L'Assemblée Nationale et les Citoyens 

Blogs

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

      Le rôle des Députés est de faire des propositions de projets de lois, de les rectifier, de voter les lois et de faire des investigations sur le gouvernement s'il s'avère nécessaires de faire des motions de censure contre le gouvernement. Le rôle de chaque citoyen est de veiller à ce que ces élus fassent correctement leur travail sous peine de subir des sanctions positives ou négatives pendant leur réélection.   L'Assemblée nationale est composée de 150 Députés, la majorité aussi bien l'opposition jouent un rôle irremplaçable dans le processus démocratique. Mais la majorité doit permettre de faire passer des lois qui sont indispensables à l'exécution des projets de développement du gouvernement. Si les projets sont bien ficelés, conçus, révisés et votés par l'Assemblée Nationale nous aurons des lois qui répondront à l'attente de la population, son exécution et son application vont résoudre les problèmes qui vraiment nous concernent. Ces nouvelles lois qui vont remplacer ou bien compléter d'autres lois pourraient ouvrir les brèches d'un ère de développement nouveau. Les Députés doivent travailler avec l'Exécutif pour la réussite des grands projets du gouvernement, mais ils doivent aussi transmettre les doléances de leurs mandataires à L'Assemblée Nationale, pour que le gouvernement veille à la demande de leur concitoyens. Pour une bonne réussite et à temps réel de nos Députés une aide du peuple et particulièrement les citoyens compétents est nécessaire.Les émigrés comme tous les citoyens ont joué un rôle déterminant dans l'élection de notre Président et des Députés. La prochaine étape est comment les citoyens vont aider nos Députés dans le choix et l'amélioration de certains projets de lois. Les émigrés qui ont vécu aussi bien dans les pays développés que les pays en voie développement pourraient aider chacun dans son domaine d'expertise. D'habitude chaque projet de loi, doit être étudiée convenablement, ce qui demande beaucoup d'informations qui avant l'âge de l'internet, demandait énormément de temps de recherches et d'analyses. Avec le développement de l'internet beaucoup de recherches et d'informations sont accessibles. L'internet, particulièrement les forums; exemple les blogs, les médias sociales, les téléphones avec le texting sont des moyens qui ont révolutionné la communication et accélèrent le transfert des connaissances. Dans le seul intérêt national, le rapprochement de nos émigrés avec nos honorables députés est primordial. Nous souhaitons cette collaboration pour l'intérêt de notre chère patrie. Nous souhaitons aussi  avoir des informations transparentes de l'Assemblée Nationale, des responsables des commissions, comment on peut travailler avec ces commissions ou avec nos Députés.  Les masse médias doivent s'orienter vers l'Assemblée Nationale, revaloriser le rôle du Député, sa place dans le processus démocratique et le développement de notre pays. Une évaluation constante du travail de chaque Député devait être envisagée par la société civile. Cette évaluation et d'autres méthodes vont faciliter la rétention des meilleurs Députés. De là, L'Assemblée Nationale ne sera plus une caisse de résonance, mais va jouer son plein rôle dans notre développement.   Djibril Ndiaye PhD membre de l'APR yaakaar responsable des cadres, section Manhattan, New York  Émail [email protected] Tel 646 571 7677   
Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :