Racisme dans le monde Arabe : racisme oublié ou racisme tabou ? (Bis)

International
  • Article ajouté il y a 17 octobre 2012
  • Author: diarra mame

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

Vous avez été nombreux à réagir dans l'article abordant le racisme que subissent les africains dans le monde Arabe, article qui a été par ailleurs repris par le site Mauritanien kassataya.com, le marocain yabiladi.com, l'algérien kabyles.net et le français Fdesouche (blog pour lequel je n'éprouve aucune sympathie, je tiens à le rappeler).

Si l'article a provoqué une valse de commentaires dont certains sont pour le moins très constructifs avec témoignages à l'appui il n'en demeure pas moins que d'autres en voulant nier ces faits avérés traduisent un certain malaise à peine dissimulable. Parmi les arguments qui reviennent le plus souvent on a entre autres :

1- ennemie de l'islam :

c'est un argument assez léger quand même, si s'attaquer ou dénoncer l'injustice latente qui règne dans les pays arabes c'est être hostile à l'islam c'est qu'il y a vraiment quelque chose qui tourne pas rond.

Ce racisme en soi est une injustice, une intolérance flagrante qui ne semble choquer personne (en tout cas pas la majorité) dans ces pays et c'est bien là le problème, jusqu'à preuve du contraire dénoncer une intolérance latente et partagée n'est pas être ennemie de l'islam, bien au contraire !!

2- le racisme dans tous les pays y compris le Sénégal

Mais bien sûr !! certes le racisme existe dans tous les pays mais il ne se manifeste pas sous les mêmes formes et avec la même violence. En Occident il existe des racistes mais ils sont minoritaires et il est généralement admis que tout écart de langage en public est condamné aussi bien par les médias que par les autres acteurs sans compter la possibilité offerte à la victime de saisir dame justice.

Et quand bien même le racisme existerait dans toute la planète serait ne nous empêcherait en aucun cas de le dénoncer, chacun à sa façon. Qu'en adviendrait - il si le régime ségrégationniste d' Afrique du sud n'était pas dénoncé ? Qu'en serait-il si tout le monde se disait que la ségrégation raciale aux états unis était une affaire interne et que personne ne devait s'en mêler ?

La réalité est que rien ni personne ne peut nous empêcher de dénoncer le racisme quotidien et chronique dont sont victimes les noirs africains dans le monde Arabe, nous le faisons au nom du droit à l'indifférence et de légalité des droits pour tous les citoyens où qu'ils soient.

La vérité c'est qu'aujourd'hui au 21éme siècle, ironiquement, le racisme sous sa forme la plus violente – la plus dégradante se déroule aux portes de l'Afrique dans ce qui est communément appelé ''monde arabe''. Nul part ailleurs dans le monde on ne voit un mépris aussi généralisé, banalisé et quotidien envers les noirs africains sans que cela ne choque personne. Le passé esclavagiste ne saurait en aucun cas être une excuse recevable, nous sommes au 21éme siècle !!

Quand dans cet espace culturel qui compte tout de même plus de 15 pays on continue à crier au ''guira guira'' (singes) dés qu'on voit un noir africain , qu'on lance des cailloux , qu'on s'adonne à des moqueries et vexations quotidiennes ça s'appelle ni plus ni moins du racisme chronique et latent.

Alors oui le racisme existe dans les autres pays mais le problème est que dans le monde arabe celui ci ne semble choquait personne (en tout cas pas la majorité), les quelques exceptions qui existent par ci et là ne font que confirmer la règle .

En parler n'a pas à être tabou !!

Si le fait de dénoncer le racisme que subissent les africains en terre Arabe dérange c'est qu'il y a anguille sous roche


Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :