN°: 6
le wahabisme n'apprend que la haine à ses adeptes! regardez leurs visages barbus sataniques: rien que la haine qui s'en dégage. Je n'ai jamais vu un wahabite heureux
Talibé Mawdo En Décembre, 2017 (08:34 AM) 0 FansN°: 7
Je ne suis ni mouride ni layène, ni niassène … ni autre que talibé de keur Elhadji Malick Sy. Mais j’ai mal pour ce qui est entrain de se passer après le départ des fils ( Serigne Babacar, Serigne Mansour Malick, Dabbakh et Elhadji Habib) puis des vertueux petits fils (Seydi Djamil, Borom Daarayi, Al Maktom et Al Amin). Ceux qui restent, vous le constatez d’ailleurs n’ont pas d’élogieux sobriquets. Cela se remarque aussi sur la manière dont ils ont commencé à conduire les destinées de Tivaouane. Ils sont entrain de sacrifier l’œuvre de ceux qui les ont précédé à l’aune des intérêts individuels et politiques. Rouss lèèn moudiéé pousso mou rèèr.

Moi talibé, je le sais bien, on me disait « laa takhoul li cheikhika lima » (Ne demande jamais à ton marabout pourquoi) mais cette fois-ci je ne peux pas m’empêcher de poser des questions.

On a vu hier à la cérémonie officielle, le Khalif, Pap Malick et Moado, en trio, se tenir les bras et les lever en triomphe pour jubiler. Mais pourquoi ? On ne nous dira pas que c’est pour magnifier l’union dans la famille car je leur demanderai où est l’autre petit fils qu’on a écarté du « trône » sans son avis et qui pourtant est plus âgé que l’actuel khalif ? Etait il présent dans la salle ? Si oui pourquoi ne l’a-t-on pas fait asseoir logiquement à coté de serigne Mbaye Sy, avant Pap Malick et Mawdo ? A-t-on une fois cité son nom dans les discours pour se réjouir de la présence de l’actuel aîné de la famille ? Bayyi leen Thiakhane.

Nous regrettons encore Al Amin le véridique qui, dans une pareille situation avait osé s’opposer à son grand frère de même mère et père pour soutenir la légitimité de son ½ frère Boroom Daaradji. Je fais appel à certains arrières petit-fils déjà très connus dont je tais les noms pour appeler leur oncles à la raison.

Lambda me dira de quoi je me mêle d’une affaire de famille je dirais dans chaque famille, qu’elle soit SY, Mbacke, Niasse, Laye, Tall ou autre il y a des problèmes qui ne nous regardent pas, mais si cela se répercute sur le fonctionnement et le prestige de ce que nous avons de commun c’est dire Tivaouane, il faut oser dire STOP.



Talibé Mawdo.

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]