Samedi 25 Mai, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Eau : Des experts sonnent l’alerte sur le contrat de dessalement signé in extremis à la veille de l’élection présidentielle

Single Post
Eau : Des experts sonnent l’alerte sur le contrat de dessalement signé in extremis à la veille de l’élection présidentielle
En inscrivant la réalisation du Canal du Cayor, projet à très haute valeur ajoutée sur l’économie nationale, parmi les objectifs prioritaires du quinquennat, le nouveau Gouvernement du Sénégal a d'ores et déjà exprimé sa volonté de mettre en œuvre ce projet de grand transfert d’eau brute depuis le lac de Guiers, pour à la fois, assurer l'approvisionnement en eau potable à long terme du triangle urbain Dakar-Mbour-Thiès (DMT) et de la ville de Touba, et l'irrigation de zones agricoles stratégiques à l’intérieur du pays.

Alors que l'attention nationale était captivée par l’issue de l’élection historique marquant la troisième transition démocratique au Sénégal, une décision controversée du Président sortant Macky Sall, suscite de vives inquiétudes. À l'ombre des projecteurs politiques, un contrat de 450 milliards de FCFA a été signé par entente directe avec une entreprise privée étrangère, pour l’achat d’eau sur 35 ans, à partir d’une usine de dessalement d’eau de mer de 400.000 m3/j à construire sur la Grande-Côte des Niayes. Si ce contrat, dont l'ampleur et les implications socio-économiques suscitent moult interrogations était confirmé, la réalisation du projet Canal du Cayor serait de facto compromise, car les deux opérations ne peuvent manifestement pas être exécutés sur le même horizon temporel, pour des raisons économiques évidentes.

Sous l'angle de l’éthique et de la procédure, la signature de ce gros contrat par un Président en fin de mandat, sans appel d’offres ni consultation, jette le doute sur l'intégrité du processus décisionnel. Les réserves des experts du secteur de l’eau, concernant la pertinence et le coût exorbitant du projet et son impact sur l’équilibre financier du secteur de l’eau, semblent avoir été purement ignorées. Aussi, l'empressement avec lequel le contrat a été ratifié, en présence du Chef de l’Etat lui-même ainsi que le Ministre de l’Eau et le Ministre des Finances qui ont contresigné le contrat séance tenante, nécessite des explications aux citoyens sénégalais qui revendiquent une gouvernance transparente et responsable.

Sur le fond, l'argument du Président Sall, selon lequel le projet n'alourdira pas la dette nationale, n’est pas soutenable. L'absence de précisions de sa part sur le coût élevé de production de l'eau dessalée qui sera trois fois supérieur à celui du système actuel augure, soit une augmentation significative du tarif de l'eau au consommateur, ou une subvention étatique colossale estimée à plus de 40 milliards FCFA par an, pour le maintien de l’équilibre financier de la SONES qui pendant 30 ans, a pu mobiliser des financements importants et supporté toute seule la dette du secteur. Ces coûts induits, qui pèseront inéluctablement sur les épaules du contribuable sénégalais, sont d'autant plus préoccupants que le projet est en désaccord flagrant avec la stratégie nationale de gestion des ressources en eau et les recommandations de l’étude sur la sécurité de l’eau dans le triangle Dakar Mbour Thiès (DMT) à l’horizon 2050.

En effet, le plan national de mobilisation des ressources en eau prévoit une étape intermédiaire de dessalement d'eau de mer d'une capacité limitée de 100 à 150.000 m3/j, comme appoint en attendant la mise en œuvre du projet de grand transfert d'eau à partir du lac de Guiers, destiné à sécuriser l’alimentation en eau à long terme du triangle DMT. Le gigantesque projet de dessalement de 400.000 m3/jour, très coûteux en énergie avec des impacts considérables sur l’environnement marin, va inéluctablement compromettre cette vision stratégique adoptée en concertation avec tous les acteurs.

Il est donc crucial pour le nouveau Gouvernement de réexaminer au plus vite ce contrat de dessalement signé illégitimement dans l'urgence et sans concertation publique, en le replaçant dans le contexte originel de la stratégie nationale de mobilisation des ressources en eau, afin d’éviter la répétition des erreurs qui avaient, il y a trois décennies, entravé la réalisation du Canal du Cayor ! Il y va de la responsabilité des nouvelles autorités du pays envers le peuple sénégalais et de l'avenir du développement durable du secteur de l’eau au Sénégal dont les performances sont reconnues à travers le monde entier grâce à une politique judicieuse d’investissement.


22 Commentaires

  1. Auteur

    Fit

    En Avril, 2024 (19:48 PM)
    Macky en veut au senegalais.
    Top Banner {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2024 (20:34 PM)
      Franchement Macky Sall mérite d être entendu.
      Ca sent la corruption et les dessous de table.
       
    {comment_ads} Top Banner
  2. Auteur

    Seyni

    En Avril, 2024 (19:50 PM)
    Une étude d'impact sérieuse montrerait que la région de Dakar et ses pécheurs survivront difficilement d'une cohabitation avec des kilolitres de saumure (3000 litres d'H2O de mer = 1000 litre d'eau pseudo potable et 2000 litres d'eau pateuse hypersalée encore appelée saumure). Les poissons disparaitront très rapidement avec toutes les conséquences à imaginer. De grâce, réfléchissez encore svp. Si l'on ne peut plus réculer, délocalisez ce projet en déhors d'une agglomération au moins! Incroyable quand même.
    {comment_ads} {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2024 (21:58 PM)
      Ce que je ne comprends pas, pourquoi cibler les villages de pecheurs pour implémenter ce projet. Expliquez moi svp
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2024 (10:12 AM)
      Arretez de nous bassiner. La saumure peut être utilisé pour la production de sel à l'echelle industriel et leurope en demande beaucoup en hiver. 
      Deuxième point il faut impérativement lié dessalement et production énergie solaire car nos ressources en eau du Fleuve ne sont pas illimité et ça couterait plus cher de transferer sur de longue distance alors l'eau de mer est plus proche et inépuisable. Trois, on risque de creer une catastrophe écologique dans le delta si moins d'eau arrivé à lembourchure. Quatrième les autres pays de l’OMVS n'accompagnerons pas que le Sénégal depasse son quota et le risque de guerre avec la Mauritanie va tout anéantir nos espoirs sur lexploitation du gaz. C'est à cause de la Mauritanie que Diouf a abandonnè ce programme qui effectera le projet de navigabilité et lagriculture dans la vallée  du Fleuve. Nouacchot a les mêmes problèmes d'eau. Le Dessalement est moins couteau et l'eau est disponible en abondance. La saumure rejetèè à des kilometres se disperse vite surtout sur la Grande cote où la mer est toujours agtée.
    Top Banner
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2024 (10:12 AM)
      Arretez de nous bassiner. La saumure peut être utilisé pour la production de sel à l'echelle industriel et leurope en demande beaucoup en hiver. 
      Deuxième point il faut impérativement lié dessalement et production énergie solaire car nos ressources en eau du Fleuve ne sont pas illimité et ça couterait plus cher de transferer sur de longue distance alors l'eau de mer est plus proche et inépuisable. Trois, on risque de creer une catastrophe écologique dans le delta si moins d'eau arrivé à lembourchure. Quatrième les autres pays de l’OMVS n'accompagnerons pas que le Sénégal depasse son quota et le risque de guerre avec la Mauritanie va tout anéantir nos espoirs sur lexploitation du gaz. C'est à cause de la Mauritanie que Diouf a abandonnè ce programme qui effectera le projet de navigabilité et lagriculture dans la vallée  du Fleuve. Nouacchot a les mêmes problèmes d'eau. Le Dessalement est moins couteau et l'eau est disponible en abondance. La saumure rejetèè à des kilometres se disperse vite surtout sur la Grande cote où la mer est toujours agtée.
    {comment_ads}
    Auteur

    Scandale

    En Avril, 2024 (20:04 PM)
    Ce contrat doit être démantelé quelque soit le coût et maky Sall traduit devant la justice; un président sur le départ ne doit pas signer un tel contrat, surtout wuil y en a déjà un aux mamelles ; c'est juste pour toucher les commissions; il faut pas laisser faire surtout que le coût environnemental est énorme; les niâyes c'est une zone de culture et le sel va tout détruire je
    {comment_ads}
    Auteur

    Ibou

    En Avril, 2024 (20:05 PM)
    Décidemment quel scandale encore je crois rever!!
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (20:22 PM)
    Ce projet est risqué et les mesures de mitigation ne sont pas à la hauteur des risques.
    Top Banner
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2024 (20:25 PM)
    Un contrat à casser tout de suite par les nouvelles autorités.

    Corruption flagrante en plein jour, condamnant le secteur de l'hydraulique urbaine pour trois décennies à venir! Cette magouille va coûter au peuple sénégalais 140o milliards FCFA (40 milliards par an x 30 ans) ! Tous ceux qui ont participé à cette arnaque doivent être poursuivis.

     
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (20:29 PM)
    Des pseudo experts comme il en existe beaucoup dans ce pays.Il ne faut pas oublier les écueils qui se sont posés contre le projet du canal du cayor avec les réserves de certains pays de l'OMVS.Est-ce que la situation a évolué ?Il n'y a aucun projet sans risque même celui du Canal du cayor présente des risques écologiques.A présent,doit-on peser le pour et le contre pour une plus value
    {comment_ads} {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (20:41 PM)
    Il faut abroger ce contrat qui va coûter extrêmement cher à l'état du Sénégal 🇸🇳 je c'est du n'importe quoi 😶 

    Il faudra aussi auditer la sones trop louche ce contrat et Charles FALL l'ami de Mansour Faye .
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2024 (20:44 PM)
    Le coût de l'eau pour oduite actuellement à partir du système ALG est de 149 FCFA/m3, alors que celui de l'eau issue de l'usine de dessalement est de 486 FCFA/m3, soit trois fois plus cher ! Personne ne peut dire le contraire. Ça va coûter 40 milliards FCFA / an au contribuable sénégalais, soit 1400 milliards sur la durée de 30 ans du contrat.
    Top Banner
    Auteur

    Scandale

    En Avril, 2024 (20:47 PM)
    Aucun président n'a le droit de signer un contrat de 500 milliards à  quelques jours de son départ définitif et laisser une telle dette à son successeur, sachant très bien que le contrat a été sécurisé par des clauses dont l'application peut coûter très cher en cas de démantèlement ; c'est une vraie lâcheté 
    {comment_ads} {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2024 (20:56 PM)
    La signature d'un si gros contrat, de gré à gré à la veille de passer le pouvoir, à fini de montrer que Macky est très loin d'être un adepte de la Gouvernance vertueuse, comme proclamé au début de son mandat. Shame on him ! Ce contrat doit être cassé tout de suite.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (21:12 PM)
    Le nom de l'entreprise....?
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2024 (21:43 PM)
    C'est un crime, de la lâcheté se signer  avec un opérateur privé étranger, un contrat de cette nature qui va coûter 49 milliards par an su peuple sénégalais pendant 30 ans !
    Top Banner
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2024 (22:28 PM)
    Ce contrat est scandaleux! Il doit être cassé immédiatement par les nouvelles autorités. Pas d'autres option !
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (22:51 PM)
    La sagesse et l'integrite nous dictent d'annuler purement et simplement ce contrat. 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2024 (06:44 AM)
      Si vous voulez toucher des commissions dites à  bassirou de signer d autres contrats mais vous êtes incapable de faire venir des investisseurs. 
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2024 (23:55 PM)
    Absolument! Il faut simplement annuler ce contrat faramineux qui va déstabiliser le secteur de l'hydraulique urbaine. Pour décider soudain de subventionner un secteur public marchand à hauteur de 49 milliards par an, alors la solution de grand transfert d'eau permet de maintenir son équilibre financier sans subvention? À qui profite cette forfaiture?  Il faut déchirer ce contrat !
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2024 (09:06 AM)
      Ajoutez y la faune et la flore marine? C"est bien plus grave. Plus de poisso,s, plus de thiébou dieune, plus de chomeurs, plus de migrations clandestines, plus de baignade, etc... rien que pour une histoire de gros sous! Bakhna daal.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Dépité

      En Avril, 2024 (18:56 PM)
      Starfoullah. Qu'Allah nous vienne en aide avec les actes et actions du précédent régime.
    {comment_ads}
    Auteur

    Be One

    En Avril, 2024 (04:37 AM)
    Comment peut on construire sur notre NAPPE D EAU une usine d eau?????? Peut etre c est lexportation de notr bonne eau qui est plannifier undercover
    Top Banner
    Auteur

    En Avril, 2024 (07:48 AM)
    Dessalement de l'eau de mer ça se fait au usa 🇺🇸 mais bon il faut recopier ce qui est logique financièrement pour le Sénégal eux les américains ils ont les moyens de financer cela nous au Sénégal non .
    {comment_ads}
    Auteur

    Damel

    En Avril, 2024 (07:54 AM)
    A l'heure de l'écologie ce contrat peut être renégocié et réimplanté ailleurs pour menos dire annuler !
    {comment_ads}
    • Auteur

      Sénégalais D'adoption

      En Avril, 2024 (10:46 AM)
      Le Sénégal ne peut pas être arrosé par 3 grands fleuves et avoir des problemes d'approvosionnement en eau. A moins que "nous" soyons des soyons des nullards.
      Les villes cotières ne peuvent pas avoir des inondations récurrentes à moins que "nous" soyons des nullards.
      Au travail et surtout dans la la probité.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Karim$

      En Avril, 2024 (12:41 PM)
      Macky SALL est un criminel et moi, je pense vraiment qu’il faut annuler tous les contrats et décret qu’il a signé à la dernière heure et il faut l’arrêter et le mettre en prison coûte que coûte. 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (17:43 PM)
    Il faut une loi pour empêcher toute signature de décret par le président sortant dès que le nouveau président est officiellement élu. Macky en veut aux sénégalais et a jusqu'au bout enfonce le pays dans une spirale de dettes abyssales. Comme cela le nouveau régime sera obligé de courir derrière les institutions internationales de financement comme le FMI et la BM. C'est cela qui nous prend au nez. Ce sera la fin de la rupture et le Sénégal sera obligé de brader ses bijoux de famille. Macky doit payer pour cela. Il faut une grande reddition des comptes et particulièrement suivre ce contrat de près de 500 milliards FCFA soit la moitié du coût officielle du TER!!  Tout cela au bout d'une cérémonie de quelques minutes .. 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (12:18 PM)
    Sonko diomaye doivent suivrent ce dossier de pres
    Top Banner
    Auteur

    En Avril, 2024 (10:15 AM)
    Arretez de nous bassiner. La saumure peut être utilisé pour la production de sel à l'echelle industriel et leurope en demande beaucoup en hiver. 

    Deuxième point il faut impérativement lié dessalement et production énergie solaire car nos ressources en eau du Fleuve ne sont pas illimité et ça couterait plus cher de transferer sur de longue distance alors l'eau de mer est plus proche et inépuisable. Trois, on risque de creer une catastrophe écologique dans le delta si moins d'eau arrivé à lembourchure. Quatrième les autres pays de l’OMVS n'accompagnerons pas que le Sénégal depasse son quota et le risque de guerre avec la Mauritanie va tout anéantir nos espoirs sur lexploitation du gaz. C'est à cause de la Mauritanie que Diouf a abandonnè ce programme qui effectera le projet de navigabilité et lagriculture dans la vallée  du Fleuve. Nouacchot a les mêmes problèmes d'eau. Le Dessalement est moins couteau et l'eau est disponible en abondance. La saumure rejetèè à des kilometres se disperse vite surtout sur la Grande cote où la mer est toujours agtée.
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email