Les lutteurs invités à "améliorer" leur image

  • Par : APS | Le 06 mars, 2013 à 12:03:20 | Lu 6269 fois | 3 Commentaires
content_image

Les lutteurs invités à "améliorer" leur image

Le Directeur technique national (DTN) de la lutte, Abdou Badji, a conseillé aux lutteurs de travailler à "améliorer leur image", expliquant qu'ils sont des "références", auxquelles s'identifient les jeunes. "[…] Quand il s'agit d'aller chercher des gardes du corps, on va où ? On va chercher les lutteurs. Je dis qu'ils doivent en prendre conscience et aménager leur image, leur façon de parler, de s'habiller, leur façon de se comporter lors des face à face, etc.", a-t-il dit.


S’exprimant dans une interview parue mercredi dans le quotidien Le Soleil, il a rappelé que les lutteurs "sont des références". Selon lui, "les jeunes s'identifient souvent à un Tyson, un Yékini, un Modou Lô", tous des lutteurs de grande renommée.


D'après Abdou Badji, les dirigeants de la lutte doivent pouvoir compter sur "des lutteurs qui aillent à l'école, qui descendent et vont pratiquer la lutte à l'image des footballeurs qui partent à l'école et qui, le dimanche, vont pratiquer le football", a-t-il indiqué.


"Nous voulons des lutteurs qui sont maçons, menuisiers, informaticiens, etc. Car, avant le lutteur, il y a d'abord la personne qui est là. C'est une personnalité avec toutes ses sensibilités", a-t-il poursuivi.


Pour Abdou Badji , les encadreurs ne doivent pas admettre "des lutteurs qui se comportent d'une certaine manière, qui s'habillent d'une certaine manière, qui parlent de manière vulgaire".


Le DTN estime en effet que le lutteur et l'encadreur doivent être des modèles, affirmant qu'il n'apprécie guère l'opinion selon laquelle on ne doit pas mettre de photo de lutteur sur les cahiers d'écoliers.


"Si vous mettez les photos d'un politicien, en quoi [ce dernier] est-il une référence par rapport au lutteur ? En quoi ? Je dis non", a-t-il martelé.



APS

Articles similaires

Commentaire (2)


Kéhkéhkéh En Mars, 2013 (12:25 PM) 0 FansN°: 1
qu'ils enlèvent d'abord leurs "nguimb"...on ne saura respecter un gaillard en habillé de cette manière.



moi je ne les respecte pas à cause de ça...ces "nguimb" :-D  :-D  :-D  :-D  :-D  :-D  :-D  :-D  :-D  :-D  :-D  :-D  :-D  :-D 
Ngoundiane En Mars, 2013 (16:54 PM) 0 FansN°: 2
pourquoi nous les sénégalais prenons les lutteurs comme des références alors qu'ils ne font rien pour notre développement. Il apprennent à nos enfants comment se déshabiller en public comment se battre et comment on devient fou. alors qu'il y a des sénégalais qui ont tout fait pour notre démocratie la paix sociale les connaissances entre autre et ont les met dans l'ombre pour nous dire que seuls les lutteurs peuvent être de exemplaires aujourd'hui ça c'est insulté la mentalité des gens

et quand les choses deviennent critique ont fait appel au" lettrés" pour qu'ils interviennent et les 3/5 des jeunes d'aujourd'hui s'adonnent à la lutte au détriment du développement et sur quelles basses ils sont des références?
Nar Toure En Mars, 2013 (03:55 AM) 0 FansN°: 1
beure dal yeufou mbam la , promoteur yeufou takhawaloukate . kom tekiwouniou si banc yi diema teki si arenbi

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Services

NECROLOGIE

Awa Diallo Mboup

30 Septembre 2006 - 30
Septembre 2012

QUE LE BON DIEU L'ACCEUILLE DANS SON PARADIS

ANNONCES AUTOMOBILES

Nissan - NS

19 000 000 FCFA

Mercedes-Benz S Class

1 500 000 FCFA

Mercedes-Benz S Class

3 000 000 FCFA