Gadaye extension - Les 253 victimes préviennent le promoteur : «S’il tient à sa vie qu’il ne s’aventure pas sur ce site»

  • Source: : Lequotidien | Le 26 septembre, 2016 à 17:09:51 | Lu 6175 fois | 6 Commentaires
content_image

Gadaye extension - Les 253 victimes préviennent le promoteur : «S’il tient à sa vie qu’il ne s’aventure pas sur ce site»

La tension est palpable. Après la sortie du promoteur Mbaye Fall de Technologie 2000, les 253 familles victimes de Gadaye Extension ont réagi pour le jeter sur les décombres de leurs maisons détruites. «Le verdict n’a pas été jusque-là donné par le juge qui l’a renvoyé au 8 décembre prochain. Cela a mis le sieur Baye Fall dans tous ses états. Mais qu’il se rassure : quelles que soient ses initiatives malhonnêtes, ses sorties à travers la presse, les 253 victimes vont mourir sur ce site», avance Ousmane Thiam dit Oudiou, porte-parole du collectif.

En présence des victimes, qui ont pris d’assaut le site tôt hier, il annonce qu’elles ne comptent pas baisser les bras en demandant au commissaire de Yeumbeul «de bien vouloir respecter la hiérarchie des institutions». Selon Bara Sow, vice-président du collectif,  «il faut que l’Etat prenne cette situation au sérieux. Car nous n’allons pas nous laisser faire. Mbaye Fall dit que nous avons été déboutés. Nous l’attendons de pied ferme sur ce site. Car nous avons pris toutes nos dispositions. Nous sommes prêts à mourir ici. Depuis 2013 jusqu’à présent, ce problème traîne. Dans quel pays sommes-nous ? Pape Diop a été annoncé avoir été arrêté par le commissaire de police. Aujourd’hui il est là présent avec nous. Parce que c’est lui qui nous a vendu ces terrains et il détient des papiers légaux, raison pour laquelle il a été relaxé. S’il (le promoteur) tient à sa vie qu’il ne s’aventure pas sur ce site», prévient Bara Sow. 

Inquiétude chez les populations 
Du côté des populations, l’inquiétude monte notamment à la cité Gadaye N°1. «Nous habitons ici avec nos familles. Ces temps-ci la pression monte. Chaque jour, les victimes sont là, de même que le promoteur Mbaye Fall. Nous interpellons les autorités à agir vite avant qu’il ne soit trop tard. Si le pire risque d’arriver, il y a aussi notre sécurité qui en dépend», soutient A. Touré, notable dans la cité.


Auteur: Abdou Latif MANSARAY - Lequotidien






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (6)


Anonyme En Septembre, 2016 (18:19 PM) 0 FansN°: 1
Namora , Gadaye etc... les éléphants blanc crées avec la bénédiction de Wade. Le vieux chef de bandit
Bientotacquereur En Septembre, 2016 (18:36 PM) 0 FansN°: 2
citez moi, d'autres promoteurs pas sérieux actuellement, ma xam niou maay moytou temps yi

merci
Anonyme En Septembre, 2016 (22:54 PM) 0 FansN°: 3
Mbaye est un traitre il a trahi les vieux et ça va lui couté tres cher il na encore rien vu

Anonyme En Septembre, 2016 (10:50 AM) 0 FansN°: 4
Mbaye fall nn est un traitre
Anonyme En Septembre, 2016 (10:53 AM) 0 FansN°: 5
promoteurs Mbaye fall est un traitre
Anonyme En Septembre, 2016 (10:55 AM) 0 FansN°: 6
promoteur Mbaye Fall de Technologie 2000 est un traitre

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]