Dimanche 16 Juin, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Sante

Intervention chirurgicale de ses jambes arquées : Comment la vie de Malang a changé grâce à Mercy Ships…

Single Post
Intervention chirurgicale de ses jambes arquées : Comment la vie de Malang a changé grâce à Mercy Ships…
Un enfant de 5 ans, fan de football, dont les jambes ont commencé à se déformer dès l'âge de deux ans, peut désormais courir et jouer avec ses amis depuis que sa vie a été transformée par une organisation humanitaire spécialisée dans les opérations chirurgicales.

Malang, originaire du Sénégal, s'était rendu dans de nombreux hôpitaux de son pays pour trouver une aide médicale, sans succès."Il avait du mal à marcher. J'étais tellement triste quand je voyais Malang se déplacer ainsi en souffrant", se souvient son père Sadio. "Parfois, ses amis couraient et le laissaient derrière eux, et il pleurait."

Ses parents n'ont pas pu trouver de chirurgien capable d'effectuer l'opération nécessaire et rechercher une aide financière était difficile pour recevoir une intervention chirurgicale à l’étranger. 

Lorsque la famille de Malang a appris par un voisin qu'il pouvait bénéficier d'une opération gratuite et sûre grâce à l'organisation humanitaire internationale Mercy Ships, elle l'a emmené se faire examiner. Leur bonheur était immense lorsqu'il a été sélectionné pour subir une intervention chirurgicale à bord du Global Mercy™, un navire spécialement construit par l'ONG pour être un hôpital et amarré à Dakar, au Sénégal.

C'est là qu'il a rencontré la chirurgienne orthopédique britannique Rachel Buckingham, qui travaillait bénévolement à bord. Le Dr Buckingham a su immédiatement que les jambes arquées de l'enfant de cinq ans continueraient à se déformer avec le temps. 

"La situation se serait aggravée et sa capacité à marcher aurait été très limitée", explique-t-elle.  

Le Dr Buckingham et son équipe ont commencé par traiter Malang avec de la vitamine D pour renforcer ses os. Ils ont ensuite pratiqué une intervention chirurgicale complexe pour redresser ses jambes.

Heureusement, Malang n'aura jamais plus à supporter l'inquiétude de son père "Il ne se rendra probablement jamais compte de la gravité de sa malformation s'il n'avait pas été opéré", ajoute-t-elle.

« Il ne se rendra probablement jamais compte de la gravité de sa malformation s'il n'avait pas été opéré »

Le Dr Buckingham déclare : "En venant travailler ici, on remarque des différences frappantes nées de l'absence de soins chirurgicaux. Nous traitons des enfants souffrant de graves malformations. Chez nous, ils n'en seraient jamais arrivés à ce stade parce que nous les aurions soignés dès leur plus jeune âge".

Ka Dièye, membre de l'équipage de jour sénégalais, a travaillé comme traductrice dans le service de rééducation de l'hôpital. Elle a indiqué que le petit supporter de football s'était remarquablement rétabli après son intervention chirurgicale compliquée de quatre heures.

Ka raconte : "Trois jours après son opération, il voulait déjà jouer au football, c'est inimaginable. Et lorsqu'il était dans l'unité de soins intensifs, il a commencé à marcher et était très heureux.

Le père de Malang est resté aux côtés de son fils pour l'encourager et le soutenir tout au long des étapes difficiles de la thérapie.

"Je suis profondément ému", s'est exclamé Sadio lorsque les plâtres de Malang ont finalement été enlevés et qu'il a pu se tenir debout. 

Les aspirations du père pour son fils sont claires : "Je veux qu'il devienne quelqu'un dans le monde".

La situation de Malang est courante, et pas seulement au Sénégal. On estime que 5 milliards de personnes dans le monde n'ont pas accès à des soins chirurgicaux sûrs - et qu'environ 1,7 milliard d'entre elles sont des enfants comme Malang. Ce fardeau est particulièrement ressenti en Afrique subsaharienne, où près de la moitié de la population a moins de 18 ans. 

Une étude réalisée en 2021 dans quatre pays d'Afrique subsaharienne a révélé que 60 à 90 % des patients nécessitant une intervention chirurgicale seraient confrontés à des coûts exorbitants qui anéantiraient les finances des familles s'ils allaient jusqu'au bout de l'opération.

Des chirurgiens comme le Dr Buckingham ne se contentent pas de pratiquer des opérations, ils encadrent et forment des chirurgiens locaux à bord afin que les pays partenaires, comme le Sénégal, puissent renforcer leurs systèmes de santé, de la réalité sur le terrain dans les hôpitaux jusqu’au niveau des gouvernements, en proposant des programmes d'enseignement, de formation et de mobilisation pour la santé.


7 Commentaires

  1. Auteur

    En Avril, 2024 (21:30 PM)
    Bravo bravo bravo 💯

     

     
    Top Banner
    • Auteur

      Hé!

      En Avril, 2024 (17:27 PM)
      Merci à toute l'équipe de Mercy Ships !
       
       
      Pourtant, certains "savants" ici disaient que ce bateau, c'était pour de l'espionnage ou pour stériliser les Africains ou je ne sais quelle autre théorie de leur part... Ba paré deuggueur fite nak !
    {comment_ads}
  2. Auteur

    En Avril, 2024 (22:14 PM)
    MachAllah
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (04:40 AM)
    Bravo
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (05:03 AM)
    La joie sur son visage ! Excellent travail ! Merci et félicitation á l'équipe chirurgicale 👍
    {comment_ads}
    Auteur

    Cc

    En Avril, 2024 (16:06 PM)
    Longue vie à cet enfant et à toute l'équipe de Mercy Ship. Je voulais juste apporter quelques précisions pour dire que ce genre d'intervention est belle et bien réalisée ici au Sénégal et ceci avant la venue du bateau hopital. Il s'agit souvent de patients qui n'ont pas les moyens de financer eux meme l'intervention vu qu'il n'y a pas de prise en charge par l'état pour ma majeure partie de la population. Alors dire que c'est une opération qu'on ne peut réaliser ici n'est pas la réalité. Ils ont la chance d'etre entièrement pris en charge jusqu'à la guérison sur le bateau, ce que nous saluons, mais si ces patients ne se sont pas faits opérer ici, ce n'est pas par manque de compétence locale, loin de là
    Top Banner
    • Auteur

      Moustapha

      En Avril, 2024 (12:00 PM)
      J'ai tout fait pour avoir leus coordonnées une fille souuffrant d ' une scoliose
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (11:22 AM)
    J'espère que nos médecins ont appris. Xam-xam du pexé
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (13:24 PM)
    Diang lene ngen bagn. 

    Deuk si "xaliss kene douko liguey dagn kay lidieunti"

    Walla "les diplomes servent à rien"

     
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email