Y en à marre des ''baye fall'' : nous réclamons un nettoyage au kärcher !!

International
  • Article ajouté il y a 17 octobre 2012
  • Author: diarra mame

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

Ils sont des milliers, désormais considérés comme partie intégrante du décor de la capitale Sénégalaise, à rendre difficile la vie d'honnêtes citoyens.

Ils, ce sont les ''baye fall'' : ces grands gaillards costaux et en  très bonne santé que l'on trouve un peu partout dans les grandes artères de la ville, du Plateau à Pikine en passant par Castor – Thiaroye – Parcelles Assainies …

leur point commun  : la mendicité !!

Quels que soient l'origine de la doctrine et du mode de vie des ''baye fall'', force est de reconnaître qu'en l'état actuel des choses ils pourrissent la vie de leurs concitoyens et leur comportement en général est tout sauf  islamique – moral ou ''civilisé''.

1- en ville la mendicité est leur crédo,  d'ailleurs si celle-ci  se faisait tranquillement on ne trouverait rien à redire. Toutefois si par malchance ils vous abordent, attendez vous à ce que vous soyez bousculés – harcelés et à ce que vos oreilles subissent des décibels de cris ou chants pas toujours agréables à entendre.  

2- la nuit, ils deviennent parfois des drogués – alcooliques et s'adonnent à des activités illicites ça et là au grand dam des populations, et gare à celui ou celle qui osera leur faire une quelconque remarque... les ''courrou baye fall'' (pilons) vous rappelleront que le pays de la téranga est un ''no man’s land''



Jadis dévoués aux travaux champêtres de leurs marabouts, ceux ci sont devenus un des principaux maux de la société sénégalaise tant ils véhiculent (dans la majorité des cas) l'incivisme – le harcélement – le je m'en foutisme – la pollution sonore – l'agressivité ...

Alors :

à quand un président de la rèpublique ou ministre de l'intérieur sérieux, audacieux et ferme qui nettoiera nos villes au kärcher afin que l'incivisme ''baye fallique'' soit éradiqué ?


Que fait donc la police chargée de veiller au maintien de l'ordre et de la tranquilité publique ?



Qu'on se le tienne pour dit:

-  point de développement sans un changement préalable des mentalités et une éradication de l'incivisme !!

- point de développement dans l'anarchie !!

Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :