Mercredi 19 Juin, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Politique

Retour de ministres à l'Assemblée : ces députés qui risquent de perdre leur siège

Single Post
Retour de ministres à l'Assemblée : ces députés qui risquent de perdre leur siège
Sauf dissolution de l’Assemblée nationale, c’est au tour des députés du Pastef (parti au pouvoir) nommés ministres de renoncer à leur mandat parlementaire. 

WalfQuotidien rappelle qu’ils sont tenus de se soumettre aux nouvelles dispositions de l’article 54 de la Constitution, obligeant les  députés-ministres à « suspendre leur mandat », votées lors de la suppression du poste de Premier ministre en 2019. 

Au contraire, renseigne la source, des responsables du camp présidentiel pourraient déclencher une procédure inverse. D’après le quotidien d’informations, ils sont au nombre de huit. Il s’agit du président du Conseil économique, social et environnemental (CESE), Abdoulaye Daouda Diallo, de l’ancien Premier ministre et candidat malheureux de Benno Bokk Yakaar (BBY), Amadou Ba, des ministres Abdoulaye Saydou Sow (Urbanisme), Oumar Youm (Forces armées), Mariama Sarr (Formation professionnelle, Apprentissage et Insertion), l’ex-ministre de la Femme, Fatou Diané, l’ancien ministre de l’Agriculture et candidat malheureux à la Présidentielle, Aly Ngouille Ndiaye, et le ministre-conseiller, Cheikh Abdoul Ahad Mbacké. 

Ils avaient tous cédé leur siège une semaine après l’installation de la 14e législature, en septembre dernier, rappelle Walf. 

Aujourd’hui, indique le journal, ils ont la possibilité de déclencher la procédure de leur réintégration au sein de l’hémicycle.

Comment ? « Ils peuvent écrire au président de l’Assemblée nationale (Amadou Mame Diop) pour récupéré leur mandat » aux mains de leurs suppléants respectifs : Demba Ba, Abdoulaye Wilane, Maïmouna Séne, Abdoulaye Diagne, Yoro Sow, et Matar Diop. 

L’ancien ministre de la Justice, Me Malick Sall, interpellé sur la question en 2021, avait indiqué , selon Walf, que « cette disposition reste maintenue nonobstant le retour du poste de Pm ».


3 Commentaires

  1. Auteur

    En Mars, 2024 (07:51 AM)
    2,6 millions ont voté pour Diomaye sur une population totale de 18 millions d'habitants, donc plus de 85 % de la population n'ont pas voté. 

    Attention : le nouveau régime doit pas s'enflammer et prendre conscience de cette importante donne, à savoir la grande masse silencieuse qui pourrait être une opportunité ou une menace selon les agissements du nouveau régime.
    Top Banner
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2024 (07:54 AM)
      Quelle grande messe silencieuse au Sénégal le président a toujours gagné les élections sur ces chiffres.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2024 (08:46 AM)
      Et j'y ajoute aussi tous ceux qui n'ont pas pu retirer leur carte. Donc demal calculer wat ce pourcentage bi
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2024 (14:46 PM)
      Il faut un peu de dignité. Ça n'a pas de sens de vouloir reprendre le siège à un député. C'est comme dans un match, quand on est remplacé, il faut attendre un autre match pour savoir si vous serez alligné ou pas.
    Top Banner
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2024 (15:35 PM)
      Dans ces 18 millions il faut juste compter ceux qui ont l'âge pour voter, éliminer les malades, les prisonniers, les bébés, les petits bambins, les vieillards qui ne peuvent même plus se déplacer etc, ensuite dis toi que dans une élection seul l'échantillon suffit, si tu faisais voter tout le monde le résultat serait le même ou beaucoup plus élevé en la faveur du président élu.
    {comment_ads}
  2. Auteur

    En Mars, 2024 (07:52 AM)
    Il faut absolument dissoudre l'assemblée nationale ce qui permettra cette nouvelle équipe de travailler dans l'efficacité et la paix sociale ! 
    {comment_ads} {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2024 (13:21 PM)
      Impossible avant 2024!Normalement le 1er ministre doit être de BBY jusqu'en juillet 2024!En tout cas si Sonko est nommé 1er ministre, BBY ne votera pas la vote de confiance et une motion de censure sera déposée car hors de question d'avoir un 1er ministre délinquant
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mars, 2024 (09:25 AM)
    En tout cas cette Assemblée nationale n'est plus crédible dans le monde entier après ce vote sur le report et l'amnistie !
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email