Trois semaines sans eau – Abdoul Aziz Diop redoute des «émeutes de l’eau» à Thiès

  • Source: : Seneweb.com | Le 15 octobre, 2015 à 10:10:16 | Lu 8040 fois | 38 Commentaires
content_image

Thiesvision

Comme pour l’électricité en 2011, il est à craindre que la pénurie d’eau qui dure depuis trois semaines amène les populations à sortir dans la rue exprimer leur ras-le-bol. La mise en garde est de Abdoul Aziz Diop, coordonnateur du Forum civil à Thiès, qui relève les défaillances de la Sde.


Membre du comité de suivi mis en place à Mbour 1 par un collectif des usagers de l’eau dans la commune ouest de Thiès, Abdoul Aziz Diop a pris part mardi à la rencontre qui a réuni le Directeur de l’exploitation de la Sde et les populations des quartiers Mbour 1, Mbour 2, Mbour 3, Mbour 4, Grand-Standing, Sud Stade entre autres, confrontés à une pénurie d’eau depuis la Tabaski.


Devant la promesse faite par le DG de la Sde Abdoul Baal, qui annonce le retour de l’eau le 30 octobre prochain, Aziz Diop de souligner d’emblée que la problématique de l’eau, à Thiès, perdure faute d’investissement de la Sones. Il s’agit selon lui d’un problème structurel (qui) appelle à une réponse très structurelle. « L’État a transféré à la Sde, l’eau, un domaine de souveraineté qui est vital, mais la Sde a failli. Les populations qui sont dans ces différents quartiers depuis, trois ans, vivent ce calvaire, cela pose problème ». D’où la nécessité, insiste-t-il, d’une harmonisation entre la Sde et la Sones au niveau des investissements.


Sur les douze camions-citernes annoncés par le DG de la Sde, Aziz Diop relativise. « Les camions-citernes ne doivent être qu’une solution très ponctuelle. C’est un contrat qui lie la Sde aux populations (pour) une fourniture en eau en quantité, en qualité, en permanence. Ce n’est pas d’avoir l’eau la nuit ou par intermittence. On peut comprendre qu’il y ait des problèmes techniques, qu’il y ait des forages alternatifs », relève-t-il toutefois.


Quid de la cherté des factures, multipliées par 2 ou 3, décriée par les populations de ces quartiers de la commune ouest de Thiès?? Abdoul Aziz Diop de brandir une facture de sa voisine, un abonné qui n’a pas d’eau depuis trois ans et qui se retrouve avec une facture de 61 960 F. « On parle d’air (qui sort du robinet à la place de l’eau : NDLR), ça, c’est un problème technique. Il y a une défaillance au niveau de la Sde. Et le travail de communication doit être renforcé. Une population qui grandit et on reste au même stade de production, cela pose problème ».


Enfin, il envisage une seule solution à cette problématique de l’eau à Thiès : « que les quartiers de la ville soient approvisionnés en eau en qualité et en quantité », recommande Abdoul Aziz Diop qui met en garde, après le délai fixé le 30 octobre 2015 par le DG de la Sde, pour le retour de l’eau dans ces quartiers de Thiès. « Il peut arriver que ce délai ne soit pas respecté », prévient le coordonnateur du Forum civil.


Auteur: seneweb News - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (14)


Anonyme En Octobre, 2015 (11:03 AM) 0 FansN°: 1
DG DE LA SDE LUI AUSSI ALPOULAR !



khalass.............................
Reply_author En Octobre, 2015 (11:35 AM) 0 FansN°: 1
sa serigne lui hal poular salam
Anonyme En Octobre, 2015 (11:53 AM) 0 FansN°: 2
hééé ouiii c'est le senegal emergent xaalaas seuls les incredules et naifs pensent que ces politiciens sont la pour regler nos problemes
Anonyme En Octobre, 2015 (12:29 PM) 0 FansN°: 3
C'est la gouvernance Alpoulars .
Anonyme En Octobre, 2015 (12:38 PM) 0 FansN°: 4
LA GRANDE MAFIA DE ‘’MAWU RAHMATI’



En voulant se maintenir à la tête de la gestion de l’eau à Touba, Cheikh Aliou Mbacké a d’autres ambitions qui ne relèvent point du ‘’Ndiguel’’ donné par Serigne Saliou Mbacké et renouvelé par Serigne Barra Mbacké (???) et Serigne Cheikh Sidy Moukhtar Mbacké.



Non content d’être un domaine très fructueux, le contrôle de l’eau lui assure une assise certaine dans la cit?, assise qui va au delà de l’avènement des Khalif. Manipulateur et fin calculateur, ses armes sont la corruption, l’intimidation et le chantage envers quiconque se mettrait en travers ses projets maléfiques. Il n’a pas hésité dans le passé de fermer volontairement des forages pour ainsi provoquer des pénuries d’eau pendant le Grand Magal de Touba, pour que la faute soit imputée aux ministres et responsables de l’hydraulique, car simplement ces derniers ne s’accordaient pas avec lui sur sa gestion outrancière de l’eau de Touba. Ses accusations mensongères envers des fonctionnaires de l’Etat ont causé le départ de certains à la tête de leur direction, agents qui faisaient simplement leur travail, mais un travail qui allait en l’encontre de ses intérêts personnels.



Dans son élan de contrôle de l’eau de Touba, sous la couverture d’être investi par le Khalif Général, il règle des différends personnels avec les grandes familles religieuses en alimentant à sa guise les quartiers qu’il désire et en privant d’autres du liquide précieux quand cela lui chante.



Personnage hautain et hypocrite, il verse dans le mensonge sur l’origine et la continuation de l’organisation Mawu Rahmati qui s’appelait ‘’Aïnou Rahmati’’ au départ (???). Il a volontairement et consciencieusement détourné les objectifs désignés par Serigne Saliou, dépassé largement les prérogatives fixées au groupe, écarté au fur et mesure tous les fondateurs pour mettre en place un groupe restreint à sa solde, composé de Malik Badiane, de Moussa Moustapha Mbacké et de lui même. Je les surnomme les ‘’Sangsues de la Ville’’ car suçant sans vergogne le sang des habitants de Touba et de la communauté mouride toute entière. Tous les autres membres de l’organisation n’ont pas accès aux vrais chiffres et sont manipulés par ces trois sus cités qui les utilisent en cas de nécessité comme bouclier à leurs malversations.



Des contributions des talibés à travers l’Europe, l’Amérique, l’Afrique par point de collecte dans les dahira, contributions de 1000 à 2.000Frs de chaque domicile de famille vivant à Touba collectées par les chefs de quartiers ou de village, collecteurs ambulants jalonnant les rues de la cité sainte, branchement d’eau facturée a 25.000Frs, les facturation au compteur des banques, boulangeries, stations d’essence, stations de lavage de véhicules et autres commerces, les rentrées d’argent de Mawu Rahmati s’estiment à des centaines de millions. Il est clair que ces sommes ne sont pas injectées dans les travaux de Touba et ne sont connues que de Cheikh Aliou Mbacké et sa bande. Une gestion clairement nébuleuse.



En faisant main basse sur les unités de potabilisation de BSL Global Water Solution, Cheikh Aliou Mbacké a avoué dans le site dackaractu, qu’il faisait un profit de 1.200.000Frs par jour au lieu de trois millions dont l’ai accusé. Donc 36.000.000Frs par mois et 1.512.000.000Frs pendant les 42 mois d’exploitation.



OUI! Il a bien dit Un Milliard Cinq Cent Douze Millions de Francs !



Combien de forages peut-on bien réaliser avec une pareille somme ?



Quand je le regarde se vanter d’en avoir fait trois seulement au cours de ces dernières années, (forages fruits de donation de particuliers) alors qu’il est assis sur des milliards je me demande où est bien passé l’héritage de Cheikh Ahmadou Bamba Khadimu-r-Rassul chez certains petits fils et talibé.



Peut-être bien que la CREI n’a pas compétence à Touba, mais le jugement de Dieu sera sans appel pour lui et ses complices ennemis de Serigne Touba.

Plage Anse Bernard En Octobre, 2015 (12:40 PM) 0 FansN°: 5
 :bindeu: cotisez vous ,acheté tuyau qui vous raccorde à anse bernard

toute la journée l eau coule là bas ,gaspillasse d eau de source toute la journée

 :bindeu: faite travaillé votre téte ,allez à anse bernard rooootteu ndookhh là bas  :baby-crawl:  :baby-crawl: 
Madior Thiendella En Octobre, 2015 (12:59 PM) 0 FansN°: 6
AKEU BAKHOUL. les toucouleurs avait sacrifié l'ancien directeur régional DE THIES FEU Francois FAYE



pour avoir fait un raaport sur leur parent voleur ousmane sall.YALLAH MOYE ATEY.
Anonyme En Octobre, 2015 (13:07 PM) 0 FansN°: 7
On s'en fout des problèmes d'ethnie,le problème est que les habitants de Thies - Ouest ont soif et les tous moyens sont bons pour qu'ils aient de l'eau.

Je crois que c'est assez clair
Anonyme En Octobre, 2015 (13:35 PM) 0 FansN°: 8
qui disait que Maky allait resoudre les besoins primaires des Senegalais!!!Triste pays! Na dem, il est incapable! :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy: 
L'anonyme En Octobre, 2015 (13:53 PM) 0 FansN°: 9
Laisser les gens comme ça 3 semaines sans eau c criminel. Ici au Sénégal il on a aucun sens des responsabilités.
Anonyme En Octobre, 2015 (14:21 PM) 0 FansN°: 10
C’est Bien beau ce recit il faudra preciser que c’est l’association And Boolo Ligeuy M Bour1 qui en est l’inititeur à sa tete Monsieur Abou Dia. C’est chose reste à preciser.
Fatou Diarra En Octobre, 2015 (16:35 PM) 0 FansN°: 11
akheu bakhoul. l ancien dg mamoudou dia avait sanctionné l'ancien directeur régional de thies feu francois faye pcq il avait osé faire un rapport pour licenciement de son voleur de parent toucouleur ousmane sall.



aujourhui il a mis sses parents toucouleurs incompetents o postes cles DG, dex directeur achats.directeur garage.voila les consequences thipry
Fadi En Octobre, 2015 (16:58 PM) 0 FansN°: 12
C'est inimaginable ce que nous vivons.L'eau potable est une denrée rare à Thies surtout dans la zone décrite par Mr DIOP.

Nous vivons le calvaire depuis plus deux ans, les coupures d'eau sont réccurrentes à Thies (sud stade - Fahu- MBOUR 1 2 3).

Et, on s'emmerde avec des slogans comme Sénégal Emergeant.

Comment on peut émerger avec une population sans eau potable,

C'est le minimum pour un peuple.



Nous avons soif.

Karamokho Diaby En Octobre, 2015 (17:11 PM) 0 FansN°: 13
mara de classe exceptionnelle vous aide à résoudre tous vos problèmes d' eau, de travail, etc.!

il n' y a que le blem de mbeundeu que je n' arrive pas à maitriser...  :fbglass:   :fbcool:   :fbglass: 
Reply_author En Octobre, 2015 (19:06 PM) 0 FansN°: 1
Anonyme En Octobre, 2015 (07:43 AM) 0 FansN°: 14
Mais que fait la SONES dans tout ça????

Thiey Sénégal dou dem!



Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]