Lundi 27 Septembre, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
International

Le dérapage d'un sénateur français qui compare les mères voilées à des “sorcières de Halloween”

Single Post
Les femmes voilées comparées à des sorciéres d'halloween
Ce mardi, lors du débat sur la proposition de loi visant à interdire le port du voile aux mamans accompagnatrices des sorties scolaires, qui a été votée au Sénat, Jean-Louis Masson, sénateur de Moselle, s’est fait remarquer lors de sa prise de parole. Les très nombreuses interventions se sont déroulées dans un climat relativement serein malgré un contexte compliqué sur le sujet du voile actuellement en France. 

Seule une intervention, celle de Jean-Louis Masson, a fait réagir. Le président du micro-parti de droite “Démocratie et république” n’y est pas allé par quatre chemins pour expliquer son point de vue sur la question. “Est-ce qu’il est normal que les petits enfants soient encerclés lors des déplacements par des femmes voilées qui font du communautarisme?”, s’est-il demandé. L’ex-UMP a ensuite suggéré que la maman ciblée par Julien Odoul était finalement pleinement responsable de ce qu’elle avait vécu.

 “On pleure misère la mère de famille etc., la pauvre etc., elle n’avait qu’à pas mettre son voile, elle n’aurait pas eu de problème”, a affirmé Jean-Louis Masson. C’est à ce moment que le sénateur a dérapé: “On va sortir des sorcières de Halloween pour mettre les enfants lors des voyages scolaires”. “S’ils ne sont pas contents, ils ont qu’à retourner d’où ils viennent”, a-t-il conclu son discours. Cette comparaison des femmes voilées aux “sorcières de Halloween” a énormément fait réagir sur les réseaux sociaux.

 Certains politiques et internautes ont été indignés des propos tenus par le sénateur. “Comment un élu de la République peut-il tenir des propos aussi violents à l’encontre de nos concitoyens?”, s’est interrogé le député LREM, Ludovic Mendes. “Il semblerait qu’il ne cache plus son racisme et sa haine contre les Français de confession musulmane”, a-t-il ajouté. 

 Proposition de loi votée par le Sénat 

Le Sénat à majorité de droite a adopté mardi, dans un contexte explosif, cette proposition de loi Les Républicains visant à interdire le port de signes religieux aux parents accompagnant des sorties scolaires. Elle est jugée “contre-productive” par le ministre de l’éducation Jean-Michel Blanquer. A l’issue d’un débat passionné de près de cinq heures, le texte a été voté par 163 voix contre 114 et 40 abstentions. Il a toutefois peu de chances d’être voté par l’Assemblée nationale, dominée par la majorité présidentielle. Le texte vise à modifier le code de l’éducation pour étendre “aux personnes qui participent, y compris lors des sorties scolaires, aux activités liées à l’enseignement dans ou en dehors des établissements” l’interdiction des signes religieux ostensibles posée par la loi de 2004.


0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email