Jeudi 19 Septembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Sécurité

Visite du president americain au senegal - obama met dakar dans une barack

Single Post
Visite du president americain au senegal - obama met dakar dans une barack

OPERATION DE SECURISATION MIXTE A GOREE

Les moments chauds d’une mission de sécurité qui a dégénéré

 

Dans le cadre de la densification du maillage sécuritaire de l’espace régional de Dakar, en prélude à la venue, le 26 juin prochain, à Dakar, de Barack Obama, la hiérarchie de la police a lancé mercredi une opération de sécurisation mixte à l’île de Gorée. Plusieurs délinquants ont été cueillis au grand dam des habitants qui s’en sont violement pris aux policiers.

 

Barack. Il a la baraka, ce Obama, pour mériter tout ce concours d’attention des autorités sénégalaises. Mercredi, la hiérarchie de la police a livré sa part et élargi son champ d’opération de sécurisation dans l’espace dakarois. C’est en cela qu’elle a investi l’île de Gorée, en y déployant un dispositif mixte : Le nombre d’unités réquisitionnées, (des éléments de la Brigade de lutte contre la criminalité, (Blc), leurs collègues de la Sûreté urbaine, (Su), renforcés par des détachements de la Brigade polyvalente d’intervention, (Bip), du Groupement mobile d’intervention, (Gmi) et des éléments du commissariat de l’île. Ce dispositif était également mixte en genre, avec la contribution de policiers filles. Pour mener à bien l’opération, une première mission d’inspection des milieux interlopes et niches criminogènes de l’île avait été discrètement dépêchée la veille (mardi), à Gorée. Les informations rapportées par cette mission aux éléments du dispositif ont permis d’avoir une vue plus dégagée de leurs cibles.

 

Départ. 17h45, les éléments, (tous en civil), réunis au commissariat central procèdent au dernier briefing dans une ambiance bon enfant. Pistolets de service discrètement dissimulés sous les ceintures, torches, menottes entre autres, accessoires bien en place, les éléments embarquent dans deux pick-up en direction de l’embarcadère du Port de Dakar. Les responsables des lieux, avisés de la présence des policiers, font le nécessaire. Les hommes sont installés dans un espace réservé à la salle d’embarquement. Avant que les passagers de la chaloupe ne décèlent leur présence, ces policiers habillés comme des touristes, (sacs en bandoulière, lunettes de soleil, walkman…), sont extraits de la salle pour embarquer dans la chaloupe. Une mesure qui a fait jaser certains passagers qui ne comprenaient pas ce «traitement de faveur». Quelques minutes plus tard, ces passagers sont invités à embarquer. A peine les amarres larguées, les limiers se dissimulent dans les différents compartiments de la chaloupe, histoire de ne pas attirer l’attention des passagers. Au bout de 20 minutes, L’île de Gorée se dévoile, toute grouillante, toute chaleureuse avec les milliers de visiteurs qui s’épanouissaient sur le sable fin.

 

18 malfrats arrêtés. Les éléments du dispositif, une fois sur l’île, se scindent en deux groupes et fondent dans la masse. Au moment où le second groupe investissait déjà la partie ouest de l’île, le gros de la troupe faisait cap dans la zone Castel, sur les hauteurs de l’île. Une zone où pullulent des tenanciers de débits de boisson et autres adeptes du trafic de drogue. Une constance attestée par l’interpellation de trois individus se disant artistes-peintres, surpris dans un des multiples bunkers qui, nous renseigne-t-on, «étaient occupés à l’époque coloniale, par la marine française. Sous l’emprise de la drogue, ce trio qui tenait à peine sur ses jambes tirait rageusement sur des joints qu’ils agrémentaient avec quelques tasses de thé. En sus du chanvre dissimulé dans une feuille, des ciseaux destinés à la confection des joints ont été découverts. Les menottes aux poignets, ils ont été embarqués au grand dam de leurs proches, (des dames qui se sont mises à tomber en transe). Dans le même bunker donnant dans une sorte de tunnel, menant dans une des pièces obscures, le maître des lieux, alerté, est parvenu à filer à l’anglaise, en empruntant un autre tunnel au bout duquel se trouve des escaliers menant sur les hauteurs de l’île. C’est à ce type de configuration entortillée, faite de labyrinthes, tunnels communicants à travers de multiples pièces souterraines que les limiers ont eu droit, pour dénicher 18 malfrats. Parmi eux, 2 usagers de chanvre dont un ressortissant français cueilli avec 4 joints de chanvre destinés à sa consommation personnelle dit-il, 8 trafiquants de cette drogue, 8 interpellés pour vérification d’identité et deux gérants de débits de boisson qui exploitaient leur commerce sans licence. Tout ce beau mode a été admis dans le violon du commissariat de police de l’île, en vue d’être acheminé via la chaloupe au commissariat central.

 

L’Intifada des Goréens. C’est le moment choisi par une centaine de Goréens, hommes et femmes de tous âges, pour s’amasser devant le commissariat de l’île. Des médiations sont entreprises par des notables. En vain. La grogne enfle et les prémisses d’une révolte se dessinaient au fur et à mesure. Aux environs de 22h30, les détenus menottés sont conduits sous bonne escorte jusqu’à la chaloupe. L’hystérie collective atteint son comble. De chaudes larmes, cris et évanouissements accompagnent les interpellés. Dans la mêlée, une dame se lâche : «C’est pire que du temps de l’esclavage, vous enchaînez nos enfants pour les embarquer.» La réplique des policiers ne se fait pas attendre. Un d’entre eux répond : «Madame, vous et toutes les personnes autour de vous n’ont pas été inquiétées, parce que vous n’avez commis aucun délit. Ce n’est pas le cas pour ces détenus pris pour la plupart en flagrant délit. Qu’ils soient de Gorée, Dakar, ou Kaolack, la loi est la même pour tous.» Le Maire de Gorée Augustin Senghor s’amène avec quelques proches sur le quai, et entreprend une médiation avec des responsables de l’opération de police. La foule s’invite aux négociations. C’est alors que la première pierre a été jetée. Il s’ensuivit une véritable intifada contre les limiers et la chaloupe est violement caillassée, au point que les policiers ont été contraints de sommer le barreur de la chaloupe à amarrer. La pluie de pierres se densifie, les passagers dont des Européens se barricadent dans les compartiments sécurisés.

 

Tirs de sommation. La situation devient incontrôlable pour les policiers. Ce, d’autant plus que les éléments du Gmi qui n’étaient pas venus en service de maintien de l’ordre se sont déplacés sans lacrymogène. La foule en profite pour se ruer, cailloux à la main, sur la chaloupe qui prenait le large. Pour stopper la progression des assaillants, les policiers ont usé de tirs de sommation. Sur le quai, un des projecteurs, une enseigne lumineuse…, sont endommagés et les barrières sont jetées dans l’eau, non loin de la plage. Mieux, quelques éléments dudit dispositif dont une policière sont laissés en rade. Ils se replient tous au commissariat de police. Ils étaient loin de se tirer d’affaire, puisque les lieux sont pris d’assaut par un groupuscule de jeunes, armés de pierres. Là également, les quelques policiers qui s’y trouvaient ont été contraints de tirer quelques coups de feu en l’air pour dissuader les assaillants et se tirer d’affaire et éviter que les lieux soient saccagés. Une fois au Port de Dakar, la hiérarchie de la police est avisée du fait que des éléments dont une policière sont restés sur place. Craignant pour leur sécurité, des dispositions sont prises de suite. Un renfort composé de caisses de grenades lacrymogènes et autres neutralisants, casques… est débarqué à l’embarcadère et un renfort consistant (environ une cinquantaine d’hommes) de la Bip, du Gmi est également embarqué à bord de la chaloupe affrétée spécialement pour l’occasion. Aux environs de minuit, Gorée tombe et aucune résistance n’est plus signalée. Les éléments laissés en rade sont récupérés. Quelques éléments du Gmi sont réquisitionnés d’office pour sécuriser les lieux. La chaloupe amarre une dernière fois, laissant derrière elle une île où Morphée avait fini de prendre le dessus sur ses occupants.

Article_similaires

19 Commentaires

  1. Auteur

    Diwan-j

    En Juin, 2013 (18:02 PM)
    il vien bézé Macky
  2. Auteur

    Teup

    En Juin, 2013 (18:04 PM)
    obo..obo....obo...maaaaaaaaaaaa ! comme disait sa-nex......enfin, si on parle de gaspillage quand i s'agit des présidents africains, qu'en sera t-il pour Obama qui depensera des centaines de millions, pour .....des heures de vaccances a Dakar, avec une visite a Goree comme prime ! BOROME DOLEY KHAMOUL NDANK....Dieu est Grand.....mais Obama tout woul de !!!
    Auteur

    Boy Paris

    En Juin, 2013 (18:07 PM)
    Le titre : "obama met dakar dans une barack" . LOL .



    Belle imagination pour ce journaliste , c'est rare pour être souligné car souvent c'est le commentateur de senweb qui me font rire...
    Auteur

    Awa

    En Juin, 2013 (18:12 PM)
    cheuuuuuu senegalais mo beuri wakhh té beuri histoire!! tous les pays ke visitent obama prennent les meme mesure securitaires et c normal ke le peuple râle ce fut le cas lors de sa visite en autriche mais ca na pas fait autant de tolé bolé! mais vraiment fiii niakhtou rek ngiir yallah c chiant mais lou méti yagoule! mougneléne!
    • Auteur

      Awa

      En Juin, 2013 (18:29 PM)
      alors la jmattendai à une reponse pareille...u sais mn commentaire est tres claire!! je ne cautionne pas cela mais notre pays peut-il echapper à la régle!! et evitez ces hyperboles du genre " oter la liberté" hey on a pas dit de pas sortir de chez soi mais yaura une certaine limitation des mouvements! c chiant mais bn c pas pour l'eternité nn plu!! bref en groo enfait ca c le cadet de mes soucis enfait!
    • Auteur

      [email protected]

      En Juin, 2013 (18:36 PM)
      c parce qu'on a des dirigeants faibles qui ne sont làa que pr leur prpre interet....on arrète des délinquants parce que obama viens chez ns alrs qu'on devait le faire sans rien attendre... pauvre afrique pauvre sénégal
    • Auteur

      Awa

      En Juin, 2013 (19:58 PM)
      bref si c ca ke tu penses jy peux rien mn gar! mais c'est dommage ke tu ne regardes pas plus loin ke le bout de ton nez! allez bsx et bn week end ;)
    Auteur

    Gfhfxhfx

    En Juin, 2013 (18:32 PM)
    EXCELLENT TITRE. C'EST RARE QUE NOS JOURNALISTES FASSENT PREUVE D'AUTANT DE THATCH. :-D 
    Auteur

    Likathia

    En Juin, 2013 (18:32 PM)
    au moin il ne fuit pas ses origines. il n'est pas comme les notre presidents qui fuient le pays a la fin de leur mandant
    Auteur

    Vert Jaune Rouge

    En Juin, 2013 (18:36 PM)


    Alerte a la jeunesse de mon pays , réveillez vous pendant qu'il est temps . Les peuls fouta sont a l 'origine de votre pauvreté . Ils sont en train d' hypothéquer votre avenir . Ils ont envahi notre pays .

    il faut réagir pendant qu'il est temps . Comment pouvons nous accepter que ces étrangers monopolisent notre économie .

    Ils ont pris tout les secteurs qui devaient permettre a notre jeunesse de travailler . Fast food , Boulangerie , fruits et légume , Distribution de carte téléphonique , Commerce alimentaire de gros et de détail , transport , pousse pousse , Blanchisserie , ouvrage . Réveillez vous avant qu'il ne soit trop tard .

    Avec la complicité de certains agents de l administration , ils achètent des cartes d'identité . :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn: 
    • Auteur

      Vert Jaune Rouge

      En Juin, 2013 (18:43 PM)
      t'a entièrement raison mais pr rappel ce sont pas des peulh fouta mais des peulh de guinéé car ceux de fouta sont des sénégalais cme tous... mais c trop aussi car chacun d'eux possède une carte d'identité national pauvre pays de corrompu
    Auteur

    Guinéens Au Senegal

    En Juin, 2013 (18:51 PM)
    le type en psqeudo vert jaune rouge est un serere je suis sure que tes trop noir et tu voulais ecrire autre chose et tu ne voyait pas le clavier walaye ndeysane







     :-D  :-D  :-D  :-D  :-D  :-D  :-D  :-D  :-D 





















     :-D  :-D  :-D  :-D 
    Auteur

    Haal Pulaar

    En Juin, 2013 (18:52 PM)
    Ils sont sans patrie, ces racistes peuls fouta forcenés, parce qu’ils se disent ne pas être des noirs. Ils sont encore et toujours à la recherche de leur patrie. Ils ne peuvent pas avoir de patrie, parce qu’ils n’ont pas une ligne de conduite exigeant l’accomplissement de devoirs sacrés. Aliénés qu’ils sont, ils ne pensent qu’à l’argent, et à eux. Il faut que la trahison soit extirpée et bannie définitivement du comportement du Peul
    Auteur

    Destin

    En Juin, 2013 (18:52 PM)
    le président macky moy gorr ! il essaie de tout faire pour mettre obama à l'aise et en securite! la teranga sénégalaise est une réalité !

    m
    Auteur

    X

    En Juin, 2013 (18:59 PM)
    COMME VOUS NE VOULEZ PAS TRAVAILLER LES CONSÉQUENCES SONT LA K DES FUMEURS DE YAMBA DES BUVEURS DE THE ET DES FANATIQUES DE BETHIO ET KARA QU EST K VOUS VOULEZ D AUTRE
    Auteur

    Kampeel

    En Juin, 2013 (19:18 PM)
    Il faut que les Sénégalais apprennent à avoir le sens de la sécurité surtout au moment ou le Mujao ou autres "jihadistes "tarés se manifestent à nos frontières . Sécurité rime avec contrainte . Il faut s'y faire
    Auteur

    Leboom

    En Juin, 2013 (19:22 PM)
    Vivement que demi dieu fasse sa visite vite et retourne dans son pays parce que là ça devient insupportable ce complexe à mettre les senegalais sur la touche pour une seule famille devient un veritable carnage.
    Auteur

    Toro

    En Juin, 2013 (19:54 PM)
    visiter cet site guinéen Guinéepresse.info . Comment ils sont raciste ses peuls du guinée . Ils appellent les autres peuls du monde a les rejoindre pour les aider contre les malinkés. maintenant je comprends pourquoi certains wolofs disent que nous sommes raciste .



    Nguirr yallah les peuls du guinée veillaient au moins préciser et mettre ( peul du guinée ) nous autres braves haal pulaar du senegal , wodabbe niger etc.. sommes pas si raciste
    Auteur

    Betty Thijsen

    En Juin, 2013 (22:37 PM)
    bonjour senegalais je me demande ou va dormir ce dignitaire americain avec 80 journaliste et 600 autres j espere que l acceille ce fera a medina
    Auteur

    Feug21

    En Juin, 2013 (23:39 PM)


    étrange pays .on arrête des dealers , des drogués en flagrant délit et on trouve à redire . les goréens devraient être contents d 'être débarrassés de cette pègre qui vit en haut du castel et commet menu larcin . allez à GOREE & vous m 'en direz des nouvelles !!!
    Auteur

    Rts

    En Juin, 2013 (00:21 AM)
    un programme nul.un journal harassant sans rubrique éducation,santé ou agriculture avec un retour de la politique des transhumants..................cé vraiment désolant racine talla ,seynabou diop ont fait preuve de leur incompétence alassane cissé et khaly seck par leur arrogance ont dénaturé les jt
    Auteur

    Boy Niarry Tally

    En Juin, 2013 (09:01 AM)
    c vrai pour les peuls de conakry ils sont détruit notre capital si dakar est sale c'est à cause d'eux ils sont nombreux au sénégal à peu prés 2 millions la majeur partie d'entre eux n'ont pas d'habitation ils dorment dans les marchés(castor,sandaga,tiléne etcc)c'est eux qui ont rendu dakar difficil il faut que le gouvernement réduit le nombre de guinéen (conakry)qui rentent au sénégal.
    • Auteur

      Ahmadinejad

      En Juin, 2013 (20:42 PM)
      vous etes mon compatriote mais vraiment faut pas etre raciste puisque l'afrique est uni, il faut favoriser l'integration dans ce continent on dirait que tu n'est pas adepte aux etats unis d'afrique. la cause de la salissure au senegal il faudrai que les gens changent leur habitude, mentalite
    Auteur

    Ahmadinejad

    En Juin, 2013 (20:38 PM)
    Je voudrais dire a mes compatriotes sénégalais que la venue d'Obama au Sénégal est une bonne chose puisque ça traduit que la democratie au senegal est tres bien appreciee a travers le monde, elle est reelle dans ce pays vraiment que ca continue d'attirer les plus personnalites du monde dans notre pays c'est une fierte et puis 0bama le premier noir president des USA ne peut pas s'en passer de retourner aux sources en Afrique pour faire une visite de decouverte et la il doit aller a Goree pour connaitre vraiment ce n'est que du bien

    Bonne arrivee Ob

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Top Banner

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR