Jeudi 30 Mai, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Crise dans le secteur de la cordonnerie : Les artisans demandent des mesures de protection au gouvernement

Single Post
Crise dans le secteur de la cordonnerie : Les artisans demandent des mesures de protection au gouvernement
 Le secteur de la cordonnerie et de la maroquinerie au Sénégal est en crise. Les artisans locaux expriment leur frustration face à la concurrence déloyale des produits chinois et turcs qui ont inondé le marché local, notamment lors de la récente fête de Korité. 

En effet, Ousmane Lo, le président du collectif And Samm Luniou Mome, dénonce vigoureusement cette situation. Il souligne que de nombreux membres du collectif ont été incapables d'écouler leurs produits, ce qui a rendu la fête de l'Aid El-Fitr particulièrement difficile pour eux. "Les pertes sont considérables et certains artisans ont même du mal à subvenir à leurs besoins essentiels. Nous appelons à une action urgente de la part des autorités pour protéger et soutenir le secteur artisanal sénégalais, en particulier les cordonniers.
Ce qui s’est passé au Sénégal durant la Korité est inédit. Le marché local a été inondé de chaussures et autres marchandises venant de la Turquie et de la Chine. Nous avons vécu une fête difficile, car nous n’avons pas pu écouler nos produits", a fulminé Ousmane Lo.

De son côté, Youssou Camara, président des cordonniers-maroquiniers du département de Pikine,  a évoqué l'importance de la participation des artisans dans les décisions les concernant. Selon lui, la situation que traverse le secteur mérite un diagnostic profond. "Les pertes sont énormes. Nous avons vu des cordonniers qui ont travaillé dur, mais au bout du compte, ils n'ont même pas eu de quoi satisfaire le minimum de leurs besoins. Beaucoup d’entre nous ont passé une fête de Korité très difficile, faute d’argent, car n’ayant pas pu écouler leurs produits à cause de la concurrence. Ce qui est anormal. Nous voulons que l’État accompagne ce corps de métier, car c’est une filière qui emploie de nombreuses personnes. Nous demandons au ministre Mountaga Diao, au Premier ministre Ousmane Sonko de nous aider et de nous accompagner», lance-t-il comme une supplique. 

Embouchant la même trompette, les artisans sénégalais exhortent les autorités à agir rapidement pour protéger leur métier et leur gagne-pain contre la concurrence étrangère déloyale.

 


2 Commentaires

  1. Auteur

    En Avril, 2024 (14:17 PM)
    Les peoduits chinois sont un vrai frein à la production locale
  2. Auteur

    En Avril, 2024 (15:22 PM)
    Pourquoi les consommateurs préfèrent les produits chinois et turcs ? Voilà la vraie question. 

    Dans une économie globale, le rapport prix/ qualité prime et bénéficie au consommateur. 
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email