Video. Questions Directes Avec Tariq Ramadan " Le Processus De Libération De L'Afrique Se Fera Uniquement Si ..."

  • Par : SenewebVideos | Le 05 juillet, 2013 à 10:07:05 | Lu 21515 fois | 47 Commentaires
content_image

Video. Questions Directes Avec Tariq Ramadan " Le Processus De Libération De L'Afrique Se Fera Uniquement Si ..."

Video. Questions Directes Avec Tariq Ramadan " Le Processus De Libération De L'Afrique Se Fera Uniquement Si ..."

 



SenewebVideos

Articles similaires

Commentaire (20)


Observateur En Juillet, 2013 (10:26 AM) 0 FansN°: 1
biens vu Tariq,je suis chrétiens mais je suis totalement daccord avec tes brillants idées!!aide nous a nous reveiller, le sénégal a besoin de toi!! :up:  :up:  :up:  :up: 
Buju Banton En Juillet, 2013 (11:07 AM) 0 FansN°: 1
nous sommes en 2013 (officiellement) et cet imposteur de premiere vous parle de "processus de liberation de l'afrique" ??!!! quelle ironie...

je pense que la revelation dans ce lapsus est facilement decelable.

a bientot
Haq En Juillet, 2013 (14:29 PM) 0 FansN°: 2
machalah tariq, tes messages nous orientent. le monde à besoin de gens comme ça pour faire régner la justice et l'éthique. machalah
Red... En Juillet, 2013 (10:27 AM) 0 FansN°: 2
... Mr. TARIQ.... VA AIDER TES FRERES musulmans EN EGYPTE....



....  <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">  
Sow... En Juillet, 2013 (10:31 AM) 0 FansN°: 3
... IL PARLE MEME DE LA LIBERATION DE L'AFRIQUE.....



... J'ESPERE QU'IL S'EST LAVé "DIAPOU" AVANT DE PARLER DE L'AFRIQUE....



...ESCLAVAGISTE.... :hun:  :hun:  :hun:  :hun:  :hun:  :hun:  :hun:  :hun:  :hun: 
Manou En Juillet, 2013 (10:53 AM) 0 FansN°: 4
avec la réforme sur la nationalité sénégalaise qui obéit maintenant à la parité, bonjour les mariages blancs: criminels-sénégalaises, délinquants-sénégalaises, fugitifs-sénégalaises...la femme sénégalaise, pensant s'émanciper, devient alors un objet...et accueillons, les bras ouverts, l'érosion de notre identité. demain, les sénégalais seront des okafor, ouédraogo, keita, uche, bangoura...sans respect ni attachement à ce qui fait depuis de siècle, la force de ce pays.



le Sénégal sera donc fini.  :down: 
Lattdiorr En Juillet, 2013 (11:08 AM) 0 FansN°: 5
Un grand africain, un héros, un monument ce Tariq. Si l'Afrique avait une dizaine de Tariq Ramadan, les africains seraient aujourd'hui reveillés. Il est un des plus grand philosophe contemporain.

Bien sur qu'il ne sera pas epargné des attaques quotidiennes des occidentaux et leurs collabos africains.





 :down:  :down:  :down:  :down:  :down:  :down:  :down:  :down:  :down:  :down:  :down: 

 :down:  :down:  :down:  :down:  :down:  :down:  :down:  :down:  :down:  :down:  :down: 

 :down:  :down:  :down:  :down:  :down:  :down:  :down:  :down:  :down:  :down:  :down: 
Piffffff En Juillet, 2013 (12:09 PM) 0 FansN°: 1
... et pour le mali..... il faisait quoi.... s'il est aussi "grand africain, ...."???


... esclavagiste de siecle en siecle.....
Lattdior En Juillet, 2013 (12:15 PM) 0 FansN°: 1
tu es un collabo, tu as un objectif bien defini, mais peine perdue les africains savent desormais faire le tri et ne se laisent plus manipuler par des propagandes orchestrees par leurs pires ennemis. tariq ramadan te fait peur et nous savons pourquoi
Tariq En Juillet, 2013 (11:54 AM) 0 FansN°: 6
Mdrrrrr nena ''Barack Obama est un Président intelligent, il est nettement plus intelligent que sont predecesseurs, c'est facile....'' mdrrrr ki dou niiiit
L . A  En Juillet, 2013 (16:15 PM) 0 FansN°: 1
pour constituer une coalisions tendant à envahir l’afghanistan, george w bush disait aux états alliés traditionnels des etats-unis : ou bien, vous êtes avec nous, ou bien vous êtes avec les terroristes!!!! nous pouvons tenir ceux-ci pour dire à tariq ramadan qu’en dénonçant l’intervention de l'armée français au mali, sans pipi un mot sur les atrocités que se livraient les soient disant jihadistes nord-maliens qui ont réveillé des souvenirs douloureux dans la mémoire collectives des africains.

t. ramadan soutenait ceux qui se comportaient comme les marchands esclavagistes qui se métamorphosaient sous le manteau de l’islam pour réduire les africain des esclaves bon pour déporter (la traite négrière transsahariennes).
les africains gardent des souvenirs douloureux de ces soient-disant musulmans, qui se donnaient à cœur joie, en incendiant les villages, en tuant ceux qui résistaient, en pillages, capturant les enfants et les belles femmes des africains, les réduisant des esclaves !!!
tariq ramadan fait des discours et des plaidoyers fervents pour la voie haute de l’islam, mais il soutient parallèlement des positions diamétralement opposées de ce qu’il prêche !! cette dichotomie est le coté tragique de tariq , qui a du mal à jeter un pont entre théorie et pratique .
et en réalité, nous n’avons pas besoin t ramadan (la coucou grise des musulmans africains) le coucou gris est un oiseau qui a développé des stratégies complexes pour se reproduire aux dépens des autres oiseau chassé de son pays d’origine(egypte) combattu den europe , aussi par les non musulmans-laïcs que les musulmans modérés, traiq adopte les stratèges de la maman coucou-grise qui pratique ce qu'on appelle le "parasitisme de couvée" : elle pondre ses œufs dans le nid en décadence d'oiseaux d'une autre espèce, pour que ces autres oiseaux couvent et nourrissent son petit.
tous les spécialistes se demandent pourquoi les mamans adoptives ne se rendent pas compte de la supercherie de la maman coucou gris ? voyant la stabilité et la tolérance qui règnent au sénégal (des nids de pax) traiq vient ponde ses œufs dans les nids des confréries sénégalaises

nous devons, nous aussi, nous demander, pourquoi, t. ramadan, un occidental, d’origine égyptienne, vient à plusieurs reprises, nous rendre visite ? je le répète, nous n’avons pas besoin t ramadan (la maman coucou grise des musulmans africains) nous ne voulons pas.
le coran nous rappelle qu'à chaque peuple, dieu a envoyé des prophètes qui parlent dans sa langue :!!!! nous n''avons jamais envoyé un messager, selon le coran, sinon dans le langage de son peuple, afin qu'il puisse leur rendre claire le message (coran verset 14, sourate 4 )
voilà pourquoi, l'islam ouvre une voie originale en admettant la diversité des communautés et des cultures !!!! mais il nous semble, que votre philosophe, votre (maman coucou grise) ne veut pas laisser sa prise sur nous ; il est, comme la vieille garde occidentale qui ne lâche jamais sa prise sur afrique et sur les africains, qui considérant l’afrique toujours comme un territoire a conquérir ou reconquérir.
le dialectique revient trois fois chaque au sénégal, tentant à calquer l'islam africaine sur les modèles des jihadistes en décadence, comme nous e voyons en ce moment en egypte. .
Le Senegal Digne Avec Gbagbo En Juillet, 2013 (12:11 PM) 0 FansN°: 7


COMMUNIQUE DU COMMANDO DU NORD



Nous, fils du Nord de la Côte d'Ivoire, membres du Commando du Nord, qui avons cru au combat de Ouattara contre Laurent Gbagbo, constatons aujourd'hui que nous avons été bernés, car jusqu'à ce jour, Alassane Ouattara devenu président de la République, nous a complètement oubliés. Toutes les promesses faites à nous et au Nord de la Côte d'Ivoire, n'ont à ce jour pas été tenues. Le Nord baigne aujourd'hui dans une misère totale et nous-mêmes ex-combattants pro-Ouattara sommes laissés pour compte comme des parias.

Frères du Nord, ressaisissons-nous et enlevons dès maintenant notre soutien à Alassane Ouattara qui n'est pas un homme de parole. C'est un mythomane qui s'est servi de nous pour assouvir ses ambitions personnelles. Nous vous affirmons aujourd'hui que Ouattara n'a jamais aimé le Nord, encore moins la Côte d'Ivoire. Tout ce qui l'intéresse, ce sont ses propres intérêts et ceux de son clan.

Il n'est même pas capable de nous payer l'argent qu'il nous doit où de nous insérer dans la vie active, comme il nous l'avait promis.

C'est pourquoi, Nous Commando du Nord, frapperons très bientôt le régime mythomane de Ouattara qui s'est servi de nous pour arriver au pouvoir, et il tombera.

Nous lui avons lancé un dernier avertissement le lundi 1er juillet dernier, veille de sa visite au Nord, en mitraillant le cortège du DG de l'autorité du désarmement, la démobilisation et la réinsertion (ADDR), faisant un mort et plusieurs blessés. Nous lancerons bientôt des actions de grandes envergures jusqu'à la chute de son régime qui ne tient aucune de ses promesses.

Nous Commando du Nord lançons un appel à la population et au peuple du Nord, pour lui dire que les jours du régime Ouattara sont comptés. Que le peuple du Nord nous fasse confiance, car l'imposteur en Côte d'Ivoire est Ouattara et non Gbagbo. Le Nord est devenu dix fois plus pauvre à cause de Ouattara et Non à cause de Gbagbo. Où est aujourd'hui la pluie de milliards promise par Ouattara pour construire le Nord? Elle n'est jamais venue.

Faites-nous donc confiance car nous libérons bientôt la Côte d'Ivoire du mythomane Ouattara.



Fait le 04 juillet 2013 depuis le Nord de la Côte d'Ivoire



Le Commando du Nord

Quoi ???? En Juillet, 2013 (12:22 PM) 0 FansN°: 1
haha, il faut vraiment etre un bété pour croire que les senegalais vont croire a de pareilles conneries.
tu es un bété et un supporter de gbagbo, alors tes sornettes tu peux te les foutre dans ton trou de c**
Faye Biram En Juillet, 2013 (20:54 PM) 0 FansN°: 1
tous les africains conscients, y compris les senegalais savent que gabgbo a raison et que ouattara est un criminel pantin de l'ordre mondial qui a meme demandé un embargo sur les medicaments contre "son" pays. je suis ce qu'il y'a de plus senegalais , et je soutiens gbagbo. seuls les idiots et les victimes de la propagande des medias , ainsi que les cons fanatiques de l'afriquede l'ouest sont contre lui car désinformé et manipulés (il est contre les musulmans, il est contre les senegalais, contre les ouest africains, voila la propagande des medias occidentaux pour isoler quelqu'un dans son environnement immediat).
Shompy En Juillet, 2013 (12:36 PM) 0 FansN°: 8
emission très interressante, seul hic la très mauvaise diction du journaliste Alassane, il a un sacré problème d'élocution et aurait du choisir une autre profession ou alors essayer de se faire suivre par un orthophoniste on ne comprend rien à ce qu'il dit c'est vraiment dommage.
Le Senegal Digne Avec Gbagbo En Juillet, 2013 (12:39 PM) 0 FansN°: 9
Le « polémiste panafricain » Kémi Séba était, récemment, l’invité de l’émission « Le Grand Rendez-Vous » sur la chaîne de télévision sénégalaise 2STV. Il s’est exprimé sur plusieurs sujets, et notamment sur Laurent Gbagbo et la situation en Côte d’Ivoire. Sélection de quelques-uns de ses propos :



- « Laurent Gbagbo est pour moi véritablement le président élu en Côte d’Ivoire, quelles que soient les critiques qui peuvent lui être apposées ici. Le président Alassane Dramane Ouattara, je le dis comme je le pense, a été favorisé à bien des égards (…) Ce serait très difficile d’expliquer de manière complexe la réalité des soubassements de cette élection mais ce qui est certain, c’est que Alassane Dramane Ouattara (…) était le « chosen one » (le choix) de l’oligarchie bien longtemps avant son « érection politique » pour dire les choses telles qu’elles sont».



- « Je sais qu’ici [au Sénégal], Laurent Gbagbo est très mal vu. C’est quelque chose que j’ai pu constater dans les Universités. Mais ça ne va pas m’empêcher de dire les choses telles que je pense. »



- « Laurent Gbagbo, à bien des égards, qu’on le veuille ou pas, était panafricain, malgré qu’il ait pu effectuer des excès. Son erreur principale a été de prendre pour amis des gens qui, intrinsèquement parlant, étaient ses ennemis. En se retrouvant dans une vision socialiste des choses, en croyant que s’il avait des amis avec l’oligarchie, les atlantistes, sur un terrain structurel, il allait pouvoir compter sur ses amis socialistes français. Mais quand l’oligarchie a décidé de changer de pion, il s’est retrouvé avec des soi-disant meilleurs amis qui l’ont jeté en pâture. Et aujourd’hui cet aîné se retrouve à La Haye. Je tenais à le dénoncer.



- « Gbagbo et Kadhafi sont pour moi les deux derniers panafricains. On peut les critiquer. Il n’y a pas de saints sur cette terre (…) Mais on essaye d’aller de l’avant. Muammar Al Kadhafi n’a pas mesuré quel était le niveau de la bête qu’il avait en face de lui. Au point de financer des gens qui l’ont exécuté par la suite. »



Le Nouveau Courrier



ALASSANE OUATTARA A M'BENGUE: "L'IVOIRIEN DOIT SE COMPORTER COMME UN AMERICAIN, NE PAS PARLER DE SON ORIGINE" - DEPUIS QUATORZE ANS, IL A MULTIPLIE LES DERAPAGES ETHNIQUES!

PAR LE NOUVEAU COURRIER (3 juillet 2013)



Le chef de l’Etat ivoirien a appelé mercredi « chaque ivoirien à se comporter comme un américain », ne pas « parler de son origine », affirmant que le pays est « au dessus de tous », lors d’un meeting dans le nord, à Mbengué.



« Maintenant, nous avons tourné la page. la Côte d’Ivoire est en paix, la Côte d’Ivoire est au travail (….) Faisons en sorte que nous soyons tous Ivoiriens et tous fières de l’être », a-t-il dit.



Au cours de sa carrière politique, Alassane Ouattara s’est pourtant caractérisé par ses dérapages ethnicistes. « On brandit ma candidature comme un péril ethnique. C’est honteux. Un musulman est-il inapte à diriger un Etat ? », disait-il à Paris le 9 octobre 1999. « Les Baoulé et les Agni représentent 35% de la population, les Sénoufo et les Malinké 35% également. Bédié et moi sommes donc l’émanation de 70% des Ivoiriens », osait-il dans une interview accordée à Jeune Afrique et publiée le 21 novembre 2004. Le 13 janvier 2011, en pleine crise postélectorale, il accusait Gbagbo d’être entouré d’un « clan de militaires recrutés essentiellement parmi les gens de son ethnie et de sa région ».



Arrivé au pouvoir, il justifiait, dans un entretien à L’Express, la sur-représentation des originaires du Nord au sein de son administration par « un simple rattrapage ». « Sous Gbagbo, les communautés du Nord, soit 40% de la population, étaient exclues des postes de responsabilité ».



Alassane Ouattara a-t-il désormais changé de « doctrine politique » ?

Panaf En Juillet, 2013 (12:55 PM) 0 FansN°: 1
gbagbo est tres mal vu au senegal, parceque la grande majorite (pour ne pas dire la totalite) de ses victimes etaient africaines, parfois senegalaises. la loi raciste de l'ivoirite qu'il a certes trouve sur place, mais dont il a voulu profiter n'a nui qu'a des africains. certes gbagbo etait en partie panafricaniste, mais son discours et surtout les discours de beaucoup de ses partisans n'etaient pas seulement dirige contre l'occident, mais en grande partie contre les africains etablis en cote d'ivoire.
nous savons tous aussi que l'intervention de l'armee francaise en cote d'ivoire etait illegale et ne defendait que les interets de la france, mais gbagbo a surtout cherche a rester au pouvoir qu'a defendre le panafricanisme.
les senegalais sont tout sauf des idiots
Panaf En Juillet, 2013 (12:57 PM) 0 FansN°: 1
n'oublions pas aussi le soutien de gbagbo a salif sadio, le grand chef rebelle du mfdc. wade a certes soutenu soro guillaume, mais tous les senegalais n'etaient pas d'accord avec lui
Fisjo En Juillet, 2013 (12:59 PM) 0 FansN°: 10
Muhammad n’était pas un prophète, mais un leader de culte. C’était un imposteur qui mentait si fortement et si énergiquement que les gens ignorants de cette époque croyaient en lui.. Puis les générations suivantes ont répété ces mensonges et les ont passé à la suivante. Des philosophes et des écrivains sont nés dans cette atmosphère et ont élaboré là-dessus, en l’embellissant et en le rendant crédible. Mais lorsque vous allez au cœur de cela, lorsque vous lisez le Coran et que vous étudiez les hadith, vous voyez que çà n’est que mensonge.
Qui Menteur? En Juillet, 2013 (13:58 PM) 0 FansN°: 1
tout ce que tu viens de dire ici sort de ton imagination tout est construit et malheuresement faux du début à la fin,

désolé le menteur ici c'est bel et bien toi, ce n'est personne d'autre d'ailleurs que toi. ca dérange autant.
Poids En Juillet, 2013 (14:14 PM) 0 FansN°: 2
au nom d'allah, le tout miséricordieux, le très miséricordieux.

1.[l'échéance] du règlement de leur compte approche pour les hommes, alors que dans leur insouciance ils s'en détournent.

2.aucun rappel de [révélation] récente ne leur vient de leur seigneur, sans qu'ils ne l'entendent en s'amusant,

3.leurs coeurs distraits; et les injustes tiennent des conversations secrètes et disent : "ce n'est là qu'un être humain semblable à vous? allez-vous donc vous adonner à la magie alors que vous voyez clair? "

4.il a répondu : "mon seigneur sait tout ce qui se dit au ciel et sur la terre; et il est l'audient, l'omniscient".

5.mais il dirent : "voilà plutôt un amas de rêves! ou bien il l'a inventé. ou, c'est plutôt un poète. qu'il nous apporte donc un signe [identique] à celui dont furent chargés les premiers envoyés".

6.pas une seule cité parmi celles que nous avons fait périr avant eux n'avait cru [à la vue des miracles]. ceux-ci croiront-ils donc?

7.nous n'avons envoyé avant toi que des hommes à qui nous faisions des révélations. demandez donc aux érudits du livre , si vous ne savez pas.

8.et nous n'en avons pas fait des corps qui ne consommaient pas de nourriture. et ils n'étaient pas éternels.

9.puis nous réalisâmes la promesse (qui leur avait été faite). nous les sauvâmes avec ceux que nous voulûmes [sauver]. et nous fîmes périr les outranciers.

10.nous avons assurément fait descendre vers vous un livre où se trouve votre rappel [ou votre renom]. ne comprenez-vous donc pas?

11.et que de cités qui ont commis des injustices, nous avons brisées; et nous avons créé d'autres peuples après eux.

12.quand [ces gens] sentirent notre rigueur ils s'en enfuirent hâtivement.

13.ne galopez point. retournez plutôt au grand luxe où vous étiez et dans vos demeures, afin que vous soyez interrogés.

14.ils dirent : "malheur à nous! nous étions vraiment injustes".

15.telle ne cessa d'être leur lamentation jusqu'à ce que nous les eûmes moissonnés et éteints.

16.ce n'est pas par jeu que nous avons créé le ciel et la terre et ce qui est entre eux.

17.si nous avions voulu prendre une distraction, nous l'aurions prise de nous-mêmes, si vraiment nous avions voulu le faire

18.bien au contraire, nous lançons contre le faux la vérité qui le subjugue, et le voilà qui disparaît. et malheur à vous pour ce que vous attribuez [injustement à allah].

19.a lui seul appartiennent tous ceux qui sont dans les cieux et sur la terre. ceux qui sont auprès de lui [les anges] ne se considèrent point trop grands pour l'adorer et ne s'en lassent pas.

20.ils exaltent sa gloire nuit et jour et ne s'interrompent point.

21.ont-ils pris des divinités qui peuvent ressusciter (les morts) de la terre ?
L' Africain  En Juillet, 2013 (14:40 PM) 0 FansN°: 3
c toi le grand menteur notre le prophete muhammad(psl) etai le plus grand homme k l humanite aie connu et ne connaitra jamais. je ne sais pas koi tu es de mais dieu ne te laissera pas comme ca tu va voir les consequences de ton ignorance et de ton stipidite. pour notre frere tariq tous ce kil a di c la verite mai kan un homme tien un discours le plus importan c pa lui meme mais la credibilite de ce kil di. au senegal nous avons la chance davoir un peuple uni les chretiens les athes et tous sont senegalais et je on est fiere
Lobotomisé En Juillet, 2013 (15:15 PM) 0 FansN°: 1
c'est toi l'idiot et le mécréant ! la preuve tu oses menacer au nom de dieu ! qui es tu pauvre vermine ! tu es vraiment un gros connard de nul ! ton prophète le meilleur des hommes ? il a régné par le sabre et a même oser se taper une minette de 9 ans ! le réveil sera brutal si dieu existe et que vous allez passer devant lui ! tu verras si ton moum... machin était le meilleur des hommes !
Suna En Juillet, 2013 (17:55 PM) 0 FansN°: 1
lobotomise je ne sais quoi cite un verset ou un hadith qui serais mensonge. tu es vraiment idiot
Fii En Juillet, 2013 (19:10 PM) 0 FansN°: 1
1-les versets coraniques 83à 86 du sourate el-kahf disent : « et ils t'interrogent sur zul-qarnayn. dis : je vais vous en citer quelque fait mémorable.
vraiment, nous avons affermi sa puissance sur terre, et nous lui avons donné libre voie à toute chose.
il suivit donc une voie.
et quand il eut atteint le couchant, il trouva que le soleil se couchait dans une source boueuse, et, après d'elle il trouva une peuplade […] » (coran 18,83-86)
le soleil est de 109 fois plus grande que la terre en diamètre, et de1 300 000 fois en volume(encyclopédie) ; comment peut-il se coucher dans une source située sur terre ?
dans le contenu du coran ; ceci est une erreur scientifique inadmissible.
Bof En Juillet, 2013 (20:01 PM) 0 FansN°: 1
coran dit que le soleil se couche dans une source boueuse (coran 18/86). aujourd'hui, au xxiè siècle, un être humain sensé ne peut plus croire en ce genre de choses ! d'abord le soleil ne se couche pas, dieu le créateur ne le savait-il donc pas ? et puis une source boueuse... on n'est pas loin des légendes et mythes anciens.

-
réponse :

pourquoi parler du xxiè siècle ? auriez vous attendu les xxè et xxiè siècles pour comprendre que le soleil ne se couche pas ? chez nous ça fait longtemps que des personnes l'ont compris. et elles n'y ont rien vu qui contredise ce verset coranique. explications...

le coran ne dit pas que le soleil se couche dans une source boueuse mais que dhu-l-qarnayn le vit se coucher dans une source boueuse.

"et alors ? qu'est-ce que ça change ?"

ca change beaucoup de choses, nous allons le voir...

dès le xiè siècle chrétien, ibn hazm (mort en l'an 1064 de l'ère chrétienne / an 456 de l'ère hégirienne), écrivait : "dieu a informé que le soleil vogue dans une orbite [coran 36/40] et qu'il est un flambeau placé dans l'espace céleste [coran 25/61]" "si donc [ce verset 18/86 voulait dire] que le soleil disparaît dans une source dans la terre, comme le prétendent les ignorants, ou dans la mer, alors (cela voudrait dire que) le soleil a quitté (le lieu qui lui est assigné) dans le ciel et est sorti de son orbite. or ceci est faux, car contredisant la parole de dieu [= les versets 36/40 et 25/61]" (al-fissal fi-l-milal wa-l-ahwâ' wa-n-nihal, tome 1 p. 357). il est donc évident que ce verset 18/86 ne peut pas vouloir dire que le soleil se couche réellement, de surcroît dans une source, puisque d'autres versets, les 36/40 et 18/86, disent qu'il a une orbite et qu'il est placé dans l'espace céleste. et cet écrit de ibn hazm est d'autant plus intéressant que ce savant est connu pour faire preuve d'un littéralisme très prononcé dans sa lecture du coran et de la sunna.

en fait, quand dieu dit que dhu-l-qarnayn (cyrus ii) "vit le soleil se coucher dans une source boueuse" (coran 18/86), il décrit ce que les yeux de dhu-l-qarnayn ont alors vu : le soleil se couchait à l'horizon d'une mer qui avait l'apparence d'une source boueuse (ou bouillante, nous allons y revenir). mais ça ne veut pas dire que le soleil plonge réellement dans la mer.

l'épisode auquel ce verset coranique 18/86 fait allusion se déroule pendant la campagne vers l'ouest menée par cyrus ii : "alors il suivit une voie. puis, quand il eut atteint le couchant du soleil, il vit celui-ci se coucher dans une source boueuse, et, auprès de celle-ci, il trouva un peuple …" (coran 18/85-86). comme l'a écrit as-syôhârwî, ces versets relatent la campagne que cyrus ii mena jusqu'à conquérir la lydie. poussant jusqu'au littoral de l'asie mineuse, que borde la mer aujourd'hui dite egée, il regarde celle-ci au moment d'un coucher de soleil ; plutôt que de s'offrir à ses yeux comme ce qu'il est, une mer, le plan d'eau qu'il regarde ressemble, à cause de la présence de multiples îlots, à un ensemble de bassins ; avec l'agitation de la mer, on dirait même une source, avec l'eau qui monte et qui descend au milieu d'îlots dressant leurs pitons hors des flots. il vit donc le soleil se coucher dans ce qui ressemblait à un bassin, à une source (cf. qassas ul-qur'ân 3/158). c'est d'après une lecture – la plus répandue – qu'il s'agit d'une "source boueuse" ("'aynin hami'ah") ; as-syôharwî l'explique en disant que l'eau n'était réellement pas claire (qassas ul-qur'ân 3/158). d'après une variante de lecture – ibn Âmir, hamza, al-kissâ'ï, abû bakr 'an 'Âssim –, il s'agit de lire : "'aynin hâmiyah", ce qui signifie : "source bouillante". ce sens est également valable, dans la mesure où l'agitation de la mer, à quoi s'ajoute le reflet du soleil rougeoyant au moment de son coucher, peuvent faire ressembler une portion de mer se trouvant entre des îlots à une eau bouillante.

la même chose peut être comprise à propos de cet autre verset coranique : "il a fait descendre du ciel une eau puis a fait sortir par son moyen toutes sortes de fruits comme nourriture pour vous" (coran 2/22). vingt autres versets (cf. anwâr ud-dirâyât) disent la même chose : la pluie descend du ciel. des détracteurs s'écrieraient : "aujourd'hui on sait que ça ne descend pas du ciel mais du nuage…" evidemment. mais un autre verset existe qui dit aussi : "avez-vous considéré l'eau que vous buvez ? est-ce vous qui l'avez fait descendre du nuage ou est-ce nous ?" (56/68-69) ; voir aussi 78/14. les versets du premier groupe sont donc à comprendre à la lumière de ceux du second : comme le disent ceux-ci, c'est du nuage que la pluie tombe ; mais du point de vue de l'homme qui se trouve sur terre, sous l'averse, la pluie lui semble "tomber du ciel" ; cela a donc été la formulation coranique dans les autres versets. (il est vrai, cependant, que certains ulémas, par manque de connaissances en sciences temporelles, ont fait la démarche inverse : ils ont lu les versets du second groupe à la lumière de ceux du premier : selon eux, c'est réellement du ciel que la pluie descend, mais avant d'arriver sur terre elle passe par le nuage, ce qui ralentit son cours et son débit : hâshiyat us-sâwî, cité dans anwâr ud-dirâyât, p. 14. bien évidemment, d'un point de vue scientifique, cette explication-là n'est pas plausible. c'est l'autre démarche qui est correcte.)

ici il est intéressant de relever que ce que ibn hazm a écrit à propos du verset 18/86, de l'objection faite à son sujet aux musulmans et de la réponse qu'il a fournie, prend place dans un chapitre concernant les objections que des ignorants parmi les athées font à ceux des musulmans qui sont faibles [en connaissances islamiques] ("dhikru fussûl ya'taridhu bihâ jahalat ul-mulhidîn 'ala dha'afat il-muslimîn") : il y a mentionné notamment la sphéricité de la terre et l'objection faite à ce sujet par rapport à quelques versets du coran où dieu dit qu'il a étalé la terre pour le (bénéfice des) humains ; et quelques autres points. comme quoi, près de mille ans après, il y en a qui sont toujours à exploiter le même filon pour essayer de détourner les musulmans dotés de peu de connaissances…

on pourrait objecter à cette formule de ibn hazm la remarque suivante : comment peut-il parler d'"ignorants", alors qu'il s'agit parfois de personnes dotées de grandes et vastes connaissances en sciences diverses ?

mais en fait la réponse est simple : ces personnes sont savantes dans les affaires temporelles, mais capables de raisonnements déroutants par leur simplisme dans les affaires relatives à dieu, à sa révélation, à l'au-delà, au monde invisible, à ce qui est bien et à ce qui ne l'est pas. "'uqalâ' fi-d-dunyâ, aghbiyâ' fi-d-dîn" ("ils sont intelligents dans les affaires temporelles, mais non dans les affaires religieuses"), selon la formule que abu-l-hassan 'alî an-nadwî a employée à propos des 'Âd (qassas un-nabiyyîn, tome 2). car il y a de quoi rester réellement sidéré devant l'incapacité dont certains font preuve quand il s'agit de comprendre la plus petite nuance à propos d'un texte issu d'une révélation divine, alors même qu'ils sont parfaitement capables, à propos de n'importe quel texte d'auteurs tels que pascal, voltaire, rousseau, kant, et d'autres, de concilier certains passages avec d'autres, en nuançant le propos ici et en le généralisant là, d'effectuer des recherches historiques poussées pour justifier telle formulation par rapport au contexte de l'époque, etc. mais dès qu'on leur met un texte issu d'une révélation divine sous les yeux, leur raison ne fonctionne plus : ils deviennent littéralistes et trouvent toutes sortes de problèmes.
c'est en fait parce qu'ils ne sont pas impartiaux. et parfois ils savent bien qu'ils ne le sont pas, et ils cherchent des failles : dès qu'ils trouvent un verset qui parle par exemple de combat, ils le brandissent en s'exclamant : "vous voyez, voilà ce que ça dit !". d'autres fois ils se prétendent impartiaux ("je l'avais ouvert en toute bonne foi quand j'avais commencé à le lire, mais ensuite...") alors que l'éducation qu'ils ont reçue (de parents, de maîtres ou de la société dans sa majorité) les a tellement imprégnés que, inconsciemment, ils ne le sont pas.

si dieu a voulu que le coran constitue, en soi, "une guidance pour les hommes" (coran 2/185), pour tous les hommes, il a aussi voulu que les hommes choisissent d'y croire, et donc qu'ils réussissent, à son sujet aussi, une certaine épreuve. c'est bien pourquoi, si d'un côté il y a mis des passages qui prouvent l'origine du coran, de l'autre il y a également et délibérément placé quelques éléments qui constituent en quelque sorte des "pièges", pouvant égarer celui qui ne persévère pas, qui ne fait pas des recherches l'esprit et le coeur réellement ouverts à dieu. il dit : "il égare de nombreuses personnes par son moyen [= le coran], et il guide de nombreuses personnes par son moyen. et il n'égare par son moyen que les fâssiqûn" (2/26) (ce dernier terme, issu de la racine fsq, qui signifie étymologiquement "sortir" – "fassaqat ir-rutabatu min qish'rihâ" –, désigne celui qui a choisi de se démarquer de ce que lui souffle son coeur : "kharaja an mâ alzamahu-l-'aql wa-qtadhat'hu-l-fit'ra"). il dit également : "et il est en qui (...) même s'ils voyaient toutes sortes de signes, ne
Mariste En Juillet, 2013 (13:48 PM) 0 FansN°: 11
Alassane Samba Diop a dormi le niveau est trop élevé pour lui
Le Senegal Digne Avec Gbagbo En Juillet, 2013 (14:05 PM) 0 FansN°: 12
Dans le combat que mène le président Laurent Gbagbo, plusieurs jeunes leaders africains ont décidé de se joindre à cette noble action. C’est dans ce sens que le MIRLA, mouvement international pour le renouveau du leadership africain, est aux côtés des ivoiriens pour prendre part de façon significative au combat de défense de la souveraineté et la dignité de notre pays mais surtout du continent africain. Ce mouvement est un rassemblement de jeunes leaders africains de l’Afrique et de sa diaspora attentifs à l’évolution du leadership sur le continent. Nous avons donc reçu son président, Monsieur Salif Sawadogo, président du MIRLA, qui est venu apporter sa contribution dans le combat pour la liberté du continent. Après avoir fait la présentation de son mouvement, il fait sa lecture de la situation qui prévaut en Côte d’Ivoire. Selon lui, la crise en CI ne se situe pas en la personne de Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara. Il s’agit pour la France de vouloir s’accaparer de notre pays et disposer de ses richesses. En effet, la Côte d’Ivoire dispose de ressources énormes qui font l’objet de convoitise de la part des grandes puissances dont la France qui a décidé par tous les moyens d’attaquer le pays pour avoir ses richesses. Il a indiqué que la crise qui se déroule en Côte d’Ivoire doit interpeler tout le monde, surtout les jeunes africains épris de liberté, désireux de voir le continent se prendre en charge. C’est pourquoi, le MIRLA, à travers ces actions, sensibilise et explique les enjeux de la crise en Côte d’Ivoire à la diaspora et aux ressortissants de la Cedeao à comprendre que l’histoire doit être décidée par les africains eux-mêmes. Les cinquante prochaines années du continent africain doivent s’écrire avec la nouvelle génération de jeunes leaders africains qui doivent prendre part au renouveau de la mère Afrique. Pour rester dans cette dynamique et apporter leur total soutien et engagement au peuple de Côte d’Ivoire dans le combat qu’il mène, le mouvement international pour le renouveau du leadership africain, MIRLA, organise ce samedi 29 janvier 2011 un grand rassemblement au palais de la culture pour démontrer à l’opinion nationale et internationale qu’ils sont en phase avec le peuple de Côte d'Ivoire dans sa lutte pour la dignité de l’Afrique. A ces actions, le mouvement a décidé pour bientôt de faire une fondation dédiée aux actions du président Laurent Gbagbo et aussi fait faire au président un grand discours du renouveau puisque son combat est noble, grand et l’histoire des hommes a été souvent marquée par des messages forts qui ont changé le cours de l’humanité. C’est sur cette note d’espoir que Salif Sawadogo exhorte les jeunes leaders africains à croire en l’avenir de l’Afrique et au combat de la Côte d’Ivoire pour la vraie indépendance des peuples noirs du continent.

Maïmoune En Juillet, 2013 (14:06 PM) 0 FansN°: 13
Le Sénégal a-t-il des érudits de la dimension de monsieur TARIK RAMADAN pour aller chaque années dans des pays arabes pour ce genre de conférence ? Je serait très surprise de voir un peuple arabes donner une aussi grande importance à un de ceux qui se disent grands jeunes érudits!
Le Senegal Dine Avec Gbagbo En Juillet, 2013 (14:14 PM) 0 FansN°: 14


Ce combat, il peut le perdre, mais il est sûr qu’il sera poursuivi par d’autres personnes en Côte d’Ivoire ou quelque part en Afrique. Ce que l’on ne peut oublier est que malgré la souffrance qui est son lot, les pressions sur sa tête et le martyre de sa famille, il est resté digne et grand. Faut-il laisser le mensonge prospérer dans notre pays sous prétexte que nous avons peur ? Bien sûr que non ! Le mensonge est destructeur et nocif. Il est comme l’ivraie ; là où il est semé, il produit le désordre et la mort. Le mensonge salit. Le mensonge souille. Rien de grand et de durable ne peut germer sur une terre de mensonge et d’injustice. «D’un mensonge historique, du refus de faire face à la réalité, du déni de justice, ne peut naître que l’arbitraire», clame l’avocat avec une conviction inébranlable. Et pour notre pays, ce sera la catastrophe. Gbagbo qui porte le pays dans son cœur ne peut l’accepter : «C’est pour cela, soutient maître Altit, que le Président Gbagbo attend beaucoup de ce processus judiciaire : il sait que c’est un moyen d’éclairer l’histoire et de rétablir la vérité». L’enjeu est énorme. Et le Woody en a conscience. Son espoir est que la Cpi qui est soupçonnée de rouler pour les grandes puissances se réveille et fasse honneur à la vérité, seule voie pour mettre la Côte d’Ivoire à l’abri d’une implosion. Il compte alors, malgré tous les préjugés sur cette Cour, sur son impartialité. Il attend d’elle qu’elle rende la justice, rien que la justice. Maître Altit chargé de le défendre ne dit pas autre chose quand il exprime ce souhait : «Et il faut que le processus soit le plus efficace possible car la vérité doit être révélée au monde. C’est la seule chance qu’a la Côte d’Ivoire et les Ivoiriens de parvenir à une vraie réconciliation et à une vraie réunification». Enfin de compte, cette interview que l’avocat international a donnée à la Voix de la Russie est un éclatant éclairage sur la personnalité de Laurent Gbagbo. Elle met en relief son courage mais surtout sa passion pour son pays et l’Afrique. Laurent Gbagbo, c’est Laurent Gbagbo. Il est de ceux qui font ce qu’ils disent et qui disent ce qu’ils font. Son combat n’est point nombriliste, mais il est guidé par des valeurs, des principes et une vision qui transcende le cadre de sa personne ou de sa famille. Maître Altit qui a eu le temps de côtoyer l’homme et de le comprendre peut alors dire, avec une foi superbe: «Le Président Gbagbo est un homme politique de premier plan, un véritable intellectuel. C’est quelqu’un qui a une vision pour son pays et pour toute l’Afrique. C’est un militant de la démocratie et qui n’en est pas à ses premiers combats». Pour tous ceux qui, demain, vont écrire une biographie sur Laurent Gbagbo, son avocat s’avère être un des hommes ressources qui vont le mieux éclairer son portrait.
Jack Sparrow En Juillet, 2013 (14:56 PM) 0 FansN°: 15
Je suis chrétien mais j'apprécie bcp les interventions de Mr Ramadan! Il est très avisé et sais de quoi il parle! En tout cas le niveau est très élevé et ne comprend pas qui veut! Wassalam
Sale Menteur ! En Juillet, 2013 (15:16 PM) 0 FansN°: 1
sale menteur tu n'es pas chrétien ! pauvre connard de musulman qui n'ose même pas assumer !
Urgent Urgent En Juillet, 2013 (15:09 PM) 0 FansN°: 16
LA COTE D’IVOIRE FACE AU NOUVEL ORDRE MONDIAL



côte d'ivoire,la côte d’ivoire face au nouvel ordre mondial,franc-maçonnerie,illuminati,skull and bones,témoignage d'un illuminati repenti







Monsieur le Directeur de publication.



Je ne vous déclinerai pas mon identité, juste un pseudo et vous savez pourquoi. Mais le plus important est ce qui va suivre.



Les Africains, particulièrement les Ivoiriens puis les Libyens ignorent le fond de leurs malheurs. Oui ce qu’ils subissent ne date pas de maintenant comme vous vous en doutez.



Ceux qui ont tiré et continuent encore de tirer les ficelles des crises et guerre en Afrique et ailleurs ont tout planifié en attendant le faux pas des leaders comme Laurent Gbagbo et Mouammar Kadhafi. Nous allons ensemble survoler le cas libyen mais aller en profondeur sur le cas ivoirien. La communauté de la haute finance (dirigée et contrôlée par les hommes gris/les illuminatis) dont je faisais partie a une règle simple l’argent et encore gagner de l’argent…



Concernant le plan des illuminatis (dont font parties le CFR, la Commission trilatérale, le mouvement Skrull & Bones, les francs-maçons, la rose croix, ect...) le choix qui s'est porté dans les années 1970 sur Allassane Ouattara depuis qu’il était étudiant en Pennsylvanie aux Etats-Unis avait pour but de remplacer Félix Houphouët Boigny lorsque celui-ci serait vieillissant ou mourant. Nous avons à travers François Mitterrand poussé la création du multipartisme dans l’Afrique francophone. Objectif préparé 18 ans plus tôt, afin de remodeler l’espace politique africain. Nos experts ont déduit que l’application du multipartisme nous permettrait de remplacer la vieille garde politique par une nouvelle.



Pour y arriver il fallait faire chuter les cours mondiaux du cacao et autres matières premières. Ceci pour créer une crise économique et provoquer la colère populaire, pour finalement aboutir au pluralisme d’opinions qui fragiliserait les présidents d’alors qui étaient adulés et respectés comme Houphouët-Boigny. La haute finance n’a pas d’état d’âme. Notre système couvrait les dérapages et crimes de ce dernier (Houphouët-Boigny) tant qu’il nous était utile et en bonne santé. Mais ce dernier ayant découvert trop tard la manoeuvre, a tout fait pour ne pas permettre à Alassane Ouattara d’être au pouvoir. Il a modifié la constitution afin de permettre à Henri Konan Bédié de venir aux affaires bien qu’il soi mal aimé de la population qui voyait en lui un héritier dynastique. Cette situation d’antipathie d’une bonne partie du peuple nous donnait le temps de préparer la chute de Bédié qui s’est avéré un homme faible. Il nous fallait tout simplement jouer sur la fibre ethnique et religieuse pour placer Ouattara au pouvoir quelque soit celui qui était en face.



Créer subtilement le Rdr et en faire un parti ethnique avec des militants que nous savions pour la plupart peu instruits ou analphabètes a été d’une aisance modèle, car plus faciles à manipuler. Nous y reviendrons plus loin. Ouattara étant présenté comme victime par nos médias (Cfi, Tv5, Rfi…), il devint facile de manipuler les militaires ivoiriens du nord tel Ibrahim Coulibaly dit «IB», Issiaka Ouattara, Oumar Diarrassouba etc. Objectif: saisir une situation et créer un mouvement de révolte, placer un homme lige pour une transition et aboutir à une élection truquée comme plus tard en novembre 2010.



Bédié entre-temps tombé le 24 Décembre 1999, le Général Guéï est placé provisoirement à la tête du pays mais plus tard, ce denier retournera sa veste. Deux tentatives de coup d’état contre lui échouent, puis, Laurent Gbagbo vient aux affaires suite à une élection controversée. Nous avons été surpris par la réaction populaire qui a permis de rendre à Gbagbo sa victoire. L’arrivée au pouvoir de cet homme (Gbagbo) que nous avons par l’entremise de Ouattara tenté de supprimer en 1992 lors de la marche de l’opposition du 18 Février de ladite année a fait trembler la HAUTE FINANCE SATANIQUE comprenant LE CLUB DE PARIS, LE FMI, LA BANQUE MONDIALE, LE CLUB DE ROME etc... Le plan pour l’éliminer fut secrètement mis au point en attendant une occasion dorée qui s’est présentée lors de cette marche (18 février 1992). Mais l’humanisme des gendarmes d’alors a gêné la mise à mort de l’homme.



Certes, nous voulions une opposition contre le pouvoir Houphouët afin de l’affaiblir puis le remplacer, mais nous ne voulions pas d’une opposition puissante comme le Fpi avec un leader aussi charismatique qu’incontrôlable comme Gbagbo. Un tel homme au pouvoir suite aux élections de 2000 n’arrangeait pas les affaires des banquiers et les chocolatiers internationaux guidés par les hommes gris (illuminatis). Laurent Gbagbo, un homme qui n’est pas esclave de l’argent et du luxe démesuré est un poison pour ceux qui l’ont finalement eu le 11 Avril 2011. Gbagbo arrive au pouvoir et découvre que le pays dont il tient les rênes n’est pas réellement indépendant, mais pire, les richesses du pays appartiennent à la France qui les gère pour les intérêts de la communauté internationale dirigée par les illuminatis.



Il décide alors de tout remettre à plat concernant les relations entre son pays et la France.



Tout l’argent de corruption à lui offert par les pontes du pouvoir financier français est directement versé dans les caisses du trésor ivoirien. Car disait-il, c’est l’argent des ivoiriens. Crime de lèse-majesté pour les financiers occidentaux, car on ne refuse pas impunément les offrandes de gens qui ont toujours procédé ainsi pour avoir la mainmise sur les dirigeants et les richesses des pays du sud. Non seulement l’élection de Gbagbo nous a surpris, mais il commet le crime d’être incorruptible. Il fallait s’en débarrasser le plus vite possible. Janvier 2001, première tentative qui échoue par précipitation. Septembre 2002 fût préparé au Burkina Faso avec l’appui de Blaise Compaoré, franc-maçon de catégorie esclave, franc-maçon soumis qui respecte les règles criminelles de la cause. Entrainements intensifs des militaires exilés ivoiriens qui échoueront miraculeusement le 19 septembre. Mais tout est réorganisé pour partitionner le pays puis le conquérir petit à petit afin d’affaiblir le pouvoir Gbagbo insoumis, panafricaniste et nationaliste. Mais les combats sont meurtriers malgré le faible équipement des militaires loyalistes. Une ruse est parallèlement organisée pour neutraliser Gbagbo.



1- Mise sur pied par la DGSE française d’un commando afin d’assassiner des personnalités plus ou moins importantes (le comédien Camara dit «H», le Docteur Dacoury, frère du rebelle Dacoury Tabley, Guy André Keiffer etc…) pour faire accuser Gbagbo avec des supposés escadrons de la mort fabriqués de toute pièce par les services secrets français.



2- Les accords de Marcoussis pour le dépouiller de son pouvoir gênant. Là encore, Gbagbo se montre habile politicien et déjoue tous les pièges qui lui sont tendus.



L’armée ivoirienne qui se rééquipe ne rassure pas les intérêts occidentaux car les soldats loyalistes commencent à surmonter leur peur et sont prêts à broyer du rebelle afin de libérer le pays. Voyant la supériorité militaire loyaliste se forger et gagner du terrain, un traité de paix est provoqué et signé pour stopper la belligérance.



Comment stopper les achats d’armes que Gbagbo opérait, telle devenait l’objectif à court terme pour les illuminatis.



Nos experts composés de la DGSE française, de la CIA américaine et du Mi5 britannique en liaison avec les services secrets burkinabé, maliens et sénégalais se mettent au travail pour trouver une solution afin de verrouiller militairement l’armée loyaliste appelée FDS-CI.



La première trouvaille est une marche organisée par l’opposition en Mars 2004. Le but était de pousser Gbagbo à massacrer le maximum de «civils» (infiltrés pour l’occasion, de rebelles) et permettre ainsi à l’Onu (qui est l’arme diplomatique des illuminatis) de sortir une résolution d’embargo sur la Côte d’Ivoire. Mais pour y parvenir, une commission d’enquête fût dépêchée afin de produire un faux rapport qui allait justifier l’embargo. Une fois de plus, Gbagbo sent le piège et produit un contre rapport juridique qui bat en brèche les arguments de la commission de l’Onu. Quel est cet homme qui réussi à bousiller un plan bien pensé et aussi couteux que cette marche où nous avons bien manipulé les partis d’opposition avec leurs chefs cupides avides de pouvoir?



Dans la colère certains services secrets proposèrent l’élimination physique de Gbagbo.



Mais ce projet fût abandonné pour raison de guerre civile qui n’arrangeait pas nos affaires.



Avec un monsieur comme Blé Goudé à la tête d’une forte jeunesse nourrie à la sève nationaliste, sans oublier les militaires loyaux, il ne fallait pas prendre de risques.



L’occasion rêvée s’est présentée lors de la tentative de libérer le territoire avec «l’opération César», où une agression de l’armée Fds-ci a été simulée pour détruire les aéronefs loyalistes et procéder à un coup de force pour renverser Gbagbo. Là encore, échec et mat, qui s’est achevé par le massacre de nombreux civils par l’armée française. Cap a alors été mis sur la fin du mandat de Gbagbo en 2005.



Mais entre temps, vu les manoeuvres du médiateur Sud Africain Thabo Mbéki qui étaient dangereuses pour nous, il fallait le court-circuiter.



Tous les moyens médiatiques furent déployés afin de demander la démission de Gbagbo et permettre la mise sur pied d’une transition. Vous vous en souvenez n’est-ce-pas?



J’en ris encore aujourd’hui car c’était grotesque.



Mais il fallait quand même essayer. Cette manoeuvre ayant échouée, l’objectif fut d’attaquer à nouveau Gbagbo à travers l’union africaine corrompue, en imposant un nouveau 1er ministre en la personne de Konan Banny.



Le choix de Banny s’est joué sous la pression d’Olusegun Obasanjo l’ancien président nigérian qui est aussi franc-maçon.



Banny nous paraissait plus pugnace qu’un Seydou Diarra faiblard et aphone. Mais le choix de Banny en décembre 2005 n’avait rien de promotionnel. Nous savions que la population baoulé (qui commençait dangereusement à succomber au charme Gbagbo) en grande partie nostalgique du temps Pdci houphouétiste allait croire à un retour aux affaires du parti. Leur haine allait se consolider contre Gbagbo pour la suite de notre plan.



Banny allait croire en l’appui du Rdr de Ouattara pour faire chuter Gbagbo vu que le Groupe de Travail International (GTI-arme diplomatique) à été mis en place pour la cause. Objectifs: dissoudre l’assemblée nationale, contrôler l’armée, museler les patriotes de Blé Goudé et organiser des élections avec un ficher électoral tronquée sur base d’audiences foraines faussées. Là encore Gbagbo s’en sort avec maestria avec l’appui des jeunes patriotes guidés par Blé Goudé et Eugène Djué. Mais nous avions marqué un point important dans cette défaite. La haine des militants Pdci baoulé pour Gbagbo a ressurgit et s’est consolidée grâce à «la cause» Konan Banny. Cela nous servira pour la suite, car la manipulation est notre jeu favori. La DGSE française au service des Illuminatis organise l’introduction des déchets toxiques dans le but de créer l’émoi et la colère populaire. Le choc subit par l’opinion suite aux effets néfastes des déchets toxiques avait commencé à faire son effet mais une nouvelle fois, Gbagbo prend le dessus car il avait compris la manoeuvre diabolique française.



Pour reprendre la main afin d’effacer l’épisode GTI-Banny-dechets toxiques, Gbagbo initie l’accord politique de Ouagadougou. Nous étions sonnés mais pas vaincus. Il nous fallait «récupérer» l’accord de Ouagadougou car notre pion Blaise Compaoré en était le parrain. Il lui fallait profiter de la confiance de Gbagbo pour vider cet accord de son contenu. En sujet obéissant, il rendait compte à ses maitres après chaque décision importante. Mais il ne fallait pas aboutir au désarmement.



Une fois la circulation des biens et des personnes démarrée, les armes étaient facilement transportables pour les disséminer à travers toute la partie sud du pays. Cela enclenché notre objectif a été de distraire l’opinion. Il fallait faire du bruit concernant l’enrôlement, le listing électoral et exiger la date des élections étant donné que l’opposition a eu la mainmise sur la CEI (Commission Electorale Indépendante) suite à l’accord de Prétoria. Mandat a été donné aux rebelles de récuser ensuite la médiation de Thabo Mbéki. Mais entre temps ce dernier a été poussé afin de permettre la candidature de tous et l’introduction d’un nombre important d’opposants dans la Commission Electorale Indépendante s’il voulait la paix en Côte d’Ivoire. Pour ne pas entacher la crédibilité de sa mission. Il nous fallait avoir le contrôle de la CEI. Pourquoi? Je vous explique les raison: les services secrets on diligenté une enquête secrète pour jauger la popularité des principaux candidats. Résultat: 65.90% en faveur de Gbagbo, 20.08% pour Bédié et 14.02% pour Ouattara. Constatant ce résultat effrayant, Il fallait passer à la vitesse supérieure, c'est-à-dire confier l’enrôlement à un service technique étranger, verrouiller la CEI et procéder à des enrôlements tronqués.



Remarquez que dans les zones qui semblaient favorables à Gbagbo, les centres d’enrôlement ont été mal disposés afin de décourager ceux qui en étaient éloignés alors que les centres sont plus proches des populations du nord majoritairement Rdr. Ordre a été donné pour que les étrangers Cedeao viennent gonfler le nombre d’enrôlés car les votants réels ivoiriens du nord n’étaient pas aussi nombreux comme souhaité. Quand au projet de société de Ouattara pour les élections, il ne fallait pas se casser la tête. Gbagbo avait déjà réfléchi et fait tout le travail à notre place. Il a suffit de changer quelques éléments de son projet pour en faire un semblant de différence. Ce qui fait de celui de Ouattara, une pâle copie du programme de Gbagbo, génialement pensé. Avec une flottille de militants fanatiques et peu avertis, cela passa comme lettre à la poste.



Enfin, lors du cinquantenaire célébré à Yamoussoukro, Gbagbo annonce la date définitive des élections. C’est le top départ pour la grande manoeuvre d’intimidation et de corruption des chefs militaires afin de déstructurer l’armée Fds-ci.



Des hauts gradés tombent comme des fruits mûrs dans la besace. Mais fait inattendu! Beaucoup d’officiers dont le Colonel Major Konan Boniface et le regretté Capitaine Kouadio Timothée, mort à Tiébissou lors des combats du 30 mars 2011 sont approchés, mais résistent fermement. Les milliards de francs CFA proposés ne les ébranlent pas. Ils disent être des hommes d’honneur et que cet honneur n’est pas à vendre. Un choc pour nous! Des militaires négro-africains, qui logiquement doivent s’abaisser à la bêtise ethnique, refusent l’argent, demeurent intègres et nationalistes, tout le contraire du Capitaine Allah Kouassi Léon. Décidément on aura tout vu en Côte d’Ivoire!



Les votes du 1er tour se déroulent et les craintes des dirigeants financiers occidentaux se confirment: Gbagbo est le plus populaire des candidats malgré les manipulations que nous avions opérées, mais pire, Bédié est 2ème avant Ouattara. Ça nous ne pouvions l’accepter et les résultats on été inversés en faveur de Ouattara. Bédié qui demeure un homme faible et poltron se laisse faire. Tous ses biens sont bloqués sans oublier tous les documents qui démontrent ses malversations économiques passées qui lui sont brandis. Bédié soutient alors Ouattara qu’il croyait rouler dans la farine afin que ce dernier amène ses votants en sa faveur au second tour. Il fût pris à son propre piège. C’est la même méthode qui sera appliquée pour le choix des candidats aux prochaines législatives. Vendre et rendre le Pdci inoffensif, ce qui arrange la situation des maitres occidentaux de Ouattara. Au second tour, malgré les appels de Bédié à voter pour Ouattara, le taux de participation est faible. Il fallût gonfler le nombre de votants par rapport aux listings dans les régions du nord non désarmées. Les hommes de Gbagbo à la CEI bien qu’en faible nombre, demeurent extrêmement vigilants.



Les trois (3) jours requis pour annoncer les résultats provisoires sont passés sans proclamation de résultats.



Il fallait opérer un passage en force. Tâche qu’accomplissent les ambassadeurs français et américain.



Une fois annoncés les résultats sur France 24, le reste, nous nous en occupions par médias et ONU interposés.



Gbagbo ne se laisse pas faire pour autant malgré le fracas médiatique des chaînes de télévision et de radios occidentales. Il applique la loi dans toute sa rigueur mais que pouvait-il devant une telle force?



Vu que nous avions réussi à mettre le doute dans l’esprit des populations. Il fallait le présenter comme le mauvais perdant, le dictateur… et ça nos médias s’en sont donné à coeur joie. Mais cet homme ne nous laisse toujours pas tranquille et se met à éveiller les consciences des masses africaines avec des émissions et des débats télévisées transmis à outrance sans oublier une diplomatie qui tournait à plein régime. Les chefs d’état africains sont menacés par les pays occidentaux tenus par les illuminatis. Les vieilles dettes de beaucoup de pays africains, en passe d’être annulées ne le seront plus s’ils n’obéissent pas aux ordres, c'est-à-dire faire tomber Gbagbo par l’Union Africaine, un organisme corrompu, mendiant et squelettique. Il a même été proposé par le président Sarkozy, lors d’une session de l’UA, un droit de véto à l’Onu pour les africains. Du pur baratin pour naïfs.



Entre temps, pendant les tractations diplomatiques avec la CEDEAO, l’Union Africaine, l’Union Européenne et l’Onu depuis Janvier, les forces militaires venues du Sénégal, du Burkina-Faso et du Nigeria commencent à débarquer dans le nord de la Côte d’Ivoire avec armes et logistique.



Officiellement et diplomatiquement, l’option militaire est rejetée, mais officieusement tout est en place.



L’Onu permet la mise en service d’hélicoptères russes de type Mi 24, officiellement pour défendre les civils mais en vérité, ces engins meurtriers sont destinés à ouvrir le passage sur les différents fronts militaires aux combattants rebelles de Ouattara appuyés par les soldats Cedeao.



Lorsque les services secrets conduits par la DGSE française font leur rapport pour dire que tout est OK, les hostilités militaires rentrent alors dans leur phase active après le constat des avancées du commando invisible d’Ibrahim Coulibaly dit IB appuyé par l’armée française et l’Onuci à Abobo, commune favorable à Ouattara. Les différents fronts militaires sont mis en branle. La résistance des Fds-ci est farouche, surtout dans l’Ouest de la Côte d’Ivoire. Les miliciens associés aux Fds donnent du fil à retordre aux forces Cedeao rompues au combat terrestre. Mais chaque fois, les Mi 24 de l’Onuci sont intervenus pour dégager les obstacles. Curieusement, la suite s’est facilitée avec le recul des militaires restés loyaux à Gbagbo. Car pour nous, la guerre devait durer au moins six (6) mois. Ces longs combats allaient nous permettre de massacrer la communauté chrétienne en masse afin d’atteindre une quantité de sang à faire couler pour cause rituelle satanique illuminati.



Le retrait des Fds-Ci a empêché ce carnage parce que la visibilité du terrain allait dévoiler ce génocide religieux. Les intenses prières chrétiennes ont un rôle néfaste contre les illuminatis qui sont, eux, adorateurs de Lucifer. Ce plan a été déjoué on ne sait comment. Mais il fallait continuer sur Abidjan où les Fds se sont regroupés pour engager la bataille ultime. L’entrée à Abidjan des Frci, appuyés par la force licorne et l’Onuci s’est soldée par un échec cuisant avec la perte d’au moins 80% des forces rebelles-Cedeao sans oublier des soldats Onuci et Licorne morts au combat. Ce fut un véritable massacre de la part des Fds-Ci qui ont subitement pris le dessus malgré le commando invisible d’Ibrahim Coulibaly. Nicolas Sarkozy est sommé par les banquiers occidentaux de passer à la vitesse supérieure. C’est alors que tous les hélicoptères sont déployés contre les militaires ivoiriens.



C’est le pilonnage tous azimuts pour affaiblir les positions des Fds-ci conduites par les vaillants chefs militaires que sont le Colonel Major Konan Boniface, Le Général Dogbo Blé, feu le Colonel Major Gohourou, le Commandant Abéhi et bien d’autres qui contrairement à beaucoup de gradés des Fds-ci, ne se sont pas vendus aux forces occultes qui sont les maitres de la Banque mondiale et du Fmi, mandants d’Alassane Ouattara. Mais vu les corps des jeunes, massacrés par les hélicoptères français autour de la résidence du Chef de l’Etat Laurent Gbagbo, vu que l’armée française a détruit quasiment toutes les armes de pointe des soldats ivoiriens, Laurent Gbagbo décide de se livrer en demandant d’abord aux soldats d’arrêter de combattre et de se mettre en sécurité car dit-il, c’est lui que la communauté internationale veut. Malgré eux, le coeur meurtri, les combattants Fds-ci se retirent et vont se mettre en sécurité où ils peuvent. Le 11 Avril, un autre miracle se produit. Laurent Gbagbo qui devait être tué selon le plan, s’en sort vivant et est fait prisonnier. La communauté internationale est malheureuse mais fait dire à travers ses médias tels France 24 (qui comme les autres médias occidentaux, ont une mission de bourrage de crânes à travers le mensonge savamment distillé aux populations) que Laurent Gbagbo doit être bien traité. Leur peur est que Gbagbo devienne un héros vivant. Ce qui est bien le cas aujourd’hui.



Un petit pays comme la Côte d’Ivoire qui tient tête à tout un système (la haute finance internationale), qui a poussé la communauté internationale à la faute en l’obligeant à faire la guerre au vu et au su de tous. Cela a permis aux jeunesses africaines de comprendre définitivement qu’on les a prises pour des idiotes depuis toujours et que leurs pays ne sont pas véritablement indépendants comme on tente de le faire croire avec des fêtes d’indépendance célébrées chaque année.



La communauté internationale se sent affaiblie car Laurent Gbagbo l’a poussée à se dévoiler en plein jour alors que par le passé tout était déguisé et les peuples manipulés n’y voyaient que du feu. Quand j’ai vu cet homme de plus près à l’Hôtel du Golf suite à son arrestation, quand j’ai lu dans sons regard si profond, certes rempli de déception, je n’y ai pas aperçu de signe de défaite, de peur ni de faiblesse.



Oui, assurément c’est un grand homme, incorruptible et par-dessus tout, un génie de la politique jamais vu en Afrique depuis un certain Patrice Lumumba. Quand son regard à croisé le mien alors que les badauds fanatiques d’Alassane Ouattara le couvraient d’injures de toutes sortes, j’ai compris que le combat que mène cet homme n’est pas terminé même s’il mourrait ce jour où il fut arrêté.



Gbagbo n’a pas été tué physiquement, mais la communauté internationale voulait se rattraper autrement. La trouvaille, c’est la Cour pénale internationale (Cpi) qui doit servir à abattre l’homme définitivement. Le procureur Ocampo a reçu pour cette tâche, 1.000.000$ versés par les services de l’ombre de la communauté internationale sur un compte offshore aux Bélizes qui est un paradis fiscal pour le blanchiment d’argent. Gbagbo en prison au Nord, le régime Ouattara demeure fébrile et ne rassure pas du tout car l’image du leader charismatique écroué gauchement, continue d’avoir un impact sur les populations africaines. Son transfèrement précipité à la Cpi avait pour objectif d’abattre moralement ses soutiens militants et pousser les partis politiques qui lui sont proches à abandonner la course aux législatives.



Mais, coup de théâtre, sa première comparution à la Cpi s’avère un poignard dans le ventre de la communauté internationale qui comprend alors tardivement qu’elle a affaire à un homme d’une dimension à nul autre pareil. Un individu, qui a été maltraité, humilié et détenu dans des conditions inhumaines, réapparaît à la face du monde, requinqué, plus combatif que jamais avec comme cerise sur le gâteau, une intervention magistrale qui a fait l’effet d’une bombe. Dans toute l’Afrique, l’espoir des jeunes africains refait surface et se décuple. C’est les débats pleins d’ardeur qui reprennent leur droit dans les quartiers des capitales africaines. En face, la communauté internationale se sent ridicule face à un seul homme qui incarne l’espoir politique de tout un continent avide de liberté et de démocratie sans influences extérieures. Elle se sent coupable de n’avoir pas assassiné ce Gbagbo qui les a poussés à révéler au grand jour toutes leurs combines.



Côté Côte d’Ivoire, les nouvelles consignes françaises sont les suivantes: étouffer la presse «bleue», proche de Gbagbo par tous les moyens afin de l’empêcher de faire un travail de communication efficiente et redonner de l’espoir aux ivoiriens, l’empêcher d’assurer son travail d’éveils des consciences pour maintenir la flamme patriotique.



Manoeuvres rondement menées à coup de sanctions du Conseil national de la presse (CNP) dont c’est la mission principale sous l'oeil bienveillant du ministère de l’intérieur qui est suivi à son tour de très près par les services secrets français. Ceci avec des arguments fallacieux basés sur l’esprit d’une pseudo réconciliation et la «paix».



Au niveau international la consigne claire est d’étirer le procès de Gbagbo en longueur à la Cpi avec de multiple reports afin d’émousser l’espoir des jeunesses patriotiques africaines. La remplaçante du procureur Ocampo, le futur procureur Fatou Bensouda de race noire, a été approchée avec le double du gain (2.000.000 $) de son prédécesseur pour finir le travail d’accusation. Le choix d’un procureur de race noire est stratégique afin de ne pas donner au procès, la couleur raciste que tout le monde africain critiquait sous l’ère Ocampo. Sur le terrain ivoirien, l’organisation des législatives a pour objectif de déposséder les ivoiriens de leurs terres, permettre une recolonisation très moderne de la Côte d’Ivoire par la France au profit de la communauté internationale. C’est cela le plan.



Mais la crédibilité de ce scrutin est très largement affaiblie car l’appel lancé par le parti de Gbagbo provoque la non participation des ivoiriens au vote du Dimanche 11 Décembre 2011. Il faut alors truquer les résultats et donner un chiffre de taux de participation erroné. En vérité, le réel taux de participation est de 16% et non 36% qui sont purement mensongers. Encore une victoire à l’actif de Laurent Gbagbo. Oui assurément, Gbagbo n’est pas comparable à Alassane Ouattara qui est fabriqué et tenu en laisse par la France et les puissances étrangères. Cet homme, Gbagbo, s’est fait lui-même sans appui extérieur. Il croit en l’Afrique alors que Ouattara aide à piller la Côte d’Ivoire avec des gros contrats offert à des entreprises burkinabè comme par exemple le marché de 25 milliards pour la réfection du quartier d’Abobo donné à une entreprise du pays de Blaise Compaoré. Les plus gros marchés sont réservés aux entreprises françaises pour le compte de ses maîtres de la communauté internationale. Mais rien n’est tard puisqu’un esprit nouveau est né depuis l’an 2000 et n’est pas près de s’éteindre. Un homme appelé Laurent Gbagbo, que je n’aime pas (ce n’est pas obligatoire), c’est vrai, mais que je respecte, a pensé un projet de société révolutionnaire qui à terme devait faire de la Côte d’Ivoire et de la sous-région une puissance économique et industrielle avec sa propre technologie tenue et conduite par les africains eux-mêmes. Il a contribué à la mise sur pied du premier satellite africain RASCOM, qui du coup rendait l’Afrique autonome au niveau Télécommunication et informations.



Sa politique de transformation des matières premières allait enrichir et rendre puissants économiquement les paysans qui allaient se voir doter de moyens techniques de dernières générations.



Il avait pour objectif, le montage d’abord de véhicules de transport avec pour finalité d’en construire localement avec les ingénieurs sortis de l’INP-HB. Et plus encore, il a entamé une ingénieuse politique de désendettement (PPTE) de son pays pour finalement aboutir à une autonomie basée sur les propres ressources ivoiriennes. Ce désendettement avait pour objectif de mettre à l’abri du besoin la majeure partie des travailleurs ivoiriens en augmentant drastiquement tous les salaires d’au moins 65%, en plus de mettre tous les moyens économiques à un niveau où la jeunesse pouvait comprendre qu’il ne faut pas mettre ses espoirs dans l’immigration massive en Occident. C’est l’un de ses plans secrets que nous avons découvert. Ça, la communauté internationale ne pouvait l’admettre. Pour mettre fin à cette vision, ses propres frères, égoïstes, avides de richesses faciles, de postes politiques honorifiques, afin de jouir de la vie se sont vendus au diable et l’on renié.



Mais comme je l’ai dis précédemment, cet homme digne de respect appelé Laurent Gbagbo, a suffisamment enseigné et nourri politiquement les jeunesses ivoirienne et africaine pour continuer le combat car je vous informe que la communauté internationale, au-delà de toute fanfaronnade, a beaucoup de faiblesses. Je sais de quoi je parle et je ne dis pas n’importe quoi. Quand à Alassane Ouattara, tous les documents compromettants le concernant ont été archivés pour le faire chanter le moment venu. Au-delà de tout ce que je viens de vous démontrer, je vous suggère d’exploiter votre intelligence à fond dans la combativité et vous verrez que ces hommes politiques qui sont guidés par les dirigeants de la haute finance qui conduisent la communauté internationale ne sont que des hommes comme vous. Ils ne sont pas plus intelligents que vous comme le croient bêtement beaucoup d’africains adeptes de la paresse, de la mendicité et de la fatalité. Je suis de race blanche certes, mais il est stupide de croire qu’on est plus intelligent que les autres races. Les chinois nous ont prouvé le contraire.



C’est votre tour aujourd’hui. Gbagbo vous a montré le chemin et libre choix à vous de finir le travail ou l’abandonner par faiblesse, négligence et paresse. Humblement, je vous soutiens et je vous encourage à bien vous organiser pour que la vérité éclate à la Cpi et que Gbagbo ne soit pas assassiné scientifiquement comme sait si bien le faire la communauté internationale.



Au-delà de ça, comme Martin Luther King, une main africaine risque d’être payée pour faire le sale boulot d’élimination physique. Priez beaucoup mais agissez aussi beaucoup avec intelligence, ardeur et sans répit malgré les difficultés et épreuves jusqu’à l’obtention de résultats probants. Mais si vous priez beaucoup et agissez moins, alors vos prières s’avèreront inutiles. Car la prière sert à vaincre ce qui est invisible et c’est les actes qui obtiennent physiquement ce qui est obtenu dans le spirituel. C’est simplement ce que font les illuminatis dont je faisais partie. Ils adorent Lucifer et agissent de même dans le réel pour des résultats concrets.



Prières et actions intelligentes sans émotions pour une victoire certaine, voici le secret.







Par un ILLUMINATI repenti.
L . A  En Juillet, 2013 (16:14 PM) 0 FansN°: 1
pour constituer une coalisions tendant à envahir l’afghanistan, george w bush disait aux états alliés traditionnels des etats-unis : ou bien, vous êtes avec nous, ou bien vous êtes avec les terroristes!!!! nous pouvons tenir ceux-ci pour dire à tariq ramadan qu’en dénonçant l’intervention de l'armée français au mali, sans pipi un mot sur les atrocités que se livraient les soient disant jihadistes nord-maliens qui ont réveillé des souvenirs douloureux dans la mémoire collectives des africains.

t. ramadan soutenait ceux qui se comportaient comme les marchands esclavagistes qui se métamorphosaient sous le manteau de l’islam pour réduire les africain des esclaves bon pour déporter (la traite négrière transsahariennes).
les africains gardent des souvenirs douloureux de ces soient-disant musulmans, qui se donnaient à cœur joie, en incendiant les villages, en tuant ceux qui résistaient, en pillages, capturant les enfants et les belles femmes des africains, les réduisant des esclaves !!!
tariq ramadan fait des discours et des plaidoyers fervents pour la voie haute de l’islam, mais il soutient parallèlement des positions diamétralement opposées de ce qu’il prêche !! cette dichotomie est le coté tragique de tariq , qui a du mal à jeter un pont entre théorie et pratique .
et en réalité, nous n’avons pas besoin t ramadan (la coucou grise des musulmans africains) le coucou gris est un oiseau qui a développé des stratégies complexes pour se reproduire aux dépens des autres oiseau chassé de son pays d’origine(egypte) combattu den europe , aussi par les non musulmans-laïcs que les musulmans modérés, traiq adopte les stratèges de la maman coucou-grise qui pratique ce qu'on appelle le "parasitisme de couvée" : elle pondre ses œufs dans le nid en décadence d'oiseaux d'une autre espèce, pour que ces autres oiseaux couvent et nourrissent son petit.
tous les spécialistes se demandent pourquoi les mamans adoptives ne se rendent pas compte de la supercherie de la maman coucou gris ? voyant la stabilité et la tolérance qui règnent au sénégal (des nids de pax) traiq vient ponde ses œufs dans les nids des confréries sénégalaises

nous devons, nous aussi, nous demander, pourquoi, t. ramadan, un occidental, d’origine égyptienne, vient à plusieurs reprises, nous rendre visite ? je le répète, nous n’avons pas besoin t ramadan (la maman coucou grise des musulmans africains) nous ne voulons pas.
le coran nous rappelle qu'à chaque peuple, dieu a envoyé des prophètes qui parlent dans sa langue :!!!! nous n''avons jamais envoyé un messager, selon le coran, sinon dans le langage de son peuple, afin qu'il puisse leur rendre claire le message (coran verset 14, sourate 4 )
voilà pourquoi, l'islam ouvre une voie originale en admettant la diversité des communautés et des cultures !!!! mais il nous semble, que votre philosophe, votre (maman coucou grise) ne veut pas laisser sa prise sur nous ; il est, comme la vieille garde occidentale qui ne lâche jamais sa prise sur afrique et sur les africains, qui considérant l’afrique toujours comme un territoire a conquérir ou reconquérir.
le dialectique revient trois fois chaque au sénégal, tentant à calquer l'islam africaine sur les modèles des jihadistes en décadence, comme nous e voyons en ce moment en Égypte. .
Cel En Juillet, 2013 (17:40 PM) 0 FansN°: 17
Dites a ce Mr. Ramadan d aller precher au Maroc, en Tunisie, au Palestine, EN MAURITANIE, Saharoui........

Il nous pompe l air!!!!!!!

Ame leen fayda waye!!!!
Maïmoune En Juillet, 2013 (18:02 PM) 0 FansN°: 18
Si ce monsieur vient se balader en pays de Bamba, El haj Malick, Limamou, c'est la faute à nos intellectuels arabisants, incapables de lui montrer qu'ils en savent autant sinon plus que lui ! Aucun d'eux ne pourrait avoir le même intérêt auprès des peuples arabes , c'est ça la question à trairter. Quand nos TAÊB sOC2? Abdoul k2B2? Bakary Samb et Cie viennent nous pomper l'air avec leur savoir, je rigole !
L'africain En Juillet, 2013 (19:11 PM) 0 FansN°: 19
Y A QUE DES CONS ICI...
Marie.b. En Septembre, 2013 (18:36 PM) 0 FansN°: 20
Ma question:Pourquoi cette omnipresence d Tariq Ramadan au Senegal ?

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Services

NECROLOGIE

Awa Diallo Mboup

30 Septembre 2006 - 30
Septembre 2012

QUE LE BON DIEU L'ACCEUILLE DANS SON PARADIS

ANNONCES AUTOMOBILES

Nissan - NS

19 000 000 FCFA

Mercedes-Benz S Class

1 500 000 FCFA

Mercedes-Benz S Class

3 000 000 FCFA