DELIVRANCE CONVENABLE DU DIPLOME DE BACCALAUREAT

Blogs

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

Les délivrances du diplôme de baccalauréat devraient être effectuées de manière plus convenable. Il est inadmissible de ne pas recevoir son diplôme après trois ans d’attente. D’ailleurs, l’Office du Bac le reconnait par la délivrance d’une attestation spéciale de durée de deux ans. Malheureusement, certains nouveaux bacheliers se trouvent dans des situations où ils doivent renouveler une telle attestation. En effet, il n’est pas rare de rencontrer des bacheliers de plusieurs années mais sans possession de leurs diplômes de baccalauréat. Certains ne peuvent même plus justifier leur situation de bachelier. Ceux qui ont la chance de recevoir une deuxième attestation doivent encore une fois débourser.

\r\n\r\n

Certains bacheliers semblent avoir renoncé définitivement à récupérer leurs parchemins. Il faut compter parmi ceux qui ont réussi à intégrer le marché du travail ou obtenu un diplôme supérieur comme la licence ou la maitrise.

\r\n\r\n

Heureusement, les nouvelles autorités s’engagent à remédier à cette déplorable situation.

\r\n\r\n

Les raisons de l’enlisement décrié sont à chercher dans les changements intervenus récemment au sein des institutions au sein de quelles transite le diplôme de bac. Quels sont les points de passage de ce diplôme entre l’Office et le Rectorat ? Comment se définissent les prérogatives propres aux différentes institutions responsables de la gestion ? Quelles sont les mesures à prendre pour limiter les délais d’attente et soulager les ayant-droits ?

\r\n\r\n

Avec la régionalisation de l’examen de baccalauréat proposée dans notre précèdent article, présenté ci-dessous, la demande d’attestation de chaque nouveau bachelier  pourrait etre soumise dans son centre d'examen immédiatement après la proclamation des résultats.

\r\n\r\n

                REPENSER LE BACCALAUREAT AU SENEGAL

\r\n\r\n

                http://yoffois.seneweb.com/repenser-le-baccalaureat-au-senegal_b_191.html

\r\n\r\n

Il serait souhaitable de recevoir électroniquement cette demande qui est envoyée à l’Office du baccalauréat chargé de délivrer l’attestation et le diplôme. Les élèves  doivent avoir la possibilité de retirer leurs Diplômes dans leurs régions de concours sans frais et sans devoir se rendre à Dakar. 

\r\n\r\n

Il faudrait également réorganiser la délivrance du Diplôme de Baccalauréat dans des délais de temps inférieur à la durée de validité de l’attestion spéciale  ou augmenter cette durée de l’Attestation.

\r\n\r\n

Professeur  Gningue  Youssou, Mathematics and Computer Science Dep.,

\r\n\r\n

Laurentian University, Ontario, Canada

\r\n
Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :