Mardi 21 Mai, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Diplomatie

L'axe Dakar-Banjul s'enrichit de six nouveaux accords

Single Post
L'axe Dakar-Banjul s'enrichit de six nouveaux accords

Le Sénégal et la Gambie ont conclu mardi à Banjul six nouveaux accords de coopération portant sur la justice, le transport routier, la santé, le du sport, la culture et l'enseignement supérieur.

Ces nouveaux accords ont été signés par les ministères sectoriels sénégalais et gambiens, sous la supervision des deux chefs d'Etat Macky Sall et Adama Barrow, dans le cadre de la première session du Conseil présidentiel sénégalao-gambien.

Il s'agit notamment d'une convention dans le domaine de l'assistance judiciaire en faveur des personnes vivant dans les deux pays, un accord devant permettre le transfèrement des personnes condamnées dans l'un ou l'autre pays.

D'autres accords de coopération concernent le transport routier, la santé et les productions animales, sans compter ceux relatifs à la coopération culturelle et au domaine des sports.

Un mémorandum d'entente dans le domaine de l'enseignement supérieur, de la recherche, de la science et technologie a été aussi paraphé par les deux parties.

La signature de ces nouveaux accords s'est déroulée lors de la cérémonie officielle d'ouverture de la première session du Conseil présidentiel sénégalo-gambien co-présidé par les présidents Sall et Barrow.

Le ministre des Affaires étrangères, Maître Sidiki Kaba, a conduit la délégation ministérielle sénégalaise comprenant entre autres ministres Augustin Tine (Forces armées), Aly Ngouille Ndiaye (Intérieur et Sécurité publique), Ismaïla Madior Fall (Justice).

Il y a aussi Mary Teuw Niane (Enseignement supérieur), Abdoulaye Daouda Diallo (Infrastructures), Mame Thierno Dieng (Environnement et Développement durable), Aminata Mbengue Ndiaye (Elevage), Abdou Latif Coulibaly (Culture) et Birima Mangara (Budget).



10 Commentaires

  1. Auteur

    Le Pont

    En Mars, 2018 (16:11 PM)
    Moi ce qui m'interesse dans toot ca c'est le pont qui mene en Casamance. Le pont de Farafeigne. Trop lent depechez athiah Yayah est parti.

      <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">   :fbhang:   <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">  
    • Auteur

      Mansawali Walimansa Bill Haqq

      En Mars, 2018 (17:16 PM)
      la gambie et le sénégal deux états un même pays
      la gambie et le sénégal deux langues une culture
      la gambie et le sénégal deux peuples même nation

      we are senegambians and proud to be senegambians
      we are senegambians and proud to be senegambians
      we are senegambians and proud to be senegambians
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2018 (19:02 PM)
      tous cs ens-là n'ont rien d'autre à faire qu'à se promener ? : le ministre des affaires étrangères, maître sidiki kaba, a conduit la délégation ministérielle sénégalaise comprenant entre autres ministres augustin tine (forces armées), aly ngouille ndiaye (intérieur et sécurité publique), ismaïla madior fall (justice).

      il y a aussi mary teuw niane (enseignement supérieur), abdoulaye daouda diallo (infrastructures), mame thierno dieng (environnement et développement durable), aminata mbengue ndiaye (elevage), abdou latif coulibaly (culture) et birima mangara (budget).
  2. Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (16:27 PM)
    G lu des gens critiquaient le rapprochement entre le Senegal et la Gambie, le pont etc.. mais si vraiment tu penses que ca c une mauvaise chose then you're just a hater... tu es juste in aigri
    • Auteur

      Mansawali Walimansa Senegambia

      En Mars, 2018 (17:22 PM)
      macky sall abarri salama
      adama barro barri jamma

      macky sall abarri salama
      adama barro barri jamma

      macky salla barri salama
      adama barro barri jamma

      macky salla barri salama
      adama barro barri jamma
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (16:39 PM)
    levandoski a marqué 3 buts ...un hat-trick...walaay tay nguéen dée
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (16:52 PM)
    Pendant que l'enseignement public est par terre, conséquence de son incapacité à respecter ses "accords réalisables"; que l'Université est en grève et qu'il doit 16 milliards aux instituts privés d'enseignement;

    Pendant que la santé publique agonise et que nos hôpitaux sont des mouroirs avec un plateau médical inexistant;



    Pendant que 16% des populations rurales sont dans la zone d'insécurité alimentaire, conséquence du flop dans la commercialisation de leur dur labeur et de son échec dans son objectif d'autosuffisance en riz annoncée pour 2017;



    Pendant que la pauvreté devient chronique, culminant au taux de 77,5% dans des régions périphériques comme Kolda, classant le Sénégal dans le top 25 des pays les plus pauvres;



    Pendant que la sécurité publique laisse les enfants à la merci des pédophiles et autres adeptes de pratiques mystiques conséquence de son échec dans l'opération retrait des enfants de la rue;



    Pendant que nos jeunes meurent dans le désert ou sont emprisonnés et vendus en Libye, conséquence de l'absence de politique d'emploi et de financement pour les jeunes;

    Son excellence, le Président Macky Sall ne trouve d'autre priorité qu'un projet de construction d'un palais Royal à Diamniadio juste pour son confort personnel. Si l'on sait que le simple centre de conférence Abdou Diouf a coûté 57 milliards, il faut compter encore des dizaines de milliards à débourser pour ce caprice personnel du Roi-lion.



    Faut-il en rire ou en pleurer?

    Le pire, c'est l'indigence de l'argumentaire avancé: "le palais de l'avenue Roume est un symbole de l'héritage colonial".

    Le Président Macky Sall se découvre donc un subit sentiment anticolonialiste et, pour lui, cela doit s'exprimer par un "nationalisme immobilier".



    Non monsieur le Président, nous ne sommes pas dupes au point d'ignorer que vous êtes le serviteur zélé des intérêts néocoloniaux et étrangers.

    Le refus patriotique de cette exploitation se joue plus sur les enjeux présents que sur une fixation sur un passé (immobilier).



    Sur ce registre, vous avez délibérément vendangé et bradé nos intérêts nationaux, sur la dette, les ressources

    naturelles, les marchés publics. Vous êtes prompts à vous dépêcher manifester en France pour Charlie Hebdo alors que les tueries, en Casamance (Bofa), vous laissent de marbre.



    Monsieur le Président nous ne désespérions pas que vous vous réveilliez de votre profond sommeil, mais nous sommes au regret de constater que vous avez sombré dans un coma profond, dont les rares réminiscences narcissiques coûtent, hélas, trop au pauvre peuple Sénégalais.



    Tweeter

    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (17:00 PM)
    Pendant ce temps, le bois du Sénégal continue à être stocké en Gambie. A quand, l'arrêt de la détérioration de l'environnement du Sénégal par les gambiens?
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (17:55 PM)
    Macky on veut pas gâcher ta fête mais il faut quand même rappeler que les paysans producteurs d'arachide sont dans le désarrois. Vous pouviez pour une fois mobiliser toutes les dépenses occasionnées par ce déplacement, et acheter quelques vivres de soudure pour eux. Désolés mais il y'a parfois un grand méli mélo dans les urgences.

    ps : les bourses de solidarité familiales de Mme Diacko ?????
    Auteur

    D.

    En Mars, 2018 (18:46 PM)
    Travailler et laisser parler.....c'est la voie de l'émergence.



    Les sénégalais ne se sont pas trompés en 2012.



    VIVEMENT 2019 !!!!
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (18:55 PM)
    Il faut aller décrocher des contrats comme Macron
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (20:03 PM)
    Le pont est d abord. On pour la Gambie car il relie les gambiens d abord. Il est aussi bon pour le Sénégal. La Gambie devrait avoir plusieurs ponts sur le fleuve pour accélérer son développement ... wassalam
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (08:49 AM)
    beau travail. il faut saluer ces avancements entre des pays voisins. la Gambie est à l'intérieur du Sénégal avec des parents d'un bord comme de l'autre. il ne faut pas être protectionniste comme les USA. pour les commerçants sénégalais et gambiens ce sera plus facile et encourageant pour les affaires. même chose pour les voyageurs d'un côté ou de l'autre qui ont des familles et aussi pour les touristes. moi je dis bravo à l'ouverture sur le monde et arrètons de nous croire au-dessus des autres et arrètons d'être chauvin.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR