Leuk_

  • 380 Commentaires
  • 8 Articles
  • 1189 Abonnés

Mon profil

Mon nom: Leuk, Sn

Sex:Homme

Date de naissance: 03 Décembre

Pays: Sénégal

A propos de moi:

3 May 2017

Concernant le Pétrole, notre Rêve de toujours, Oui pour l'implication de la France, notre partenaire naturelle, classique, et ce via le Groupe Total. Mais nous ne comprenons pas, une fois de plus, pourquoi ce mode de répartition où notre Pays devrait se retrouver rien qu'avec 10% de son Pétrole à lui. Inadmissible sauf s'il y a une clause limitative dans le temps (5 à 10 ans) ! C'est de la Haute Trahison de la part du Gouvernement et de l'Escroquerie de la part des groupes explorateurs / exploitants et de Total qui vient de rentrer dans la danse, si telle est la réalité!

29 November 2016

Quand Karim recourt à un cabinet privé tel « Image7 », Macky et son Régime utilisent des « Institutions de la République » pour traquer, persécuter, emprisonner leurs adversaires politiques. Qu’est-ce qui est plus grave alors ?

24 November 2016

Tout en réprouvant les actes criminels odieux commis sous nos cieux depuis quelques temps, nous soulignons la pertinence du propos du Chef de l'Etat et la batterie de mesures annoncées. Néanmoins, sous un autre angle, il faudrait revisiter les conditions de travail de certaines catégories socioprofessionnelles (gens de maisons par ex), impliquer davantage, au-delà de nos Forces de Sécurité, le Ministère du Travail . Par ailleurs, vouloir s'arc-bouter sur la question de la Peine de Mort, entraînerait une analyse trop réductrice de la situation. D'une manière général, il faut veiller au respecter des Lois et Règlements à tout point de vue. Et là se situe aussi une condition sine qua non de la Réduction des Inégalités et l'Injustice sociale. Il faut aussi éveiller davantage les citoyens sur les risques éventuels et sur l'esprit des lois (à travers spots pub, séries tv bien de chez nous, réf. Lamine Ndiaye, Baye Peul et Makhourédia Gueye ...). Enfin, prenons un moment pour repenser notre projet de société dans un contexte de mondialisation irréversible. "REWMI NANOUKO SANGATT " dixit Serigne Cheikh Ahmed Tidiane Sy, Khalif Général (Yallah Nafi Yaag lol té wer) "Il nous faut un Ndeup national" dixit Professeur Serigne Mor Mbaye, Psychologue

24 November 2016

Tout en réprouvant les actes criminels odieux commis sous nos cieux depuis quelques temps, nous soulignons la pertinence du propos du Chef de l'Etat et la batterie de mesures annoncées. Néanmoins, sous un autre angle, il faudrait revisiter les conditions de travail de certaines catégories socioprofessionnelles (gens de maisons par ex), impliquer davantage, au-delà de nos Forces de Sécurité, le Ministère du Travail . Par ailleurs, vouloir s'arc-bouter sur la question de la Peine de Mort, entraînerait une analyse trop réductrice de la situation. D'une manière général, il faut veiller au respecter des Lois et Règlements à tout point de vue. Et là se situe aussi une condition sine qua non de la Réduction des Inégalités et l'Injustice sociale. Il faut aussi éveiller davantage les citoyens sur les risques éventuels et sur l'esprit des lois (à travers spots pub, séries tv bien de chez nous, réf. Lamine Ndiaye, Baye Peul et Makhourédia Gueye ...). Enfin, prenons un moment pour repenser notre projet de société dans un contexte de mondialisation irréversible. "REWMI NANOUKO SANGATT " dixit Serigne Cheikh Ahmed Tidiane Sy, Khalif Général (Yallah Nafi Yaag lol té wer) "Il nous faut un Ndeup national" dixit Professeur Serigne Mor Mbaye, Psychologue

3 November 2016

Nous applaudissons sur cette sortie du PM. Mais ! Mais ! Mais, au-delà des discours, il faut agir en sifflant la fin de récréation autour de Notre Pétrole quel qu'en soit le risque ou le prix. On ne peut pas accepter le taux méprisable alloué à la Nation Sénégalaise. Et de surcroît, l'absence d'une limitation dans le temps (5 ans, 10 ans maximum pour des investisseurs sérieux). La question est simple si tout se passe dans la Transparence et l’Équité !

2 November 2016

Levée de l'Immunité parlementaire du député Barthélémy DIAS ! C'est du cinéma ! Le ridicule ne tue plus dans ce Sénégal actuel ! Les questions d'actualité brûlantes qui hantent le sommeil des Sénégalais, c'est autour du binôme (Pétrole, Gaz). Oh, Chers "Représentants du Peuple", on vous attendait sur le même registre que vos homologues du Burkina Faso qui n'ont pas tardé à mettre en place une Commission Parlementaire pour démasquer certains prédateurs qui ne devaient plus exister au 21e siècle. Diantre! Qui sont ces gens-là à qui l'on a octroyé des contrats léonins au mépris des sacrifices consentis par la Nation Sénégalaise à travers les âges, par notre Partenaire Stratégique qu'est la France qui a bcp fait dans la formation des élèves et étudiants sénégalais, et dans la recherche d’hydrocarbure aussi, et dans la sécurité aussi ....? Rien ! Ces gens-là, surgis ex nihilo , et certainement au crépuscule (Timis), doivent dégager ! Ils n'ont aucun mérite ! Ils sont venus, quand tout le monde savait déjà que notre noix de coco contenait bien du jus, et bcp de jus, et qu'il fallait simplement procéder aux derniers actes : percer aux bons endroits avec des instruments adéquats, surtout dans la transparence et l'équité. Hélas ! NB : Les différentes recherches qui ont précédés depuis 1960, n'ont pas étaient infructueuses, vaines, soldées par des échecs comme aiment tant dire les membres du Gouvernement. Il faut faire le distinguo entre ÉCHEC et RÉSULTAT NÉGATIF. En effet, ces résultats négatifs par le passé, ont au file du temps permis de circonscrire les zones potentiellement pétrolifère / gazière. Et qui en avait une base de données ? mdrrrr ! Suivez mon regard. Y a eu comme un délit d'initié ! Mais exploité ! Nous exigeons l'arrêt de cette mascarade autour de nos hydrocarbures. Il faut surseoir à tous ces projets nébuleux autour de notre pétrole! Redistribuons les cartes dans la Transparence Totale ! Pour l'intérêt de la Nation toute entière!

2 November 2016

Levée de l'Immunité parlementaire du député Barthélémy DIAS ! C'est du cinéma ! Le ridicule ne tue plus dans ce Sénégal actuel ! Les questions d'actualité brûlantes qui hantent le sommeil des Sénégalais, c'est autour du binôme (Pétrole, Gaz). Oh, Chers "Représentants du Peuple", on vous attendez sur le même registre que vos homologues du Burkina Faso qui n'ont pas tardé à mettre en place une Commission Parlementaire pour démasquer certains prédateurs qui ne devaient plus exister au 21e siècle. Diantre! Qui sont ces gens-là à qui l'on a octroyé des contrats léonins au mépris des sacrifices consentis par la Nation Sénégalaise à travers les âges, par notre Partenaire Stratégique qu'est la France qui a bcp fait dans la formation des élèves et étudiants sénégalais, et dans la recherche d’hydrocarbure aussi, et dans la sécurité aussi ....? Rien ! Ces gens-là, surgis ex nihilo , et certainement au crépuscule (Timis), doivent dégager ! Ils n'ont aucun mérite ! Ils sont venus, quand tout le monde savait déjà que notre noix de coco contenait bien du jus, et bcp de jus, et qu'il fallait simplement procéder aux derniers actes : percer aux bons endroits avec des instruments adéquats, surtout dans la transparence et l'équité. Hélas ! NB : Les différentes recherches qui ont précédés depuis 1960, n'ont pas étaient infructueuses, vaines, soldées par des échecs comme aiment tant dire les membres du Gouvernement. Il faut faire le distinguo entre ÉCHEC et RÉSULTAT NÉGATIF. En effet, ces résultats négatifs par le passé, ont au file du temps permis de circonscrire les zones potentiellement pétrolifère / gazière. Et qui en avait une base de données ? mdrrrr ! Suivez mon regard. Y a eu comme un délit d'initié ! Mais exploité ! Nous exigeons l'arrêt de cette mascarade autour de nos hydrocarbures. Il faut surseoir à tous ces projets nébuleux autour de notre pétrole! Redistribuons les cartes dans la Transparence Totale ! Pour l'intérêt de la Nation toute entière!

24 June 2016

Al Hamdulillahi rabbi-l-`alamin Nous rendons Grâce à Dieu pour la Libération de Karim Wade. Cela dit, nous nous réjouissons de la nouvelle dynamique de Paix et de Dialogue Politique entamé par le Pouvoir actuel (Il n’est jamais trop tard, pour bien faire). Le Sénégal en a surtout besoin face aux défis de toutes sortes, notamment économique et sécuritaire. Toute chose étant égale par ailleurs, nous ne cesserons de dénoncer la CREI et tout verdict qui en découle. Au fait, il s’agit d’une Juridiction d’Exception Rétrograde, digne des Régimes Totalitaires type Stalinien, avec, en souvenirs, l’élimination systématique des potentiels adversaires (1924-1929) et les purges massives à l'occasion de Procès Truqués (1934-1938). La CREI, ce monstre ressuscité, est aux antipodes du Respect des Droits de l’Homme. Vive le Sénégal

8 May 2015

Au-delà de l’engagement d’envoyer des soldats sénégalais, et comme l’a bien soulevé l’ancien ministre Bamba Ndiaye dans une émission, le Président Sall, pour avoir séjourné en Arabie Saoudite et après son tête-à-tête avec l’Autorité Saoudienne, devrait s’investir à son tour à sensibiliser ses homologues africains tout au moins ceux de la CDEAO afin de les rallier à ce qui est devenue notre cause commune. DEM BA DIEKH ! THI BOU GAAW !

8 May 2015

Au-delà de l’engagement d’envoyer des soldats sénégalais, et comme l’a bien soulevé l’ancien ministre Bamba Ndiaye dans une émission, le Président Sall, pour avoir séjourné en Arabie Saoudite et après son tête-à-tête avec l’Autorité Saoudienne, devrait s’investir à son tour à sensibiliser ses homologues africains tout au moins ceux de la CDEAO afin de les rallier à ce qui est devenue notre cause commune. DEM BA DIEKH ! THI BOU GAAW !

6 May 2015

Nous saluons la Décision du Président de la République, S.E Macky Sall de faire participer notre Cher Pays, le Sénégal, à la Coalition Internationale au chevet de l’Arabie Saoudite, sur demande de Sa Majesté le Roi Salman Ben Abdel Aziz Al Saoud. A coté du Maroc, de la Tunisie, de l’Egypte, de la Turquie etc…, le Sénégal est le premier pays, et pour l’instant le seul pays, de l’Afrique Noire à s’impliquer dans ce conflit-là. Normal ! Comme nous l’avons été toujours dans pas mal de dossiers avec les différents Hommes d’Etat qui se sont jusque là succédé à la tête du Sénégal. Aujourd’hui, donc c’est en Homme d’Etat que le Président Sall a pris la décision souveraine de faire jouer au Sénégal le rôle qui est le sien dans le concert des nations, rompant ainsi, et heureusement, avec l’immobilisme tant décrié notamment dans une récente sortie du Diplomate et Académicien, Jean-Christophe Rufin. Pour faire allusion à notre compatriote, l’Excellent Yoro Dia, nous disons : « Oui Prési ! Il faut que le Sénégal reste une exception. » A vrai dire, le caractère intrinsèque des liens historiques qui unissent nos deux nations et le dynamisme du partenariat entre nos deux pays justifient à suffisance tout effort ou même sacrifice que le Président Sall aurait entrepris ainsi pour le compte du Sénégal en direction de l’Arabie Saoudite : Capitale de l’Islam. Aujourd’hui, c’est un pays frère et ami qui est dans le besoin, il est de notre devoir de lui venir en aide autant que faire se peut, surtout lorsqu’il s’agit de couper l’herbe sous le pied d’un ennemi commun : Le Terrorisme ! La peur n’y a pas de place ! Nous voulons une Arabie Saoudite Sûre, Forte et Respectée dans le Moyen-Orient et plus encore dans la péninsule arabique. Tous Unis pour la République et pour l’Honneur et a Gloire de nos Jambars

17 April 2015

Le « Diagraphe de Doundoumadji » use du Flou pour éclairer la lanterne des spectateurs. \nAu fait, de quel patrimoine s’agit-t-il : celui d’avant ou celui de maintenant dopé par la Caisse Noire (Fonds Politiques).\nEt puis, de 1 milliard, 2 milliards ou 8 milliards, qui sait ? Nobody know !\nMais enfin, où est la Transparence tant prônée ! Leur CREI est un instrument de répression et d’oppression politiques. A bas la justice des vainqueurs ! A bas l’injustice !\n

17 March 2015

La CREI qui avait commandité cette mascarade-là, ne pouvait qu'approuver applaudissant même. Ce qu'il leur fallait, c'était une Certification par la Signature d'un Expert. Le sérieux c'était le cadet de leur souci. Et ils ont rencontré la cupidité d'un expert et le tout est joué : Machination parfaite à leurs yeux! Et c'est généralement comme ça ! Allez y voir les bilans truqés et autres rapports et certificats de complaisance dans ce Pays ! Et c'est l'Etat qui paye, c'est l'Etat qui perd! Tout le monde n'est pas comme ça, mais ... "FAN-LA NOUY DIAR BA DEM, REK ?!"

16 March 2015

@Diplomat Fallait pas te réveiller ... et tu allait voir un Sénégal émergent avec Macky aux anges, les 32 dents out, avec des autoroutes illa partout, des gratte-ciel, des usines partout, le Sénégal qui remporte la coupe du monde de foot, une navette spatiale qui décolle à coté du Monument de Renaissance... LOL

26 January 2015

Tous nos encouragements à Giresse et à nos Lions. Giresse a reussi franchir le cap de l'Afrique du Sud sans dégats. Dans la phase de poule, avant le dernier match contre la modeste équipe d'Algérie, il a su faire tourner son effectif à part quelques éléments de valeur non moins sûre comme Papis. Une telle compétition se joue sur la durée avec un effectif interchangeable. Restez concentrés ! Bonne Continuation ! Allez les Lions ! Ca Kaw ! Ca Kanam !

28 August 2014

Thiey Mamadou Wane et son journal ''Enquête'' qui s'acharne sur la Wade family depuis son départ de "l'Obs" à l'instar de Il est midi comme disait l'autre.

27 August 2014

Inna lillahi wa inna ilayhi raji'un Que le Bon Dieu l'accueille au Paradis Que son oeuvre pour une émancipation technologique de notre cher continent soit perpétuée. Que son esprit innovateur fasse tache d'huile sur ces compatriotes que nous sommes, à commencer par le plus haut niveau. Amen

3 August 2014

Enfin ! On reparle de l'Arbre et de lutte contre déforestation ! Il faut une campagne bien plus soutenue pour reboiser notre Sénégal-là de plus en plus dégarni en matière de brousses, de forêts, bref, de poumons verts : on en détruit et on en crée presque plus. Entre autres, nous tenons à magnifier l'action de l'Ecologiste M. HAIDAR El Ali concernant la régénération de la Mangrove. Parlant de Société Civile, en voilà par exemple un domaine qui requiert une implication d'une NOUVELLES franges de celle-ci : Action Civique pour le Développement. N'oublions pas de rendre propre aussi notre environnement par l'action civique. Wake up and Live

1 August 2014

Me Ousmane Seye, avocat de l'Etat sous Wade, Alain GIRESSE, actuel Sélectionneur National, Donald WILLIAMS d'un cabinet d'affaires établi à Zurich (imaginaire)... tous agissant pour le compte du Sénégal, à un moment donné, sont-ils pour autant Agent de l'Etat ? En dernier ressort, ce qui est le plus important dans ce procès, c'est que la lumière jaillisse. Juridiction Spéciale, procès spéciaux

31 July 2014

Un Agent de l'Etat c'est quoi ? Un ministre l'est-il ? Qu'en est-il d'un député ? "Prendre la Défense d'un concitoyen", ou de soi-même, cela équivaut-il à "Plaider contre l'Etat" (par exemple face à Kumba Iron Ore ou MITTAL, ou bien même le cas d'un Entrepreneur Sénégalais qui attrait l'Etat du Sénégal en justice)? N'y aurait-t-il pas une petite nuance ? Par ailleurs, dans un dossier comme celui pour lequel Karim Wade est poursuivi, est-ce bien normal d'y retrouver des avocats de l'Etat. Me Doudou Ndoye l'avait déjà décrié et les circonstances actuelles semblent lui donner raison.

19 June 2014

@Damay ladj Tout à fait ! Et nos Olympiens, comme rappetait tantôt le Doyen Laye Diaw sur la RFM, avait tenu tête à cette équipe d'Uriguay. Nous avons de la relève certes, mais laissons surtout Alain Giresse travailler dans la quiétude en vue des prochaines échéances.

18 May 2014

Certes il n'a pas argumenté mais au moins il a affiché une position de principe. Pourquoi parle-t-on de "LA LISTE DE TOUBA" ? Quelles les parties en compétition ? S'agirait-il d'un Référendum ? Non! A vrai dire, c'est L'ELECTION LOCALE à Touba même qui pose problème : un Non-Sens ! On ne doit pas faire fi du STATUT SPECIAL de Touba et le fait que le Khalife Général ait interdit toute activité politique dans le cadre de ces élections locales en particulier : C'est là plutôt qu'il ne faut faire pas de sourde oreille (@CENA)! Pourquoi s'entêter à impliquer Touba dans ces Elections Locales : c'est ça le problème. Ce n'est point une question de PARITE ! PAS D'ELECTION LOCALE A TOUBA ! Par respect strict de la LOI en l'état actuel ! Pour autant, c'est IRRESPONSABLE et DANGEREUX de penser même à un éventuel REPORT DE CES ELECTIONS LOCALES

17 May 2014

Voilà Madame Le Premier Ministre, là vous êtes sur actions concrètes qui peuvent impacter sur le quotidien des Sénégalais. C'est mieux que la politique politicienne ! Bonne chance pour notre Pays ! Ah! Prési est en pèlerinage pour la Oumra. Hum ! Ca fait l'occasion Amen

9 May 2014

Disposez-vous de moyens pour contrôler les quantités péchées par ces navires en pleine mer? A cette question, Monsieur le Ministre Aly Haïdar répond : "Des moyens en temps réels, depuis mon ordinateur" De son ordinateur ! LOL Le "je", en solitaire, pilote dangereusement des dossiers publics qui relèvent de compétences diverses et variées notamment juridiques et commerciales.

8 May 2014

Ils essayent de nous divertir par rapport à ce que l'on pourrait qualifier de SCANDALE DES ACCORDS DE PECHE. Hier, Le Chef de l'Etat qui a fait discours à l'Extérieur. Fut ce t-il sur la planète Mars ! Rien de vraiment spécial! Aujourd'hui, le Ministre Porte-Parole du Gouvernement (il n'en pas un, tout le monde parle)! NB : dans la foulée il nous annonce une sorte de nouvelle LOI RECTIFICATIVE à propos de l'ARCHITECTURE JUDICAIRE comme le leur reprochait M. SYLLA Ndiaga à propos du Code Electoral. Décidément * AFFABULATIONS , * TRIPATOUILLAGE JURIDIQUE * ET VERBIAGE ENDEMIQUE sont les volets majeurs de leur système de communication. Et cela rime avec TROMPER LE PEUPLE (mais jusqu'à quand !? Pas éternellement)

3 May 2014

Faute Lourde ! Il faut barrer la route à Benno Truc Truc ! Ils risquent de noyer le Sénégal ! Ah ! Ndeyssan nos pauvres pêcheurs ! Ils ne sont pas encore au courant. Ndeyssan ! THIEY LI FOUGN KA WAKHEDI ! Mais comment Monsieur le Ministre Haïdar Ali a pu cautionner pareille chose !? Non ! Non ! Nous en appelons à l'Autorité Suprême de notre Pays pour stopper le mal à TOUT PRIX avant que ce ne soit trop tard. Nous n'avons que le poisson pour notre plat national, le THIEBOU-DJEN (c) Penda Mbaye

24 April 2014

S’il faudrait rallier DAKAR via le Maroc (un Pays Frère) avec autant de Tracasseries pour un tel déplacement, Et si accélérer la Cadence signifie tout cela, Alors vraiment y a de quoi avoir peur pour notre Sénégal où l’on fait désormais moins qu’avant 1999. Confiscation des Libertés individuelles et collectives ! « LOUY RAM CI NIAK-BI LA DJEUM » dixit Wolof Njaay Face au Retour voulu Hautement Politique de Me Abdoulaye Wade, Secrétaire Général du PDS, ils ont adopté une attitude Bassement Politicienne (à l’encontre d’un citoyen aussi ordinaire soit-il). Hey ! Changer de cadence alors qu' il est encore temps

24 April 2014

Excellence, Me Wade, a fait le choix d’être un Homme Politique. Il est encore au poste de Secrétaire Général d’un parti politique qu’il a engendré et entretenu non sans douleur à travers les âges. Il se doit d’accompagner les siens et de les soutenir autant que possible, à l’instar d’un Bill Clinton, d’un Nicolas Sarkozy, pour ne citer que ceux-là, avec leurs partis respectifs. Excellence, pour vous qui avez été Acteur Principal du long Processus de Démocratisation de notre charmant Pays, Excellence, comment comprendre qu’au Sénégal du 21e siècle, au fort de la Civilisation de l’Universel, que l’on puisse faire moins que vous et votre successeur, en matière de Respect des Droits et Libertés ?

2 April 2014

Notre position d’hier reste inchangée à propos du tintamarre sur le « cas Awa Ndiaye ». Nous avons connu la musique : Awa Codou, Awa fourchette, Awa Clé USB, patati, patata. Nous n’entonnerons jamais le même son de cloche des détracteurs, destructeurs. Aujourd’hui plus jamais, nous réfutons énergiquement toutes ces fausses allégations autour de malversations commises par Awa Ndiaye et par d’autres ministres sous le régime du Président Wade qu’on cherchait à diaboliser par tous les moyens. Il y a eu certes des fautes de gestion dans certains départements ministériels mais il faut relativiser et replacer les choses dans leur contexte. En effet, même si des fautes de gestion ont été relevées ça et là par la Cour des Comptes avec Cabinets d’Audit, force est de reconnaître que celles-ci ne saurait à vrai dire engager la responsabilité pleine et entière d’un ministre de tutelle, et encore moins directement. Sinon, faudrait remonter par récurrence jusqu’au Président Wade. En sus, faut reconnaître qu’il s’était agi d’un travail de contrôle commandité par le Président Wade lui-même et qui n’avait point épargné la gestion de son fils Karim Wade. Innocence N’tab Ndiaye, Cheikh Tidiane Gadio, pour ne citer que ceux-là, étaient des rares exceptions dont les départements ministériels n’étaient pas épinglés. (On peu épiloguer là-dessus sur les résultats) Somme toute, le Président Wade (Peace n Love) avait une mission, avait une vision. Il avait mis des hommes et des femmes qu’il coachait bien, à l’image d’une équipe de football disait-il. Il s’avait qu’il était le Principal Responsable, le Maître à bord. Il s’était donné les moyens d’exécution et de contrôle afin d’atteindre ses objectifs, et vite, et vite. Il faut faire vite, disait-il. Ah Chim ! Quant à Mme Awa Ndiaye, elle est partie comme elle était venue. Nous respectons son choix. Le train continue et à chaque gare y en a qui descendent, y en a qui montent. Et peut-être qu’au retour, les survivants, rentrerons au bercail. Faut jamais insulter l’avenir, disait Me Wade.

1 April 2014

KO GONGO ! A vrai dire, nul n’est mieux placé Me Doudou NDOYE, Ministre de Justice, Garde-des-Sceaux, sous le régime Diouf et qui avait à l’époque enterrait la CREI, passant devant l’Assemblée Nationale. NB : devant l’Assemblée Nationale ! Il avait jeté le bébé-monstre avec l’eau du bain. Me Ousmane NGOM, dans un article, avait évoqué cela : « La CREI ne fait figure pas dans l’arsenal juridique du Sénégal » Aussi, l’Honorable Me Ousmane CAMARA, sollicité au poste de Président de la Cour Suprême d’alors, dit : « J’ai refusé de présider la CREI …. autant lorsqu’on me nommait magistrat et comme Procureur, j’ai dit que je ne pouvais pas requérir la peine de mort parce que j’estime que Dieu a donné la vie, il ne m’appartient pas de la retirer. Autant j’ai estimé, Président de la Cour d’Appel, en même temps, Président de la CREI, que je ne me voyais pas exercer cette fonction parce que je ne pouvais pas présider une institution à laquelle je ne croyais pas. En tant que Juriste, j’estimais que C’EST UNE INSTITUTION CONTRE-NATURE POUR UN MAGISTRAT ». Me Aïssata TALL SALL et tant d’autres, éminents juristes et défenseurs des Droits-Humains, ont eu à décrié cette CREI-là. La CREI ! C’est un MONSTRE TERMINATOR DES DROITS-HUMAINS.

29 March 2014

Au lieu d'appuyer sur l'accélérateur, elle se permet le luxe de regarder encore dans les nuages, telle une contemplatrice de l'arc-en-ciel. Le verdict, il est connu. Vous l'aviez annoncé bien avant le réveil de ce Monstre, Terminator des Droits-Humains, qu'est la CREI. Oh! A l'inverse, Madame devrait faire profil bas, se rendant, à la tête d'une équipe, à la maudite prison de REBEUSS, afin de solliciter conseil et prière à la fois sur la faisabilité du fameux PSE auprès du Prisonnier Karim Wade. LOL

6 March 2014

A propos de la CREI, voilà ce qu’en disait un autre Sage, l’Honorable Me Ousmane CAMARA : «Dès ma nomination, cette Cour a été mise en veilleuse et les locaux qui étaient attribués au Procureur de la CREI ont accueilli une ancienne ministre qui était Maïmouna KANE, alors conseillère à la Cour suprême. Mais la loi étant la loi, qu’elle soit bonne ou mauvaise, c’est la loi. Mais quand on veut me faire appliquer une juridiction à laquelle je ne crois pas, je peux dire que je ne peux pas la diriger»

6 March 2014

La CREI, c’est monstre ressuscité ! Son irrégularité revêt deux aspects : * Un premier aspect "liquide et fin" qui fait que, même jetée à la poubelle de L’ANTI-CONSTITUTIONALITE, sous loupe (obsolète diront certains) des 5 SAGES, elle "suinte", elle passe. Pour autant cela ne règle pas l’autre question de savoir : « EST-CE QUE L’ANCICEN MINISTRE PEUT-ETRE TRADUIT DEVANT LA CREI ». Question bien distincte de celle portant sur l’INCONSTITUTIONNALITE de la CREI. * Un second aspect – c’est le plus important – "solide et grossier" qui l’empêche de franchir les mailles du filet des DROITS HUMAINS. Les 5 Sages ne font que dire le droit. Le Procureur Alioune NDAO est dans son rôle. Au fait, le problème il est ailleurs, entre les mains du LEGISLATEUR et de L’EXECUTIF. Président Wade aurait dû l’enterrer définitivement, ce monstre qu’est la CREI, créé puis abonné sous le régime de son Prédécesseur.

3 March 2014

Nous saluons une telle initiative mais nous trouvons en même temps qu'il faut aller au-delà. Il faut, au même titre que la drogue, que l'ivoire soit déclaré illégal sauf à des fins médicales, scientifiques ou techniques. C'est le fruit d'un massacre grosso modo

26 February 2014

Nous magnifions l'engagement d'El hadji Diouf pour son Pays. Cette fois-ci, encore, plus que jamais, le jeu en vaut la chandelle. L'AGRICULTURE ! L'AGRICULTURE ! L'AGRICULTURE ! Voila bien le levier le plus sûr pour soutenir notre économie et toute autre politique y afférente. Et franchement, nous nourrissons bcp d'espoir avec l'actuel ministre, M. SECK. (Ne pas décevoir). Parallèlement, comme l'a recommandé tout récemment l'ONG OCEANIUM, il faut s'atteler au REBOISEMENT du Sénégal. Il faut dompter la nature (avec les inondations bien entendu) si nous voulons vraiment décoller.

21 February 2014

Souhaitons que ce soit là un véritable retour au top avec un meilleur état de santé surtout, pour Venus. Entre autre, Bravo à la Française Alizé Cornet qui a sorti Serena en demi-finale 6-4, 6-4 Et après! Ah! Coté Sénégal ! (Diagna, peut-on espérer une vulgarisation du Tennis?) En tout cas! La lutte ça avance. Il y a eu des génies là-bas qui ont su booster notre sport national. Mais ailleurs (foot, basket, volley, hand, tennis, escrime ....)? Non! Ca ratatine ! depuis quand encore ? 2002 ! Ah ! Cette Fameuse Génération (joueurs comme dirigeants) Aïe! LES INFRASTRUCTURES SPORTIVES !!?? Au Sénégal, y a plus d'aires de jeu! Ils ont tout occupé ! Même pas de place pour chapelle ou diakaa! Et le sport à la base !? Dans les quartiers ou cités koi. Non! de plus en plus nada! SPORT DOU FO (PO) REK !

7 February 2014

Le sort de Karim Wade est entre les "mains" de Dieu, Le Tout-Puissant. Là, c'est plutôt le sort de la CREI, ce monstre anticonstitutionnel, qui est entre les mains des 5 Sages. Il faut supprimer cette CREI et définitivement l'enterrer. Cette cour n'a pas de raison d'être dans un état de doit comme le Sénégal du 21e siècle. C'est plutôt question de Justice que de Politique, pour ce qui est de la suppression de cette CREI. Karim en déjà victime principale. Vive la Justice Vive la République Vive le Sénégal

7 February 2014

Ce n'est pas une première ! En effet, Karim, avec ses Frères Libéraux persécutés, avait déjà eu gain de cause au niveau de la CEDEAO malgré les prolongations et camouflages qui s'en étaient suivis. Il est clair et net que cette CREI-là est un monstre anticonstitutionnel, ressuscité, aux antipodes des Droits Humains. Cela dit, au-delà du caractère inconstitutionnel même de cette Juridiction d'Exception, c'est la fin d'un mirage. C'est la fin d'un mirage! Quand on est en marge d'un gouvernement on est souvent tenté d'imaginer de ces choses-là ... à décrier et à diaboliser pensant aussi que l'on peut faire des omelettes sans casser des œufs. Avec cette CREI, on a secoué ciel et terre, on a fouillé partout, dans tous les Paradis Fiscaux, on a confisqué les libertés élémentaires de Karim Wade et de quelques uns de ses frères libéraux, mais nix. Difficile d'avaler la pilule : Karim est blanc comme neige et il a bonne conscience au fond de sa cellule. La suppression de ce monstre qu'est la CREI, transcende même la seule personne de Karim; c'est une nécessité impérieuse dans un état de droit comme le Sénégal. Karim en déjà victime. Vive la Justice Vive la République Vive le Sénégal

13 January 2014

Avec Me Aboulaye Wade, les Sénégalais ont beaucoup appris et continuent d'apprendre en matière de Droit désormais accessible au citoyen ordinaire. Ce qui est un capital immatériel considérable, qui avec la Liberté d'Expression, favorise le Débat, oui! Le Débat, pilier essentiel d'une Démocratie