Societe

Societe

Le monument de la renaissance africaine a coûté zéro franc : De qui se moque t-on ?

  • Par : Biram NDIAYE | Le 06 avril, 2010 à 14:04:07 | Lu 6202 fois | 0 Commentaires
content_image

Le monument de la renaissance africaine a coûté zéro franc : De qui se moque t-on ?

Me Wade a inauguré samedi dernier en grande pompe le monument de la renaissance africaine. Ainsi dans une brochure remis aux journalistes l’on peut lire dans une explication alambiquée que le monument de la renaissance africaine a coûté zéro franc Cfa. De qui se moque t-on ?

Le monument de la renaissance africaine a été inauguré avec faste samedi dernier. Dans une brochure  remise aux journalistes l’on peut lire que le monument de la renaissance africaine a coûté zéro FCFA.  « Certains ayant entendu parler de la valeur du monument de la renaissance africaine, ont dit que cet argent aurait dû être utilisé autrement par exemple pour construire des Cases des Tout-petits dont je suis le promoteur et le défenseur. Ils confondent prix en tant que coût et valeur », lit-on d’emblée dans le document dans la partie titrée « le coût et la valeur du monument ». Ainsi le document précise, « A tous, je dis une bonne fois pour toutes, que le coût du monument est zéro franc. A aucun moment, en échange de la statue, le Sénégal n’a donné un franc. Nous avons donné un terrain.

En résumé, le document souligne, « La valeur vénale : C’est l’ensemble des coûts de production pour la société coréenne, soit 12 milliards comprenant notamment le coût des matériaux, leur transport, les salaires de la main d’œuvre, les honoraires des architectes, le profil de la société ». Ainsi dans les explications, la missive indique, « En se promenant, Aly foule au pied un caillou. S’apercevant qu’il scintille il le prend et va consulter les personnes autour de lui. L’une, frappée par la brillance du caillou lui recommande d’aller voir le joaillier. Celui-ci, après avoir fait un bref examen du caillou, sous tous les angles, lui dit : « Monsieur, vous avez de la chance. Vous avez ramassé un diamant. Je vous offre 5 millions. N’en croyant ni ses yeux ni ses oreilles, Aly s’empresse d’accepter, d’encaisser son argent et d’aller, heureux, rejoindre sa famille. Combien le caillou lui a coûté ? Réponse zéro franc. Quelle est la valeur du caillou ? Réponse : à ce stade 5 millions ».

On apprend, ajoute le document, « plus tard que le joaillier, homme de l’art qui connaissait la valeur réelle, s’est empressé d’aller à Amsterdam chez un diamantaire et qu’il a vendu son caillou à une très forte somme d’argent ».   Pour le concepteur du monument de la renaissance africaine, donc, « cette histoire est celle du monument de la renaissance africaine, sauf qu’ici il faut remplacer caillou par terrain. La valeur du terrain avant l’opération était très faible ».

Pour faire gober aux sénégalais, la statue de Ouakam, Me Wade et ses ouailles  prennent-ils les sénégalais pour des ignorants ? Remplaçons seulement Aly par Me Wade. Aly a ramassé un caillou, Me Wade a-t-il ramassé un terrain sans coût ? Non, les terres appartiennent à l’Etat du Sénégal. Si les sénégalais confondent prix en tant coût et valeur, les terrains n’ont t-ils pas de coût ou de valeurs ? C’est vrai l’on peut dire que dans peu de temps, la statue aura une si grande valeur qu’on ne pourra plus indiquer un prix mais dire que le monument de la renaissance a coûté zéro franc, c’est manquer du respect aux sénégalais. D’autant selon certains spécialistes, estime le coût des terrains cédés pour construire le monument de la renaissance à 75 milliards de francs.

 


Biram NDIAYE

Articles similaires

Commentaire (0)


Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    |    Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]    |    Tel. (redacteur en Chef) : +221 77 562 00 29    |    Email (redacteur en Chef) : [email protected]