Mardi 28 Mai, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

[Entretien] Birahim Seck : « Le Président doit demander au Premier ministre et aux membres du gouvernement de faire leur déclaration de patrimoine»

Single Post
[Entretien] Birahim Seck : « Le Président doit demander au Premier ministre et aux membres du gouvernement de faire leur déclaration de patrimoine»
Après Babacar Fall sur les questions électorales, Ibrahima Hamidou Dème sur la Justice,  au tour de Birahim Seck, coordonnateur national du Forum civil de se pencher sur les annonces du chef de l’État, Bassirou Diomaye Faye, en termes de bonne gouvernance et de lutte contre la corruption.

Le Président de la République, lors de son adresse à la Nation le 3 avril, a promis de lutter contre la corruption. Ses prédécesseurs avaient dit la même chose, sans qu’on n’ait l’impression qu’il y ait eu des évolutions. Êtes-vous optimiste cette-fois ?

Lors de son adresse à la nation, le président de la République Bassirou Diomaye Faye a décliné pas mal d’engagements en matière de bonne gouvernance de façon générale. Il a pris comme engagement d’organiser des assises qui doivent regrouper des professionnels de la justice, les magistrats, avocats, huissiers, auxiliaires de justice, greffiers mais également il a fait appel aux professeurs d’université et aux citoyens. C’est un premier engagement assez fort de la part du président de la République, Diomaye Faye. Il a également pris comme engagement de procéder à la divulgation de la propriété effective des entreprises du secteur extractif. Il a également pris l’engagement de faire l’audit du secteur minier, gazier et pétrolier. Je pense que c’est des engagements assez forts dans le secteur extractif mais ils ne sont pas les seuls que l’on doit prendre dans ce secteur. En matière de bonne gouvernance, il veut instaurer ce qu’il appelle la gouvernance vertueuse, fondée sur l’éthique de la responsabilité et de la reddition des comptes selon lui. C’est dans ce sens qu’il s’est d’ailleurs engagé à lutter contre la corruption « sans répit », aller dans le sens de la répression pénale de tout ce qui est fraude fiscale, de tout ce qui est flux financier illicite. Mais également de mettre en place une loi sur la protection des lanceurs d’alerte et de lutter contre le blanchiment de capitaux. En matière de reddition des comptes, le président s’est engagé à faire publier les rapports de l’Ige (Inspection Générale d’État), de la Cour des comptes et de l’Ofnac (Office National de Lutte contre la Fraude et la Corruption).

“Une fois que les passations de service ont été faites, nous pensons que les premiers rapports devraient être publiés”

Je tenais à rappeler d’abord tous ces engagements que le président de la République a eu à faire avant de répondre concrètement à votre question. Vous l’avez dit. Le président Abdoulaye Wade avait fait des promesses, le président Macky Sall avait également fait des promesses. Nous avions fait le suivi pour que les présidents respectent les engagements qu’ils ont eu à perdre devant toute la nation sénégalaise. C’est la même attitude que nous allons adopter. A priori, on ne peut que constater ce que le président de la République a eu à prendre comame engagements. Et maintenant nous en tant qu’organisation de la société civile, le forum civil, allons essayer de faire le suivi. Une fois que les passations de service ont été faites, nous pensons que les premiers rapports devraient être publiés.

“Cette semaine est décisive. Elle doit être le début du respect des engagements pris par le Président de la République surtout en matière de reddition des comptes”

Et quelle est votre impression par rapport aux hommes qui composent le gouvernement et qui auront la tâche de mettre en œuvre ces promesses ?

A ce stade, on ne peut qu'accorder une bonne foi au président de la République, d’autant plus que la plupart des engagements qu’il a pris sont en droite ligne avec le combat que mène le Forum civil depuis très longtemps. La plupart des axes qu’il a eu à soulever, que ce soit la lutte contre la corruption, les flux financiers illicites, le blanchiment de capitaux, la lutte contre le détournement de deniers publics, la reddition des comptes la redevabilité par rapport aux rapports, tous ces aspects même dans d’autres matières entre en droite ligne avec le plaidoyer que le Forum civil a toujours eu à faire pour avoir une bonne politique de transparence et de bonne gouvernance. La première étape c’était de prendre des engagements, il l’a fait. La deuxième étape c’était de mettre en place un gouvernement qu’ils appellent « gouvernement de rupture" malgré les grincements de dents par rapport aux femmes ce qui est compréhensible. Il a posé également un acte relatif à la passation des services. C’est pourquoi je dis que cette semaine est décisive. Elle doit être le début du respect des engagements pris par le Président de la République surtout en matière de reddition des comptes. Les rapports qui sont produits par la Cour des comptes sont déjà disponibles. Normalement on devrait avoir des ministres en place cette semaine. Cette semaine doit marquer le début de l’application des engagements du président de la république en matière de lutte contre la corruption. Il faudrait impérativement que le président de la République, en conseil des ministres, demande solennellement à ses hommes d’aller faire leur déclaration de patrimoine, y compris le Premier ministre.

Quelles sont les mesures urgentes à mettre en place pour lutter efficacement contre la corruption ?

Déjà nous attendons lors de la première réunion du Conseil des ministres, que le président de la République annonce au Premier ministre et aux ministres l’obligation de respecter la loi et d’aller faire leur déclaration de patrimoine même s’il est vrai qu’après la nomination, ils ont trois mois pour le faire mais on souhaiterait que l’annonce officielle soit effectuée par le Président de la République, lors de la tenue du premier conseil des ministres. Nous attendons également comme mesure urgente que cette semaine marque le début du respect des engagements. Les rapports de la Cour des comptes sont déjà disponibles, les rapports de l’Ige également de même que ceux de l’Ofnac mais aussi les rapports de l’Arcop (Autorité de Régulation de la Commande Publique). Donc il faut impérativement que ces rapports commencent à sortir cette semaine parce que nous avons déjà un gouvernement.

“Du moment que le président Faye a abrogé les décisions de nomination des magistrats au niveau du pôle judiciaire financier, nous attendons également que d’autres magistrats soient nommés à ces postes pour que la lutte contre la corruption, contre la criminalité économique et financière soit une réalité”

Nous attendons également la nomination des magistrats qui doivent occuper les postes de Procureur général suite aux mesures prises par le président de la république de reporter les décisions qui ont été prises par le président de la République sortant, Macky Sall. Du moment que le président Faye a abrogé les décisions de nomination des magistrats au niveau du pôle judiciaire financier, nous attendons également que d’autres magistrats soient nommés à ces postes pour que la lutte contre la corruption, contre la criminalité économique et financière soit une réalité. Ce sont des mesures primaires mais essentielles en matière de lutte contre la corruption, en matière également de promotion de la bonne gouvernance et l’obligation de rendre compte.

“La reddition des comptes n’est pas négociable. Il faut trouver les moyens de revenir sur la Loi d’amnistie votée à l’Assemblée nationale. Cette loi n’est pas juste. Cette loi ne permet pas d’avoir une réconciliation”

Vous évoquez la nécessité de la reddition des comptes. Or le Président souhaite la réconciliation nationale et veut éviter une chasse aux sorcières. La cohésion nationale vaut-elle qu’on mette le coude sur certains dossiers ?

Il n’en est pas question. Il n’y a même pas besoin de tergiverser, il n’y a même pas besoin d’attendre de midi à 14h. J’ose espérer avec ce gouvernement qu’on ne va pas se jouer des sénégalais. La reddition des comptes n’est pas négociable. Il faut trouver les moyens de revenir sur la Loi d’amnistie votée à l’Assemblée nationale. Cette loi n’est pas juste. Cette loi ne permet pas d’avoir une réconciliation. Pour qu’il y ait une réconciliation, déjà il faut une justice, il faut la vérité.  La loi d’amnistie qui a été votée ne justifie pas qu’il n’y ait pas reddition des comptes. C'est la première chose.

“Nous invitons l’actuel ministre de la Justice à développer une politique pénale juste qui permet à tout citoyen de pouvoir se défendre, à tout citoyen de pouvoir également invoquer ses droits devant la justice surtout quand il s’agit de protéger les deniers publics”

La deuxième chose c’est que la reddition des comptes surtout en matière financière n’est pas négociable, aucun dossier ne doit être mis sous le coude. Aucun dossier ne doit être laissé en rade. D’ailleurs c’est la raison pour laquelle je voudrais attirer l’attention du Président de la République sur un dossier particulier parce que d’aucuns disent qu’ils ont passé la nuit à l’hôtel King Fahd Palace, d’autres disent qu’ils n’y ont pas passé la nuit là-bas mais nous exigeons fondamentalement qu’il y ait une publication surtout du contrat qui lie l’Etat du Sénégal au promoteur de l’hôtel King Fahd Palace. Il faudrait que la transparence se fasse sur la gestion de l’hôtel King Fahd Palace et ça c’est un point d’honneur pour le Forum Civil, parce que l’hôtel King Fahd Palace appartient à l’Etat du Sénégal donc il faudrait impérativement que le gouvernement accorde une attention particulière à la gestion de l’hôtel King Fahd Palace et même aussi sur d’autres dossiers. Donc, en résumé, la reddition des comptes n’est pas négociable et aucun dossier ne devra être mis sous le coude, c’est pourquoi d’ailleurs nous invitons l’actuel ministre de la justice à développer une politique pénale juste qui permet à tout citoyen de pouvoir se défendre, à tout citoyen de pouvoir également invoquer ces droits devant la justice surtout quand il s’agit de protéger les deniers publics. Donc qu’ils mettent en place tous les instruments nécessaires pour que les deniers publics des Sénégalais soient préservés. Bien sûr qu’il n’y ait pas de chasse aux sorcières mais que les Sénégalais sachent comment leurs deniers ont été utilisés durant ces nombreuses années passées.

“Nous demandons l’instauration effective du Pool Judiciaire Financier”

Le Président de la République a promis de renforcer les organes de contrôle (OFNAC, IGE, Cour des Comptes). Que faut-il faire concrètement pour leur octroyer un réel pouvoir ?

Bon déjà au niveau de la Cour des Comptes, ils ont pas mal de pouvoir. La Cour des Comptes, ce dont elle a besoin actuellement c’est d’être renforcée en moyens humains parce qu’ils ont des compensations très larges surtout en matière de contrôle des collectivités territoriales donc ce sont des compétences assez larges. La cour a besoin fondamentalement de bras mais de bras compétents, bien sûr elle a besoin aussi de moyens financiers et ce malgré les requêtes qu’on a souvent tendance à faire auprès de la Cour pour qu’elle publie les rapports qu’elle doit aux sénégalais mais n’empêche, nous sommes également dans l’obligation de faire un plaidoyer pour elle pour que l’Etat du Sénégal augmente les moyens financiers mais également les moyens humains de la Cour des Comptes. Bien sûr, qui dit augmentation des moyens humains et financiers dit également augmentation des moyens matériels. C'est la première chose. Au niveau de l’OFNAC, également, ils ont besoin de moyens financiers assez conséquents parce que n’oubliez pas qu’avec la dernière loi sur la déclaration de patrimoine, il y a un élargissement de l’assiette des assujettis. Donc qui dit élargissement de l’assiette dit fondamentalement qu’on aura pas mal d'autorités qui devront faire leur déclaration de patrimoine au niveau de l’OFNAC. L’OFNAC a donc besoin de bras techniques pour recevoir et analyser également toutes ces déclarations de patrimoine. Non seulement, on lance un appel au gouvernement du Sénégal pour augmenter les moyens de l’OFNAC, mais également on lance un appel à tous les partenaires financiers et amis du Sénégal pour qu’ils permettent à l’OFNAC de bénéficier des moyens financiers nécessaires pour faire le travail que lui confère la loi. Ce qu’on demande fondamentalement, je l’ai dit plus haut, c’est l’instauration effective du Pool Judiciaire Financier c’est à dire, le Président de la République après avoir abrogé ou bien rapporté les décisions de nomination du Président Macky Sall concernant le Pool Judiciaire, je pense qu’il est temps qu’il nomme un nouveau Président de la chambre d’accusation du Pool Judiciaire Financier, qu’il nomme également un nouveau président de la Commission d’Instruction mais également qu’il nomme un nouveau parquetier donc un nouveau procureur de la République en matière financière. Donc c’est fondamentalement les premières innovations ou décisions qu’on attendrait du Président de la République, Bassirou Diomaye Faye. Bien entendu, il faudrait également qu’on nous dise quand est-ce qu’on aura des assises de la justice. Il y a pas mal de choses mais je les inviterais quand même, pour avoir une vue globale de la gestion des finances publiques, à opérer un audit des finances publiques conformément au code de transparence de la gestion des finances publiques. À ce moment, il aura une base claire sur le budget de fonctionnement de l’Etat du Sénégal, sur sa partie fonctionnement, sa partie personnel, sa partie masse salariale mais également avoir une vue globale sur le budget d’investissement, sur ce qui a été investi au niveau du Sénégal, ce qui reste également à investir et ce qu’on doit investir dans les années à venir. Je pense qu’ils sont en train d’y travailler d’où la nécessité d’avoir une loi des finances rectificative qui permettra de prendre en charge toutes les nouvelles orientations matérielles mais également organisationnelles du nouveau gouvernement Sonko.

“On a besoin de savoir qui sont les véritables propriétaires des différents navires qui mouillent dans nos eaux. Dans le secteur de l’agrobusiness, on a également besoin de savoir quels sont les différents investisseurs réels. Idem, pour le commerce…”

Le chef de l’Etat a également déclaré vouloir procéder à la divulgation effective des contrats des entreprises du secteur extractif et à un audit du secteur pétrolier, minier et gazier. Qu’en pensez-vous ?

Oui c’est des secteurs assez stratégiques. Bon pour l’audit du secteur gazier, minier et pétrolier c’est tout à fait normal, ils ont besoin d’avoir la situation organisationnelle du secteur, ils ont besoin également d’avoir une situation sur les différents revenus que génère le secteur, les différents impôts que devraient générer le secteur. Ils ont besoin également d’avoir une vue globale sur la production, je dirais même les productions dans le secteur minier notamment sur la production de l’or. Ça c’est important tout comme la production des phosphates et du zircon. Je pense qu’ils ont besoin d’avoir une vue globale sur l’ensemble de ces types de productions mais également pour le secteur pétrolier comme on n’est pas encore au stade de la production, ils auront besoin quand même d’avoir une vue globale sur le contenu des différents contrats. Je pense d’ailleurs qu’il y a un travail qui a déjà été effectué sur ces contrats-là, je pense qu’il suffit que le Ministre des énergies, du pétrole et des mines collabore de façon intelligente avec les agents de l’administration pour pouvoir disposer de toutes ces informations-là. À ce moment-là, il aura un gouvernail pour pouvoir commencer le travail de façon efficace. L’audit est important pour avoir une vue globale sur l’ensemble du secteur et pouvoir prendre des décisions assez efficaces. Maintenant pour la divulgation de la propriété réelle, il faut qu’il y ait d’abord un élargissement de la propriété réelle parce qu’on veut l’avoir dans le secteur de la pêche, on a besoin de savoir qui sont les véritables propriétaires des différents navires qui mouillent dans nos eaux. Dans le secteur de l’agrobusiness, on a également besoin de savoir quels sont les différents investisseurs réels du secteur.  Dans le secteur commerce, on a également besoin de savoir quelles sont les différentes personnes qui interviennent dans le secteur. Donc divulguer les bénéficiaires effectifs oui, pourquoi pas. Mais l’élargir serait encore mieux dans d’autres secteurs.

“Si on a une bonne loi sur l’accès à l’information et à côté que la recevabilité soit effective, je pense que beaucoup de problèmes seraient déjà réglés”

Le Président de la République a promis de protéger les lanceurs d’alerte. Cette mesure louable a suscité une campagne de dénonciation sur les réseaux sociaux. N’y a-t-il pas de risque de dérive vers la délation ?

Effectivement, vous avez lâché le mot. Nous sommes dans une situation de délation. Ce n’est pas la méthode que prône le Forum Civil. Déjà, nous ne sommes pas contre une loi sur les lanceurs d’alerte bien vrai que c’est des dispositions qui sont souvent prévues par des conventions internationales mais nous prônons des préalables. Déjà si on a une bonne loi sur l’accès à l’information et à côté que la recevabilité soit effective, je ne dirais pas qu’on aurait pas besoin de loi sur les lanceurs d’alerte mais je pense que beaucoup de problèmes seraient déjà réglés parce que si on a des corps de contrôle qui sont soit la Cour des Comptes, soit l’IGE, l’OFNAC, l’ARMP ou l’ARCOP ou bien les inspections internes qui sont au niveau des ministères, s’ils font leur travail convenablement et qu’ils rendent compte du travail qu’ils ont effectué sur le terrain et que le journaliste, le citoyen puisse accéder à l’information, je ne dirais pas toute l’information mais à l’information encadrée, je pense que si on a ces deux éléments préalables, nous n’aurons pas besoin de façon effective d’avoir une loi sur les lanceurs d’alerte. Maintenant, ce qu’on est en train de vivre, je ne sais pas si ça a été très mal interprété par beaucoup de Sénégalais mais c’est de la délation, ce ne sont pas des alertes. Il y a une technique et des outils également pour être un lanceur d’alerte.

“Il ne faudrait pas que les citoyens s’exposent à la diffamation et qu’ils laissent les corps de contrôle faire le travail nécessaire”

Qui est-ce qui est un lanceur d’alerte ?

C’est souvent des personnalités qui sont dans des administrations privées ou publiques et qui disposent d’une information stratégique qui pourrait peut-être porter atteinte à l’intérêt de l’Etat et qu’ils divulguent cette information là au bénéfice de l’intérêt général. La loi dit qu'il faut protéger impérativement ces gens-là. Maintenant si cette information stratégique était déjà connue à l’avance, à travers une loi sur l’accès à l’information ou bien à travers un audit qui a été effectué par les corps de contrôle, on aurait pas besoin d’avoir un lanceur d’alerte. Maintenant, toutes les informations ne peuvent pas être connues, en ce moment on aurait peut-être besoin d’une loi qui protègerait les citoyens qui sont à l’intérieur du système ou qui sont en dehors du système de pouvoir divulguer certaines informations mais il faudra qu’on fasse très attention pour ne pas exposer le citoyen à la diffamation. Il faudrait qu’ils fassent très attention. On m’envoie tous les jours des vidéos en me disant Monsieur Seck il faut parler de ceci, il faut parler de cela mais attention après vérification, on se rend compte que ce sont des informations fausses donc il ne faudrait pas que les citoyens s’exposent à la diffamation et qu’ils laissent les corps de contrôle faire le travail nécessaire. Je pense qu’avec une bonne coordination effectuée par le Premier Ministre surtout sur les corps de contrôle, on pourrait disposer également de pas mal d’informations sur la gestion des deniers publics mais qu’on évite  de tomber également dans une délation à outrance.

Entretien réalisé par Absa HANE


31 Commentaires

  1. Auteur

    Encombrant Men

    En Avril, 2024 (09:12 AM)
    Yen a qui aime la télé et cie de médias en monstrueux égo de seul sénégalais existant sur Sunugal. 
    {comment_ads} {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2024 (09:51 AM)
      Il ne le feront pas. Ces trucs de déclaration de patrimoine, c'était uniquement pour dénigrer l'ancien régime 
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2024 (10:01 AM)
      Ça viendra Mr le haut parleur au quotidien. Premier conseil aujourd'hui. Commence par les sortants d'abord, en logique. 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2024 (11:58 AM)
      Enfin un courageux. Si le président ne le demande pas à ses ministres, ce sera ma première rupture avec le peuple
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2024 (12:09 PM)
      Ca me semble indispensable que des actes forts soient posés et que ces braves ministres déposent leur patrimoine et que celui-ci soit contrôlé. Dans des pays comme la France, la nomination d'un Ministre n'est pas effective tant que ça déclaration n'a pas été faite et contrôlée. 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Maslaaah

      En Avril, 2024 (13:07 PM)
      j'ai beaucoup regretté mon soutient au Pastef - au final en Afrique it is always the same story of indigenous population versus a minor  elite of billionaires libertins du néolibéralisme 
      Les Maslaaah  sont des business lugubres. Affairou t'appelle yoyou ( djammah djammah tchii laah lepp kheddj - et pendant ce temps on permets aux Senegalais mieux nes de s'emparer de dizaines vouées milliers de milliards au 12 d'apernoce - Nier le bien être voire la survie à des millions de compatriotes pour son propre égo -  Je n'est plus confience en ces pastefiens - aillant laisse Macky Sall quitter le territoire sénégalais et surtout instantanément après la remise du pouvoir et voler pour Ryad la ou il a investi plus de 2500 milliards grid de sa fortune personnelle puisque son griot est censé avoir le centième de la fortune du noble maître ( rapport de 1 pour cent ). - Si Macky possède 100 millions la logique veut que Farba ait 1 millions.
      Farba aillant déclaré publiquement une fortune de 25 milliards - alors pour Macky se doit être 100 fois 25 Milliards = 2500 Milliards:  This is simple common sense when establishing the wealth of Macky Sall .
      Macky n'a même pas déclaré son patrimoine à la sortie - alors qu'à l'entrée il avait commis l'erreur grave d'ignorer les standards ou normés habituels chez les dirigeants Européens avec ses fortune après 2 mandats variant de moins d'une dizaine de millions d'euros à moins de 20 Milliobs d'Euros - Macky à fait la sienne avec un niveau d'ignorance très élevé sur les normes de Sarkosie à Merkel passant  François Holland on parle de 7 a 15 millions d'euros.  - Ora si vous considérez que chaque Milliards de la fortune de Farba est équivalent a 1,5 millions d'Euros - du coup le griot analphabète du président serait lourd de  37 millions d'Euros.
      Tapez sur Google pour la fortune de ses dirigeant européens et vous verrez qu'un seul ministre ou servant griot ou je sais quoi encore peut facilement rémunérer un dirigeant occidental.
      Ces éclairages sont une peine lorsque ces gros crimes financiers, équivalent d'un holocost Jewish nazzi :  crime contre le bien être et la survie de millions de Sénégalais - pros très à la légère par la justice ou par les nouveau pouvoir qui professent monts et merveilles avant d'arriver au pouvoir: vous n'auriez jamais due laisser s'enfuir et de manière si honorable empruntant notre jet présidentiel alors qu'il n'y a plus droit - esperons au moins qu'il a paye le kérosène et autres frais aéroportuaires et indemnités du personnel volant.
      Diomay et Sonko Macky deffaleenahh kheureums weird pour que ils oui à tout:
      "Bon d'abord je vais saboter augmentant votre masse salua le déjà très critique, ensuite je vais vous faire prendre en charge mon déplacement chez mon Banquier à Ryad d'autant plus que je passe au Salin d'honneur pour déplacer mes excédants de devises collectées ces derniers mois mes quelques millions d'euros et de dollars seront scellés diplomatique mission - et le passé avec mon butin à Dakar comme à djedda ).
      je crois que le décor et l'ambiance étalé par Nacky lors de leur rencontre a mis ces 2 indigènes KO - et ils ont eu peur d'une prétendue puissance de Macky - alors qu'il n'est plus habilité aux privilèges d'un président en exercice:  l'avion était un gâchis supplémentaire que nous n'approuvons - domage que nous aillons des vociférées de l'opposition et des peureux dans l'exercice du pouvoir.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Ddd

      En Avril, 2024 (13:22 PM)
      L'amnistie fiscale de 40 milliards pour la presse on en parle?
       
      Je la trouve illégale et demande au président de revenir sur ce cadeau de Macky fait à ses amis.
    {comment_ads} {comment_ads}
  2. Auteur

    Dd

    En Avril, 2024 (09:19 AM)
    Pourtant je ne voyais pas ces gens la lorsque macky etait au pouvoir.Lorsqu'il tuait nos fils et lorsqu'il volait l'argent du peuple
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2024 (10:01 AM)
      Les répondeurs automatiques de pastef nar ngen sonou nak. Le sénégalais n'a pas sa langue dans sa poche et que cela vous plaise ou non, que ce soit tôt ou tard le peuple va critiquer ce régime. Société civile, journaliste, chroniqueur, citoyen lambda, tête vide, analphabète, activiste, chômeur, enseignant, vendeur de maïga, influenceur, tout le monde va critiquer ce régime. Vous n'avez encore rien vu. Motah soyez pas allergiques aux critiques. Ligeey par force, résultats par force sinon rek dou yomb ci yen. Vous avez partout que vous avez la solution pour faire émerger ce pays, que vous donnerez l'exemple sur l'argent du contribuable, nous autres là assis sirotant du café croisant les jambes, observant vos actes. Tok mouy critiquer rek rien à cirer de vos crises de colère. 
    {comment_ads} {comment_ads}
    Auteur

    Sheute

    En Avril, 2024 (09:23 AM)
    Le Président sait ce qu'il fait. Vous nous emmerdez à la fin 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2024 (09:43 AM)
      Gor thia wakh dia. Yenako diguewon. Di wout ngour takh louné ngua diggué.il faut assumer. Déclaration de patrimoine pour tous, caisse noire éliminée, sonko disait que c'est haram. Harry up guys! Na baar.
    {comment_ads}
    Auteur

    Badou Ndiaye

    En Avril, 2024 (09:25 AM)
    Franchement Birahim, c'est beucoup trop tot pour des critiques, vous avez vue les premiérs acte du prémier ministre qui à demander la démittion de tout les membre du Gouvernement de leurs poste de Maire,Député est autre fonction. Voulais passé votre temps à faire des critiques non fondé. BASTA
    {comment_ads}
    Auteur

    Lou Bari Sofff

    En Avril, 2024 (09:43 AM)
    Vraiment on en a un peu trop boucle la un peu

    Il devient subitement le cerveau de la République
    Auteur

    Citoyen

    En Avril, 2024 (09:54 AM)
    Je suis comme toi, j'ai défilé jusqu'en bas de page. Le texte est trop long. Je me suis réfugié dans les commentaires.
    {comment_ads}
    Auteur

    Wakh Deug Rek

    En Avril, 2024 (09:56 AM)
    Nous esperons que le nouveau regime honorera tous ses promesses en commencant par la declaration de patrimoine de tous ses membres et ensuite par la rationalisation des depenses au niveau de l'administration senegalaise dont les budgets de fonctionnement de certains entités coutent trop cher au contribuable senagalais 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (10:04 AM)
    J'espère que les quotas de terrains attribués au SAID vont enfin cesser.

    J'attends de voir !
    {comment_ads}
    Auteur

    Mbodj Ucad

    En Avril, 2024 (10:06 AM)
    Une grande gueule ce Birahim. Tu penses que tu en sais plus que les membres des corps de contrôle pour les défendre. Eux ce sont des gens compétents discrets et pragmatiques. Tu as une fixation sur des banalités comme la déclaration de patrimoine. A te suivre, on se rend compte que tu n'es pas très informé et tu veux en savoir plus. Tu débités des généralités et des banalités qui n'intéressent que toi. Le gouvernement a son agenda , ce n'est ni le forum civil encore moins une organisation de la sorte qui pourrait le contraindre à changer d'agenda. On est dépité par le fait que le forum civil devrait être là première à s'appliquer ces exigences de transparence et de bonne gouvernance. On a l'impression que c'est une organisation devenue personnelle et personnalisée. Personne ne reconnaît le forum de Mame Adama et de Mamadou MBODJ. Ce que l'on craignait est arrivé tellement tu as patrimonialisé l'organisation au point que beaucoup de gens ont préféré partir ou geler leur participation. Avec ses sorties qui ressemblent plus à des gesticulations, des bavardages , des appels du pied, vous et Forum civil devenez de plus en plus pathétique! Basta!!!
    Auteur

    En Avril, 2024 (10:12 AM)
    Il nous pompe l'air celui là ! 
    {comment_ads}
    Auteur

    Maese

    En Avril, 2024 (10:13 AM)
    A auditer aussi les fonds Covid a l etranger.  Beaucoup de magouilles surtout en France ( voir tous les consulats) . Des iban mentionnes sans recevoir l argent.  Et au aussi beaucoup de contrats des millitants APR. Il faut tous les rappeles surtout les retraites recycles. Maese ministere des retraites contractuels.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (10:21 AM)
    yéna woté transparence ndiguel djieufé transparence a l entre et aussi a la sortie

    sinon nous gueum sa bopp serons en face avec vous
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (10:25 AM)
    president bougane exige la transparence et la bonne gouvernance 

     
    Auteur

    Yolom

    En Avril, 2024 (10:27 AM)
    Parlez sur le drapeau du MFDC qui flotte en casamance. 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (10:38 AM)
    Sonko et diomay surtout sonko s'est battu contre le régime de Macky depuis 10 ans au prix de sa vue contre la mal gouvernance et l'éveil des consciences. Mr Seck désolé mais sonko n'est pas plus sénégalais que toi et tu n'as jamais fait la prison ni respirer du gaz lacrymogènes. Ce n'est pas à lui qui a temps sanctifier pour son peuple de comment faire son travail? Vous enfoncez des portes ouvertes.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2024 (12:34 PM)
      10:42
      Et au nom de quoi ce syndicat lui a offert ce terrain quo appartient à tous les senegalais???
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2024 (13:45 PM)
      13:19
      donc ils sont tous pareils. Pourquoi jouer aux saints quand on est un voyou?
    {comment_ads}
    Auteur

    035

    En Avril, 2024 (10:40 AM)
    Ibrahim il faut aller s'opposer c'est mieux 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (10:45 AM)
    J'ai une maison mais elle est en cours d'évaluation ! Je ne connais pas sa valeur exacte !
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (10:50 AM)
    Nous allons défendre ce projet il y a 85 morts. C'est très tôt de critiquer des gens qui n'ont même pas fait de passation de service. Vous savez très bien que toutes ces réformes ne peuvent pas se faire en deux cliques. Ils ont été élu pour un mandat de cinq ans pas un mandat de cinq jours. La mafia kacc kacc préservera le projet contre le Toke moye dokh
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (10:52 AM)
    Il tire sur tout ce qui bouge ce MR.

    Quelle sa profession? En tout cas!
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (10:59 AM)
    Absolument. 
    {comment_ads}
    Auteur

    Abou

    En Avril, 2024 (11:00 AM)
    Le pouvoir en place doit accepter les contradictions et débat . C'est meme l'essence de la Démocratie . On ne peut pas etre d'accord sur tout . Meme dans un couple , cela arrive qu'on ait des divergence sinon , y'a problème. Je souhaite une grande réussite à ce gouvernement , mais faut se braquer non plus ; ce qui risque de les nuire.
    Auteur

    Nit

    En Avril, 2024 (11:01 AM)
    Birahim est payait pour ca ces les lobbys qui lui dictent ces sorties parce qu'il sortait pas de facon azimut au temps de Macky
    {comment_ads}
    Auteur

    Lam Toro

    En Avril, 2024 (11:15 AM)
    Birahim tu parle trop 

    Le président a déjà donné l'exemple de sa campagne électorale, il est le seul à faire une déclaration de patrimoine.

    Boul yakamti avec sonko tous les ministres et même les dg vont faire une déclaration de patrimoine.

    Tu veux seulement être en avant après les sénégalais disent c'est à cause de ton post qu'ils ont fait leur déclaration.
    {comment_ads}
    Auteur

    Seck

    En Avril, 2024 (11:37 AM)
    Saa way mo yakamti /défal ndank réc lépp dina lerr 
    {comment_ads}
    Auteur

    Coumba Ndiaye

    En Avril, 2024 (11:46 AM)
    Gsb détient le meilleur programme parmi tant d'autres pour transformer le Sénégal,donc l'implication du président Bougane Gueye pour l'émergence de ce pays reste incontestable
    Auteur

    Ombre

    En Avril, 2024 (11:53 AM)
    Pourquoi dans ce pays les gens sont pressés. C'est une obligation, donc forcément ils feront cette déclaration. Ce birahim court plus vite que son ombre. 
    {comment_ads}
    Auteur

    Fouta Toro

    En Avril, 2024 (12:37 PM)
    Machallah BON COURAGE BIRHIMI SECK Tous les  covernanent doit faire com diomaye faye declaration de patiripoines les president bassirou diomaye faye 
    {comment_ads}
    Auteur

    Mbodj Ucad

    En Avril, 2024 (12:40 PM)
    Il est temps de mettre un Nouveau  Forum Civil plus légitime que celui que dirige B SECK.
    {comment_ads}
    Auteur

    Gouvernance

    En Avril, 2024 (13:20 PM)
    Oh fait doucement Birahim, sonko fera sah. ne precipite pas. Et toi tu commences à durer à la tete du forum civil. 
    Auteur

    En Avril, 2024 (13:24 PM)
    Le President dpit faire ce que le president veut. Apres tout c'est lui qui a ete electe a 54%, pas Birahim Seck ou aucun autre Senegalais electeur. Il est temps que  President Diomaye tape sur la table! C'est comme si le Senegal a besoin de dictateur comme Macky Sall pour que certains se taisent. Chacun pense qu'il peut dire au President quoi faire... Juste come chacun pense qu'il peut dire a Aliou Cisse quoi faire...
    {comment_ads}
    Auteur

    Pape

    En Avril, 2024 (08:19 AM)
    Il faut abandonner aussi ces grosses voitures de riches qui ne servent à rien (qui ne rassurent pas)  et rouler avec des routières simples 
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email