Sidiki Kaba sur l’affaire Assane Diouf : « Les poursuites ne sont pas définitivement suspendues »

  • Source: : Le Soleil | Le 04 septembre, 2017 à 18:09:28 | Lu 2782 fois | 14 Commentaires
content_image

Sidiki Kaba sur l’affaire Assane Diouf : « Les poursuites ne sont pas définitivement suspendues »

Interpellé après la prière de la Tabaski 2017, le garde des Sceaux, ministre de la Justice, Me Sidiki Kaba, s’est dit très réjoui de se retrouver parmi les siens pour célébrer cette fête importante pour l’ensemble de la communauté musulmane. Il a prié pour « un Sénégal de paix et de concorde », ainsi que pour les malades qui n’ont pu célébrer la fête.

Interpellé sur le cas Assane Diouf, l’insulteur de la toile, qui a été récemment rapatrié des Etats-Unis avec 16 autres compatriotes pour immigration illégale, le ministre a noté que « pour le moment, les poursuites contre lui ne sont pas définitivement suspendues, mais il bénéficie d’une liberté provisoire ». 


Auteur: P. D. SIDIBE - Le Soleil






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (12)


Moom Ndiaye il y a 3 semaines (19:25 PM) 0 FansN°: 1
Monsieur je ministre, si vous arrêtez Assane , surtout , n'oublier pas Souleymane jules Diop et le marcheur de charlie hebdo au nom de la liberté d'expression.

 :fbhang: 

:fbhang

 :fbhang: 
Anonyme il y a 3 semaines (19:28 PM) 0 FansN°: 2
Lol :emoshoot: 
Anonyme il y a 3 semaines (19:35 PM) 0 FansN°: 3
 :emoshoot:  :frustre: 
Anonyme il y a 3 semaines (19:47 PM) 0 FansN°: 4
Le Président Macky Sall ne peut pas lui pardonner , car il a insulté tous les sénégalais.
Anonyme L . A  il y a 3 semaines (19:48 PM) 0 FansN°: 5
Mr Le Ministre.. Dites nous dans qu'elle condition Le Diouf bénéficie-t-il une liberté provisoire ??? À notre connaissance, Assane n' à jamais été inculpé ni jugé, ni condamné ou emprisonné.. Et lors de son audition aucun chargé n''a ete

retenu contre lui et il n' a pas été inculpé.. Nous attendons la réponse Monsieur le ministre
Anonyme il y a 3 semaines (19:49 PM) 0 FansN°: 6
Ma part de Macky Sall en tant que Président de la République du sénégal ne lui pardonne pas.
Xeme il y a 3 semaines (19:54 PM) 0 FansN°: 7
Ce que beaucoup de sénégalais ont oublié de Sidiki Kaba.

Quand il fut nommé ministre de la justice par Macky Sall, des sénégalais ne manquèrent pas l'occasion de lui rappeler qu'il était défenseur de Bibo Bourgi contre la CREI, et que dans sa ligne de défense, il disait tout simplement que la CREI était une cours illégale. Et ces sénégalais lui demandaient s'il n'y a pas risque de vivre une contradiction entre ce qu'il défendait et ce qu'il va défendre en temps que ministre de la justice de Macky. Il répondit qu'il n'y aura aucune contradiction, parce qu'en tant que ministre de Macky il applique et défend le programme de ce dernier.

On notera aisément qu'il n'a pas dit qu'à côté de Macky il va défendre la justice, mais un programme. La justice, il la défendait dans sa vie antérieure d'avocat de Bibo Bourgi. Mais à côté de Macky, il y a un programme à défendre, ce qui n'a rien à voir avec la justice. Alors, que la presse nous rapporte les dires de cet homme qui défend un programme, ces dires n'auront de valeurs juridiques, de sens, pour nous, que lorsque nous aurons oublié la définition que cet homme s'était donné de lui même. Il n'est plus un homme du droit, il est au service du programme de Macky Sall qui jure d'avec le droit. Par exemple, en arriver à la 16e prorogation de l'instruction du dossier d'Aîda Ndiongue n'est pas du droit, mais un programme de Macky Sall.

Ses principes d'homme de droits, il s'est assis dessus pour pouvoir travailler pour Macky Sall. Aujourd'hui, Sidiki Kaba est un homme qui applique un programme.
Conseiller Spécial il y a 3 semaines (20:02 PM) 0 FansN°: 8
je te jure même toi, si on te nomme "ministre" tu vas faire comme lui Eh -- ETRE MINISTRE DEFA NEEKH DEYE
Reply_author il y a 3 semaines (20:29 PM) 0 FansN°: 1
c'est pas parce que tu as vendu ton âme, tu penses que tout le monde va faire comme toi.
qui veut ministre de la justice si tout ce que fait est contre la justice et que tu n'as pas la foi de ou la morale de dire non a un programme judiciaire qu'a la justice juste et equitable.
malheur a ce qui pense que jouer avec la vie des citoyens est un question de suivie pour soit.
Anonyme il y a 3 semaines (20:08 PM) 0 FansN°: 9
Je ne comprend pas ou ce sont les journalistes qui ont mal repris les propos de Sidiki Kaba..comment Assane Diouf peut être en liberté provisoire comme si Diouf à été déjà condamné..
Anonyme Laye il y a 3 semaines (20:25 PM) 0 FansN°: 10
il faut insulter abdoulaye wade dans les medias pour calmer tout le monde
Anonyme il y a 3 semaines (22:09 PM) 0 FansN°: 11
NE METTEZ PAS CE PAYS À FEU ET À SANG
Anonyme il y a 2 semaines (10:09 AM) 0 FansN°: 12
les Senegalais ont perdu le sens du respect. C'est seulement au Senegal que ça se passe. Sortez un peu dans les autres pays africains si des telles injures seriont pardon nervous. Assane Diouf mèrite la mort

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]